Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Païtiti ou à la recherche de la cité perdue de l'Eldorado  (Lu 1994 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

olive_92

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 288
Païtiti ou à la recherche de la cité perdue de l'Eldorado
« le: 27 juillet 2011 à 18:01:13 »

Païtiti est la plus fascinante histoire de la mythologie inca. Selon la légende et les vieilles chroniques, cette ville immense se trouverait perdue quelque part dans la forêt amazonienne péruvienne.

Depuis quinze ans, Thierry Jamin, archéologue et explorateur français, arpente la jungle amazonienne pour percer le mystère de cette ville perdue. Son histoire commence par d’énigmatiques « pyramides » localisées sur des images satellites à la fin de l’année 1975…

Ce sont quinze années de rencontres avec des personnages incroyables. Quinze années de face à face avec les animaux de la jungle, de naufrages en pirogue, de fausses routes et de vrais amis.

Après les découvertes extraordinaires réalisées par son équipe en 2006, sur le site des pétroglyphes de Pusharo, Thierry Jamin découvre en 2009 une dizaine de sites incas inconnus dans la vallée de Lacco, sur le chemin de Païtiti. Incroyable ! Certains d’entre eux sont de l’ampleur de Pisac ou Choquequiraw…

Thierry Jamin et ses compagnons en sont désormais persuadés : La ville secrète de Païtiti n’est plus très loin

http://www.granpaititi.com/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Thierry_Jamin

http://fr.wikipedia.org/wiki/Civilisation_inca
IP archivée

olive_92

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 288
Re : Païtiti ou à la recherche de la cité perdue de l'Eldorado
« Réponse #2 le: 18 février 2012 à 18:05:43 »

Un article sur l'expédition 2011 de Thierry Jamin dans Le Figaro Magazine Source

L'expédition Inkari 2012 vient de débuter.

Depuis plusieurs mois, de nombreux témoignages récoltés par Thierry Jamin et ses compagnons auprès de indiens Matsiguengas du Sanctuaire National de Megantoni ou de paysans quechuas vivant près du sanctuaire, évoquent l’existence de « ruines importantes », cachées quelque part dans cette forêt épaisse, pratiquement inexplorée, située au nord du département de Cusco, à la frontière avec le Parc National du Manú, province de La Convención.

Dernièrement, de nouveaux clichés satellites paraissent confirmer l’existence d’un complexe archéologique important sur une chaîne de moyenne altitude localisée au cœur du Sanctuaire national.

Le blog de l'expédition 2012 : ICI
IP archivée