Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: Claude HOPIL (vers 1580-date de mort inconnue) poète mystique français  (Lu 2466 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Aloysius

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1489

Qui était il?

On en sait si peu!

Il était parisien!

...complètement ignoré à son époque; en fait on ne sait même pas à son époque qu'il existe en tant que poète...et lui, veut-il qu'on le sache, qu'il est un poète mystique!

...car qui dit mystique dit sans doute caché!...poète solitaire, seul avec sa divinité!

Il est en tout cas toujours absent des manuels de littérature aujourd'hui!


Et pourtant...........que ce qu'il a écrit est beau! (sourire)
« Modifié: 14 octobre 2010 à 18:11:33 par Aloysius »
IP archivée

Aloysius

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1489
Re : Claude HOPIL (vers 1580-date de mort inconnue) poète mystique français
« Réponse #1 le: 14 octobre 2010 à 17:12:14 »

La date de sa mort est inconnue, on inscrit quand on parle de lui , a côté de son nom 1633 à la place de la date de decès car il a écrit un ouvrage en 1633!

La seule chose que l'on sache, c'est qu'il était encore vivant en 1633!

....peut-être vit-il encore?...à l'instar d'un Comte de St Germain!

Il écrit un livre en 1603!

..un autre en 1604!


Rien pendant 23 ans!



...puis 3 oeuvres en 4 ans!

1627, 1628, 1629!


Rien en 4 ans!

...et une dernière en 1633!



Puis on ne sait plus rien de lui?

...dont il ne reste plus rien ou presque!



Si ce n'est ses quelques textes!


« Modifié: 14 octobre 2010 à 17:23:04 par Aloysius »
IP archivée

Aloysius

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1489
Re : Claude HOPIL (vers 1580-date de mort inconnue) poète mystique français
« Réponse #2 le: 14 octobre 2010 à 17:21:43 »

Une nuit, alors que le silence régnait, et dans l'insomnie de l'instant...en écoutant l'onde radiophonique, quelqu'un récita ses vers sortis d'un autre monde:

Je ne me demandais même pas alors qui pouvait en être l'auteur!

...ça ne semblait pas écrit!...


...ça faisait partie:


 Des Divins eslancemens d'amour.
 
 
extraits:




"Au rayon tenebreux où se cache l'Essence,
Dans l'obcurité claire où loge le silence
J'entrevoy ces beaux trois.
 
Lesquel estans nommez demeurent innefables,
Et ces trois sont un Dieu que j'adore et ne vois
Aux cachots admirables."
 
 
"Dans ces cachots,
sont cachés tous les Anges,
Les Trônes, Chérubins, les Vertus, les Archanges,...
Et tous les Saints encore.
 
Ces ténèbres ne sont qu'une extrême lumière
Qui dérobe à nos yeux le divin Trône d'or
De l'Essence première"
 
 
(cantiques LXXXVI et LXXXVII)





« Modifié: 14 octobre 2010 à 18:12:55 par Aloysius »
IP archivée

Aloysius

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1489
Re : Claude HOPIL (vers 1580-date de mort inconnue) poète mystique français
« Réponse #3 le: 14 octobre 2010 à 18:19:02 »

Claude HOPIL dit que c'est parce que le mystère trinitaire ne peut être compris complètement et qu'il est impossible de parler de Dieu qu'il entend le célébrer en vers :

« Sur cette question théologique, l'impasse métaphysique appelle une réponse poétique »

 Cette poésie mystique est un « élancement » vers Dieu, qui entrelace des mots, des rythmes et des rimes, dans un effort toujours recommencé et jamais abouti, pour créer, selon une métaphore du recueil, un « mystique tombeau du rien » où se dissimule l’évidence divine.
IP archivée