Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Drones/CARET : participation au travail de recherche  (Lu 206891 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2385
Drones/CARET : participation au travail de recherche
« Réponse #30 le: 18 Septembre 2007 à 09:45:54 »

Merci Flatron.
En tous cas les concepteurs ne se donnent aucun mal pour rendre ces machins esthétiques.
C'est que la simple notion d'aero n'est pas prise en considération.
Soit les "drônes" sont très lents et ils trainent dans l'air comme une montgolfière (les tiges courbes sont l'enveloppe d'air chaud virtuelle), soit le mot "vitesse" ne signifie rien pour eux, surtout dans un fluide...car dégravités ils possèdent une inertie nulle.
De toutes façons les "designers" humains s'efforcent en général de rendre les productions techniques agréables à regarder...ici pas vraiment?
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Ownimaster

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 419
Drones/CARET : participation au travail de recherche
« Réponse #31 le: 18 Septembre 2007 à 13:09:45 »

Attention ce qui suit est entre le délire et le pourquoi pas !


A quoi servent les grands anneaux ?
On dirait des "stargate"
Ou encore une sorte de viseur qui servirait de pointeur à un autre engin situé beaucoup plus haut, ou "ailleurs".

Quant aux panneaux avec les écritures, je pense qu'ils peuvent rouler sur des "glissières" le long de l'anneau car ils n'ont pas toujours le même espace entre eux sur les différentes photos. Il me semble même qu'ils ont la place de faire tout le tour de la structure car les autres anneaux annexes sont un peu décalés et éloignés.
Si c'est un "poste de commande", ça permet peut être d'être toujours face au sens de la marche, ou de ne pas perdre de vue une "cible" alors que l'on effectue un virage.

...doit expliquer le fait qu'un tel anneau puisse tenir sur un si petit crochet qui ne sert en fait que d'accrochage...
Cela dit, on ne conait pas la matière dont est faite cette "attache"

Moi ce qui m'interpelle le plus c'est le pourquoi du grand pic avec les inscriptions dessus.

Voilà, c'était juste l'avis de quelqu'un qui a du trop lire de Van Vogt !
IP archivée

Ownimaster

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 419
Drones/CARET : participation au travail de recherche
« Réponse #32 le: 18 Septembre 2007 à 18:04:30 »

C'est remoi...

Bon, j'ai refais un détourage en enlevant une bande de pixels litigieux entre le drône et l'arrière plan.

Il manque donc 3852 pixels après découpage. ( sur un total de 380160 sur l'image originale )

Ce PSD est dispo ici, en archive, avec le fichier texte qui récapitule.


divshare - DivShare File - Craft050607d sans pixels litigieux.rar
admn : lien non trouvé

J'attends de savoir si la méthode sans pixels litigieux est mieux.

Après je me lance !
« Modifié: 16 Janvier 2013 à 11:41:02 par katchina »
IP archivée

elevenaugust

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 3397
  • APPONO ASTOS
Drones/CARET : participation au travail de recherche
« Réponse #33 le: 18 Septembre 2007 à 18:26:09 »

Merci Ownimaster, bon boulot!
J'attend la réponse de Stephen concernant le traitement des fichiers PSD avec son code Java; après, c'est parti!
IP archivée
IPACO, le nouvel outil destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne: www.ipaco.fr

Ownimaster

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 419
Drones/CARET : participation au travail de recherche
« Réponse #34 le: 18 Septembre 2007 à 20:01:05 »

Je lui ai envoyé aussi la version " sans pixels litigieux", mais ce serait bien que tu lui écrives pour lui expliquer parce que bon... mon anglais....euh....
IP archivée

elevenaugust

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 3397
  • APPONO ASTOS
Drones/CARET : participation au travail de recherche
« Réponse #35 le: 18 Septembre 2007 à 21:09:14 »

Superbe travail Owni, j'attend que Stephen fasse son test avec son code Java sur tes calques PSD pour voir si cela fonctionne.
IP archivée
IPACO, le nouvel outil destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne: www.ipaco.fr

Ownimaster

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 419
Drones/CARET : participation au travail de recherche
« Réponse #36 le: 18 Septembre 2007 à 23:38:35 »

Ben à prioris le psd ne passe pas  :(

Juste bmp ou jpg.

Je veux bien les mettre en BMP ou JPEG mais l'image va perdre un peu ...
IP archivée

elevenaugust

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 3397
  • APPONO ASTOS
Drones/CARET : participation au travail de recherche
« Réponse #37 le: 18 Septembre 2007 à 23:52:34 »

Citation de: "Ownimaster"
Ben à prioris le psd ne passe pas  :(

Juste bmp ou jpg.

Je veux bien les mettre en BMP ou JPEG mais l'image va perdre un peu ...

Dommage, le travail était excellent!
On pourrait essayer en BMP, mais le fichier sera très lourd; il ne dégrade pas l'image et n'utilise pas de compression.
Et en PNG? Ce format n'est pas destructeur de données.
Il faut essayer d'éviter autant que ce peut le format JPEG; mais bon s'il n'y a pas d'autres moyens....
11
IP archivée
IPACO, le nouvel outil destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne: www.ipaco.fr

quartz

  • Invité
Drones/CARET : participation au travail de recherche
« Réponse #38 le: 19 Septembre 2007 à 09:31:52 »

Citation de: "Ownimaster"
Attention ce qui suit est entre le délire et le pourquoi pas !



A quoi servent les grands anneaux ?

Bonjour,

A mon sens, et ceci n'engage que moi, la propulsion, le déplacement se fait par les anneaux. Si on conserve l'idée de flux orienté d'universons on a un vide central qui permet de surfer littéralement sur les universons.
Tout l'engin semble amovible, les petits et les grands anneaux semblent doués d'une certaine autonomie tout comme la cage centrale qui centralise peut être des fonctions d'émission, de réception, de détection, etc.
On peut imaginer aussi que chaque anneau, chaque partie de l'engin possède une autonomie et qu'elle cumule plusieurs fonctions.

les symboles, quant à eux, visibles sur des "boitiers"circulant autour de la partie centrale, semble -contrairement à la représentation commune- agir comme des pommes d'arrosage.

je m'explique: les boitiers sur lesquels se trouve les symboles semblent se déplacer sur un rail situé autour de l'anneau central.
Or, si ces boitiers se déplacent à grande vitesse, même sur une courte distance, en faisant des allez-retour rapides, on peut imaginer qu'une énergie (une onde?) est diffusée à travers les symboles qui feraient offices, en quelque sorte, de pommes d'arrosage.

L'"onde" ainsi diffusée agirait de façon particulière sur l'environnement.
Lorsqu'on sait qu'on peut détruire l'ADN des bactéries en utilisant les ondes radio, on peut très bien imaginer une programmation de l'ADN des êtres vivants en appliquant un champ magnétique, une onde, une énergie réglée sur la bonne fréquence.

En somme, le diagramme pourrait fort bien fonctionner de l'intérieur des drônes vers l'extérieur et diffuser une sorte de programme destiné à l'ADN.

D'ailleurs, toutes ces formes en ellipses, en hélices, en cercles ne se rapprochent-t-elles pas un peu de la représentation, encore simpliste, que nous avons de L'ADN??

A bientôt

  :D
IP archivée

Ownimaster

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 419
Drones/CARET : participation au travail de recherche
« Réponse #39 le: 19 Septembre 2007 à 12:41:31 »

Citer
On pourrait essayer en BMP, mais le fichier sera très lourd; il ne dégrade pas l'image et n'utilise pas de compression.
Et en PNG? Ce format n'est pas destructeur de données.
Il faut essayer d'éviter autant que ce peut le format JPEG; mais bon s'il n'y a pas d'autres moyens....
11


Bien ce sera en BMP alors car d'après sa réponse le format jpg ou bmp sont les meilleurs pour son algorythme.

Je suppose qu'un BMP est meilleur qu'un JPG ( même compressé à 12, version "meilleur qualité ).

Je serais donc obligé de remplir les "trous" avec du blanc ou du noir....
IP archivée

Flatron

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1387
Drones/CARET : participation au travail de recherche
« Réponse #40 le: 20 Septembre 2007 à 11:47:48 »

Bonjour à tous

Je voudrais revenir sur l'étrange « cage à oiseaux » constituée de filaments verticaux au-dessus des drones car sa fonction m’intrigue. Selon moi, il y a deux options, soit le drone est équipé du générateur anti-gravité (voir photo), soit ce sont les filaments qui jouent un rôle dans le processus d’anti-gravité.




Je pensais au départ (avant que nous ayons le témoignage d’Isaac) que les filaments faisaient parti du processus anti-gravité comme le suggérait des témoignages de l’époque que je retranscrit ici :

"Bonjour, je voudrais vous donner mon avis sur cette série de photos, toutefois je voudrais souligner que j'ignore ce qu'est exactement cet engin et ce qu'il fait ici. Je pense que les tiges qui montent au-dessus de l'objet sont conçues pour être utilisables lors de vols atmosphériques. Elles pourraient induire une charge à haute tension afin de ioniser l'air autour de l'engin. Puis par l'ouverture centrale grâce aux petites tiges en aluminium l'air ionisé pourrait être attiré vers le bas.  Cette action produirait une sorte d'ascension pour faire flotter l'objet. Ce mouvement vertical serait réglable en augmentant ou en diminuant la tension à l'intérieur des tiges. Les bras autour qui s'étendent à l'extérieur de la structure semblent être utilisés pour la collecte d'informations ou pour la communication, et pourraient servir à stabiliser l'engin lors des vols planés puis se rétracter pendant les phases stationnaires." BJ



"Je pense que l'espèce de "cage d'oiseaux" laisse pendre des fils de décharge qui sont trop petits pour être vus sur les photos (Note : ces fils semblent aujourd’hui visibles en jaune sur la photo en haute résolution).



Le grand aileron est un aileron de refroidissement, et les petits pourraient être des ventilateurs ou des unités de refroidissement piézoélectriques. Les segments du grand aileron semblent être reliés par une tuyauterie apparentée à une unité de réfrigération. Vous noterez qu'il y a de petites boucles à l'intérieur du noyau, elles servent probablement à générer une tension à polarité opposée à celle des filaments. Cette tension (requise pour créer l'effet Biefeld-Brun) pourrait causer un fredonnement léger, juste comme celui d'un transformateur à haute tension. Si quelque chose n'était pas ajustée avec précision vous pourriez en effet obtenir un bruit occasionnel de "crépitement", qui serait une décharge à haute tension" Jack.R

"Un ami à moi qui est ingénieur mécanicien m'a indiqué ceci quand il a vu les photos : "Le gouvernement des Etats Unis possède des choses comme ceci. Ils sont utilisés en Irak pour précéder les patrouilles au sol. Les "pattes" sont utilisées comme ventilateur de refroidissement et équipées de compas gyroscopiques pour le stabiliser. La technologie avance rapidement, et ces technologies font désormais parti du quotidien de nos armées…"

"J'ai travaillé dans la marine et dans les communications un certain nombre d'années avant de finir ma carrière chez Honeywell dans la conception de matériel. Quand je vois cet engin, au-delà de l'aérodynamique peu conventionnelle, je remarque que sa conception circulaire et ses deux antennes latérales pourraient servir d’éléments directionnels. Ceci est dû au signal pouvant frapper l’une ou l’autre des antennes. En fonction du signal capté par chaque antenne un différentiel peut être calculé et une direction déterminée. Ceci permettrait à une large gamme de fréquences d'être "reniflée". Sans connaître le diamètre exact de l'anneau, je ne peux pas calculer exactement la gamme de fréquence explorée, mais une fois celle-ci connue, il serait plus facile de savoir ce qu’il cherche. Peut-être des zones particulièrement magnétiques ou des fréquences particulières" M.J

"Pour les bras, ils semblent disposer des plusieurs sondes, c’est le même principe qui est employé sur la sonde Américaine voyager envoyée en 1977 aux confins du système solaire. Le bras le plus long doit disposer du logiciel d'aide à la navigation et recevoir ses données des bras auxiliaires par fibre optique. Quant à la source d'énergie elle est probablement incorporée dans le corps de l'anneau lui-même et la "cage à oiseaux". Les petits bras courts servant de mécanismes compensateurs pour la stabilité". John.N

Après ce rappel des « inspirations » que le premier modele avait suggéré, voyons le second (le golgote). Si les filaments servent à l’anti-gravité, il n’y a pas nécessairement de générateur Anti.G en son milieu, mais dans ce cas, comment tiennent les grands anneaux qui y sont attachés sans la propriété spatiale de cet générateur, vu qu’ils n’ont pas eux-même de « cages à oiseau » ? Et si au contraire le « golgote » a un générateur anti-G (seul capable de le faire voler), comment le modèle de drone avec une cage fait-il pour voler sans générateur en son centre ?

Autre solution, le Géné.Anti.G est à bord d’un vaisseau mère et tout les types de drones aperçus et anneaux sont liés à celui-ci malgré la distance et utilisent la « cage à oiseau » pour communiquer avec lui, car tous les drones en sont équipé d’au moins une…

Pas facile la technologie E.T, lol…

@+
IP archivée

elevenaugust

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 3397
  • APPONO ASTOS
Drones/CARET : participation au travail de recherche
« Réponse #41 le: 20 Septembre 2007 à 15:49:56 »

Citation de: "Ownimaster"
Citer
On pourrait essayer en BMP, mais le fichier sera très lourd; il ne dégrade pas l'image et n'utilise pas de compression.
Et en PNG? Ce format n'est pas destructeur de données.
Il faut essayer d'éviter autant que ce peut le format JPEG; mais bon s'il n'y a pas d'autres moyens....
11


Bien ce sera en BMP alors car d'après sa réponse le format jpg ou bmp sont les meilleurs pour son algorythme.

Je suppose qu'un BMP est meilleur qu'un JPG ( même compressé à 12, version "meilleur qualité ).

Je serais donc obligé de remplir les "trous" avec du blanc ou du noir....

OK Owni, on fait comme ça.
Donc, pour récapituler,  
1) Découpage des drones en ôtant les pixels litigieux
2) Création des deux fichiers "Paysage" et "Drones"
3) Remplissage des "trous" en blanc/noir
4) Décompte du nombre de pixels rajoutés lors du remplissage (à soustraire du total pour chaque image, bien sûr)
5) Sauvegarde sous BMP
6) Export des images finales sur Divshare sous deux dossiers "Landscape" et "Drone"
7) StevenZ traite les images avec l'algorithme.

Deux questions me viennent à l'esprit:
1) Comment seront traités les "trous" blanc/noirs par l'algorithme? Seront-ils ignorés, ou le blanc/noir sera-t'il considéré comme une couleur? Question que je poserais à Steven.
Normallement, ils ne doivent ABSOLUMENT pas être pris en compte.
La programmation du code en fonction de ce paramètre devrait être possible. A voir
2) Même question pour la variation spatiale des couleurs et la saturation des pixels.

Merci Owni pour ton travail, tiens-moi au courant de l'avancée et n'hésites-pas à me questionner si tu as un problème, mes amis américains pourrons nous répondre, la plupart du temps... :wink:
11
IP archivée
IPACO, le nouvel outil destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne: www.ipaco.fr

Klaatu059

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 22
Drones/CARET : participation au travail de recherche
« Réponse #42 le: 20 Septembre 2007 à 17:45:36 »

Au départ de cette affaire de drones, je m'étais mis à chercher sur le web, quel matériel pouvait être utilisé, car je croyais au fake à l'époque (plus maintenant, mais je ne suis pas plus avancé !)
Voilà ce que j'avais trouvé, certaines images ressemblent assez bien à l'anneau central : http://imo-france.chez-alice.fr/decouverte.htm
Ca n'explique pas grand chose, sauf que tout ceci pourrait bien être fabriqué ici-bas...
Je ne suis pas sûr de poster au bon endroit, je voulais compléter les propos de Flatron.
IP archivée
Klaatu barada nickto, bien entendu

Flatron

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1387
Drones/CARET : participation au travail de recherche
« Réponse #43 le: 20 Septembre 2007 à 18:22:28 »

Salut

 :arrow: Petit montage pour mettre en image les idées que les anneaux ont inspiré (porte des étoiles et engrenage tournants), pas sûre que ça mène quelque part, mais c'est comme un grand Brainstorming ici, on dit tout ce qui nous passe par la tête et après on fait le tri  :wink:

Au milieu on voit que l'anneau du rapport CARET est parfaitement identique a celui du drone en haute définition. Anneau qui a probablement été photographié dans un atelier bien terrestre. Certains sous traitants de l'armée peuvent très bien fabriquer des pièces de haute technologie sans avoir la moindre idée de leur rôle dans un ensemble global.



 :arrow: Depuis le début "le shéma d'écritures" m'inspirait aussi quelque chose chose que je viens juste de réaliser en me souvenant des vieux cours de physique que j'avais fait en terminale. C'est ces espèces de radiographies où l'on pouvait voir les résultats de collisions d'atomes à l'intérieur d'une chambre à bulle. La similitude avec le shéma d'Isaac peut être faite à mon avis..




Voici ce que dis un site spécialisé en physique sur les chambres à bulle et le CERN :

"L'histoire de l'antimatière : http://livefromcern.web.cern.ch/livefromcern/antimatter/FRENCH/history/F-history02.html

L'histoire de l'antimatière commence en 1928 avec un jeune physicien nommé Paul Dirac et une étrange équation mathématique. L'équation prédisait en quelque sorte l'existence d'un antimonde identique au nôtre mais fait d'antimatière. Etait-ce possible ? Si oui, où et comment chercher l'antimatière ?
Dans les années 30, les accélérateurs étaient la seule voie qui permettrait aux physiciens de pénétrer plus profondément dans la structure de la matière.
En 1954, les physiciens européens décidèrent de créer à Genève, en Suisse, un laboratoire central, européen, qu'ils appelèrent CERN. A partir des premiers cyclotrons et bétatrons à un aimant, qui pouvaient accélérer respectivement des protons et des électrons jusqu'à quelques dizaines de MeV en énergie, se développa le nouveau synchrotron de forme toroïdale, capable d'accélérer les deux types de particules dans la gamme d'énergie du GeV. Dans les années 50, grâce à une nouvelle technique de focalisation, les machines furent poussées jusqu'à environ 30 GeV. Dès lors, jusqu'au début des années 70, un certain nombre d'avancées majeures dans la recherche de la structure de base de la matière furent réalisées. "

@+
IP archivée

Ownimaster

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 419
Drones/CARET : participation au travail de recherche
« Réponse #44 le: 20 Septembre 2007 à 19:37:57 »

Citation de: "elevenaugust"

OK Owni, on fait comme ça.
Donc, pour récapituler,  
1) Découpage des drones en ôtant les pixels litigieux
2) Création des deux fichiers "Paysage" et "Drones"
3) Remplissage des "trous" en blanc/noir
4) Décompte du nombre de pixels rajoutés lors du remplissage (à soustraire du total pour chaque image, bien sûr)
5) Sauvegarde sous BMP
6) Export des images finales sur Divshare sous deux dossiers "Landscape" et "Drone"
7) StevenZ traite les images avec l'algorithme.

Deux questions me viennent à l'esprit:
1) Comment seront traités les "trous" blanc/noirs par l'algorithme? Seront-ils ignorés, ou le blanc/noir sera-t'il considéré comme une couleur? Question que je poserais à Steven.
Normallement, ils ne doivent ABSOLUMENT pas être pris en compte.
La programmation du code en fonction de ce paramètre devrait être possible. A voir
2) Même question pour la variation spatiale des couleurs et la saturation des pixels.

Merci Owni pour ton travail, tiens-moi au courant de l'avancée et n'hésites-pas à me questionner si tu as un problème, mes amis américains pourrons nous répondre, la plupart du temps... :wink:
11


Bon alors c'est parti !

Pour le moment je galère un peu avec Divshare, alors ce que je fais, je pose des archives comprenant :
Le fichier original
Le PSD complet avec les calques
Un bmp du drone
Un bmp du landscape
Un fichier texte récapitulatif

Les archives portent le nom des images d'origine, pour être plus simple.

Adresse définitive :
http://www.divshare.com/download/2051669-e62
IP archivée