Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: * Ca chauffe en Syrie ...  (Lu 66206 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Vox

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 42
Re : * Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #600 le: 27 Octobre 2016 à 23:24:41 »

Pourquoi l’“émodiplomatie” française n’est ni crédible, ni constructive.

Depuis les Printemps arabes, le moralisme diplomatique à géométrie variable de Nicolas Sarkozy et de son successeur s’est imposé dans la politique étrangère française, en particulier à l’égard de l’« axe chiite » (sous Sarkozy) et de la Russie (sous Hollande). Justifiées par le pilonnage et le siège d’Alep-Est par les forces de Bachar el-Assad et leurs alliés russes, les récentes hésitations et menaces de l’Exécutif français contre Vladimir Poutine en sont un exemple paroxystique, tandis que la France et ses alliés soutiennent clandestinement des rebelles islamistes en Syrie, et qu’ils appuient la « coalition arabe » qui bombarde avec des armes occidentales des milliers de civils yéménites depuis plus d’un an et demi – avec des conséquences humanitaires désastreuses. Cette diplomatie de l’indignation sélective est irrationnelle et contre-productive, pour ne pas dire irresponsable et contraire à nos intérêts nationaux, en ce qu’elle cherche à satisfaire en priorité les objectifs maximalistes de nos alliés pétromonarchiques, israéliens et américains, en particulier ceux des néoconservateurs.

[...]
IP archivée

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2318
Re : * Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #601 le: 28 Octobre 2016 à 08:32:13 »

On peut essayer d'expliquer les errances de la politique étrangère de la France au Moyen Orient par l'amateurisme et le charisme de Hollande-Fabius-Eyrault.
Il n'y a rien à comprendre quand la France joue contre elle-même.
C'est qu'en la personne de son président elle ne s'appartient plus.
Elle appartient à l'Otan et va bombarder où on lui dit de faire.
Les ministres et députés socialistes sont ensuite à la peine pour justifier l'injustifiable.
Pauvre Guigou.Pauvre LeDrian.
Enfin remercions le Sarkozy d'avoir réintégré la France sous commandement OTAN, chose que ni Mitterrand ni Chirac ,qui eux avaient su préserver notre influence, n'avaient faite.
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Argonot

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 944
Re : * Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #602 le: 28 Octobre 2016 à 14:27:26 »

Il  est curieux ,  AMA , que le terme " France " soit systématiquement utilisé dans les affaires internationales ( par exemple , le génocide rwandais en 1994 , c'était " la faute à la France " , idem pour la guerre civile en Côte d'Ivoire etc...) , alors qu'en politique intérieure nos gouvernants abhorrent la France et se réclament exclusivement de la " République " .
Alors,  ne soyons pas dupes , et utilisons les mots justes . S'il y a des coups tordus sur la scène internationale , ce n'est pas le fait de la France , mais de la République . On peut dire que la République est à la France ce que l'Union soviétique était à la Russie : un régime basé sur une idéologie .   
IP archivée

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4378
Re : * Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #603 le: 05 Novembre 2016 à 19:24:04 »

"...nous ferons à Mossoul exactement la même chose que ce qu'on reproche aux russes de faire à Alep"

Lors d'une émission sur LCP, après 20 minutes réglementaires de Russia bashing, l'un des "alliés" d'Elisabeth Guigou (commission des affaires étrangères) se met soudain à prendre un chemin imprévu... C'est la panique, d'autant plus qu'un autre intervenant assène ensuite le coup de grâce en abordant le problème de Mossoul

IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2318
Re : * Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #604 le: 06 Novembre 2016 à 09:31:44 »


Et maintenant certains medias main stream s'y mettent.
Cà fait un certain temps que le Figaro (Rioufol) ose blasphémer la politique étrangère ouvertement otanienne de la France.PARIS MATCH pas en reste.
Pas mal de blogs d'anciens de la DGSE (cf2r) etc..
A qui se fier si le politiquement correct fout le camp.
Guigou accuse un peu le coup, attendons la prestation du BHL.
C'est que les anciens gentils alliés deviennent peu à peu les méchants, il est temps pour certains de retourner leur veste...et de convoquer JP Chevènement (le 3 fois ministre qui ferme pas sa gueule et qui démissionne).
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Vox

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 42
Re : * Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #605 le: 22 Décembre 2016 à 04:04:51 »

Conférence de presse de l'ambassadeur de Syrie à l'ONU,  19 décembre 2016:

IP archivée

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 7585
Re : * Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #606 le: 05 Avril 2017 à 18:26:46 »

Syrie: Erdogan impute l'attaque "chimique" à l'"assassin Assad"

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a vivement critiqué mercredi le président syrien Bachar al-Assad, qu'il a qualifié d'"assassin" en lui imputant une attaque présumée chimique qui a fait des dizaines de tués.

"Plus de 100 personnes ont été tuées, dont près de 50 enfants (...) Ô, Assad l'assassin ! Comment vas-tu échapper à leur malédiction ?", a lancé M. Erdogan lors d'un discours à Bursa (nord-ouest de la Turquie).

"Ô, monde qui reste silencieux devant cela, Nations unies qui restez silencieuses devant cela : comment allez-vous rendre des comptes ?", a déclaré M. Erdogan, qui réagissait pour la première fois en public à l'attaque d'Idleb.

...

Suite et source

Vox

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 42
Re : * Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #607 le: 02 Juillet 2017 à 00:20:06 »

Est-ce qu'une seule attaque chimique attribuée à Assad et à l'armée syrienne, a déjà été prouvée ? Ce qui se passe en ce moment est assez hallucinant.
D'abord, les USA accusent Assad de préparer une nouvelle attaque chimique, et le mettent en garde contre le prix élevé qu'aurait à payer son armée en cas d'attaque sur des civils. Puis, ils déploient des navires de guerre et des avions.
Et maintenant, des terroristes se plaignent de subir des attaques chimiques.

On devine facilement la suite, ce n'est qu'une question de temps.
Mais qui peut (encore) gober ça ?
IP archivée

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2318
Re : * Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #608 le: 02 Juillet 2017 à 00:37:13 »

C'est destiné à provoquer les russes.

Quoi que fassent les alliés d'Assad ils seront déclarés avoir "franchi la ligne rouge" macrono-neoconne...en cas de false flag chimique.

Or l'état-major russe a devant lui un adversaire (partenaire selon Poutine) devenu autodestructeur.
Autrement dit quasi fou sous la forme d'une hydre à 3 têtes qui se battent entre elles.

La maison Blanche, le Pentagone et le CMI NEO-con.

C'est très dangereux.
Le Kremlin est devant un chien fou (mad dog) dont les réactions sont ...aléatoires.

Comme on dit dans les chancelleries; çà craint grave.
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Vent du Nord

  • Modérateur Global
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 616
Re : * Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #609 le: 02 Juillet 2017 à 09:46:05 »

Citation de: Tartar
C'est destiné à provoquer les russes. […] Comme on dit dans les chancelleries; çà craint grave.

Ce sont là des affirmations un peu péremptoires qui demanderaient à être étayées !
Car selon les informations qui me reviennent desdites chancelleries, ce sont plutôt les Européens qui sont visés par ces coups fourrés en Syrie.

Bien sûr, hormis les aficionados de CNN, presque plus personne ne gobe cette goebbelsienne propagande anti-russe, anti-Assad, anti-chaviste, etc. Et l'appartenance des "Casques Blancs" made in MI6 à la mouvance terroriste n'est plus à démontrer. L'émotivité ovine primaire suscitée par les chaînes télévisées d'entertainment et autres médias sous contrôle, conseillés par des spécialistes en manipulations de foules, suscite de plus en plus de méfiance de la part des populations et éveille les gens à l'analyse critique.

Dans le cas présent, un des objectifs perçus par maints analystes est qu'il s'agit de remplacer Daesh/Isis/Al-Qaïda par des armées européennes. D'où les gesticulations hollandiennes puis macroniennes.
Aux Européens, donc, d'augmenter leurs budgets militaires pour
- alléger le budget militaire des USA toujours nécessaire pour financer plus de troubles
- détourner les moyens financiers des états européens de l'aide sociale à leurs populations (=> accroître la paupérisation, l'insatisfaction, l'analphabétisme, l'ostracisme entre communautés, et un ressenti permanent d'insécurité)
- détourner les moyens financiers des états européens de toute relance économique (=> accroître la dépendance des Etats envers des "solutions" imposées par des entités supranationales – voyez le budget militaire grec !)
- détourner les moyens financiers des états européens de leur fonctionnement propre (=> créer l'image d'une incapacité des Etats face à la soi-disant "efficacité pragmatique" de la gestion privée)
- briser "l'arc chiite" qui permettrait des liaisons commerciales très profitables entre l'Europe et l'Asie du sud.

Un autre objectif relevé est la création non pas tant d'un énervement en Russie, mais surtout d'une tension Europe/Russie afin de nuire aux relations commerciales hautement profitables aux deux partes (voire plus, lorsqu'auront été réalisés les nouveaux oléoducs et les différentes nouvelles Routes de la Soie). A. Merkel ne s'y est pas trompée, exprimant publiquement son agacement faces aux intentions manifestes des Etats-Unis d'empêcher l'importation de gaz russe bon marché en Europe afin d'imposer leur coûteux gaz de schiste.
Les pigeons ne se laisseraient-ils plus plumer ? Etrange, voilà qui ne leur ressemble pas...

Cela promet "une certaine ambiance" lors du tout prochain G20 à Hamburg, les 7 et 8 juillet 2017, probablement sous le regard goguenard des russes, assistant au match en comptant les points...
IP archivée

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2318
Re : * Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #610 le: 02 Juillet 2017 à 10:04:07 »

D'accord avec les 5 bonnes raisons qui expliquent tout ce mic mac fomenté par les atlantistes dans l'orient "compliqué".
Je relevais surtout l'aspect "brouillon" des assertions US contre Assad qui semble dû au fait que les américains possèdent trois "artefacts gouvernementaux" aux intérêts contradictoires.
Washington DC (ie présidence)
Pentagone CMI / neocons pour simplifier
Medias/democrates
(il existe d'autres classements du désordre, je simplifie).
Tous se tirent dans les pattes rendant toute négociation internationale très difficile car chaque faction s'empresse de gâcher les accords qui seraient pris avec un "partenaire" étranger...quelques heures après signature

Cette schizophrénie  inquiète leurs adversaires au point que certains en sont à craindre un début de guerre civile américaine bis.

Donc pour parler d'un futur à court terme (ce qui n'exclut pas des tractations gazo-pétrolières tout azimut) QUE SE PASSERA T IL SI UN FALSE FLAG CHIMIQUE (à prouver) a lieu demain?
Les russes riposteront-ils cette fois et tacleront-ils le USS George Bush mouillé devant Haïfa avant ou après une attaque de missiles US?
Ou laisseront-ils faire perdant alors la face?

On serait au-delà de la diplomatie.
« Modifié: 02 Juillet 2017 à 17:38:06 par Tartar »
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Ascellu

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 466
Re : * Ca chauffe en Syrie ...
« Réponse #611 le: 21 Novembre 2017 à 10:45:34 »

Le pacte passé avec les jihadistes pour fuir Raqqa

Une enquête de la BBC rend crédible l'affirmation selon laquelle des combattants de l'EI ont été autorisés par la coalition à quitter la «capitale du califat». Parmi eux, des jihadistes étrangers...

Il est «possible» que des djihadistes étrangers de l'Etat islamique (EI) aient pu s'échapper de Raqqa juste avant sa chute, a admis mardi la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis. Selon un reportage de la BBC, intitulé« Raqqa's dirty secret» («L'encombrant secret de Raqqa»), plusieurs centaines de combattants ont pu quitter la ville syrienne.
Juste avant la chute de la ville, dont l'Etat islamique (EI) avait fait la capitale de son «califat», un convoi, présenté comme transportant plus de 3000 civils, avait quitté Raqqa le 14 octobre, à la faveur d'un accord négocié avec le «conseil civil», une administration locale mise en place par les combattants antidjihadistes kurdes et arabes des forces démocratiques syriennes (FDS), soutenues par la coalition.

La coalition avait alors affirmé avoir reçu l'assurance des FDS que les combattants étrangers de l'EI ne pourraient pas quitter la ville. Mais dans un reportage publié lundi, la BBC a rapporté les propos de plusieurs chauffeurs des véhicules du convoi, qui ont raconté avoir transporté plusieurs centaines de combattants lourdement armés, notamment des étrangers. Sont évoqués des jihadistes venus de France, Turquie, Yémen, Pakistan, Egypte, Chine, Tunisie...
La télévision publique britannique fait également état de camions transportant des tonnes d'armes et de matériel de guerre. Devant les demandes des journalistes, les Etats-Unis ont confirmé dans ses grandes lignes, l'enquête de la BBC.

«Des frères français partis perpétrer des attaques

Selon la BBC, plusieurs d'entre eux auraient réussi à passer en Turquie pour y préparer des attentats en Europe. Les reporters britanniques de la BBC citent notamment un membre français de l'EI qui a transmis cette menace: « Il y a des frères français qui sont partis pour la France pour perpétrer des attaques qui se dérouleront au moment du Jour du jugement.»

Interrogé mardi à ce sujet, le porte-parole de la coalition, le colonel Ryan Dillon, a reconnu que «sur les 3500 civils qui ont quitté Raqqa à ce moment-là, moins de 300 ont été identifiés comme de possibles combattants de l'EI».

L'accord avec les FDS était que les photographies et les empreintes digitales de tous les hommes en âge de combattre seraient vérifiées pour éviter que des djihadistes connus puissent s'échapper, a ajouté le colonel Dillon. Mais «je ne peux pas dire avec 100% de certitude que chaque combattant ait été identifié à son départ de Raqqa», a-t-il ajouté.

Lorsque le convoi est parti de Raqqa, il a été surveillé par les drones de la coalition, mais il a été décidé de ne pas le bombarder en raison de la présence de ces 3000 civils, a-t-il expliqué.

L'EI a perdu Raqqa le 17 octobre après de longs mois de combats contre les FDS. Maîtres d'un vaste territoire en Syrie et en Irak il y a encore quelque mois, les djihadistes sont désormais acculés dans une zone de l'ouest de l'Irak et de l'est de la Syrie qui est la cible de différentes offensives des deux côtés de la frontière.

source :http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/Le-pacte-passe-avec-les-jihadistes-pour-fuir-Raqqa-16774690

Je n'ai pas trouvé le documentaire traduit/ sous titré en français ...
IP archivée
Aussi paradoxal que cela puisse paraître, il y a un chemin à parcourir et il faut le parcourir, mais il n'y a pas de voyageur. Des actes sont accomplis, mais il n'y a pas d'acteur