Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: Dépenses immodérées de l'Etat Français.  (Lu 7077 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

lcarl

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2854
Re : Re : Dépenses immodérées de l'Etat Français.
« Réponse #30 le: 15 juin 2010 à 23:01:07 »

Puis le prétexte des 'gros salaires/avantages à la place du backchich' ne tiendrait pas devant une cour de justice (même si on sait comment ça marche vraiment) encore faut-il que la justice soit appliquée.
Je ne comprend pas ce que la cours de justice vient faire la. Peux-tu m'expliquer?
IP archivée
With knowledge comes responsibility.

Karmayata

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1877
Re : Dépenses immodérées de l'Etat Français.
« Réponse #31 le: 15 juin 2010 à 23:16:47 »

Je ne comprend pas ce que la cours de justice vient faire la. Peux-tu m'expliquer?

Je signifie par là que même avec des avantages et salaires 'raisonnables', dans l'absolu, cet automatisme à être tenté par toujours plus de dessous de table pourrait être éradiqué avec une justice qui ferait son travail. Or c'est loin d'être le cas même à présent, surtout lorsque le secret défense vient à point nommé pour les plus grosses affaires. Une punition systématique (pour de vrai) et les amateurs de frissons pécuniaires y réfléchiraient à deux fois avant de passer à la caisse noire. Mais nous ne vivons pas dans un 'monde idéal' c'est le moins qu'on puisse dire.
IP archivée
Daignez analyser la vague plutôt que d'en décrire l'écume

lcarl

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2854
Re : Re : Dépenses immodérées de l'Etat Français.
« Réponse #32 le: 16 juin 2010 à 06:56:34 »

Je signifie par là que même avec des avantages et salaires 'raisonnables', dans l'absolu, cet automatisme à être tenté par toujours plus de dessous de table pourrait être éradiqué avec une justice qui ferait son travail. Or c'est loin d'être le cas même à présent, surtout lorsque le secret défense vient à point nommé pour les plus grosses affaires. Une punition systématique (pour de vrai) et les amateurs de frissons pécuniaires y réfléchiraient à deux fois avant de passer à la caisse noire. Mais nous ne vivons pas dans un 'monde idéal' c'est le moins qu'on puisse dire.
Ok la tu parles de ceux qui sont passer a l'acte du type Pasqua, Marciani et autres. En effet les sanctions devraient etre tres tres lourdes car les avantages qu'ils ont recu lors de leurs mandats sont assez importants pour ne pas succomber. De lourdes peines de prison, des amendes astronomiques et la revocation de leurs immenses retraites et autres avantages acquis illegalemets, saisie du patrimoine immobilier.
IP archivée
With knowledge comes responsibility.

Karmayata

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1877
Re : Dépenses immodérées de l'Etat Français.
« Réponse #33 le: 16 juin 2010 à 18:16:44 »

Ok la tu parles de ceux qui sont passer a l'acte du type Pasqua, Marciani et autres.

La liste est longue en effet... Et montrer l'exemple à tous ceux qui seraient éventuellement tentés. Dans cette perspective une mise en place de salaires/avantages 'raisonnables' ne serait pas irréalisable. Encore une fois c'est pour l'instant utopique étant donné le 'système' en question.
IP archivée
Daignez analyser la vague plutôt que d'en décrire l'écume

Segur

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 526
Re : Dépenses immodérées de l'Etat Français.
« Réponse #34 le: 21 juillet 2010 à 21:01:27 »

http://www.planet.fr/anim/salaires-des-hommes-politiques.24233.2.fr.html

Nicolas Sarkozy, président de la République

Salaire net : 19 508,21 euros net par mois
Le 6 novembre 2009, le député PS Jean Launay exposait à l'Assemblée Nationale son rapport sur les crédits alloués à l'Elysée pour l'année 2010, comprenant le nouveau salaire du Président de la République. En 2010, son salaire sera de 21 133,37 euros brut mensuels auxquels s'ajouteront 4 226,22 euros d'indemnités de fonction, soit un salaire net mensuel de 19 508,21 euros.
Fin 2007, Nicolas Sarkozy s’était lui-même augmenté de 172 % pour aligner son salaire sur celui du Premier ministre, François Fillon. La rémunération nette mensuelle du chef de l’Etat était ainsi passée de 7 500 euros à 19 331 euros.

A savoir : c’est le président lui-même qui fixe son salaire au sein de la dotation de l’Elysée.

Avantages : Logé à l’Elysée, le président de la République ne débourse rien. Il dispose, entre autres, de frais de représentation (qui lui permettent de se vêtir, de payer ses communications…). Tous ses déplacements sont pris en charge, il a d’ailleurs un parc automobile dédié ainsi que 15 avions privés et trois hélicoptères. Il dispose également de nombreuses résidences .

Le budget de l’Elysée : Après la polémique sur l’augmentation de salaire du chef de l’Etat voici celle du budget de l’Elysée qui flirte en 2009 avec les 110 millions d’euros soit une hausse de 9 %. Surtout cette augmentation s’est faite en catimini par un décret de transfert de crédits et non pas par un vote du Parlement dans le cadre de la loi de finances rectificative. Un procédé beaucoup plus transparent.

La retraite des anciens présidents : La loi du 3 avril 1955 stipule que les anciens présidents de la République se voient attribuer une « dotation annuelle égale au traitement indiciaire brut d'un conseiller d'État en service ordinaire » soit 63 000 euros brut par an. Cette indemnité est cumulable avec celle de membre de droit du Conseil constitutionnel : 12 000 euros par mois. Ces deux indemnités sont également cumulables avec celles d’anciens mandats. Pour exemple la retraite de Jacques Chirac est estimée à 30 000 euros par mois.
L’Etat met également à disposition des anciens chefs d’Etat, un logement, une voiture et du personnel (secrétaires, gardes du corps…).
IP archivée

Imagine

  • Invité
Re : Dépenses immodérées de l'Etat Français.
« Réponse #35 le: 14 septembre 2010 à 03:40:46 »

Un début de transparence? L'arbre qui cache la forêt? En tout cas, a le mérite d'exister et pourrait servir d'exemple au gouvernement français…

Citer

Divulgation proactive
Le gouvernement du Canada consacre beaucoup d'efforts à améliorer le rôle du Parlement et la divulgation proactive de l'information, de telle sorte que les Canadiennes et les Canadiens soient mieux en mesure de demander des comptes au Parlement, au gouvernement et aux responsables du secteur public.

À cette fin, le gouvernement a décrété qu'il est obligatoire de diffuser sur les sites Web des ministères l'information concernant les dépenses de déplacements et les frais de représentation pour les responsables gouvernementaux sélectionnés, les contrats d'une valeur de plus de 10 000 $ passés par le gouvernement du Canada, sauf dans le cas d'exceptions très rares comme lorsque la sécurité nationale est en jeu, la reclassification des postes, ainsi que les octrois de subventions et de contributions supérieures à 25 000 $. Le gouvernement a aussi décrété que les rapports d'évaluations et de vérifications produits par les différents ministères soient aussi diffusés.

Veuillez prendre note que ces pages Web ne contiennent pas de renseignements qui seraient habituellement protégés en vertu de la Loi sur l'accès à l'information ou de la Loi sur la protection des renseignements personnels :

    * Divulgation des contrats d'une valeur de plus de 10 000 $
    * Divulgation des frais de voyage et d'accueil
    * Divulgation des octrois de subventions et de contributions supérieures à 25 000 $
ETC…

LE SITE
IP archivée