Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Islande - le peuple refuse de renflouer des banques  (Lu 6705 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Mille-feuilles

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2073
Islande - le peuple refuse de renflouer des banques
« le: 23 janvier 2011 à 07:29:55 »

Appel à informations:

" Merveille de la désinformation. Un événement aussi considérable qu’une véritable révolution démocratique, telle qu’on n’en a jamais vue en Europe, peut se produire sans que la presse, ni google, ne permettent d’en savoir quoi que ce soit. C’est sûr qu’à l’heure de la consolidation anti-démocratique que vivent la plupart des pays européens, l’exemple islandais ne fait pas vraiment l’affaire de nos régimes policiers, qui montrent là encore leur aptitude à verrouiller rigoureusement la conscience collective.

On aimerait assurément en savoir plus sur cette révolution islandaise.
[...]
Il faut s’imaginer les 25 « simples citoyens » qui vont plancher sur la constitution idéale. Le souffle de l’humanité devrait se retenir. Où l’on verra probablement qu’il n’est pas difficile de faire mieux que toutes les figures de pseudo-démocraties qui se sont déclinées jusqu’ici sur les cinq continents.

Cet article se voudrait un appel à qui aurait plus d’informations sur cette extraordinaire histoire islandaise.
"

http://www.parisseveille.info/quand-l-islande-reinvente-la,2643.html

!
« Modifié: 02 février 2011 à 12:17:56 par katchina »
IP archivée
"Prie comme si tu devais mourir aujourd'hui. Travaille ta terre comme si tu devais vivre éternellement."

Mille-feuilles

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2073
Re : Islande: la révolution invisible
« Réponse #1 le: 23 janvier 2011 à 08:33:04 »

 Retour sur la situation de ce GRAND pays (de 300 000 habitants), en 2009;
 "L'Islande en ébullition" (vidéo4/4)

 Citation:
- "Je n'ai que des dettes, et rien qui m'appartienne..."
- "En six mois, la Couronne Islandaise a perdu plus de la moitié de sa valeur. Les suicides se multiplient. Presque chaque jour une famille quitte le pays..."

IP archivée
"Prie comme si tu devais mourir aujourd'hui. Travaille ta terre comme si tu devais vivre éternellement."

anjo

  • Permissions restreintes
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1464
Re : Islande: la révolution invisible
« Réponse #2 le: 23 janvier 2011 à 11:41:42 »

Çà me rappelle les paroles d'un vieux rap : "the revolution won't be televised".

Il ne faut surtout pas médiatiser un pays qui dit merde aux banksters.
IP archivée
"Les proverbes çà fait classe"  Jean-Pierre.

Mille-feuilles

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2073
Re : Islande: la révolution invisible
« Réponse #3 le: 24 janvier 2011 à 00:18:34 »

AFP, le 14/01/11 à 19:22

 " Arrestation de deux ex-dirigeants de la banque islandaise Landsbanki
Deux anciens dirigeants de la banque islandaise Landsbanki, dont son ancien PDG, ont été arrêtés dans le cadre d'une enquête pour "manipulations de marchés", [...].Sigurjon Arnason, l'ancien patron de la banque nationalisée d'urgence en 2008, et Ivar Gudjonsson, son ancien directeur des investissements, ont été présentés à un juge [...]"L'enquête est toujours en cours"[...]. "S'ils sont inculpés pour manipulation de marchés, la peine de prison maximale est de six ans ferme", a expliqué le procureur à l'AFP.M. Gudjunsson et M. Arnason ont été placés en détention provisoire par le juge jusqu'au 21 et au 25 janvier respectivement[...].Trois autres ex-dirigeants de la banque ont également été entendus par la police jeudi avant d'être relâchés: [...]Le procureur a été chargé par le gouvernement islandais de faire la lumière sur les éventuels agissements frauduleux ou illégaux des banquiers islandais, surnommés "les sorciers" au moment où leurs établissements prospéraient en Europe du Nord.En mai 2010, une enquête similaire sur la banque Kaupthing avait abouti à l'arrestation de plusieurs anciens dirigeants.© 2011 AFP
"

https://www.fortuneo.fr/mobile/fr/imode/detail-news.jsp?idNews=1118658
IP archivée
"Prie comme si tu devais mourir aujourd'hui. Travaille ta terre comme si tu devais vivre éternellement."

Mille-feuilles

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2073
Re : Islande: la révolution invisible
« Réponse #4 le: 26 janvier 2011 à 20:56:29 »

[...]"À plus de 93%, les Islandais votent contre le remboursement de la dette (6 mars), et depuis le problème reste en suspens. 

C’est dans ce contexte que l’Islande décide de modifier sa constitution, qui en fait n’a jamais été vraiment rédigée : lorsqu’en 1944 la république avait été proclamée, on s’était contenté de recopier dans les grandes lignes la constitution du Danemark, pays dont l’Islande dépendait depuis plusieurs décennies, en remplaçant simplement le terme de “roi” par celui de “président de la République”. C’est donc une nouvelle constitution qu’il s’agit d’écrire entièrement, et pour cela on a décidé de faire confiance au peuple souverain. Il y a eu d’abord un appel à candidatures (tout le monde pouvait se présenter à l’exception des élus nationaux, à condition d’avoir dix-huit ans révolus et d’être soutenu par au moins trente personnes) auquel ont répondu 522 citoyennes et citoyens. C’est parmi eux qu’ont été élus les 25 constituants. 

Ces derniers commenceront à se réunir à la mi-février et rendront leur copie avant l’été.
"
[...]

http://www.cadtm.org/Quand-l-Islande-reinvente-la
IP archivée
"Prie comme si tu devais mourir aujourd'hui. Travaille ta terre comme si tu devais vivre éternellement."

Mangimaru

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 56
Re : Islande: la révolution invisible
« Réponse #5 le: 27 janvier 2011 à 12:40:27 »

Pas étonnant que tout ça est gardé "au frais"... Nos dirigeants doivent être dans leurs petits souliers à l'idée que cela se généralise, car même si nos pays sont "moins" touchés pour l'instant par leurs fameuses mesures d'austérité, on pourrait à court terme en faire les frais et ça va faire mal. Nos élites jouent encore pour l'instant sur le manque de solidarité entre les groupes (ethniques, culturelles, sociaux, religieux) dans nos sociétés...  dommage...
IP archivée
"I have a bad feeling about this" H. Solo

Jaja

  • Invité
Re : Islande: la révolution invisible
« Réponse #6 le: 28 janvier 2011 à 14:55:15 »

Ne criez pas victoire trop vite

Citer
Ce mardi 25 janvier la Cour Suprême d'Islande a annulé l'élection constituante organisée le 27 novembre 2010 en Islande à la suite d'une révolution citoyenne contre les banques.
La Cour avait été saisie par un représentant des propriétaires de terres et de fleuves et par un candidat conservateur, opposé dès le départ à l'idée de Constituante.
http://www.lepartidegauche.fr/editos/actualites-internationales/3420-annulation-judiciaire-election-constituante-message-amitie-constituants-islande
IP archivée

Mille-feuilles

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2073
Re : Islande: la révolution invisible
« Réponse #7 le: 21 février 2011 à 23:29:53 »


"[...]son président, Olafur Ragnar Grimsson, qui contre toute attente vient de prendre le parti du peuple contre son oligarchie, en demandant pour la deuxième fois son avis au peuple concernant un accord de paiement sur la dette d'Icesave par les contribuables.

[...]
L'assemblée constituante :

Il ne faut pas s'y tromper, c'est bel et bien une révolution qui se passe en Islande, et l'oligarchie y combat encore, et n'a pas rendu les armes. Une autre bataille qui est en cours concerne l'assemblée constituante qui se proposait de réécrire totalement la constitution. Dans les nouvelles règles envisagées il y avait le rôle et les attributions du président de la république, qui fait régulièrement débat là-bas, mais aussi la séparation de l'église et de l'état qui n'est pas encore faite, et surtout le contrôle des ressources naturelles, par leur nationalisation. C'est cette dernière décision qui a affolé les grands propriétaires terriens qui allié avec les conservateurs qui ont perdu le gouvernement ont formé un recours auprès de la Cour suprême. Celle ci a tranché le 26 Janvier 2011 en révoquant l'assemblée (lien en Anglais), pour des vices de forme sans réelle gravité concernant la sincérité du vote, et d'ailleurs sans qu'il n'y ait eu d'incident rapporté lors de cette consultation. Aux dernières nouvelles, le gouvernement continue de vouloir la réécriture de la constitution, mais n'as pas fixé de date pour la réélection de l'assemblée constituante.
"


http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/la-revolution-islandaise-acte-1-89229
IP archivée
"Prie comme si tu devais mourir aujourd'hui. Travaille ta terre comme si tu devais vivre éternellement."

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 15052
Islande - le peuple refuse de renflouer des banques
« Réponse #8 le: 10 avril 2011 à 16:17:10 »

Les Islandais refusent de rembourser la Grande-Bretagne et les Pays-Bas

La population ne veut pas être mise à contribution pour la faillite de banques jugées irresponsables.

Le "non" l'a emporté pour la deuxième fois en Islande lors d'un référendum sur l'accord conclu par le gouvernement pour rembourser la Grande-Bretagne et les Pays-Bas à la suite de la faillite de la banque en ligne Icesave en 2008. "La pire option a été choisie. Le vote a coupé le pays en deux", a réagi le Premier ministre, Johanna Sigurdardottir, à l'antenne de la télévision publique, tard samedi soir. Après dépouillement d'environ 169.000 bulletins de vote, le "non" est en tête avec près de 60 % des suffrages, selon les derniers résultats officiels relayés dimanche matin par la télévision islandaise et portant sur cinq des six circonscriptions électorales. L'Islande compte 230.000 électeurs et on ignore le taux de participation à cette consultation.

Les électeurs de l'île étaient appelés à se prononcer sur un accord portant sur 3,5 milliards d'euros, la somme déboursée par Londres et Amsterdam pour indemniser leurs ressortissants ayant déposé de l'argent sur la banque en ligne gérée par Landsbanki, un des trois établissements du pays emportés par la crise financière. Le gouvernement islandais assurait que le nouvel accord Icesave avait été mieux négocié qu'un autre arrangement rejeté par un précédent référendum en mars 2010, mais la population refuse d'être mise à contribution pour la faillite de banques jugées irresponsables.

(...)

La question relève maintenant des tribunaux. La résolution judiciaire du litige prendrait au moins un an. Le gouvernement islandais et les économistes faisaient valoir qu'un règlement du dossier Icesave aurait permis à l'Islande de revenir sur les marchés pour financer son économie, après l'expiration cette année du plan de sauvetage accordé par le Fonds monétaire international (FMI). Le retour sur les marchés est une condition à la levée des contrôles sur les flux de capitaux. Ces restrictions sur les flux de capitaux, imposées par les autorités pour prévenir une dégringolade de la couronne, la devise nationale, font que 465 milliards de couronnes (2,86 milliards d'euros), soit un quart du PIB islandais, restent entre les mains d'investisseurs étrangers, qui, pour la plupart, semblent vouloir s'en débarrasser le plus vite possible. - Source
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses "amis" les plus proches..
http://pouvoir-indigo.com - http://ovnis-usa
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Mille-feuilles

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2073
Re : Islande - le peuple refuse de renflouer des banques
« Réponse #9 le: 10 avril 2011 à 19:45:28 »

Merci Némo !
(Fil sur ce thème ici:

http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,14733.msg184220.html#msg184220 )

 ;)

Nemo : Merci ! Sujets fusionnés.
« Modifié: 10 avril 2011 à 20:04:22 par Nemo492 »
IP archivée
"Prie comme si tu devais mourir aujourd'hui. Travaille ta terre comme si tu devais vivre éternellement."

Karmayata

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1877
Re : Islande - le peuple refuse de renflouer des banques
« Réponse #10 le: 10 avril 2011 à 19:49:35 »

Nous pourrions également faire une croix définitive sur le remboursement de la 'dette' illégitime qui plombe notre économie. Un simple refus de rembourser des 'prêts' fictifs, de l'argent fictif à hauteur de 90%. Dire 'merde' une fois pour toutes à ces institutions financières privées qui se nourrissent de manière gargantuesque de l'impôt citoyen. Vont-elles nous envoyer des soldats, des chars et des missiles ? Puis ce n'est pas comme si cet 'argent' leur avait coûté quoi que ce soit puisque ces sommes sont dépendantes du coefficient des réserves obligatoires, ne représentant pour la quasi totalité que quelques octets dans une base informatique... du vent. Enfin tout dépend qui dirige la nation et décidera d'appliquer les mêmes méthodes que l'Islande ou l'Argentine. Mais dans l'absolu ce n'est pas utopique, ce n'est pas impossible puisque d'autres nations l'ont déjà fait.
IP archivée
Daignez analyser la vague plutôt que d'en décrire l'écume

Mille-feuilles

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2073
Re : Islande - le peuple refuse de renflouer des banques
« Réponse #11 le: 10 avril 2011 à 21:41:47 »

Etienne Chouard
"Le système électif (Fev 2011)"

youtube - Etienne Chouard 3.1/4 le systeme electif (Fev 2011)
admn : vidéo invalide
« Modifié: 29 janvier 2013 à 22:52:05 par katchina »
IP archivée
"Prie comme si tu devais mourir aujourd'hui. Travaille ta terre comme si tu devais vivre éternellement."

Mille-feuilles

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2073
Re : Islande - le peuple refuse de renflouer des banques
« Réponse #12 le: 05 septembre 2011 à 23:14:40 »

L’Islande, sur la voie d’un désendettement rapide, demande des comptes à l’Union européenne

D'après un récent rapport du Fonds Monétaire International (FMI), l'Islande est sur la voie d'un désendettement rapide.

Plus encore : elle demande des comptes : le président islandais Olafur Ragnar Grimsson a demandé dimanche à l'Union européenne de mener une enquête pour déterminer comment elle a pu permettre à la Grande-Bretagne et aux Pays-Bas d'exercer une telle pression sur l'Islande pour tenter de transférer sur le contribuable islandais les sommes dues par la banque Icesave en faillite.
[...]
Le modèle social nordique a été préservé et l'endettement décroit progressivement, grâce à une forte dévaluation de la monnaie (qui a perdu 30 % en deux ans) et à l'inflation qui atténue les dettes. Le chômage est fortement retombé (de 9,7% à 7,3 %, pourcentage à comparer à celui de l'Irlande : 14,1 %). La reprise se traduit en chiffres (1,3 % au troisième trimestre).

Le président islandais s'en expliquait déjà sans ambages à Bruxelles  : “La différence est qu’en Islande nous avons laissé les banques faire faillite, a-t-il expliqué. C’étaient des institutions privées ; nous n’y avons pas injecté de l’argent pour les maintenir à flot. L’Etat n’a pas à assumer cette responsabilité.”


http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/l-islande-sur-la-voie-d-un-100081

edit : post édité pour joli lapsus  : L’Islande, sur la voie d’un désentettement rapide.   :P
« Modifié: 06 septembre 2011 à 13:07:16 par katchina »
IP archivée
"Prie comme si tu devais mourir aujourd'hui. Travaille ta terre comme si tu devais vivre éternellement."

Mille-feuilles

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2073
Re : Islande - le peuple refuse de renflouer des banques
« Réponse #13 le: 23 janvier 2012 à 13:51:31 »

Après son refus de payer sa dette, l’Islande fera le triple de la croissance de l’UE en 2012″:

Islande a terminé l’année 2011 avec une croissance économique de 2,1% et selon les prévisions de la Commission européenne, elle va faire le triple du taux de croissance attendu pour l’UE en 2012 (La croissance de l’UE est prévue à 0,5% en 2012 contre 1,5% en Islande). Pour 2013 la croissance devrait atteindre 2,7%, principalement à cause de la création d’emplois. L’Islande est le pays qui a nationalisé les banques privées et qui a emprisonné les banquiers responsables de la crise.

L’Islande a été le seul pays européen qui a rejeté par un référendum citoyen le sauvetage des banques privées, laissant s’effondrer certaines d’entre elles et jugeant de nombreux banquiers pour leurs crimes financiers.

[...]
 La suite ici: http://leveil2011.syl20jonathan.net/?p=9032
IP archivée
"Prie comme si tu devais mourir aujourd'hui. Travaille ta terre comme si tu devais vivre éternellement."

MrCocotiti

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 483
Re : Islande - le peuple refuse de renflouer des banques
« Réponse #14 le: 29 janvier 2013 à 20:18:05 »


Olafur Grimsson, président de l'Islande cinq fois de suite



Citer
Cinq mandats consécutifs, Olafur Grimsson est le premier à réaliser cette prouesse en Islande. Le président socialiste sortant a été réélu avec près de 53% des voix, selon les résultats définitifs donnés ce dimanche. Olafur Grimsson s'est en quelque sorte "fait prier" puisqu'il ne voulait plus se présenter. C'est une pétition signée par 30.000 Islandais qui l'a décidé.
[|…]
Le président réélu a la confiance des Islandais face à la crise économique. Il avait refusé de promulguer les lois d'indemnisation en faveur des épargnants britanniques et néerlandais de la banque Icesave.

Olafur Grimsson, depuis le dernier forum de Davos ( 23 au 27/01 2013 ) :
Citer
Olafur Ragnar Grimsson, president islandais 'Laissez les banques faire faillite'
Le président islandais Olafur Ragnar Grimsson dit à Stephen Cole, d’Al Jazeera que l'Europe devrait laisser les banques, qui se conduisent de façon "irresponsable", aller à la faillite.

S'exprimant lors du Forum économique mondial annuel à Davos, Grimsson a également tenu son pays comme un modèle de reprise économique après la quasi-faillite d’il y a quatre ans.

"Nous n'avons pas suivi les orthodoxies traditionnelles en vigueur. Et le résultat final, quatre ans plus tard, c'est que l'Islande se réjouit de progrès et de croissance."

Source, credit to Aljazeera- http://www.aljazeera.com/video



Q. Pourquoi avez vous survécu là où l’Europe a échoué ? Qu’avez vous fait différemment ?

R.  Nous n'avons pas suivi les orthodoxies traditionnelles en vigueur dans les économies occidentales, nous avons introduits le contrôle de la monnaie, nous avons laissé les banques faire faillite, nous avons apporté du soutient aux pauvres, nous n’avons pas adopté de mesures d’austérité comme elles l’ont été à plus large échelle en Europe, et quatre ans après, le résultat final, c'est que l'Islande se réjouit d’une reprise et de croissance. Une situation bien différente que les pays européens qui souffrent de la crise financière.

Q. Votre politique de laisser les banques faire faillite fonctionnerait elle en Europe ?

R. Je pense que oui, les gens pensent que les banques sont les saintes églises de l’économie moderne, pourquoi les banques privées comme les compagnies aériennes, les sociétés de télécommunication ne peuvent elles pas faire faillite si elles ont été menées de façon irresponsable ? La théorie qui dit que vous devez rembourser les banques est une théorie de banquiers qui ne pensent qu’à leur profit tout en laissant les gens ordinaires dans l’échec à travers les taxes et l’austérité ; et les peuples au sein de démocratie « éclairée » n’accepteront pas cela à long terme.

Q. Cela fonctionnerait il au Royaume Uni avec la prédominance du secteur financier ?

R. C’est une question intéressante. Ce que nous avons appris après l’effondrement des banques en Islande est que les banques islandaises comme les banques américaines ou les banques anglaises ou d’autres banques, sont en fait devenus des sociétés de haute technologie en embauchant des ingénieurs, des mathématiciens et des scientifiques en informatique, et quand elles se sont effondrées, les secteurs innovants de notre économie : le secteur des technologies de l’information, le secteur des hautes technologies, se sont en fait mis à se développer ses trois dernières années et plus que jamais auparavant. Donc la leçon de cela est que si vous voulez que votre économie soit compétitive dans les secteurs innovants du 21ième siècle, un secteur financier puissant retient tout les talents, même un secteur financier en réussite est une mauvaise nouvelle si vous voulez que votre économie soit compétitive dans les domaines innovants du 21ième siècle.



Olafur Ragnar Grimsson interviewé par Fox Business Network, une chaîne du réseau de Rupert Murdoch aux Etats Unis ( Entre Aljazeera et Fox Business Network, on est complet !  ::) ). 

Les réponses de Olafur Ragnar Grimsson sont les mêmes que celles évoquées précédemment, avec davantage de détails.

Ce qui est intéressant, c’est la curiosité et l’étonnement des journalistes américains devant ce cas « à part », à l’opposé du traitement « orthodoxe » de la crise financière appliquée aussi bien aux Etats Unis qu’en Europe.
IP archivée