Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: Gary McKinnon  (Lu 31080 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13732
Gary McKinnon
« le: 23 Septembre 2007 à 01:42:42 »

Le Hacker contre la dissimulation - extraits
Le pirate informatique britannique Gary McKinnon, soupçonné d'avoir piraté 97 serveurs du Gouvernement Américain entre 2001 et 2002 a été arrêté en 2002 par l'unité nationale contre le crime de haute-technologie du Royaume-Uni, après avoir été accusé d'effraction dans les réseaux informatiques de la NASA et de l'armée américaine.

Il déclare avoir passé deux ans à rechercher des preuves photographiques d'un vaisseau spatial alien et des technologies avancées dans le domaine de l'énergie. L'Amérique veut maintenant le juger, et il pourrait être condamné à 60 ou 70 ans de prison et une forte amende. Il lui est interdit d'utiliser l'Internet.

Gary s'est confié à Spencer Kelly, présentateur de "Clic" sur la BBC, pour raconter son histoire, avant son audition d'extradition le mercredi 10 mai.


Spencer Kelly : Vous êtes accusé d'avoir pénétré les réseaux de l'armée, la Marine, l'Armée de l'Air, le département de la Défense, et la NASA, entre autres choses. Pourquoi ?

Gary McKinnon : J'étais à la recherche d'éléments d'une technologie qu'on laisse au placard, désignée par moquerie sous le nom de technologie Ovni. Je pense que c'est le secret le mieux gardé au monde en raison de sa charge de dérision, mais c'est une chose très importante. Les retraités ne peuvent pas payer leurs factures de carburant, des pays sont envahis pour que des nations occidentales s'attribuent des contrats pétroliers, et pendant ce temps des membres du gouvernement secret dissimulent des technologies concernant l'énergie libre.

SK : Comment avez-vous procédé pour trouver ce que vous recherchiez dans les ordinateurs de la NASA, ou du Département de la Défense ?

GM : Contrairement à ce que la presse aimerait vous faire croire, ce n'était pas si difficile. J'ai recherché des mots de passe en blanc, j'ai écrit un tout petit script en langage Perl qui reliait d'autres programmes de recherche de mots de passe en blanc, ainsi vous pouvez interroger 65.000 machines en moins de huit minutes.

SK : Vous dites avoir ouvert des ordinateurs ayant un statut supposé de haute protection, correspondant à un haut niveau de responsabilités, sur lesquels personne n'avait institué de mot de passe ? Qui n'avaient que le mot de passe par défaut ?

GM : Oui, c'est bien ça. Un rapport officiel américain a encore récemment publié un rapport dénonçant le très très bas niveau de sécurité fédérale.

SK : Pendant combien de temps avez-vous fouillé ? Une semaine ?

GM : Non, pendant deux ans.

SK : Et vous êtes passés inaperçu pendant cette période ?

GM : Oui. Je faisais attention aux heures. Je jonglais avec les fuseaux horaires. La nuit il n'y a pas beaucoup de gens devant les machines. Mais une fois un ingénieur-réseau m'a vu et nous avons dialogué sur WordPad, ce qui était très, très étrange. Il a demandé : « Qu'est-ce que vous faites ici ? » ce qui m'a surpris. J'ai répondu que je faisais partie de la Sécurité Militaire informatique, et ça l'a totalement convaincu.

SK : Avez-vous trouvé ce que vous recherchiez ?

GM : J'ai observé un genre de vaisseau ou de satellite, mais construit par des moyens que je n'avais jamais vus auparavant. Il n'y avait pas de rivet, pas de soudure, ça avait l'air construit d'une seule pièce.

SK : Qu'avez-vous trouvé à la NASA ?

GM : Une des personnes était un expert photographique de la NASA, et elle a dit que dans le bâtiment 8 du Centre Spatial Johnson ils passent leur temps à retoucher les images satellite à haute résolution pour effacer les ovnis : ils ont des dossiers nommés «filtrées» et «non-filtrées», «à traiter» et «brutes». J'ai sorti une image d'un de ces dossiers, mais je ne disposais que d'une connexion téléphonique très lente, à 56K, et, en utilisant une commande à distance j'ai dégradé l'information de couleurs à 4bit avec une résolution d'écran vraiment très basse, mais l'image s'affichait toujours par saccades. Et ce qui est apparu sur mon écran était étonnant. C'était le point culminant de tous mes efforts. C'était une image de quelque chose qui n'était certainement pas synthétique. Ca se trouvait au-dessus de l'hémisphère terrestre. Un genre de satellite. En forme de cigare avec des dômes géodésiques au-dessus, en-dessous, vers la gauche, la droite et à ses extrêmités, et bien que ce soit une image de basse résolution ça apparaissait bien défini. Cette chose flottait dans l'espace, avec l'hémisphère terrestre bien visible en-dessous, et sans rivets, ni soudures, rien qui ait l'aspect de nos constructions habituelles.

SK : Est-il possible que ce soit une représentation artistique ?

GM : Je ne sais pas. Pour moi, c'était plus qu'une coïncidence. Une femme m'avait dit : "C'est ce qu'on peut voir, dans ce bâtiment, dans ce Centre Spatial". J'ai pénétré dans ce bâtiment, et c'est exactement ce que j'ai vu.

SK : Avez-vous une copie de ce document ? Elle a été capturée sur votre machine...

GM : Non, la visionneuse à distance affiche image par image. C'est une application Java, donc on ne peut rien sauver sur son disque dur, ou du moins seulement une image à la fois.

SK : Ainsi vous avez obtenu au moins une image ?

GM : Non.

SK : Que s'est-il produit ?

GM : Quand j'ai été coupé, l'image a juste disparu. J'ai été coupé pendant que je téléchargeais l'image.

SK : Quelle serait la punition appropriée pour quelqu'un comme vous ?

GM : Premièrement, en raison de ce que je recherchais, je pense que j'étais moralement correct. Bien que je le regrette maintenant, je pense que la technologie d'énergie libre devrait être publiquement divulguée. Je veux être jugé dans mon propre pays, pour intrusion informatique, et je veux que les Américains fournissent la preuve avant de m'extrader, parce que je sais il n'y a aucune preuve d'un quelconque dommage.

La NASA a déclaré à "Clic" qu'elle n'entendait pas discuter des questions de sécurité informatique ou des problèmes légaux. Elle a nié avoir jamais trafiqué des images dans le but de tromper et déclaré qu'elle avait une politique d'ouverture et de totale divulgation, ajoutant ne détenir aucune preuve directe de la vie extraterrestre.

http://news.bbc.co.uk/go/pr/fr/-/2/hi/programmes/click_online/4977134.stm
avec l'interview en video

Une autre interview de Gary McKinnon "Hacking the Pentagone", est disponible sur le Net, réalisée par Kerry Cassidy & Bill Ryan dans le cadre de leur Projet Camelot. http://www.projectcamelot.org/gary_mckinnon.html

Kerry Cassidy & Gary McKinnon

IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis.
Protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge..
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

zek

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 861
Re : Gary McKinnon
« Réponse #1 le: 30 Juillet 2008 à 14:41:46 »

IP archivée
"vague inquiétude" - Ryûnosuke Akutagawa

Headek

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1109
Re : Gary McKinnon
« Réponse #2 le: 30 Juillet 2008 à 16:23:31 »

Ouep ,n'oublions pas notre cher pirate....

Voir également ce site mis a jour régulièrement et pleinement dédié a celui qui a mis un gros doigt dans le système de sécurité informatique américain,et qui a toute mon admiration  ::)

http://freegary.org.uk/
IP archivée

manu21

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 910
Re : Gary McKinnon
« Réponse #3 le: 30 Juillet 2008 à 16:31:06 »

Tiré de l'article http://techno.branchez-vous.com/actualite/2008/07/un_pirate_britannique_sera_ext.html

"Le gouvernement américain affirme que McKinnon a commis le plus grand acte de piratage informatique de tout les temps contre les États-Unis. Le gouvernement américain accuse le pirate d'avoir supprimé des fichiers contenant de précieuses informations liées aux attentats terroristes du 11 septembre 2001."

Cela déborde de mauvaise foi Américaine blessée dans son orgueil, dans le seul but de charger son dossier ... et sa condamnation.
L'utilisation abusive de ce 11 septembre à des fins mercantile en devient indécente.
Il reste à souhaiter que la cour Européenne des droits de l'homme lui vienne en aide.
« Modifié: 30 Juillet 2008 à 16:35:10 par manu21 »
IP archivée
Ne demandez pas au peuple de comprendre autrement il n'obéirait plus.

Headek

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1109
Re : Gary McKinnon
« Réponse #4 le: 30 Juillet 2008 à 16:43:22 »

Citation de: Manu21
Cela déborde de mauvaise foi Américaine blessée dans son orgueil...

Absolument....McKinnon aurait été américain, il "aurait pu" s'en sortir différemment voir même a bon compte  :P,au point de couler de beaux jours dans un bureau de la NSA a traquer les hackers en mal de sensations...

Souvenez vous Franck Abagnale Jr qui fut l'un des plus grand faussaires dans les années 60,qui fut un peu plus révéler par le film de Spielberg...et qui possède aujourd'hui sa propre entreprise de lutte contre les fraudes....

McKinnon aurait pu avoir le même destin...s'il avait été Américain  ;D



« Modifié: 30 Juillet 2008 à 16:46:56 par Headek »
IP archivée

zek

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 861
Re : Gary McKinnon
« Réponse #5 le: 30 Juillet 2008 à 17:48:03 »

McKinnon finira agent pour une agence gouvernementale, et personne n'en entendra parler. Pourquoi l'extrader et se passer de ce génie informatique qui a réussi les plus belles incursions dans l'histoire du piratage ? Ce n'est pas pour rien s'il est envoyé aux Etats-Unis... Et c'est comme ça avec beaucoup de pirates informatiques de talent recrutés sur les salons de hack internationaux, qu'ils soient américains ou non.
IP archivée
"vague inquiétude" - Ryûnosuke Akutagawa

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2485
Le pirate informatique cherchait des infos sur les ET
« Réponse #6 le: 31 Juillet 2008 à 01:42:01 »

LONDON - Un pirate informatique britannique a été débouté mercredi de l'appel qu'il avait formulé contre son extradition vers les Etats-Unis, où il est accusé de s'être introduit sur les réseaux du Pentagone et de la NASA, ce qu'il affirme avoir fait pour obtenir des informations sur des extraterrestres.

Gary McKinnon, 42 ans, risque d'être extradé vers les Etats-Unis et d'y être jugé pour des attaques informatiques lors desquelles il aurait, selon les autorités américaines, volé des mots de passe, piraté des réseaux militaires et causé des dégâts évalués à 900.000 dollars (577.000 euros).

La décision de la Chambre des Lords, instance suprême de la justice britannique, était la dernière chance judiciaire de M. McKinnon dans son pays, mais son avocate a annoncé qu'elle ferait appel du jugement auprès de la Cour européenne des droits de l'Homme à Strasbourg.

Selon la défense, un responsable américain avait déconseillé à M. McKinnon de faire appel de son extradition, l'avertissant que sa peine aux Etats-Unis s'en verrait prolongée. Selon l'avocate de M. McKinnon, il s'agit là d'une menace illégale à l'encontre de son client.

Le "hacker" a reconnu être rentré sur les systèmes informatiques de l'armée, de la marine, de l'armée de l'air, du département de la Défense et de la NASA, entre février 2001 et mars 2002. Il affirme cependant que ses actes n'ont pas causé les dégâts dont il est accusé, et les justifie en déclarant qu'il cherchait des preuves que les autorités américaines dissimulent l'existence d'extraterrestres. AP

source : http://fr.news.yahoo.com/ap/20080730/twl-gb-usa-justice-informatique-hacker-224d7fb.html
modération : lien sur page d'actualité yahoo
« Modifié: 29 Mai 2011 à 00:30:53 par katchina »
IP archivée
Malgré tout, aime.

Chachito

  • Invité
Re : Le pirate informatique cherchait des infos sur les ET
« Réponse #7 le: 31 Juillet 2008 à 01:49:39 »

Une attaque groupé de plusieurs hacker devrait être la bonne méthode.

Mais qu'est ce que je dis!!! C'est illégal.  ;)
IP archivée

BEL23

  • Invité
Re : Gary McKinnon
« Réponse #8 le: 31 Juillet 2008 à 11:49:38 »

Les divers gouvernements doivent sentir que l'on se rapproche du jour où des documents classés secrets vont leur échappé...je vais la faire à la Dr House: "Dis, tu préfères que papa t'explique qu'il est amoureux d'une autre dame que maman ou t'en rendre compte toi-même par hasard?" Je crois que ça ferais plus mal.....
Avez-vous trouvé des commentaire de Gary McKinnon sur ce qu'il aurait trouvé ? J'ai trouvé quelquechose sur ovni007.com, j'aimerais bien en savoir plus mais je suis nul en anglais  :'(
« Modifié: 03 Août 2008 à 14:49:32 par BEL23 »
IP archivée

zek

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 861
Re : Gary McKinnon
« Réponse #9 le: 13 Août 2008 à 17:52:39 »

« Modifié: 29 Mai 2011 à 00:32:06 par katchina »
IP archivée
"vague inquiétude" - Ryûnosuke Akutagawa

Niela

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 193
Re : Gary McKinnon
« Réponse #10 le: 16 Août 2008 à 00:35:04 »

Citation de: ovnis-usa
La Cour Européenne des Droits de l’Homme a accordé un sursis à l’anglais Gary McKinnon, agé de 39 ans, empêchant provisoirement son extradition vers les Etats-Unis pour y être jugé. La peine encourue est d’une soixantaine d’années d’emprisonnement.

Il est accusé d’avoir fouillé dans 97 serveurs du Gouvernement Américain entre 2001 et 2002 pour y chercher des preuves de la présence aliène.

Son appel devrait être examiné de nouveau à Strasbourg le 28 Août prochain. En cas d’échec, il pourrait être aussitôt remis aux autorités américaines.

Ne faudrait-il pas lancer un mouvement pour que plus jamais aucun citoyen européen ne soit extradé.

Les services secrets Us détruisent des sites d'informations en Europe (exemple : reseau voltaire), espionnent des citoyens européens, procèdent à des écoute au sein même de la commission de Bruxelles, kidnappent des citoyens... Chacun de ces actes est un délit selon les lois européennes et certains, comme la destruction de sites web et le kidnapping sont même des crimes.

Ces crimes et ces délits sont commis impunément sur le territoire européen par les services US et il est impossible aux victimes de demander réparation parce que les états-unis ne reconnaissent pas l'autorité des juridictions européennes sur leur territoire.

Pour cette raison, il faut faire pression pour que Gary Mac Kinnon ne soit pas extradé et qu'à l'avenir aucun citoyen européen ne soit extradé vers les Us pour des actes qu'il a commis sans quitter physiquement le territoire européen.

En Europe seules les lois européennes doivent s'appliquer et les Etats-Unis doivent respecter ces lois.

Je propose de lancer une pétition menaçant de boycotter l'ensemble des élections européennes si on persiste à extrader des citoyens européens.

Et puis si cet homme, un amateur, est parvenu à pénétrer des sites militaires, à qui la faute ? Est-ce que cela ne montre pas plutôt l'incompétence des services US ?
« Modifié: 16 Août 2008 à 00:56:28 par Niela »
IP archivée

BEL23

  • Invité
Re : Gary McKinnon
« Réponse #11 le: 29 Août 2008 à 10:53:47 »

Il paraîtrai que des médecins ont diagnostiqué chez McKinnon le syndrome d'Asperger....
IP archivée

dificultnspa

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4187
Re : Gary McKinnon
« Réponse #12 le: 29 Août 2008 à 10:54:31 »

source [modération : lien sur page d'actualité]

Citer
Strasbourg autorise l'extradition d'un pirate informatique
REUTERS | 28.08.2008 | 17:59

STRASBOURG (Reuters) - La Cour européenne des droits de l'homme a autorisé jeudi la Grande-Bretagne à extrader vers les Etats-Unis Gary McKinnon, un britannique accusé d'avoir pénétré illégalement 97 systèmes informatiques du gouvernement américain, dont ceux du Pentagone et de la Nasa.

Cet informaticien de 42 ans, dont les intrusions sur une période de douze mois en 2002 auraient causé 700.000 dollars de dégâts, risque jusqu'à 1,75 million de dollars d'amende et 70 ans de prison.

Gary McKinnon avait introduit une requête devant la juridiction du Conseil de l'Europe le 29 juillet dernier en estimant que les conditions de détention auxquelles il pourrait être soumis aux Etats-Unis s'apparentaient à des traitements inhumains ou dégradants.

Il demandait en même temps à la Cour d'user de ses pouvoirs pour exiger du gouvernement britannique qu'il sursoie à son extradition tant qu'elle n'aurait pas examiné l'affaire sur le fond.

C'est cette demande de mesures dites "provisoires", qui a été rejetée par les juges de Strasbourg.

La Cour ne motive pas ses décisions à ce stade de la procédure.

Gilbert Reilhac, édité par Gérard Bon
« Modifié: 17 Mai 2011 à 00:32:06 par katchina »
IP archivée
Sauvons la planète, notre Mère la Terre...
Sans elle pas de survie possible.

Niela

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 193
Re : Gary McKinnon
« Réponse #13 le: 29 Août 2008 à 21:04:31 »

A quoi ça sert de payer une justice si cette dernière nous livre à la justice US.

Nous ne sommes pas citoyens US et cette justice et ses règles n'ont aucune valeur à nos yeux.


Virons tous les juges, on fera des économies.

Toutefois j'ai une remarque à faire. McKinnon devrait demander à connaître comment on a procédé à son identification. En effet , il n'y a aucune raison pour que son identité réelle soit divulguée à un état étranger pour permettre à ce dernier de porter plainte contre lui. Si les services anglais ont livré son identité aux services US, alors les plaignants européens dans des affaires d'attaques pirates contre des sites en Europe devraient se voir préciser l'identité des pirates US qui ont fait le coup.

Cela est possible puisque toutes les connexions sont archivées.

Je pense que cette affaire devrait donner des arguments aux propriétaires de sites attaqués par les services US en Europe. Notre justice devrait être apte à leur fournir les moyens d'obtenir la condamnation en Europe des pirates même s'ils sont militaires. Dans le cas contraire elle n'a plus qu'à clore le bec et fermer boutique mais cela aura au moins l'avantage de fournir des arguments aux opposants à l'extradition de citoyens européens.
« Modifié: 29 Août 2008 à 21:25:10 par Niela »
IP archivée

dificultnspa

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4187
Re : Gary McKinnon
« Réponse #14 le: 11 Novembre 2008 à 10:21:51 »

heraldtribune du 10/11/008
traduction google
Citer

Justice should punt McKinnon

By Billy Cox

Published: Monday, November 10, 2008 at 2:26 p.m.
Last Modified: Monday, November 10, 2008 at 2:32 p.m.

It’s good to see Obama transition team chief John Podesta taking aim at untangling the Bush catastrophe with executive orders, and let’s hope Executive Order 13292 (De Void 11/5/08) is at the top of the list.

Podesta’s advocacy of UFO declassification is generating considerable speculation about how far he can push it, but it’s doubtful President Clinton’s former chief of staff wants an early test. Which he may get if this Gary McKinnon thing keeps tottering towards America’s shores.

Dubbed “The Nerd Who Knew Too Much” by Fleet Street, McKinnon is the 42-year-old British hacker who confessed to breaking into U.S. military and NASA computers seven years ago in search of secret UFO data. He didn’t strike the mother lode, but the Justice Department is about to haul him across the pond for wreaking an alleged million dollars in damages during his fishing expedition.

Since his arrest in 2002, McKinnon has been diagnosed with Asperger’s Syndrome, a form of autism, and his defense team is hoping the British High Court will hear him out in an oral judicial review by Dec. 5. Otherwise, McKinnon’s headed for trial in the States.

Problem: Thanks to Gitmo, waterboarding, and assorted other upgrades to America’s definition of human rights, McKinnon has became a cause celebre in the UK. Supporters at FreeGary.org.uk have been pressing Parliament to tell Uncle Sam to bring the trial to England. Last week, a bipartisan group of MPs urged British Home Secretary Jacqui Smith to freeze McKinnon’s extradition unless the U.S. agrees to return him home for any jail time he faces if convicted.

A hyperbolic American federal prosecutor’s labeling of McKinnon as “the biggest military computer hacker of all time” has apparently transformed the Glasgow native into a video martyr, at

admn : vidéo indisponible
[/color][/size][/b]
and


According to The Inquirer in London, the latter became the third most-viewed clip on Myspace last week until it vanished: “The Inquirer understands that the video was pulled by someone in the U.S. without explanation.”

Wow. More conspiracy intrigue. How unusual.

This isn’t the fight a new administration committed to transparency really wants to pick, not now. A McKinnon trial in the U.S. could conceivably slip the bridle of cyber-vandalism and provoke a broader discussion about UFO secrecy. That’s not likely to happen, given the MSM’s endlessly comfortable whirlpool bath in talking-points Thorazine. Still, it’s not a chance that a guy like Podesta, given his vulnerability on UFOs, wants to take at this point.

If the Justice Department were smart, it’d punt the venue back to England. The cowboy days are over.
Justice devrait embarcation McKinnon

Par Billy Cox

Publié: Lundi, Novembre 10, 2008 à 2:26 pm
Dernière mise à jour: Lundi 10 Novembre 2008 à 2:32 pm

Il est bon de voir Obama équipe de transition en chef John Podesta prendre visent à démêler la catastrophe avec Bush décrets, et espérons que le décret 13292 (Void De 11/5/08) est en tête de la liste.

Podesta de défense des droits de l'UFO est déclassification considérables spéculations sur jusqu'où il peut pousser, mais il est douteux le Président Clinton l'ancien chef d'état-major veut un début de test. Dont il se mai si cette chose Gary McKinnon conserve chancelant vers les côtes de l'Amérique.

Surnommé "Le Nerd qui en savait trop" de Fleet Street, McKinnon est de 42 ans qui pirate britannique à rompre confessé dans l'armée américaine et la NASA ordinateurs, il ya sept ans à la recherche de secret OVNI données. Il n'a pas trouver le filon mère, mais le ministère de la Justice est sur le point de transporter à travers l'étang pour une prétendue wreaking millions de dollars en dommages-intérêts au cours de son expédition de pêche.

Depuis son arrestation en 2002, McKinnon a reçu un diagnostic de syndrome d'Asperger, une forme d'autisme, et son équipe de défense est l'espoir de la Haute Cour britannique entendra lui dans un exposé oral une révision judiciaire de décembre 5. Sinon, McKinnon-tête du procès pour les États.

Problème: Merci à Gitmo, waterboarding, et un assortiment d'autres mises à jour à l'Amérique, la définition des droits de l'homme, McKinnon est devenu une cause célèbre au Royaume-Uni. Supporters à FreeGary.org.uk ont été pressants Parlement de dire à l'oncle Sam à faire le procès de l'Angleterre. La semaine dernière, un groupe bipartisan de députés britanniques a demandé instamment Home Secretary Jacqui Smith de geler l'extradition de McKinnon, sauf si les États-Unis accepte de retourner chez lui pour toute la prison, il doit faire face en cas de condamnation.

Un hyperbolique procureur fédéral américain de l'étiquetage des McKinnon comme "le plus grand pirate informatique militaire de tous les temps" a apparemment transformé le natif de Glasgow en une vidéo martyr, à
admn : vidéo indisponible
[/color][/size][/b]

et


Selon The Inquirer, à Londres, ce dernier est devenu le troisième plus consultées clip sur Myspace jusqu'à la semaine dernière a disparu: "The Inquirer croit comprendre que la vidéo a été tiré par quelqu'un aux États-Unis sans explication."

Wow. Plus de conspiration intrigue. Comment inhabituel.

Ce n'est pas la lutte d'une nouvelle administration attachés à la transparence veut vraiment choisir, pas maintenant. Un procès McKinnon aux Etats-Unis pourraient glisser la bride de cyber-vandalisme et de provoquer une discussion plus large sur le secret OVNI. Ce n'est pas susceptible de se produire, compte tenu de la HSH de l'infini confortable avec bain tourbillon en parler Thorazine-points. Pourtant, ce n'est pas un hasard si un gars comme Podesta, compte tenu de sa vulnérabilité sur les OVNIS, veut prendre à ce point.

Si le ministère de la Justice ont été intelligent, il avait lieu le point de retour en Angleterre. Le cow-boy époque est révolue.
« Modifié: 28 Mai 2015 à 23:44:55 par katchina »
IP archivée
Sauvons la planète, notre Mère la Terre...
Sans elle pas de survie possible.