Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Salut Supernana  (Lu 1641 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Remix

  • Invité
Salut Supernana
« le: 15 septembre 2007 à 14:48:22 »

C'était une sacrée bonne femme.
Elle a joué un rôle considérable dans la FM française.
Elle a sans doute été la première à faire de la  trash radio, mais avec un humour, une chaleur et une finesse qu'on ne retrouve nulle part aujourd'hui sur les FM formattées.
Elle a souvent été à l'antenne de Radio Ici & Maintenant, entre les saisies de Carbone 14 (983) et Carbone 14 le retour (1986), et après aussi, avant de trouver du boulot sur Skyrock... et de se faire vire quelques années plus tard car décidemment, cette fille là était libre... et incontrôlable
Elle est morte le 14 septembre des suites d'une longue maladie
Je voulais lui rendre un petit hommage ici sur ce forum de RIM, dont je ne sais pas s'il est encore très actif aujourd'hui.
Rémi
IP archivée

alexandre(RIM)

  • Invité
Salut Supernana
« Réponse #1 le: 15 septembre 2007 à 23:42:39 »

Je te suis dans l'hommage Remix.
Et, par rapport à ta question, le forum est très actif.
Alexandre
IP archivée

mezzo

  • Invité
RIP Super Nana
« Réponse #2 le: 15 septembre 2007 à 23:53:26 »

moi aussi je l'aimais beaucoup... je regrette qu'elle soit partie...
je ne suis jamais ennuyé à aucune de ses émissions...
IP archivée

Izzy

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 154
  • OM PARAMAR MAINAMAR
Salut Supernana
« Réponse #3 le: 16 septembre 2007 à 17:26:34 »

... quelqu'un ...  un Etre de RESPECT .........

Présence du Droit-à-être-là , qui rarement dans la vie  nous est laissé sans être subtilisé .. d'où l'apparence parfois de sa violence ... qui n'était que celle, en miroir,  de l'existence qui se dérobe, séquestrée par l'Institution ...

Elle esayait d'Etre Libre. jamais ne fut vulgaire.

la même année que Solveig D., Ulrich M, ....... et tant d'autres.

Ciao, Pistolera

IP archivée
"It's not raining and the deserts take shape / In the morning the bells were ringing for the wind and nobody was comin' forward / So I understood it was me who