Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 ... 24 25 [26] 27 28 ... 42   En bas

Auteur Sujet: * Ca chauffe en Syrie ...  (Lu 94001 fois)

0 Membres et 6 Invités sur ce sujet

le laonnois

  • *
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 814
Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #375 le: 03 septembre 2013 à 16:11:26 »

La photo du tabloïd britannique Daily Mail que John Kerry aurait probablement préféré que l'on ne montre pas  ::)

admn : image invalide

« Modifié: 10 septembre 2015 à 01:28:46 par katchina »
IP archivée

Andreas

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 177
Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #376 le: 03 septembre 2013 à 17:28:02 »

Oui : Les guerriers s’assoient toujours a la même table, le peuple lui enterre ces vies endormies...

Les russes sont il exclut du dîner ?

 "Le grand navire de débarquement Novotcherkassk a été envoyé en Méditerranée pour remplir des missions de combat.
Dans la matinée du 3 septembre le navire ayant à bord une unité de fusiliers marins"

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2013_09_03/La-Russie-envoie-en-Mediterranee-le-navire-de-debarquement-Novotcherkassk-7812/
IP archivée

le laonnois

  • *
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 814
Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #377 le: 03 septembre 2013 à 17:42:57 »

USA: le président de la Chambre des représentants soutient Obama sur la Syrie


WASHINGTON (District of Columbia) - Le président républicain de la Chambre des représentants, John Boehner, a apporté mardi un soutien politique décisif au président Barack Obama en se déclarant favorable à une intervention militaire en Syrie.

Je vais soutenir l'appel du président en faveur d'une action en représailles à l'utilisation d'armes chimiques, a déclaré M. Boehner à l'issue d'une rencontre des principaux responsables parlementaires américains à la Maison Blanche avec le président.

C'est quelque chose que les Etats-Unis, en tant que pays, doivent faire, a justifié le républicain. Nos ennemis à travers le monde doivent comprendre que nous n'allons pas tolérer ce genre de comportement.

Nous avons aussi des alliés dans le monde et dans la région qui ont besoin de savoir que l'Amérique est là quand cela s'avère nécessaire, a-t-il ajouté.

Le soutien clé de M. Boehner devrait augmenter la dynamique en faveur d'une résolution parlementaire autorisant le recours à la force contre le régime du président syrien Bachar al-Assad, alors que de nombreux membres du parti républicain ont manifesté leur intention de voter contre.

La Chambre des représentants, à majorité républicaine, et le Sénat, à majorité démocrate, seront de retour en session lundi prochain, et les votes dans chacune des chambres pourraient intervenir dès les jours suivants. http://www.romandie.com/news/n/_USA_le_president_de_la_Chambre_des_representants_soutient_Obama_sur_la_Syrie75030920131739.asp
IP archivée

lcarl

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2854
Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #378 le: 03 septembre 2013 à 17:46:29 »

Kerry n'a pas a avoir honte, il est dans les principes meme de la diplomatie. Parler, discuter, s'entretenir avec tout le monde. Ses amis, comme ses ennemis. Et je dirais surtout avec ses ennemies. Veritables ou supposes.
A force de nous brosser le portrait d'un monde manichéen dans lequel le blanc et le noir ne se rencontrent jamais et ou les zones grises n'éxistent plus on va arriver a croire que la guerre n'est pas la dernière extrémité et que le dialogue ne peut exister. Pas bon!
IP archivée
With knowledge comes responsibility.

Andreas

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 177
Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #379 le: 03 septembre 2013 à 18:29:22 »

Exact Icarl, sourire...
IP archivée

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4577
Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #380 le: 03 septembre 2013 à 18:34:29 »

Apparemment il y a du rififi dans l'armée américaine dont beaucoup même des officiers ne sont pas très chaud pour renouveler l'expérience Irakienne, selon le Washington Post.

http://www.washingtonpost.com/world/national-security/us-military-officers-have-deep-doubts-about-impact-wisdom-of-a-us-strike-on-syria/2013/08/29/825dd5d4-10ee-11e3-b4cb-fd7ce041d814_story.html

Révolte militaire américaine contre la décision d’Obama de «soutenir Al-Qaïda en Syrie»

http://avicennesy.wordpress.com/2013/09/03/revolte-militaire-americaine-contre-la-decision-dobama-de-soutenir-al-qaida-en-syrie/

Une révolte militaire contre le plan de l’administration Obama pour lancer une attaque potentiellement désastreuse contre la Syrie est en train de s’accélérer, avec deux hauts gradés et membres des services réguliers qui expriment leur opposition véhémente à ce que les États-Unis s’empêtrent dans le conflit. La réaction a commencé à se répandre sur les médias sociaux hier avec de nombreux militaires postant des photos d’eux-mêmes brandissant des pancartes indiquant qu’ils refuseraient de se battre du même côté que Al-Qaïda en Syrie. D’autres ont posté leurs photos sur Twitter avec le hashtag # IdidntJoin .

Par contre pour FRANCE 24 ce n'est pas le même son de cloche

L'Armée électronique syrienne sème la discorde chez les Marines américains

http://www.france24.com/fr/20130903-piratage-syrie-armee-electronique-marines-americains-etats-unis

Pendant ce temps Flamby

Syrie : Hollande "renforcé dans sa détermination"

http://www.lepoint.fr/monde/syrie-hollande-l-europe-doit-se-reunir-sur-ce-dossier-et-elle-le-fera-03-09-2013-1720666_24.php
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

justebienlibre

  • juste bien libre
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 529
  • merci
Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #381 le: 03 septembre 2013 à 18:44:55 »

Pour l'instant certains pays se disputent pour avoir une part plus ou moins importante du gâteau; la France elle attend le mélimélo des  Etats-Unis pour aller chercher son os.
Donc on peut voir des personnalités remettre au goût du jour la peine de mort pour un "dictateur" pour le remplacer part d'autres "dictateurs"...Voici un lien ou j'ai un vague souvenir de sang contaminé. Ha oui! sachez que  les beaux parleurs ne disparaissent que si il y a des milliards d'individus qui ne seront plus de ce monde pouvez simplement s'en rendre compte:"http://www.vieux-jade.com/article-cheikh-khaled-bentounes-119783515.html".
IP archivée
la liberté s'arrête là où celle des autres commence et sans avatar ou drapeau pour faire plaisir à némo

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4577
Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #382 le: 03 septembre 2013 à 21:40:18 »

Le Cercle des Volontaires relaie l'appel adressé aux députés français par le Grand mufti de Syrie, le docteur Ahmad Badr Al-Din Hassoun accompagné du Monseigneur Lucas, adjoint du patriarche d'Antioche et du Cheikh Naouaf Abd Al-Aziz Trad Al-Melhim, président du parti du peuple en Syrie (enregistré en juin 2013)

Message du peuple syrien à l'attention des députés français (juin 2013)
« Modifié: 10 septembre 2015 à 01:29:33 par katchina »
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

chasouris

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 275
Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #383 le: 03 septembre 2013 à 23:01:13 »

Peut-on accuser le gouvernement syrien d'attaque chimique sur son peuple en se basant seulement sur des hypothèses?

http://www.lepoint.fr/monde/attaque-chimique-en-syrie-ces-preuves-qui-n-en-sont-pas-03-09-2013-1720723_24.php
"Attaque chimique en Syrie : ces preuves qui n'en sont pas
Le Point.fr - Publié le 03/09/2013 à 19:44 - Modifié le 03/09/2013 à 19:56
La note déclassifiée des renseignements français rendue publique par Matignon n'apporte aucun élément nouveau sur l'attaque chimique de la Ghouta. ...........
"Ce document n'est pas une preuve, pas même un rapport brut des services de renseignement français", affirme au Point.fr Éric Denécé, directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). "Il s'agit d'une synthèse gouvernementale de plusieurs papiers des services de renseignement afin de manipuler l'opinion et les parlementaires", estime le spécialiste.
..............................
"Le contenu du rapport est décevant, car aucune information secret défense n'a en réalité été révélée", souligne au Point.fr Olivier Lepick, spécialiste des armes chimiques à la Fondation pour la recherche stratégique. "On aurait aimé que l'État français publie les résultats d'analyses des échantillons biologiques recueillis." À la place, la note détaille pour la première fois l'étendue du programme chimique syrien (gaz VX, moutarde et sarin) et les vecteurs dont Damas dispose pour les employer. Des "révélations" censées démontrer l'implication du régime, mais qui ne sont en réalité qu'un secret de polichinelle. "Tout a déjà été publié dans la presse depuis des années", indique Olivier Lepick "
IP archivée

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4577
Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #384 le: 03 septembre 2013 à 23:03:01 »

Éric Denécé un chercheur spécialiste du renseignement, du terrorisme, des opérations spéciales et de l’Asie du Sud-Est. Il est également consultant en Risk Management et en intelligence économique. Il est l'auteur de vingt ouvrages et de nombreux articles et rapports consacrés au renseignement, à l'intelligence économique, au terrorisme et aux opérations spéciales. Ses travaux lui ont valu d’être lauréat du Prix 1996 de la Fondation pour les Études de Défense (FED) et du Prix Akropolis 2009 (Institut des Hautes Études de Sécurité Intérieure).


http://www.letempsdz.com/content/view/100716/1/

Eric Denécé, président du CF2R, au Temps d'Algérie :

«Les armes chimiques, c’est un montage total»

Eric Denécé, directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R) démontre, dans cet entretien, arguments des plus solides à l'appui, que l'affaire de «l'utilisation des armes chimiques» en Syrie est un «montage total». Il démontre également que «tout est entièrement faux» dans cette affaire, et qu'il s'agit d'«une nouvelle campagne de grande envergure pour déstabiliser le régime».

Le Temps d'Algérie : Que pensez-vous des accusations selon lesquelles le gouvernement syrien a utilisé des armes chimiques contre la population ?
Eric Denécé : Une nouvelle fois, je suis convaincu qu'il s'agit d'un montage total, tout est entièrement faux. C'est une nouvelle campagne de grande envergure pour déstabiliser le régime, les vidéos sont grossières, c'est de la mise en scène, tout est orchestré.

Est-il logique que le gouvernement syrien recourt aux armes chimiques alors que des inspecteurs de l'ONU se trouvaient en Syrie ?
Le bombardement (2 bombes selon mes sources locales) a eu lieu dans la banlieue de Damas, à quelques kilomètres du palais présidentiel. Or, nous savons tous que les gaz sont volatiles et auraient pu atteindre le palais. L'armée syrienne n'aurait jamais fait cela sauf à vouloir liquider le Président ! De plus, il y a toujours à Damas des inspecteurs de l'ONU (dont un inspecteur suédois qui était en Irak avant 2003) qui sont à l'hôtel et qui peuvent voir et vérifier. Le bombardement, très vraisemblablement organisé par les salafistes, comprenait un gaz primaire, pas très professionnel.

Expliquez-nous !
Le(s) produits(s) employé(s) ne semble(nt) pas correspondre à du sarin «militaire», mais plutôt à du gaz car les victimes ont eu des problèmes de respiration. Il m'a été dit qu'une centaine de soldats de l'armée loyaliste ont été contaminés, certains gravement. Mes sources confirment qu'un raid de l'armée de Damas a trouvé les substances. De plus, les vecteurs présentés par la presse ne ressemblent à aucun modèle connu. Cela pourrait confirmer leur origine artisanale, donc terroriste.

Il y a eu également accord donné aux inspecteurs de l'ONU d'aller vérifier sur place… Le régime a donné l'autorisation aux inspecteurs de l'ONU d'aller vérifier sur place, mais à leurs risques et périls car c'est un quartier contrôlé par les djihadistes.

N'oublions pas qu'au printemps dernier, une première enquête, qui avait conclu à la responsabilité des salafistes, a été enterrée par l'ONU car cela n'allait pas dans le sens de ce que voulaient Washington, Londres et Paris. Heureusement, Carla Del Ponte a eu le courage de révéler le pot aux roses… Pourtant, on essaie de nous rejouer aujourd'hui la même comédie.

Pourquoi toute cette manipulation et cet acharnement à aller à contre-sens de la vérité ?
Les puissances occidentales (USA, France, Royaume-Uni) ont décidé d'avoir la peau de Bachar, comme elles ont eu celle de Khadafi… avec les conséquences que l'on sait. Mais là, la situation est différente, car l'Iran et la Russie sont impliqués.

L'Arabie saoudite a tenté sans succès de corrompre la Russie…
Les Saoudiens ont essayé de corrompre les Russes en leur proposant un énorme deal pétrolier s'ils acceptaient de lâcher Bachar… Mais cela n'a pas marché. Finalement, ce qui est le plus toxique, ce sont la politique et les médias occidentaux et arabes… bien plus que les gaz ! Et je n'ai pas de raison ni d'intérêt de défendre Bachar. Je suis en revanche très préoccupé par l'irresponsabilité des Occidentaux.

Entretien réalisé par Mounir Abi
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4732
Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #385 le: 03 septembre 2013 à 23:28:52 »

Hacker américain: l'attaque chimique en Syrie est une mise en scène du Pentagone

RT:
"Les États-Unis ont l'intention d'entreprendre une action militaire contre la Syrie sur la base d'allégations des forces d'opposition à El Assad, qui indiquent que le gouvernement syrien a tué des centaines de personnes le 21 Août dernier dans une attaque à l'arme chimique près de Damas.

Toutefois, un pirate a déclaré, via le site pastebin.com, qu'il a eu accès à la correspondance d'un colonel du renseignement américain qui montre que l'attaque a été organisée par le Pentagone.

Il s'agit de la boite mail d'Anthony Jamie MacDonald, directeur général du personnel de l'état-major chargé des plans et opérations pour le bureau du sous-chef d'état-major de renseignement de l'armée.
Dans un courriel envoyé le 22 Août, un collègue du colonel, Eugene Furst, le félicite pour avoir effectué une opération avec «succès» et joint le lien vers l'article du "Washington Post" sur l'attaque chimique présumée en Syrie.

admn : image invalide

Furst mentionne également que l'opération était «bien organisée», rapporte le "pirate informatique", ajoutant: ".. J'ai eu du mal à le croire. Les salauds, Merde, ils ont organisé une attaque chimique".
Le pirate mentionne également la correspondance entre la femme de MacDonald, Jennifer, et une amie qui avoue qu'elle «ne cesse de penser» aux enfants qui sont morts dans "cette terrible attaque au gaz" en Syrie.

admn : image invalide

«J'étais aussi apeuré. Mais Tony m'a réconforté. Il dit que les enfants n'ont pas été blessés, c'était une mise en scène pour les caméras. Donc, ne t’inquiète pas, ma chérie,» répond Jennifer.

admn : image invalide


Ces révélations sont à mettre en relation avec d'autres rapports sur l'attaque chimique présumée que Washington attribue aux forces de Bachar El Assad, ce que le gouvernement syrien nie vigoureusement. Notez que même les informations venant des USA et ses alliés sont parfois très contradictoires. Ainsi, un rapport du service secret français affirme que l'attaque à causé "au moins" 281 morts, un chiffre qui est loin des "plus de 1.400 morts" revendiqués par les États-Unis." Source

http://actualidad.rt.com/actualidad/view/104671-hacker-ataque-quimico-siria-pentagono

http://pastebin.com/zeXpsRnh
« Modifié: 10 septembre 2015 à 01:30:47 par katchina »
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

chasouris

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 275
Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #386 le: 04 septembre 2013 à 00:12:11 »

Où est la vérité? Voici une autre version, mise en ligne par un groupe de socialos (il va pas être content François), qui se base sur un reportage publié par l’agence Mint Press News (MPN) basée à Minneapolis (USA) :

Un reportage associe l’attaque au gaz à Ghouta à l’opposition syrienne qui est soutenue par les Etats-Unis.
Par Patrick Martin -3 septembre 2013

L'article: https://www.wsws.org/fr/articles/2013/sep2013/ghou-s03.shtml
IP archivée

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4577
Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #387 le: 04 septembre 2013 à 01:27:45 »

Où est la vérité? Voici une autre version, mise en ligne par un groupe de socialos (il va pas être content François),


Pour "socialistes" dans ce cas là il faut comprendre "trotskistes".
Communisme dans les autres pays ça se dit "socialisme".
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

Al198

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1385
Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #388 le: 04 septembre 2013 à 01:29:04 »

Eh bien ça bouchonne ce soir pour les infos contredisant la VO. Que penser d'un tel fiasco ? C'est vrai, auparavant jamais un tel discrédit n'aura été sur le point d'éclater aussi vite à la tête des renseignements occidentaux. Un tel false flag révélé au grand jour, ça va être tendu, et les raisons devaient être bien pressante pour avoir précipiter à ce point une telle opération. L'homme fort qui ressortira, outre Assad, c'est bien Poutine et la Russie soutien sans faille du régime syrien et sentinelle affutée en Méditerranée. Les rumeurs de l'entrevue orageuse avec le Prince Bandar ne doivent pas être si loin de la vérité. Quelqu'un a joué un coup dans cette partie, et a vu le cours se renverser.  Au delà des victimes innocentes de ces jeux immondes des arcanes du pouvoir, c'est intéressant de suivre les forces en jeu et d'avoir la possibilité rare de rentreren quasi direct dans les manipulations géopolitiques. Cela dit loin de moi une telle naïveté, il est certain que nous ne voyons que la partie émergente de l'iceberg.

A force de nous brosser le portrait d'un monde manichéen dans lequel le blanc et le noir ne se rencontrent jamais et ou les zones grises n'éxistent plus on va arriver a croire que la guerre n'est pas la dernière extrémité et que le dialogue ne peut exister.


Effectivement c'est le piège à éviter absolument, pour toute personne entrant dans ces sombres arcanes aucune ne peut être d'une blancheur immaculée, comment espérer jouer un rôle sans se salir les mains un minimum... Encore faut-il pouvoir entrevoir la nature de ce rôle, sans quoi nous voilà bon à regarder se répéter le même spectacle.

La motivation première de ces évènements que peut-elle être ? On a vu le plateau énergétique que représente cette région, la lutte de pouvoirs entre grande puissance, la lutte pour l'Islam comme fil rouge. En tout les cas c'est prévu de longue date si l'on en croit ce plan de pays à attaquer révélé par Wesley Clark.
IP archivée
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de sa liberté pour un peu plus de sécurité ne mérite ni l'un ni l'autre et fini par perdre les deux" Benjamin Franklin

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4577
Re : Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #389 le: 04 septembre 2013 à 03:46:53 »

IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.
Pages: 1 ... 24 25 [26] 27 28 ... 42   En haut