Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 ... 20 21 [22] 23 24 ... 42   En bas

Auteur Sujet: * Ca chauffe en Syrie ...  (Lu 95480 fois)

0 Membres et 4 Invités sur ce sujet

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4724
Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #315 le: 22 août 2013 à 21:58:42 »

Syrie : l'opération anti-Assad a commencé

INFO LE FIGARO - Selon nos informations, des opposants au régime, encadrés par des commandos jordaniens, israéliens et américains, progressent vers Damas depuis mi-août. Cette offensive pourrait expliquer le possible recours du président syrien à des armes chimiques.

S'il est encore trop tôt pour pouvoir écarter catégoriquement la thèse défendue par Damas et Moscou, qui rejettent la responsabilité du massacre sur l'opposition syrienne, il est d'ores et déjà possible d'apporter des réponses à une troublante question. Quel intérêt aurait eu Bachar el-Assad à lancer une attaque non conventionnelle au moment précis où il venait d'autoriser des inspecteurs de l'ONU - après les avoir bloqués pendant plusieurs mois - à enquêter sur l'utilisation d'armes chimiques?

Une logique opérationnelle d'abord. Selon les informations recueillies par Le Figaro, les premiers contingents syriens formés à la guérilla par les Américains en Jordanie seraient entrés en action depuis la mi-août dans le sud de la Syrie, dans la région de Deraa. Un premier groupe de 300 hommes, sans doute épaulés par des commandos israéliens et jordaniens, ainsi que par des hommes de la CIA, aurait franchi la frontière le 17 août. Un second les aurait rejoints le 19. Selon des sources militaires, les Américains, qui ne veulent ni mettre de soldats sur le sol ­syrien, ni armer des rebelles en partie contrôlés par les islamistes radicaux, forment discrètement depuis plusieurs mois, dans un camp d'entraînement installé à la frontière jordano-syrienne, des combattants de l'ASL, l'Armée syrienne libre, triés sur le volet.

Sentiment d'impunité Suite et source

Pendant ce temps...

Washington pas en mesure d'assurer  que des armes chimiques ont été utilisées

Les Etats-Unis ne sont pas en mesure «pour l'instant» de dire avec certitude s'il y a eu recours à des armes chimiques en Syrie mercredi, a déclaré jeudi le département d'Etat. «A ce moment précis, nous sommes incapables de déterminer de manière définitive que des armes chimiques ont été utilisées», a déclaré la porte-parole de la diplomatie américaine Jennifer Psaki, ajoutant que «le président Obama avait ordonné aux services de renseignement de rassembler au plus vite des informations supplémentaires» sur ces allégations. Source
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

le laonnois

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 815
Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #316 le: 26 août 2013 à 15:07:15 »

Syrie : Les «rebelles mercenaires» tirant des obus chimiques


Syrie : Les «rebelles mercenaires» tirant des obus chimiques
[embed=425,349]<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x13obny" allowfullscreen></iframe>
<a href=" " target="_blank">Syrie : Les &laquo;rebelles&raquo; mercenaires tirant des...[/url] par <a href="http://www.dailymotion.com/Super_Resistence" target="_blank">Super_Resistence[/url][/embed]
« Modifié: 10 septembre 2015 à 01:18:46 par katchina »
IP archivée

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4724
Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #317 le: 26 août 2013 à 21:01:10 »

Michel Collon : Propagande de guerre pour légitimer le conflit syrien

Interviewé par la chaîne Russia Today sur l'utilisation des armes chimiques en Syrie (et par qui ?), Michel Collon expose brièvement les 5 principes de la propagande de guerre, qui permettent à chacun de repérer la désinformation, les intérêts cachés, la diabolisation de l'adversaire et le refus du débat public. Pourquoi, informés par les satellites russes qui montreraient que ce sont les rebelles qui ont employé ces armes, les Etats-Unis, la France et leurs alliés tirent leurs conclusions avant même toute enquête... Source

Propagande de guerre pour légitimiser le conflit syrien. Michel Collon sur Russia Today
« Modifié: 10 septembre 2015 à 01:19:22 par katchina »
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

lcarl

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2854
Re : Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #318 le: 27 août 2013 à 12:59:22 »

Pourquoi tous les curieux qui viennent lire ce sujet et bien d'autres, n'auraient pas l'envie ou le courage de s'inscrire sur ce forum pour y participer ?
Très bonne question.
Les gens ne veulent plus s'engager.
Même gratuitement.
Les gens ne veulent plus bosser et réfléchir.
Ils veulent juste consommer. Ici c'est de l'information.
Bravo zetareticuli pour le document avec Micehel Collon.
Ca donne un peu d'analyse sur le sujet.
IP archivée
With knowledge comes responsibility.

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4577
Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #319 le: 27 août 2013 à 17:41:00 »

Apparemment ils s’appéteraient à envoyer le Charles de Gaulle. Je crains qu'il y ai bel et bien des intentions belliqueuses. C'est de mieux en mieux la démocratie.


Le porte-avions Charles de Gaulle s’apprête à partir pour la Syrie

http://lejournaldusiecle.com/2013/08/27/le-porte-avions-charles-de-gaulle-sapprete-a-partir-pour-la-syrie/
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4577
Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #320 le: 27 août 2013 à 18:04:29 »

Pour l'instant tout va bien.


La France est "prête" à intervenir en Syrie selon Hollande

http://www.directmatin.fr/monde/2013-08-26/ils-ne-croient-pas-en-la-culpabilite-dal-assad-536015

Ce scénario qui, en l’absence de preuve formelle ou de conclusion menée par un organisme indépendant ne peut encore être éludé, est celui que privilégient  la Russie et l’Iran. Tout comme Damas, ces deux pays sont convaincus de l’éventualité d’une machination des combattants de l’ASL (Armée syrienne libre) – principale force armée opposée au régime en place – et de ses alliés.

"Si l’information concernant l’utilisation d’armes chimiques est exacte, très certainement elles ont été utilisées par les groupes terroristes et takfiris qui ont montré qu’ils ne reculeraient devant aucun crime. Alors que le gouvernement syrien est en train de faire reculer les terroristes, comment pourrait-il commettre un tel acte ?", explique le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif.

Hans Blix lui aussi sceptique

De son côté, la diplomatie russe penche même pour la thèse d’une gigantesque manipulation de l’ASL. "Selon des messages circulant sur Internet, des documents consacrés à cet incident et rejetant la responsabilité sur les troupes gouvernementales ont été mis en ligne quelques heures avant l’attaque présumée. Il s’agit donc d’une action projetée à l’avance", a déclaré vendredi Alexandre Loukachevitch, porte-parole du ministère des Affaires étrangères russes.


IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4724
Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #321 le: 27 août 2013 à 23:11:25 »

Une frappe sur la Syrie se précise, le régime promet de se défendre

Le régime de Bachar Al-Assad est accusé par la communauté internationale d'avoir attaqué à l'arme chimique la population syrienne...

Une frappe contre le régime syrien, accusé d'avoir utilisé des armes chimiques dans sa guerre contre les rebelles, semblait imminente mardi, Washington et ses alliés préparant le terrain pour une action militaire contre laquelle Damas a promis de se défendre. «Le régime syrien est responsable de l'usage d'armes chimiques le 21 août près de Damas, cela ne fait pas de doute», a déclaré le porte-parole du président américain Barack Obama, Jay Carney, qui a promis la publication d'un rapport du renseignement le prouvant d'ici à la fin de la semaine.

Plus tôt, le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel a indiqué que son pays avait «positionné des éléments pour être capables de répondre à toute option choisie par le président» Obama. «Nous sommes prêts à y aller», a-t-il assuré. L'intervention serait limitée à une campagne ponctuelle de quelques jours par le biais de tirs de missiles de croisière Tomahawk depuis les quatre destroyers croisant au large de la Syrie, ont affirmé à l'AFP plusieurs responsables américains. L'objectif n'est pas de changer le rapport de forces entre les rebelles et le régime mais de «dissuader» le président syrien de recourir de nouveau aux armes chimiques, selon des responsables américains.

Le Premier ministre britannique David Cameron a également affirmé qu'une telle intervention viserait «à réduire les capacités d'utilisation» d'armes chimiques du régime. Londres a indiqué que l'armée britannique se préparait à l'éventualité d'une action militaire, soulignant également que la Grande-Bretagne «n'essaie pas de renverser» le régime syrien. David Cameron a convoqué le Parlement pour un vote jeudi sur «la réponse du Royaume-Uni aux attaques à l'arme chimique» présumées.

La France s'est elle déclarée «prête» à intervenir militairement aux côtés de ses alliés pour «punir» le régime syrien accusé d'avoir «gazé» sa population, le président François Hollande disant que son pays prendrait sa décision «dans les prochains jours». François Hollande s'entretiendra jeudi à Paris avec le président de la Coalition nationale syrienne (opposition), Ahmad al-Jarba.

«Une question de jours» Suite et source
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4724
Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #322 le: 28 août 2013 à 12:17:06 »

"Nous avons des moyens de défense qui vont surprendre", affirme Damas

Face à l'escalade diplomatique des derniers jours et à l'imminence d'une intervention étrangère en Syrie, Damas fait savoir qu'elle ne manquera pas de riposter à toute intervention. Elle évoque "des moyens de défense qui vont surprendre".

Alors qu'une intervention occidentale en Syrie semble imminente, Damas n'a pas tardé à prévenir qu'elle riposterait.
Mardi 27 août, le ministre des Affaires étrangères syrien Walid Mouallem a prévenu que son pays se défendrait contre toute frappe militaire. Il a souligné que la Syrie disposait de moyens de défense très importants.

"S'en prendre à la Syrie n'est pas une mince affaire. Nous avons des moyens de défense qui vont surprendre les autres",  a ainsi affirmé le chef de la diplomatie syrienne lors d'une conférence de presse à Damas.

"Nous avons deux options: soit nous rendre, soit nous défendre avec les moyens dont nous disposons. La seconde est la meilleure: nous nous défendrons", a-t-il ajouté sans donner davantage de précisions.

Apporter des preuves de l'usage d'armes chimiques

Suite et source: http://www.france24.com/fr/20130828-syrie-mouallem-guerre-intervention-moyens-defense-damas
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

Al198

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1385
Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #323 le: 28 août 2013 à 13:17:47 »

Syrie : Brahimi déplore l'usage d'une "substance"

L'envoyé spécial de la Ligue arabe et de l'ONU, Lakhdar Brahimi, a déploré mercredi l'usage d'une "substance" lors de l'attaque du 21 août en Syrie qui a tué des centaines de personnes. "Il semble qu'une sorte de substance ait été utilisée tuant beaucoup de personnes, sans aucun doute plus de 100, certains parlent de 300, certains parlent de 600, peut-être 1.000, peut-être plus de 1.000", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à Genève.

Source

C'est bien, on ira loin avec de telles certitudes. Durant Plomb durci, on a eu phosphore et uranium appauvri, un milliers de mort pour une majorité de civils mais pas grand monde n'y a trouvé à redire...

Une substance... Est ce que le schimlib, shcimilibili, schimilibiblick est de nature gazeuse  ::)?

Y a de drôles de substances chez les rebelles aussi:

Syrie: les substances découvertes à Jobar destinées à fabriquer des gaz de combat

Samedi, la télévision syrienne a diffusé les images de ce qui avait été saisi chez les terroristes à Jobar, s'agissant notamment de  jerricans en plastique, de plusieurs sacs contenant de la poudre blanche,  des bouteilles pour gaz naturel, des grenades démontées, des charges pour lance-grenades et des caisses remplies de masques à gaz. Deux tonneaux de couleur verte portaient une inscription en arabe "fait en Arabie saoudite

Source

Les Occidentaux sont-ils prêts à bombarder la Syrie ?

[...]
Réuni en urgence à la demande des Occidentaux, les ambassadeurs ont eu la surprise de voir leur collègue russe leur présenter des photos satellites montrant le tir de deux obus, à 01h35 du matin, depuis la zone rebelle de Douma dans les zones rebelles affectées par les gaz (à Jobar et entre Arbin et Zamalka) à des heures coïncidant avec les troubles relatés. Les photos ne permettent pas de savoir s’il s’agit d’obus chimiques, mais elles laissent penser que la « Brigade de l’islam », qui occupe Douma, a fait d’une pierre trois coups : d’une part éliminer les soutiens de ses rivaux au sein de l’opposition, d’autre part accuser la Syrie d’avoir recours aux armes chimiques, enfin perturber l’offensive de l’armée arabe syrienne pour dégager la capitale.

Si le gouvernement syrien —comme son ennemi israélien— n’est pas signataire de la Convention contre les armes chimiques et dispose de stocks importants, les jihadistes en ont aussi, comme l’a confirmé Carla del Ponte à la grande fureur du haut-Commissaire aux Droits de l’homme. En décembre, l’Armée syrienne libre avait diffusé une vidéo montrant un laboratoire chimique et menaçant les alaouites. Cette semaine, le gouvernement a découvert plusieurs caches d’armes chimiques, de masques à gaz et d’antidotes, dans la banlieue de Damas. Les produits provenaient d’Arabie saoudite, du Qatar, des États-Unis et des Pays-Bas. C’est d’ailleurs à la demande du gouvernement syrien, et non des Occidentaux, que des inspecteurs de l’Onu sont présents en Syrie pour deux semaines, afin d’enquêter sur les allégations d’usage. Enfin, le 29 mai 2013, la police turque a arrêté une douzaine de membres du Front Al-Nosra et saisi des armes chimiques qui devaient être utilisées en Syrie.

[...]

Une autre interprétation des événements est possible : certaines des vidéos montrant les victimes des attaques chimiques ont circulé sur Internet quelques heures avant les attaques. Il sera donc toujours possible aux Occidentaux de « découvrir » la supercherie le moment venu et de faire machine arrière. Cependant l’affaire des armes chimiques en Irak a montré que les Occidentaux pouvaient mentir à la communauté internationale et le reconnaître sans conséquence une fois leur forfait accompli.

Les accusations des jihadistes et de leurs sponsors occidentaux interviennent alors que l’Armée arabe syrienne lançait une vaste offensive, « Bouclier de Damas », pour dégager la capitale. Le tir des deux obus de la « Brigade de l’islam » correspondent au début de cette offensive qui s’est déroulée durant 5 jours et s’est soldée par d’importantes pertes parmi les jihadistes (au moins 1 500 blessés et tués, sur les 25 000 présents). Toute cette agitation peut n’être qu’une guerre psychologique à la fois pour masquer cette défaite et pour tenter de paralyser l’offensive syrienne. C’est surtout un moyen pour Washington de tester la réponse iranienne après l’élection de cheikh Hassan Rohani à sa présidence. Et il est désormais clair que celui-ci ne pourra pas s’opposer à la politique du Guide de la Révolution, l’ayatollah Ali Khamenei.

Source
« Modifié: 28 août 2013 à 13:40:34 par Al198 »
IP archivée
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de sa liberté pour un peu plus de sécurité ne mérite ni l'un ni l'autre et fini par perdre les deux" Benjamin Franklin

chasouris

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 275
Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #324 le: 28 août 2013 à 14:16:11 »


Cyberattaque par un groupe de hackers syriens

"Le Monde.fr avec AFP | 27.08.2013 à 23h42 • Mis à jour le 28.08.2013 à 12h38

Le site du New York Times et celui de Twitter ont été momentanément hors ligne, dans la nuit de mardi 27 à mercredi 28 août, en raison d'une attaque informatique. Selon le site spécialisé Circa, un groupe de hackers syriens, baptisé l'Armée électronique syrienne (SEA), a revendiqué l'attaque.
Le groupe s'en serait également pris à d'autres titres de presse qu'elle considère hostile au gouvernement syrien, parmi lesquels CNN, Time et le Washington Post."
...
Sur son site, la SEA affirme qu'elle défend "le peuple arabe syrien" contre "les campagnes menées par les médias arabes et occidentaux".

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/08/27/le-new-york-times-victime-d-une-cyber-attaque_3467336_651865.html
IP archivée

lcarl

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2854
Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #325 le: 28 août 2013 à 16:47:55 »

Ca sentirait pas un peu la provoc et le billard à 3 bandes CIA?
IP archivée
With knowledge comes responsibility.

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4724
Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #326 le: 28 août 2013 à 21:48:33 »

Le 26 Janvier 2013, le journal britannique de référence « Mail online » publiait une fuite informant que les Etats-Unis avaient accepté de soutenir un plan visant à lancer une attaque chimique en Syrie et à l’imputer sur le régime du Président Assad !

admn : image invalide

Cette révélation explosive ne fut publiée que pendant un temps inférieur à 24h, une main invisible ayant rapidement déprogrammé et effacé du « Mail Online » cet article de première importance, sans explication !

Le Mail Online fut alors poursuivi en justice et condamné lourdement à verser 110 000 Livres (plus de 150 000 Eur) à la Société Britam Defence, spécialisée dans les opérations militaires et de sécurité, et à publier un erratum dénonçant l’information qu’il avait publié en Janvier 2013 sur les attaques chimiques programmées en Syrie :

Le journal The Guardian reportait en effet le 26 Juin 2013 le compte-rendu suivant :

<< The Daily Mail s’est excusé et a payé 110 000 £ dans un accord avec une firme londonienne de défense (NDLR : Contractuel privé) que le journal avait faussement reliée avec un complot allégué d’armes chimiques en Syrie.

Britam Defence Limited se plaignait qu’un article du site web du Daily Mal ait accusé faussement 2 cadres de conspirer dans un complot illégal et néfaste au Moyen Orient contre une « récompense financière énorme ».

L’article citait un email supposément échangé entre les 2 responsables de la compagnie qui affirmait montrer que Britam Defence avait conclu un accord pour pouvoir Homs avec des armes chimiques afin de les utiliser lors d’une attaque. Mais cependant les emails se sont avérés des faux.>>

L’une des fuites originales qui avaient conduit à cette histoire brève et vite supprimée du site web du Daily Mail provenait d’une fuite de Britam Defence, qui détaillait ce complot présumé et qui était censé avoir reçu le feu vert des États-Unis et le financement par le Qatar.

Bien qu’un accord financier ait été trouvé concernant l’évocation des noms des 2 cadres britanniques de la Société dans l’article du Mail, il est difficile de prouver que le complot lui-même n’a pas été réellement fomenté, et au-delà cette affaire met en lumière les problèmes des liens entre les cabinets secrets des gouvernements et les contracteurs privés tant aux Etats-Unis qu’en Grande Bretagne. Source

http://www.globalresearch.ca/us-backed-plan-to-launch-chemical-weapon-attack-on-syria-and-blame-it-on-assad-government/5346907
« Modifié: 10 septembre 2015 à 01:20:33 par katchina »
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

lcarl

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2854
Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #327 le: 29 août 2013 à 11:45:33 »

Ben voila! Merci Zeta.
IP archivée
With knowledge comes responsibility.

lcarl

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2854
Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #328 le: 29 août 2013 à 11:50:11 »

Reportage à Damas : "Comment peuvent-ils frapper une ville aussi peuplée ?"
Entre scepticisme et fatalisme, les Damascènes attendent le début d'éventuelles frappes menées par les États-Unis et leurs alliés. Mais dans les rues de Damas, la vie se poursuit sans que rien ne laisse présager d'une intervention occidentale.
À Damas, comme un signe des temps, pour la deuxième nuit consécutive, le ministère syrien de la Défense a été plongé dans le noir  comme pour disparaître, pour qu’on ne le voit pas du ciel. Cette anecdote, rapportée par l’envoyé spécial de FRANCE 24 Antoine Mariotti, jeudi 29 août, constitue le peu d’éléments visibles de la préparation de l’État syrien à une intervention aérienne des États-Unis et de leurs alliés.
 Le ministère de la Défense, comme la plupart des centres militaires, est situé au centre-ville, au milieu de la population, explique Antoine Mariotti. "C’est ce qui fait penser aux habitants que les frappes ne toucheront pas forcément le centre de Damas", poursuit le journaliste.
Les Damascènes sont en effet sceptiques sur la possibilité d’une intervention militaire étrangère. "Les bombardements sont impossibles parce qu'il y a énormément de monde à Damas. Comment peuvent-ils frapper une ville aussi peuplée ? Si leur but est humanitaire, pourquoi est-ce qu'ils veulent nous tirer dessus ? C'est nous qui allons perdre la vie, s'ils frappent c'est nous qui allons en payer le prix", s’insurge une femme devant la caméra de FRANCE 24 lors d'une interview réalisée dans la rue, sous la surveillance du régime.
 "Je n'y crois pas parce que les Américains ne vont pas répéter les mêmes erreurs qu'ils ont commis en Irak. Et il ne faut pas oublier que la Syrie, c'est autre chose que l'Irak", renchérit un homme.
SUITE ET SOURCE: http://www.france24.com/fr/20130829-reportage-france24-damas-syrie-frappes-aeriennes-etats-unis?ns_campaign=editorial&ns_source=twitter&ns_mchannel=reseaux_sociaux&ns_fee=0&ns_linkname=20130829_reportage_france24_damas_syrie_frappes_aeriennes
IP archivée
With knowledge comes responsibility.

le laonnois

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 815
Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #329 le: 29 août 2013 à 13:16:10 »

La Russie va envoyer de nouveaux bateaux de guerre en Méditerranée


MOSCOU - La Russie va envoyer dans les prochains jours un bateau de lutte anti-sous-marine et un bateau lance-missiles en Méditerranée, au moment où des pays occidentaux se préparent à de possibles frappes contre la Syrie, a annoncé jeudi une source militaire russe.

La situation qui se complique dans l'est de la Méditerranée exige de notre part une certaine adaptation dans la composition des forces navales, a déclaré à l'agence Interfax cette source au sein de l'état-major des forces armées russes.

Dans les prochains jours, un bateau de lutte anti-sous-marine va rejoindre les forces navales russes déjà présentes dans cette région, a-t-elle ajouté.

Plus tard, il sera rejoint par le croiseur lance-missiles de la flotte de la mer Noire Moskva, qui est en train d'achever sa mission dans l'Atlantique Nord et va bientôt entamer une traversée transatlantique en direction du détroit de Gibraltar, selon la même source.

Toutefois, une source à l'état-major des forces navales russes a indiqué à l'agence officielle Ria Novosti que ces changements dans la Méditerranée n'étaient pas liés aux tensions concernant la Syrie et a affirmé qu'il s'agissait d'une rotation prévue.

Les puissances occidentales, Etats-Unis en tête, temporisaient jeudi sur une possible attaque militaire contre la Syrie, tout en affichant, comme le président américain Barack Obama, leur volonté de donner un coup de semonce à Damas pour l'usage d'armes chimiques. http://www.romandie.com/news/n/_La_Russie_va_envoyer_de_nouveaux_bateaux_de_guerre_en_Mediterranee__RP_290820131219-18-394644.asp
IP archivée
Pages: 1 ... 20 21 [22] 23 24 ... 42   En haut