Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 ... 14 15 [16] 17 18 ... 35   En bas

Auteur Sujet: Grosse comète en approche ? [discussion technique uniquement]  (Lu 136648 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

photon

  • Invité
Re : Grosse comète en approche ?
« Réponse #225 le: 19 septembre 2011 à 14:31:07 »

Salut Elenin 11 et tous les autres,

merci pour toutes les infos,

Ton approche est très scientifique, technique, et as eu le soucis de décripter et simplifier pour que le plus grand nombre puissent suivre pour l'essentiel, puis ensuite tu as parlé de ce grand rendez-vous et de ce big changement potentiel pour le fonctionnement du monde. Tu as parlé de ce bombardement électrique (?) magnétique (?) provoqué par cet alignement spécifique avec Elenin, saurais-tu nous préciser ou as-tu des informations sur l'influence que ce flot d'énergie aura sur la biologie humaine, l'ADN, sur le mental; sur les émotions voire la conscience des humains ?
« Modifié: 19 septembre 2011 à 14:41:08 par photon »
IP archivée

Elenin11

  • Permissions restreintes
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 148
Re : Re : Re : Grosse comète en approche ?
« Réponse #226 le: 19 septembre 2011 à 15:14:24 »

« Modifié: 19 septembre 2011 à 17:08:02 par katchina »
IP archivée

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 16445
Re : Grosse comète en approche ?
« Réponse #227 le: 19 septembre 2011 à 17:18:19 »

modération : nous avons fait le tour de la question, le fil discussion connexe est verrouillé
le temps que tout le monde respire.

Revenez-en aux faits. Les posts non techniques de ce fil seront purement et simplement supprimés
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

Elenin11

  • Permissions restreintes
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 148
Re : Re : Grosse comète en approche ?
« Réponse #228 le: 19 septembre 2011 à 18:34:41 »

Tu as parlé de ce bombardement électrique (?) magnétique (?) provoqué par cet alignement spécifique avec Elenin, saurais-tu nous préciser ou as-tu des informations sur l'influence que ce flot d'énergie aura sur la biologie humaine, l'ADN, sur le mental; sur les émotions voire la conscience des humains ?

Merci photon pour tes commentaires positifs. Il est fort probable que la décharge électrique que nous prévoyons de la part d'Elenin n'ait pas plus d'effet sur les humains (ADN, biologie, mental, émotions) que les précédents séismes du Chili (2010) et du Japon (2011), d'autant que cette décharge a toutes les chances de se produire au-dessus de zones non habitées, statistiquement parlant.

Bien sûr, les conséquences sur la psyché humaine risquent d’être considérables.
IP archivée

Elenin11

  • Permissions restreintes
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 148
Re : Re : Grosse comète en approche ?
« Réponse #229 le: 19 septembre 2011 à 19:28:42 »

Bonjour.
Un élément essentiel de ta théorie est la forte charge électrique que prend la comète. Pourrais-tu entrer plus dans les détails ?

Je poursuis sur le deuxième point que j'ai cité ici après avoir fait un long développement sur la disparité de polarité (spirale Parker) au sein de l’héliosphère comme première cause de la charge négative des comètes à longue période :

http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,14678.msg204002.html#msg204002

L'influence du vent solaire positif sur la surface cométaire.


Il faut se souvenir que le modèle des comètes électriques est défendu, en autre chose, par l'aspect de la surface du noyau cométaire. Cette surface est striée, acérée et très irrégulière, et non lisse comme le laisserait penser le modèle de boule de glace sale duquel on attendrait une régularité de son aspect en raison de la fonte continue de ladite glace de surface. Mais point de glace en surface, ou si peu. Idem pour l’intérieur du noyau. Point de surface lisse.

Le modèle électrique n'affirme PAS qu'il n'y a pas de matériaux cristallisés, ou d'eau, dans les comètes, mais que la glace est en quantité relativement plus faible que toutes les prévisions entretenues et issues de la croyance en ce modèle, faiblesse que les observations ont démontrées. Donc, les comètes ont PLUS OU MOINS de glace, mais pas assez pour expliquer tous les phénomènes observés, glace qui vient même en contradiction avec les observations de nature strictement électriques comme le nuage de protons qui entoure, de façon STABLE, le noyau.

On se souvient que le vent solaire a une densité de 7 p/cc (particules par centimètre cube) en moyenne. Il est essentiellement constitué de protons (positifs) car une grande partie des électrons est prisonnière du champ magnétique (spirale Parker). Le niveau de radiation de ces protons est très élevé en raison de sa source, le soleil. La vitesse moyenne du vent solaire est de 400 km/s.

Si le noyau est négatif, donc ayant une charge nette négative, on pourrait se demander pourquoi cet afflux de protons ne va pas équilibrer la charge et rendre le noyau neutre, électriquement parlant. En fait, trois variables vont s'accumuler :

- la densité du vent solaire n'est pas suffisante. 7 p/cc pour le vent solaire contre 10^19 p/cc pour le noyau, et donc un nombre d’électrons de 10^20 au moins. 10^20 c'est : 100.000.000.000.000.000.000 électrons contre 7 protons à l'instant t.

- la vitesse du vent solaire (400 km/s) est bien trop grande (hypersonique) et vient percuter la surface en arrachant des électrons, excitant ainsi la surface, puis l’intérieur du noyau par contagion. D’où l'aspect striée de la surface cométaire. Les protons, dont l’énergie cinétique est grande, viennent donc rebondir sur la surface sans pouvoir y demeurer tandis que les électrons libres ainsi créés se multiplient avec le temps. Plus le temps d'exposition à ce vent est élevé, plus la charge nette le sera également. Les comètes de longue période sont donc plus enclines à une charge nette très élevée.

- la radiation élevée des protons rencontre une surface dont le spectre est beaucoup plus faible, favorisant l'excitation plutôt que la stabilisation des atomes.

Voilà le deuxième facteur développant la charge négative des comètes comme Elenin.
IP archivée

Elenin11

  • Permissions restreintes
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 148
Re : Grosse comète en approche ?
« Réponse #230 le: 19 septembre 2011 à 19:51:57 »

La propagation et l'augmentation de la charge dans le noyau.

Enfin, le troisième facteur de la charge nette négative du noyau cométaire vient de sa composition. Parmi de nombreux matériaux, il y a du fer et du sulfure de cuivre. La quantité de ces deux matériaux est évidemment variable selon les comètes. C'est pourquoi leur comportement est souvent inattendu (fragmentation, longueur de queue variable, magnitude, etc.). Fer et sulfure de cuivre vont servir de micro-condensateurs servant alors à CAPTER la charge et la STOCKER.

Pour que ces matériaux conducteurs stockent la charge électrique, que les comètes vont plus tard transformer en décharge puissante (cordes électriques), il faut qu'ils soient disposés en lamelles plus ou moins parallèles séparées de matériaux non conducteurs, la roche. A priori, cela semble improbable. A ceci près que les comètes possèdent des cavités desquelles, de temps en temps, on voit émerger des jets explosifs à cause de gaz sous pression.

Le noyau a donc un réseau de cavités sous une très haute pression disséminées de façon aléatoire au sein du noyau. La pression va cristalliser et "lamelliser" les matériaux à proximité, puis, de proche en proche, l'ensemble du noyau. Plus la charge augmente, plus l'excitation des électrons augmentera, plus ils induiront une pression supérieure au sein des cavités, plus les micro-condensateurs vont apparaitre.

Ainsi, plus une comète est soumise au champ magnétique de charge négative (spirale Parker) à la périphérie de l’héliosphère, plus les micro-condensateurs vont stocker de charge, à proportion de la taille et de la masse de la comète. Elenin, avec sa taille de 4 kms, peut donc contenir une très forte charge.
IP archivée

nick

  • Invité
Re : Re : Re : Grosse comète en approche ?
« Réponse #231 le: 19 septembre 2011 à 20:33:52 »


- la densité du vent solaire n'est pas suffisante. 7 p/cc pour le vent solaire contre 10^19 p/cc pour le noyau, et donc un nombre d’électrons de 10^20 au moins. 10^20 c'est : 100.000.000.000.000.000.000 électrons contre 7 protons à l'instant t.

Soient:
* S:  Maître-couple de la comète
* rho: densité en particules (particules/m3)
* V: vitesse d'arrivée.


Donc, flux de particules, phi

    phi= rho.S.V
   
* pour avoir un ordre de grandeur, considèrons que la comète est une sphère de rayon R.

Donc
    S=pi.R^2
   
Par conséquent,
    phi=rho.V.pi.R^2
   
   
   
Application numérique (avec les chiffres que tu donnes):
--------------------------------------------------------       
    r=2000 m
    rho=7.E6 m^-3
    V=4.E5 m/s
   
   
phi=3.51 E19 particules/s


Donc, le flux de particules du vent solaire est énorme, et largement suffisant pour interagir avec les 10^20 (?) électrons constituant la comète (chiffre donné par toi). Il suffit de 3 secondes de flux de particules !
           
IP archivée

BioHazard

  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 9
Re : Grosse comète en approche ?
« Réponse #232 le: 19 septembre 2011 à 20:55:57 »

Bonjour à tous , j'ai attentivement lu tout ce fil depuis le début , et je juge celui ci trés intuitif et extremmement détaillé , je n'ai pas l'habitude de poster sur des forum mais la j'ai quelques questions qui me taraudent et j'aimerais bien avoir l'avis d'elenin11

Tout d'abord , je respecte ton travail sur cette théorie , j'aime la façon ou tu l'exprime , sans passer pour un "prophete" , je ne suis pas scientifique mais j'ai l'esprit relativement ouvert , et je m'interresse de prés au catastrophe , notamment aux seismes , pour info depuis le début de ce fil on à déja eu 3 TDT different , le dernier aujourd'hui en inde de magnitude 6.6 qui a fait 10 morts , bref ...

J'ai récemment fait quelques recherche sur internet , afin de voir quelques vidéos sur les seismes du chili et du japon , et on remarque , sur certaines vidéos , qu'il y aurait une sorte d'orage dans le ciel précédant les seismes , beaucoup de vidéos tournent sur internet , ou on peut voir ces fameux "orages" au niveau précis de l'épicentre ,

se pourrait 'il que ces fameux "orage" serait une preuve visuelle de cette fameuse décharge electrique ?

Quoi qu'il en soit , un grand respect pour ce travail , et ne pas oublier qu'avant de prouver sa théorie , einstein était consideré comme cinglé ;)
IP archivée

aja777

  • Invité
Re : Grosse comète en approche ?
« Réponse #233 le: 19 septembre 2011 à 21:37:17 »

ELENIN 11
vous qui semblez très compétents en science ,je suis en accord avec vous sur un point , nos scientifiques marchent sur les mains , de manière corrompus ou pas , sans pour cela faire d'amalgame ou de généralité .
  vous êtes vous penchés sur l'hypothèse   GAIA ?
si c’était le cas vous constateriez une corrélation ,entre les forages de pétrole et les tremblements de terre , au lieu de terroriser votre prochain avec des théories fumeuses.qui ont certainement un fond de vérité
 ce n'est ni la première ,ni le dernière comète ,qui croise notre planète , sans pour cela avoir déclenché quoi que ce soit
Shoemaker-levy , HALE BOOP , HALEY ECT ECT 
mais bien sur faire ressortir la théorie Gaia ,irait a l’encontre des intérêts des vrais MAITRES  de ce monde , alors qu"entrainer notre prochain dans l'aveuglement semble bien les servir

QUEL EST VOTRE BUT ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hypoth%C3%A8se_Ga%C3%AFa
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14974
Re : Grosse comète en approche ?
« Réponse #234 le: 19 septembre 2011 à 21:54:48 »

Hypothèse confirmée par les Mods : Elenin = le faux prophète Eric Julien,
vous savez, celui qui prétendait avoir appris à piloter des soucoupes.

Il est de retour en France après le fiasco de ses annonces sur une centrale nucléaire aux USA.
Mais tout ça remonte à des années (le faux tsunami dan l'atlantique c'était déjà 2006...)

Entre-temps, lui et sa copine auraient fait un nouveau stage en soucoupe,
découvrant très opportunément dans un recoin de l'engin un vieux fax des années 60.
Il fallait bien justifier de rester en contact avec ces ignorants de terriens....
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses "amis" les plus proches..
http://pouvoir-indigo.com - http://ovnis-usa
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

dakini

  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 6
Re : Grosse comète en approche ?
« Réponse #235 le: 19 septembre 2011 à 22:01:41 »

Elenin 11 : hélas, tu ne m’as pas répondu. La question tout de même n’est pas anodine. 
La science c’est magnifique mais – comme on dit- science sans conscience…. !!

BioHazard, j’ai également vu sur internet ces sortes d’orages ou  des aurores boréales qui accompagnent ou précèdent les tremblements de terre. La fréquence même de ces tremblements de terre actuellement n’est pas rassurante et pose problèmes. Ceci d’autant plus que la presse officielle n’en parler pas. Il y a donc anguille sous roche !
Mais devons – nous mélanger les deux phénomènes : ces orages et la comète ? La crainte dans ce cas est de filer par un chemin de traverse et de perdre de vue notre objet.
IP archivée

Elenin11

  • Permissions restreintes
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 148
Re : Re : Re : Re : Grosse comète en approche ?
« Réponse #236 le: 19 septembre 2011 à 22:10:48 »

phi=3.51 E19 particules/s

Donc, le flux de particules du vent solaire est énorme, et largement suffisant pour interagir avec les 10^20 (?) électrons constituant la comète (chiffre donné par toi). Il suffit de 3 secondes de flux de particules !
           

Ton calcul est faux. La densité du noyau est de 10^19 PARTICULES PAR CENTIMÈTRE CUBE. C'est ce que j'ai donné. Le vent solaire est de 7 p/cc. Il faut donc comparer des choses comparables avec les mêmes unités. Dans un MÊME centimètre cube tu as d'un côté le chiffre 7, de l'autre le chiffre 10.000.000.000.000.000.000. Il te faut donc 10^19 / 7 = 10^18 (pour faire grossièrement) plus de protons pour arriver à équilibrer la charge sur un centimètre d’épaisseur, un centimètre de largeur et un centimètre de longueur. A raison de 400 km/s, il te faut 40.000.000 centimètres/s, soit 4^7 cm/s. Tu mettras donc environ (j'arrondis pour faire rapide) 10^19-7=10^12 secondes, ou 31,700 ans pour équilibrer la charge, et ce sur un centimètre d'epaisseur. L'orbite d'Elenin est de 11.800 ans.

En plus, je t'ai dit que les protons "rebondissaient" à la surface, ils n’équilibrent rien du tout.
IP archivée

Elenin11

  • Permissions restreintes
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 148
Re : Re : Grosse comète en approche ?
« Réponse #237 le: 19 septembre 2011 à 22:18:13 »

Elenin 11 : hélas, tu ne m’as pas répondu. La question tout de même n’est pas anodine. 
La science c’est magnifique mais – comme on dit- science sans conscience…. !!

Peux-tu reformuler la question ? Elle m'a échappé.
IP archivée

nick

  • Invité
Re : Grosse comète en approche ?
« Réponse #238 le: 19 septembre 2011 à 22:18:43 »

Tu ne mets aucune équation (bizarre pour discuter d'un aspect technique).
Après c'est facile de corriger ce que tu as dit.
Tu crois vraiment que tous les atomes de la comète vont s'ioniser sur une épaisseur de 1 cm ?

Ecris un document pdf avec les équations, et après on pourra discuter.
Quant à moi, je laisse tomber, ce n'est plus de la science, c'est de la magie.
IP archivée

Elenin11

  • Permissions restreintes
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 148
Re : Re : Grosse comète en approche ?
« Réponse #239 le: 19 septembre 2011 à 22:20:46 »

ce n'est ni la première ,ni le dernière comète ,qui croise notre planète , sans pour cela avoir déclenché quoi que ce soit
Shoemaker-levy , HALE BOOP , HALEY ECT ECT 

QUEL EST VOTRE BUT ?

As-tu bien lu les posts depuis la page 4 ? Il me semble que tu n'as pas compris le sujet. A moins que ta remarque veuille dire autre chose. Mon but est de partager, donner des pistes et des points tournants.
IP archivée
Pages: 1 ... 14 15 [16] 17 18 ... 35   En haut