Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les nouveaux Forums de Radio Ici&Maintenant !



Loading

Auteur Sujet: Jay Weidner : Que savait Kubrick ?  (Lu 10591 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Diouf

  • Modérateur Global
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5880
Jay Weidner : Que savait Kubrick ?
« le: 04 Août 2011 à 18:26:56 »



''Jay Weidner, écrivain et cinéaste est l'auteur et le producteur du film Kubrick's Odyssey : Secrets Hidden in the Films of Stanley Kubrick . A ce jour, seul le premier opus de la trilogie est achevé. Kubrick's Odyssey, Part 1 : Kubrick and Apollo

D'après Jay Weidner et les preuves qu'il apporte, Kubrick est l'homme qui dirigea les alunissages d'Apollo. 2001 : A Space Odyssey n'était pas uniquement le film produit à partir de la nouvelle de Arthur C. Clarke. C'était également un projet de recherche  & développement dont l'objectif était d'aider Kubrick à produire les séquences filmées de la capsule Apollo sur la lune. A la lumière de cette révélation, Weidner explore le film The Shining et démontre que ce film est aussi l'histoire du travail personnel de Kubrick pendant qu'il travaillait secrètement aux séquences Apollo pour la NASA.''

Que savait Stanley Kubrick ?

Interview de Jay Weidner pour le show Veritas.   
Juin 2011


1/3 Kubrick et la NASA

M.Fabregas : ''J'ai toujours pensé que Kubrick voulait nous dire des choses avec ses films mais je ne savais pas à quel point jusqu'à ce que je regarde la première partie de votre trilogie ! Qu'est-ce qui vous a poussé à faire ces recherches ? A quel moment vous êtes-vous dit : ''Ah... il y a de l'information ici et je vais tout passer au peigne fin.''
Jay Weidner : C'est arrivé moins d'un mois après la mort de Stanley, en 1999. J'étais en France à l'époque et très attristé par cette nouvelle. J'étais un fan et aurait aimé pouvoir regarder d'autres films de lui.  Je suis rentré à la maison, c'était un samedi matin et tout d'un coup, alors que ma femme et moi prenions le café dans la cuisine, j'ai commencé à lui parler de 2001 : A Space Odyssey et comme dans un flash de révélations, je lui ai expliqué le film pendant 2 heures, le vrai sens de ce film. Quand j'ai eu fini, elle m'a dit : C'est la chose la plus étonnante que j'ai jamais entendue ! Tu dois écrire tout ça avant de l'oublier.

J'ai dit d'accord mais avant je veux revoir le film, c'était du temps des VHS, je suis donc allé au magasin vidéo de location de notre petite ville, le film passait sur l'écran quand je suis entré. Le jeune qui travaillait là le regardait pour la énième fois, en me disant je l'ai déjà vu au moins 10 fois mais j'arrive toujours pas à piger... Je l'ai emporté et visionné et quelques jours plus tard j'ai écrit mon article Alchemical Kubrick . C'était avant la sortie de Eyes Wide Shut Kubrick est mort en mars et ce dernier film est sorti quelques mois plus tard, le 20 juillet.

Mon article sort sur le web, un million de vues, et tous mes amis le critiquent en disant qu'il n'y a pas de preuves dans le travail de Kubrick démontrant qu'il s'intéressait à l'occultisme, donc ... non vraiment Jay, je ne vois pas comment tu peux tirer une interprétation alchimique de son travail. etc... A ce moment là, je devais bien accepter le fait que je n'avais pas beaucoup de preuves, mais l'impression était que la symbolique de 2001 était si alchimique, avec le monolithe noir représentant la pierre philosophale ; la transmutation de Bowman l'astronaute qui devient l'enfant des étoiles, ça imite  exactement la transmutation alchimique. J'étais plutôt sûr de moi, puis Eyes Wide Shut est sorti et là, toutes les critiques cessèrent. Personne ne me dit plus que j'avais tord et que Stanley ne s'intéressait pas au monde occulte.Tout cela me conduit à visionner tout ce qu'il avait fait. Je travaillais déjà avec Richard Hoagland depuis les années 90 sur la recherche lunaire. D'ailleurs, j'ai passé une grande partie de ma vie a étudier la lune et à lire tout ce que je pouvais trouver, je suis complètement obsédé par ce sujet. Je suis certainement ce qu'on appelle un vrai lunatique.

Hey bien comment cela m'a pris ? Je me souviens de ce qui a tout déclenché comme si c'était hier :

Pendant que je regarde avec attention, la scène dans 2001 avec les grands singes, je vois qu'elle a été filmée avec un écran de projection frontal  parce que je m'y connais en prises de vues cinéma  et d'ailleurs j'admire son utilisation incroyable de cette technique pour cette scène. Puis tout d'un coup, des années de visualisation de photos et de films de la NASA remontent à la surface et je comprends d'un coup d'un seul comment les prises lunaires avaient été faites.  Et pourquoi nous trouvons tant d'anomalies dans ces images lunaires. Je ne parle pas des prises faites au-dessus de la Lune, ni de celles de Lunar Orbiter, ou de Pionner, mais je parle des prises faites par les astronautes pendant les missions Apollo.

Dans un premier temps je décide de ne rien dire là-dessus mais j'en touche un mot à Richard Hoagland et sa réponse est des plus surprenantes, venant de sa part.  Je continue à la fermer mais quand Dark Mission sort ...-- et j'adore le livre et j'adore Richard et Mike Bara –  je sens qu'il faut redresser tout ça une bonne fois pour toutes, il faut s'assurer que le public comprenne bien que ce que l'on voit sur les photos prises par les astronautes sur la surface de la Lune est un mensonge complet garanti 100%.

Pour Richard Hoagland, ce que nous voyons dans le fond, sont des structures de cristal et vous, vous dites que c'est la projection d'un écran frontal.
C'est un écran. Ça s 'appelle Scotchlite screen. C'est fabriqué par 3M. Et ce sont des centaines de milliers de minuscules perles de verre qui reflètent magnifiquement la lumière à l'envers, je veux dire à 90°. Donc lorsqu'il actionne son spectrographe, la machine dit toujours que c'est du verre, ok ? C'est pourquoi il en arrive à ces conclusions. L'analyse spectrale vous dira que c'est du verre. C'est du verre...donc ce doit être des tours de verre ce qui explique pourquoi on ne les voit pas, parce qu'elles sont en verre. Bien sûr, je ne me demande même pas pourquoi la poussière lunaire ne se dépose pas sur les tours de verre mais...

Pour Richard c'est donc devenu un vrai paradigme de travail, paradigme que je ne partage pas mais je suis toujours aussi intéressé par les anomalies qu'il trouve parce qu'elles existent sans aucun doute et je trouve intéressant  la façon dont la Nasa ne répond jamais sérieusement à ce qu'il dit sur ces anomalies. Ils auraient pu le discréditer de façon à ce qu'il disparaisse à jamais des médias mais ils ne le font pas. Et la raison en est qu'ils préfèrent que les gens pensent que ces anomalies sont des cités alien plutôt que des prises de vues faites en studio !

C'est une bonne explication pour eux car c'est tellement hors de la boite que personne ne le croira. Quiconque est sain d'esprit ne s'intéressera pas à une telle théorie. Alors, okay, il trouve ces trucs et dit que ces villes de verre font 20 miles de haut et qu'on ne peut pas les voir à l’œil nu. Okay, mettons, mettons...mais l’artefact vient d'un procédé cinématographique nommé front screen projection au moyen duquel les scènes d'arrière plan sont réfléchies hors de l'arrière plan pour donner l'effet qu'il y a des montagnes et des paysages au delà de l'endroit où se tiennent les astronautes.

Et c'est ce que Kubrick essaie alors de produire quand il tourne la scène des singes dans  2001. Il ne  veut pas aller filmer en Espagne où quelque part... Il ne veut pas faire de travail en extérieur. Il aime retrouver son propre lit tous les soirs si bien qu'il décide de filmer avec ce procédé. Seules, des petites scènes avaient été tournées avec ces écrans auparavant. Son but est de filmer ces scènes en les faisant paraître immenses et c'est exactement ce qui est utilisé sur les sets lunaires.

Ensuite, je commence à faire des recherches sur l'histoire de Kubrick tournant en front screen projection : Il y a 8 scènes et nous découvrons qu'il a commencé par ces scènes là ainsi que  celles de 2001 sur la surface lunaire. Il filme donc de 1964 à 1966 toutes les scènes relevant de ce procédé, soit un total de vingt minutes pour un fim de deux heures quarante. Il lui faudra la moitié des 4 ans passés pour faire 2001 juste pour filmer ces 8 scènes en front screen projection. Il essaie tout ce qu'il peut pour que ça marche avec l'immensité nécessaire pour son film. Le studio qu'il utilise pour ce travail, le studio Boreham Wood à Londres n'est pas le studio qui a servi pour le reste du film. Autrement dit, il utilise deux studios à la fois. Il a un studio qui sert pour toutes les prises qui ne sont pas en front screen projection et puis il a un autre studio, où presque personne ne va pour l'utilisation de cette méthode.

Bien entendu, c'est le studio utilisé pour les séquences d'alunissage. Il sépare les deux de façon à ce que personne ne voit ce qui s'y passe réellement. A l'époque, il a quelques techniciens à qui il fait confiance et ces techniciens n'ont même peut-être jamais compris ce qu'ils filmaient. Peut-être qu'après avoir enfin vu les prises Apollo, se sont-ils dit ah mais attends...on dirait..., il se peut aussi qu'ils n'aient pas vécu au delà de leur tournage. Je ne le sais pas. Mais c'est là qu'il a tout filmé, assemblé et le reste fait partie de l'histoire. Je pense que j'ai tout bon. Les gens peuvent discuter avec moi si oui ou non Stanley Kubrick l'a fait, je ne peux pas vous donner de preuves irréfutables à part pour The Shining, qui prouvent que c'est lui qui a tourné ça. Mais les coïncidences commencent à s'accumuler et les coïncidences sont qu'il tourne 2001: Odyssée de l'Espace de 1964 à 1968, le Programme Apollo commence en 1964 pour culminer en 1969, un an après la sortie de 2001 et bien sûr, ils ne feront que 6 vols et tout le truc part au placard et ils n'y retournent jamais.

De plus il faut savoir que Fred Ordway, l'un des meilleurs scientifiques de la Nasa, ne cesse de faire des allers et retours de Houston à Londres afin de travailler sur 2001,et là, vous vous demandez pourquoi la NASA paie ce type un énorme salaire pour qu'il aille  travailler sur un film d'Hollywood ? C'est très étrange. Et enfin, tout le générique original qui a disparu maintenant, dans lequel il remerciait de leur aide pour 2001: Odyssée de l'Espace  toutes les compagnies impliquées dans l'alunissage !

Reprenons avec ce qui s'est passé dés le début. Lorsque Dr Strangelove sort en salle (début des années 60), le gouvernement, qui ne lui avait rien prêté, voit le film. Or, Kubrick a réussi à fabriquer un B52, si bien qu'ils se sont dit : Voilà notre type, il pourra produire quelque chose ! C'est ainsi qu'ils l'ont contacté n'est-ce pas ?
Oui.  Kubrick envoie le script au Pentagone, un script sarcastique et bien fendart co-rédigé avec Terry Southern ; (Il demandait un B52 pour le filmer) ils lisent le script, ce qui les rend fous de colère. Leur réponse sera sans appel : Non. Nous ne vous aiderons pas, oubliez-nous. Alors il commande 600 magazines militaires, tout ce qu'il peut trouver, il prend toutes les photos des B52, fait des collages jusqu'à créer un véritable B52 aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur, le donne à son directeur artistique en lui disant : Construis-le...

Le Pentagone pensait plutôt refroidir ce type...mais le film sort et on y voit un B52 qui n'est pas seulement semblable à un vrai B52 mais qui est filmé en vol ! C'était au début des années 60 et donc très étonnant. Ce fut la porte ouverte pour la suite. Kubrick est approché et il déménage tout en Angleterre pour commencer à travailler sur 2001 avec Arthur C. Clarke. Ce dernier n'est pas seulement le consultant scientifique de Walter Cronkite pour les émissions Apollo sur CBS (Richard Hoagland étant l'un des assistants),  il traîne aussi avec Herman Oberth, Werner von Braun et toutes les huiles scientifiques allemandes dont nous ne connaissons pas les noms et qui sont encore plus incroyables que les deux cités.

Tout ce monde fait la navette Houston-London, essayant d'obtenir que la NASA travaille sur le programme lunaire. Tous ces événements sont concomitants. Kubrick se rend chez Clarke pour bosser sur le script et il y rencontre Fred Orway , Herman Oberth, W.von Braun, tous ces types et leurs conversations...Une fois que vous comprenez vraiment qui sont ces gens et ce qu'ils font véritablement, vous avez une idée de ce que les conversations ont dû être... Plus que passionnantes ! Je ne sais pas jusqu'où ça va, si vous tenez compte du travail de Joseph Farrel , nous avons affaire aux nazis, les allemands qui avaient inventé un vaisseau qui pouvait aller loin dans l'hyperespace, dans le système solaire et sur Terre, avec les expériences Bell.

On peut donc supposer qu'ils en savaient beaucoup en 1963, plus que ce que nous pourrions croire aujourd'hui. Même beaucoup plus que ce que nous savons aujourd'hui. Je pense qu'ils savaient déjà que Phobos est probablement artificiel. Je pense aussi qu'ils savaient déjà que Iapetus est artificiel. C'est pourquoi Arthur C. Clarke a mis le monolithe sur la lune de Saturne, Iapetus, dans l'histoire de 2001 : Odyssée de L'Espace. Dans le roman, Bowman ne va pas à Jupiter mais vers Saturne. Et pas seulement Saturne, il va sur Iapetus.

L'histoire dit qu'ils n'ont pas pu reproduire les anneaux de Saturne, vous le croyez ?

Il y a longtemps, oui. Mais après avoir examiné ces allemands et les sociétés secrètes auxquelles ils adhéraient je me suis rendu compte d'une énorme obsession avec Saturne. Ils étaient en fait membres de sociétés Saturniennes, de groupes occultes   dédiés à Saturne. Saturne est aussi Chronos, ou le temps, qui est un autre nom pour La Faucheuse. Saturne sacrifie également des enfants afin de leur voler leur ki, vous comprenez ce que je veux dire. Cela le rend jeune de nouveau. Le vieil homme Saturne redevient l'homme jeune Saturne après le sacrifice. J'ai commencé à lire tout ce folklore au sujet de Saturne, à l'étudier en détail car je voulais comprendre pourquoi ils avaient nommé les fusées Saturn5 et pourquoi ce nom pour des fusées qui allaient sur la Lune. Ça n'avait pas de sens.
Puis j'ai compris bien sûr qu'on avait ordonné à Kubrick de changer le nom de Saturne et Iapetus à quelque chose de plus commun : Jupiter.

D'après vous, comment se sont poursuivies les négociations entre Kubrick et le gouvernement US pour la direction des séquences de la Mission Apollo ?  Que lui a-t-on offert ?
Ce qu'on lui a offert ? C'est évident. Jusqu'à 2001 il peinait pour survivre, ses films lui rapportaient peu. Il reçut un gros chèque pour diriger Spartacus, finalement Dr. Strangelove lui a rapporté un peu plus mais c'était toujours très insuffisant. A ce stade il a toujours besoin des accords des studios pour faire des films. Après 2001 il n'a plus aucun problème ! Grande maison, plus de soucis financiers, il peut tourner tous les films qu'il veut, le studio lui donne carte blanche. Le fait est publiquement reconnu : Kubrick a un contrat de style indéterminé avec Warner Brothers qui l'autorise à faire n'importe quel film  avec le budget qu'il désire, et c'est ce qu'il fait.

C'est pourquoi ses films, même Eyes Wide Shut, ont plus de 60, 80 prises, il grille de la pellicule comme personne et quand on connait le prix que cela représente...environ 100 dollars la minute. Il tourne des heures et des heures et des heures de pellicule chaque jour. Les coûts sont gigantesques et silence total...personne ne dit Hey Stanley, cool it ! Personne ne supervise ses projets. Habituellement vous avez sur place un producteur consultant qui vient des studios, il passe tout au crible et le studio voit pour les décisions importantes si c'est ok ou non. Rien de tout ça avec Kubrick. Il pouvait avoir tout ce qu'il voulait et il l'avait. Il pouvait tourner n'importe quel film s'il le voulait.

Les gens disent qu'il devait faire un film sur Napoléon, alors pourquoi ne l'a t-il pas fait ? C'est très simple, ce n'est pas le studio qui a reculé devant le projet, c'est Kubrick lui-même parce que Rod Steiger avait fait un navet nommé Waterloo, l'un des pires films jamais faits qui a zigouillé Napoléon au cinéma pour au moins 50 ans ! Kubrick voulait plus y toucher après ça. Ses films étaient rebelles, sombres et ont toujours révélé un coté de la nature humaine que la plupart des cinéastes ne veulent pas dévoiler.

C'était un tel perfectionniste que pour The Shining il avait près de 400 ki-lo-mè-tres de pellicule et Shelley Duval était très agacée, pour certaines prises, c'était de l'ordre d'une centaine de fois alors qu 'elle était habituée à 2 ou 3 prises !
Recevez-vous du courrier injurieux de la part de travailleurs de la Nasa de l'époque, des contractants comme Lockheed etc … suite à vos découvertes?

Vous n'avez pas idée ! Ils sont très en colère après moi. Une fois qu'ils en ont terminé avec les insultes, ils en viennent aux preuves, ce sont des allers et retours difficiles entre nous mais j'en ai converti quelques uns. Les premiers chocs passés, ils font :Hmm...humm... C'est bizarre car il y a beaucoup de choses étranges qui ne sont jamais discutées, tout le sujet de la Lune pourrait faire des heures et des heures. Je ne vais pas dire ça à ces gens là mais je suppose qu'ils travaillent sur des trucs, oui. Et ces trucs sont utilisés. Des ordinateurs et tous les trucs qu'ils construisent mais ils ne travaillaient pas sur Apollo, ils travaillaient sur ce que j'appelle gentiment le Secret Space Program.

Cela dure depuis...j'en suis certain, depuis la fin des années 50 mais maintenant je commence même à reculer jusqu'en 47 quand le ''National Security State'' fut créé avec la CIA et tout ça. Je pense que c'est cette année là qu'ils ont mis en route un plan avec les scientifiques allemands pour investir massivement (financièrement) dans les expériences de type Bell. Je ne sais pas où ils étaient quand ils ont préparé ça, en Antarctique ou bien au nord du Canada peut-être, un endroit très très éloigné de tout.

Ils ont construit une base et ont commencé à bosser sur un vaisseau, ils l'ont perfectionné. J'ai eu quelques conversations avec des gens en Allemagne qui m'ont confié qu'ils travaillaient sur des Ovnis avec ces types et que les engins étaient vraiment très développés à la fin de WWII ; encore plus développés que ne le suppose Farrell. Comme Hoagland, je pense que le programme spatial secret ...tout ce qui lui suffisait de faire c'était de s'installer sur une structure artificielle comme Phobos ou la Lune ou Iapetus et  de rétroconcevoir ce qu'ils avaient. S'ils l'ont fait, alors ils ont maintenant environ 1000 ans d'avance sur nous, même plus probablement.

Et pas besoin d'apporter ces technologies ici parce que ça leur rapporte tellement de garder nos  avions voler n'est-ce pas ?

Ça et nous n'avons pas le droit d'avoir quoi que ce soit pour nous. Je vais dire une chose...au sujet de tout ça, il semble que ces gens ont décidé de se débarrasser de nous tous. Je ne vois pas d'autre conclusion. Et les managers qui sont laissés derrière par ces gens sont aussi stupides qu'il est possible de l'être et leurs enfants mourront aussi avec nous. Alors s'il y a un complot Rockefeller/Rothschilds, ils sont dans le même pétrin que nous maintenant.

Ils sont donc induits en erreur. On leur a donné carte blanche en leur laissant penser qu'ils seraient sauvés alors qu'à la fin ils mourront aussi.
J'ai bien peur que cela soit exactement ce qui se passe. Ils ont quitté la planète et ils attendent jusqu'à ce que nous soyons tous cuits. Et c'est la seule explication à laquelle je puisse penser pour ce qui se passe au Japon. Je ne trouve pas une seule raison qui me dise pourquoi le monde entier n'envoie pas tous nos ingénieurs et nos scientifiques dans ce pauvre pays pour aider ce peuple. Mais non, personne...ils ne parlent même pas d'y envoyer des équipes.

[Suite à une discussion surThe Event ]
Vous savez je ne pensais jamais que j'en arriverais là. Je suis un type plutôt conservateur et j'ai résisté longtemps devant tout ce qui concernait les aliens, les intelligences hors de notre planète et j'utilisais le rasoir d'Occam pour me prouver  que c'était terrestre. J'ai participé à des débats et les gens m'en voulaient parce que je n'y croyais pas et vous savez quoi ? Après tout ce temps, je suis maintenant convaincu et je n'ai aucun doute. J'ai des preuves béton pour soutenir ce que je dis. Il existe définitivement des intelligences au delà de notre planète et elles interagissent avec notre planète d'une façon choquante. D'ailleurs Kubrick le savait et ce sera dans la deuxième partie de mon film : Kubrick le Magicien. J'y montre ce qu'il pensait de cette situation actuelle et j'en arrive à la conclusion qu'il avait parfaitement compris.

J'en reviens à Saturne. Donc il se peut que Saturne ne soit même pas une planète, difficile à dire mais c'est une planète tellement bizarre  si vous y pensez, ça vous rend dingue.


Si le système solaire...imaginez un donut toroïdal avec le Soleil au centre de ce système solaire universel, ce champ électromagnétique ayant la forme d'un donut. Son centre est le soleil et son périmètre externe est l'orbite de Saturne et Saturne, par son orbite, contient le champ et le garde réglé. Saturne était aussi appelé Seth dans l’Égypte ancienne . Il règle le temps, il crée la fausse idée du temps linéaire qui prend la place du temps que j'appelle polychronique qui est celui avec lequel nous devrions vivre. Saturne crée un faux, que j'appelle le temps monochronique. Celui-ci nous fait croire que le temps a un commencement, un milieu et une fin. Et nous courons tous à la poursuite de cette fin. Nous le faisons tous, chaque jour et à chaque instant de nos vies. Ce n'est pas une idée exacte. C'est un dispositif que nous avons inventé et que nous utilisons afin de créer la civilisation, mais ce n'est pas réel. Nous sommes maintenant tombés dans un monde où nous sommes piégés par le temps et Saturne est ce temps. C'est Chronos. Nous sommes esclaves du temps, nous sommes esclaves d'un stratagème.

Cette idée monochronique n'est rien d'autre qu'une fin terrifiante. Tout le monde absorbe cette idée et cela incite les gens à utiliser tout maintenant parce que tout va bientôt finir de toutes façons. Cela accélère les notions apocalyptiques et nous courons vers le néant. Il y a une raison à tout cela et je ne parviens pas à  trouver pourquoi nous nous faisons ça en tant qu'espèce alors que nous pourrions vivre une vie beaucoup plus heureuse, une vie avec le temps polychronique. Comme les peuples des pays qui n'ont pas été civilisés ou industrialisés, dans certaines régions d'Indonésie vous dites : Ok, retrouvons-nous pour le dîner à 19 heures ... et ils arrivent à 22 heures. C'est cool, personne n'y prête attention parce que c'est ainsi que la vie est vécue là-bas alors qu'ici ce serait une hérésie.
Voilà donc ce que fait Saturne. C'est Seth, Satan, La Faucheuse, c'est l'être qui sacrifie des enfants afin de se renouveler, Saturne a un motif hexagonal et son pôle nord se cache sous des nuages.

C'est quoi cet hexagone ?
Eh bien c'est pour ça que je ne pense pas que ce soit une vraie planète parce qu'il doit y avoir quelque chose qui bouge sous ces nuages qui les cause à prendre la forme d'hexagones. Cela signifie que c'est artificiel. Quand vous examinez Iapétus et la Lune vous voyez sur toutes leurs surfaces des cratères hexagonaux. C'est incroyable. Vous vous dites : Comment un météoroïde peut laisser un cratère hexagonal ? Je parle de cratères qui ont la forme parfaite d'un hexagone. La réponse est donc que ce n'est pas la chute qui a causé ça. C'est plutôt un météoroïde qui en tombant a dispersé ce qu'il y avait au-dessus  et ce faisant en révélait la structure sous-jacente.

La structure sous-jacente de Saturne apparaît comme des formes hexagonales. Autrement dit, une gigantesque étoile à 6 branches, comme l'étoile de Salomon qui tournoie en créant un immense vortex. Celui-ci nous donne la mesure du temps linéaire et garde tout en ordre. Un ordre au sein duquel nous avons peu de choix. C'est probablement la même chose avec la Lune. Elle gouverne et empêche le champ terrestre d'aller de travers. Elle crée une stabilité dans les champs temporels. Je sais que parler du temps est très abstrait. Le temps est comme une rivière ou une onde avec un flux et un déclin, disons comme une spirale qui se resserre sur elle-même. Si bien qu'une année dans la vie d'un enfant de 10 ans est très différente de l' année d'une personne de 60 ans, là le temps s'écoule beaucoup plus rapidement. C'est une des qualités du temps. Chacun de nous a son propre champ temporel et ceux-ci sont pris dans la toile du champ temporel immense que sont les planètes , leurs orbites et le soleil qui se déplacent dans la galaxie entière à très grande vitesse.''

A suivre …

Source


 
« Modifié: 06 Août 2011 à 15:39:13 par Diouf »
IP archivée

Paperclip

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 498
Re : Jay Weidner : Que savait Kubrick ? 1/3
« Réponse #1 le: 04 Août 2011 à 20:04:42 »

A prendre avec des pincettes de prime abord et pour ma part, mais intéressant..vivement la suite, merci Diouf...

IP archivée
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air con

Diouf

  • Modérateur Global
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5880
Re : Jay Weidner : Que savait Kubrick ? 1/3
« Réponse #2 le: 04 Août 2011 à 20:29:08 »

Comme pour tout ce que découvrent les gens quels qu'ils soient, rester attentif aux objectifs de celui qui parle.  Weidner ne parle pas de lui mais des conclusions qu'il a tirées suite à ses recherches. elles mettent des points sir des irestés sans points !
 
Bon, ok, il vend son film... :)

Dans cette interview de 2.30 heures, je ne l'ai jamais entendu dire que nous n'étions pas allés sur la Lune, peut-être le pense-t-il, je ne sais. Il est sûr que les spécialistes du complot peuvent sauter sur cette partie de l'interview pour corroborer leur propre point de vue basé sur rien de prouvé. D'autres avant lui ont émis la même hypothèse, à savoir que nous y sommes allés mais que ce qui nous a été montré a été filmé sur Terre, d'ailleurs toutes les anomalies ou presque s'expliquent ainsi.

IP archivée

Karmayata

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2469
Re : Jay Weidner : Que savait Kubrick ? 1/3
« Réponse #3 le: 04 Août 2011 à 21:55:30 »

Bien sûr que 'nous' y sommes allés... mais tout n'a pas été raconté... que ce soit pour le(s) moyen(s) de locomotion ou ce qui a été découvert sur place... les missions Apollo c'est la vitrine... le conte de fées. ;) Kubrick et Clarke devaient avoir leur petite idée là-dessus. D'ailleurs le cratère Tycho n'a peut-être pas été choisi par hasard dans 2001...
IP archivée
Daignez analyser la vague plutôt que d'en décrire l'écume

Argonot

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 759
Re : Jay Weidner : Que savait Kubrick ? 1/3
« Réponse #4 le: 05 Août 2011 à 08:45:45 »

-C'est une histoire captivante , mais plusieurs points , auxquels l'auteur n'apporte pas d'éléments de confirmation probants ,manquent de crédibilité .

-Néanmoins , ce peut être une base de départ pour des réflexions et recherches dans diverses directions .
Ainsi , j'ignorais qu'il existât des cratères hexagonaux. Mais une simple recherche sur le web montre qu'ils sont très répandus dans le système solaire , et donc AMA probablement dûs à des causes naturelles...

-J'ai également "découvert" l'existence d'un curieux corps céleste nommé Cruithne . Il s'agit d'un astéroïde géocroiseur   de 5 km  de diamètre dont l'orbite plutôt extraordinaire est liée à la Terre :
http://fr.wikipedia.org/wiki/%283753%29_Cruithne

-Quant aux rumeurs de structures artificielles sur la Lune , des auditeurs de RIM se souviennent peut-être des propos de Jean-Marc Roeder , affirmant qu'un de ses lointains cousins : Rusty Schweickart (http://fr.wikipedia.org/wiki/Rusty_Schweickart) , astronaute d'Apollo 9 , lui aurait confié lors d'une réunion familiale , qu'il y aurait des dômes en titane de 500 m de diamètre sur la Lune , ainsi que des engins de travaux publics porteurs d'énormes tubes qui aspirent des montagnes .
Or , Rusty Schweickart a un site officiel :
http://www.well.com/~rs/
mais il ne mentionne pas ces faits.
A noter , dans sa page biographie , que Schweickart est né dans une ville nommée " Neptune "
http://www.well.com/~rs/rls-bio.html (cf. le dernier paragraphe) :)



IP archivée

Paperclip

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 498
Re : Jay Weidner : Que savait Kubrick ? 1/3
« Réponse #5 le: 05 Août 2011 à 18:02:05 »

Il faut lire aussi la fiche wikipedia des Rumeurs sur le programme Apollo pour faire le contrepoint. L'auteur apporte des explications cohérentes sur les "étrangetés" que certains ont crus déceler.

Les rumeurs sur le programme Apollo sont une théorie du complot selon laquelle les vaisseaux du programme Apollo ne se seraient jamais posés sur la Lune et qu'il s'agirait en fait d'une mise en scène réalisée sur Terre. Ces théories, peu diffusées et ne concernant que des populations marginales à l'époque du débarquement sur la Lune, ont pris de l'ampleur dans les années 1970 lorsqu'un climat de défiance vis-à-vis des institutions s'installe chez beaucoup d'américains dans le sillage du scandale du Watergate et de la guerre du Viêt Nam. Elles sont invalidées par un grand nombre de comptes-rendus fiables d'observations venant de multiples sources de plusieurs pays. Les arguments invoqués peuvent être divisés en trois catégories :

    ceux qui mettent en doute l'authenticité des documents ;
    ceux qui mettent en doute la véracité des missions ;
    ceux qui présentent les mobiles à l'origine d'une telle désinformation.
(...)

Suite ici:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rumeurs_sur_le_programme_Apollo
IP archivée
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air con

Karmayata

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2469
Re : Jay Weidner : Que savait Kubrick ? 1/3
« Réponse #6 le: 05 Août 2011 à 18:31:13 »

Quant aux rumeurs de structures artificielles sur la Lune , des auditeurs de RIM se souviennent peut-être des propos de Jean-Marc Roeder , affirmant qu'un de ses lointains cousins : Rusty Schweickart (http://fr.wikipedia.org/wiki/Rusty_Schweickart) , astronaute d'Apollo 9 , lui aurait confié lors d'une réunion familiale , qu'il y aurait des dômes en titane de 500 m de diamètre sur la Lune , ainsi que des engins de travaux publics porteurs d'énormes tubes qui aspirent des montagnes.

C'est ici... http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,2438.msg189035.html#msg189035

A propos des structures artificielles sur la Lune, programmes Apollo, etc... http://aleth.over-blog.com/article-31526282.html
IP archivée
Daignez analyser la vague plutôt que d'en décrire l'écume

Diouf

  • Modérateur Global
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5880
Pédophilie et Beauty Queens
« Réponse #7 le: 06 Août 2011 à 15:22:18 »

Que savait Stanley Kubrick ?

2/3 : Pédophilie & Beauty Queens 

''Vous avez mentionné les enfants avec Saturne, y a-t-il un rapport avec avec le monde occulte et les réseaux de l'enfer, ce ne serait pas uniquement pour le plaisir  mais pour accomplir un rituel ?
Vous savez c'est l'une des choses les plus évidentes de notre monde que personne ne veut voir  ni même en parler. Il y a des années je lisais un livre d'Alistair Crowley, je ne dirais pas lequel car je ne désire pas qu'un auditeur y pense...Je ne veux pas encourager de telles pensées. Mais dans le livre il y a un chapitre explicite sur la façon d'acquérir une grande quantité de qi ce qui vous permet d'accomplir des actes de magie extraordinaires. Il donne la formule et la formule consiste à faire périr un garçon pré-pubère et à absorber son qi. J'avais des amis qui lisaient et suivaient Crowley à l'époque alors je leur ai demandé ce que cela voulait dire. Oh, c'est une allégorie...une métaphore... Il ne voulait pas dire ça... Ok, je veux bien mais c'est une métaphore plutôt étrange, je ne la comprends pas  mais puisqu'ils me disent que je n'en sais pas assez pour comprendre, c'est que je ne suis pas si intéressé que ça et j'ai laissé tomber.

Puis quand je me suis intéressé au travail de Kubrick, ce qui m'a conduit à étudier Saturne, je suis tombé sur des textes sumériens, des descriptions de Seth, Typhon et tous ces dieux-serpents mexicains, perses ou africains. Tous ceux-ci mangent des enfants. La tête d'abord. Je pensais que l'idée de Saturne, avaleur d'enfants, venait vraiment de loin, des milliers d'années. Et nous avons aussi notre propre mythe de Saturne qui se nourrit d'enfants et redevient jeune à la fin de chaque année en janvier.

L'étape suivante m'a conduit à examiner les cultes saturniens en Allemagne, je cherchais une connection avec de jeunes enfants. Dans un premier temps je n'ai rien trouvé, puis un ami, Adam Parfrey,  m'a prêté un livre. A la première lecture, vous pensez que tout est fantaisie, ce sont des descriptions de ce qui se passe dans ces sociétés secrètes et c'est ouvertement de la pédophilie et des sacrifices d'enfants.

Vous pensez au Franklin Scandal n'est-ce pas ?
Oh oui. C'est l'un d'eux, ils sont nombreux. Il y en eut un également pendant l'administration Reagan, tous les gens qui en ont parlé ont été assassinés. Je me suis dit que c'était très bizarre, ce culte saturnien a  une obsession avec la pédophilie...et puisque c'est le plus grand des tabous, ce doit être pratiqué au sein d'une société secrète parce qui si vous êtes découvert c'en est fini de vous. Vous voulez garder cela secret. Vous allez donc en chercher d'autres pour vous aider puis vous instaurez des groupes secrets qui s'occuperont du kidnapping des enfants que vous allez utiliser.

Ce n'est pas qu'ils soient attirés vers les jeunes enfants, le but est d'apaiser leur qi. C'est de la magie sexuelle. C'est pourquoi les enfants doivent être pré-pubères car le qi, n'importe quel maître de qi qong vous le dira, est très dense jusqu'à la puberté, moment où il commence à diminuer.

En 2000 je vivais à Boulder et j'enquêtais sur le meurtre de Jon-Benet Ramsey Vincent Bridge et moi-même avions écrit un article qui eut des millions de vues, ce qui fit éclater l'affaire.  Nous en étions venus à cette seule conclusion possible : Le meurtrier n'avait jamais été retrouvé (malgré le grand nombre de preuves qui portaient sur le coupable) parce que la police, les juges, le procureur, tout le monde était dans une société secrète ou une autre, chacun était protégé.

Puis en me trempant dans le travail de Kubrick, j'ai compris qu'il essayait d'avertir le public, de façon subliminale et parfois plus ouvertement, qu'il y a des prédateurs qui cherchent des enfants et qu'ils sont partout, absolument partout.

Quel film ? Vous parlez de Lolita ?     
Si vous visionnez Lolita attentivement vous vous rendrez compte que Peter Sellers et le personnage féminin qui l'accompagne essaient en fait d'attirer Lolita et James Mason dans un culte pédophile secret. Vous verrez que ce couple est à la recherche d'enfants pour une société secrète . C'est tout à fait étonnant parce que ça vous échappe totalement si vous n'y pensez pas. Qui sont-ils vraiment ? Pouvez-vous me dire ce qu'ils font dans ce film ? ? Puis vous comprenez....Ils avaient aperçu Lolita et voulaient l'emmener dans leur culte.

Ensuite, après Dr. Stangelove Il a commencé à travailler avec Arthur C.Clarke et vous savez...je gougueule tout alors j'ai  tapé Arthur C.Clarke et pédophile et...vlan. Il y a un article du London Times dans lequel il était en faveur de la légalisation de la pédophilie.

Il a dit qu'il ne touchait pas aux enfants. Il avait des relations avec des garçons pubères. Il pensait que ce n'était pas la même chose.
Yeah, ok...

J'aime pas avoir à dire ça parce que les gens vont dire ''Oh, mon dieu vous attaquez Arthur C. Clarke mais écoutez... Il vous suffit de faire les recherches et de lire l'information.
J'adore Arthur C. Clarke, il est l'un de mes auteurs de SF préférés. Je n'ai rien contre lui, je dis les faits. Les faits sont qu'il était en faveur de la pédophilie.

Attends, attends Jay. Il faut que ce soit bien clair. A un moment le prince Charles allait au Sri Lanka pour anoblir Arthur C. Clarke et il a dû changer ses plans parce qu'ils ont entendu aux nouvelles qu'A. C. Clarke serait pédophile. Il a été anobli l'année suivante.
Ah...je ne savais pas.

Je dois dire quelque chose ici. Le sujet de l'un de mes shows les plus forts portait sur le ''Franklin Scandal'' avec le chercheur Nick Bryant. Nous avons reçu tant de mails du public nous disant qu'ils ne voulaient pas voir cette réalité en face ! Si vous voulez savoir la vérité sur ces réseaux et comment les gens placés aux postes les plus importants du gouvernement US sont corrompus ou détruits, écoutez cette émission avec courage et soyez prêts à être surpris.
Ça touche même l'administration Bush. C'est bien connu, les agences découvrent les prédilections des présidents et  trouvent des gens pour les aider ...disons à rester concentrés.
Il y a cette histoire tordante de la CIA qui choisissait des femmes canons, de véritables beautés et qui les envoyaient au Bureau Ovale  pour qu'elles fassent passer du bon temps à Nixon afin de le calmer car d'après eux il était en manque …. Nixon ne comprenait pas ce qui se passait ou alors il comprenait mais ne voulait rien savoir...alors il montrait des albums de photos de famille à ces superbes créatures en leur passant de la musique classique, elles riaient jusqu'à pas d'heure car il ne comprenait pas !

Et tout cela arrive tout le temps. Ça se passe en ce moment même. Je le garantis.  Il y avait ce grand gangster de New-york, j'ai oublié son nom...un type qui a rejoint la mafia, le meilleur ami de Bugsy Siegel. Un type extrêmement intelligent, brillant. Voici ce qu'il a fait au début des années 50:

Il réunit tous les mafieux. Il leur explique que tuer des gens n'est pas correct parce que ça nous donne une mauvaise réputation, et nous devons trouver une autre solution car ils ne cesseront de venir nous arrêter.... Il suggère alors que tous les chefs gèrent leurs organisations comme des sociétés et que au lieu de tuer les gens, il a trouvé une arme bien plus efficace. Il ouvre alors un rideau resté fermé et derrière...se cache une caméra de 16mmm, une Bolex sur un trépied. Ils établissent des maisons dans chaque ville avec des miroirs sans teint et commencent à filmer tout le monde. A partir de ce moment là , le monde leur appartient. C'est ce qui se passe et ils utilisent cette méthode. Autrement dit, tous les gens bien placés ont été compromis. C'est pourquoi ils ne font jamais ce qu'on leur demande et jamais ils ne le feront.

Oui, ils sont compromis ou détruits. Ils sont invités à des fêtes, Ils sont déjà ivres quand la fête prend fin et là, ils commencent à faire entrer les mannequins, puis les jeunes enfants et ce qui se passe ensuite est filmé et plus tard, ils peuvent venir voir le député ou autre en disant quelque chose comme '' Au fait, ce projet de loi...vous allez bien voter en sa faveur n'est-ce pas ?  -Non, ce n'est pas mon intention. - Bien. Je vais vous montrer cette petite vidéo, et vous voterez bien en faveur n'est-ce pas ?''
Oui. C'est le modus operandi. C'est comme ça que le monde fonctionne maintenant.



Dans ''The Shining'' quand Shelley Duval entre et lit les feuilles de la machine à écrire de Jack Nicholson, elle se rend compte de ce qu'il fait. Pensez-vous  que c'est ce qui est réellement arrivé un jour avec la femme de Kubrick et qu 'elle aurait compris dans quoi il mettait les pieds ?
Oui. Je pense qu'elle est tombée sur quelque chose, une chose sur laquelle il travaillait, elle a regardé, et regardé et finalement elle a vu que c'était ça, elle l'a confronté, il s'est effondré et lui a demandé de ne jamais en parler à qui que ce soit. Elle a menacé de le quitter et d'emmener les enfants. Tout le drame qui se joue dans The Shining, c'est l'angoisse existentielle de Stanley et Christiana Kubrick.  Il était surmené et travaillait dur tout en devant en garder 30% complètement secret. Vous voyez sur les photos de l'époque à quel point cela le minait. Je pense que The Shining évoque bien la contrainte sous laquelle il se trouvait.

J'adorerais parler à Stephen King là-dessus car je pense que çà résoudrait tous les problèmes que l'auteur  a eu avec le film de Kubrick, comme que se passe-t-il soudain pour ce tournant dans l'histoire etc... Chaque fois que le film s'est détourné du livre nous apporte une nouvelle explication, un autre code symbolique pour ce que Kubrick traversait quand il tournait les missions Apollo pour la NASA. Il faut comprendre toute cette déconstruction de The Shining. C'est très convaincant. Souvenez-vous dans le film quand vous voyez le petit gamin qui porte le chandail ''Apollo 11 '', il entre dans la chambre 237 et vous apercevez le ''A11 '' ou ce qui y ressemble.

J'aimerais parler de ''Clockwork Orange''. Kubrick nous parle bien de ''Mind Control'' dans ce film ? Il y a deux ans j'ai interviewé le Dr. Edgar Mitchell. Il pouvait à peine parler, des coupures de micro, de liaison, il ne souvenait pas, n'avait pas entendu la question etc... cela n'arrêtait pas, impossible de conduire une interview potable.
Il était probablement mind controlled. J'étais ami avec Robert Masters, un grand hypnothérapeute. Lors d'une conversation privée il m'a confié qu'Edgar Mitchell était venu le voir à la fin des années 70 en lui demandant s'il pouvait se faire hypnotiser par Bob Masters afin de pouvoir se souvenir de ce qui lui était arrivé sur la Lune. A cause de mon intérêt pour tout ce qui est lunaire j'étais très intrigué, je lui ai donc demandé ce qui s'était passé. Réponse : Rien. Nada. Zip. Nous avons passé plus de 200 heures en hypnose profonde et n'avons pas réussi à faire remonter quoi que ce soit.

Je lui ai demandé s'il était possible qu'il n'y ait aucun souvenir ? Il me regardait en faisant Humm Hmm... jamais songé à cela.

Une autre fois, j'étais à une fête, une fête de la NASA, on était toujours potes à l'époque ils me parlaient encore, et quelqu'un a dit : Hey, la psy qui a débriefé tous les astronautes d 'Apollo est là ce soir ! Je me dis Whoaaaa...et ils m'emmènent vers cette femme, la cinquantaine environ (il y a 20 ans de ça) et  je lui demande si elle les a vraiment débriefés.
 
Elle me répond : Oui, c'était formidable.

Je lui demande :Ils vous ont dit quelque chose ?

Elle m'a regardé droit dans les yeux en disant : Vous savez, c'est vraiment bizarre mais pour je ne sais quelle raison je ne me souviens absolument pas de ce qui s'est passé pendant ces sessions.

J'ai insisté : Vous voulez dire que vous ne pouvez rien dire, ils vous l'ont dit, vous ne pouvez pas parler et c'est pourquoi vous me dites ça ?     

Elle répond : Non, non. Je ne suis pas sous une clause de silence, rien de ce genre. Je ne peux pas me souvenir, c'est la chose la plus folle qui me soit arrivée, je ne peux pas me souvenir de ce qui s'est passé pendant ces sessions.

Je n'en revenais pas, Richard Hoagland était là aussi ce soir là  et je lui dis : Richard, elle se souvient de rien ! Il m'a regardé en disant : Et tu la crois ? Et oui je la croyais, je sentais qu'elle disait la vérité.
Je pense que nous devons admettre qu'ils ont de sérieux outils de ''mind control''. Kubrick le savait et il a fait Clockwork Orange à une époque où nous ne savions même pas ce qu'était MK ULTRA, en 1971. 

Je me suis toujours demandé pourquoi les astronautes ont souvent l'air un peu désaxés, comme Aldrin qui ne cesse de changer son histoire ou bien ils deviennent extrêmement reclus. Dr. Greer m'a raconté qu'il devait recevoir Neil Amstrong pour une interview et Amstrong lui a répondu :  ''Dr. Greer, si j'accepte de faire cette interview, ma famille et mes enfants seront tués et je serais tué.'' Pourquoi ce silence ? Le secret est si énorme que le dévoiler compromettrait la façon dont les États-Unis sont perçus dans le monde entier ?
Oui. C'est tout à fait ça. Ils ne peuvent rien lâcher. Tout doit rester contenu. Et les gens comme Richard Hoagland qui pensent qu'ils divulgueront à un moment ou à un autre, qu'ils lâcheront bientôt la technologie hyperdimensionnelle se font des illusions. Ça n'arrivera jamais, period. Ça doit rester caché quel qu'en soit le prix. Le plus difficile sera quand les gens se rendront compte que tout l'argent des black ops, peut-être pas tout mais une bonne partie, probablement la plupart des sommes gagnées par les cartels de la drogue depuis ces 30-40 dernières années, l'argent pour Apollo, et celui de plein d'autres projets, tout cet argent est parti dans le Secret Space Program qui est un podium de technologies sérieusement avancées qui ont permis à ces élites (quel qu’elles soient) d'avoir du pouvoir, un pouvoir au sujet duquel nous pouvons seulement commencer à nous étonner. C'est la vérité.

Vous vous souvenez du 10 septembre, la veille de ground zéro, lorsque Donald Rumsfeld annonçait que 2.3 billions de dollars avaient disparu...puis, quand l'administration Obama a débuté nous avons eu le bail-out, c'était la transition entre Bush et Obama, des billions de dollars pour les soi-disant bail-out des banques. Pensez-vous que cet argent soit parti dans les blacks projets ou dans le secret space program ?
Je répondrai par une bonne analyse, bien détaillée de tout ça. Jusqu'en 1992, la NASA était une organisation qui devint différente à partir de cette date. Avant 92, la Nasa était une couverture concertée avec des gens qui laissaient passer des informations, ce qui nous permettait de nous demander  mais que se passe t-il exactement là dedans ?. C'est après 92 qu'il y eut une fermeture totale de tout et plus personne pour parler de quoi que ce soit. Quelles que soient les découvertes, c'est motus et bouche cousue. L'équipe qui a suivi celle de la NASA d'avant 92 ne s'intéressait qu'à une chose et c'était de s'assurer que personne ne découvre jamais le secret space program.
 
Après 92, la nouvelle équipe a commencé à entrevoir le vaisseau, des instruments, des choses...et au lieu de dire comme avant oh, ce sont des conneries....du folklore ... parce l'habitude était de tout vouloir cacher, cette nouvelle génération dit plutôt heuh... faites voir... qu'est-ce... et ces nouveaux sont en train de virer les vieux. Ils essaient de trouver à quoi ils travaillent, ils essaient de rétroconcevoir tout ce qu'ils peuvent trouver. Je ne dis pas qu'il n'y a pas de présence alien. Il y en a. Je parle juste d'une petite lutte intestine.

Maintenant la NASA est presque une boite ridicule parce qu'elle ne peut vraiment rien faire. Obama est en train de la vider totalement. Fini le Space Shuttle. Nous n'allons plus dans l'espace car il y a tellement de trucs là-haut qui appartiennent au secret space program, celui-ci serait trop facilement identifié. Tout est donc fait en ce moment pour détruire tous les moyens de découvrir ce qui se passe, de trouver la moindre chose. Et nous n'aurons pas ces vidéos prises des navettes où l'on voit toutes sortes de trucs étranges. Tout ça va disparaître bientôt. SOHO sera éventuellement supprimé aussi et nous n'aurons plus d'images du Soleil grâce à SOHO. Je peux garantir que nous allons vivre l'effondrement de tout ça. Dans 10 ans il n'y aura plus rien de ce que nous avons eu depuis ces 40 dernières années. 

Quelqu'un m'a envoyé une vidéo du shuttle ''Endeavor'' et vous savez comment la NASA tient ses caméras prêtes, et 3 Ovnis, 3 lumières clignotantes s'approchent et s'arrêtent...et immédiatement vous entendez une voix qui vient du contrôle au sol, une voix de femme qui dit :''Endeavor stoppez la vidéo maintenant''
Vous vous souvenez de la première conférence de presse après le retour sur Terre des 3 astronautes ? A la place du comportement attendu, une joie indescriptible, nous avons vu 3 zombies, sérieux ...disons plutôt sous l'emprise d'une manipulation mentale.
   
Ah ! C'était d'un ridicule....c'est toujours sur Youtube, toute la conférence. Un enterrement. Pour quelque chose qui n'a jamais été accompli auparavant...avoir touché le sol d'une autre planète. Faire atterrir doucement une fusée pour la première fois. Décoller d'un autre corps céleste dans une fusée pour la première fois. Avoir rapporté des cailloux alien et toutes sortes de trucs cool...et ces types qui ont l'air d'avoir perdu leur chien et leur femme...c'est déconcertant. Ça fait mal à regarder, La NASA devrait s'en débarrasser.


Psychotic apollo11 press conference RKO
   

Il y a une autre histoire avec Jim Oberg. Fox Television avait fait une émission en 2000 ou 1998 sur les anomalies des photos lunaires, ce fut l'émission la plus populaire de Fox à ce jour, et Oberg était furieux. Il est allé à la NASA en disant : ok, réglons cette affaire une bonne fois pour toutes. Sortez vos dossiers, je vais écrire le dernier livre sur le sujet qui prouvera que nous sommes allés sur la Lune et ces enfoirés la fermeront définitivement car je serais redoutable. La NASA lui donna une avance de 20.000 dollars et lui ouvrit ses supposés dossiers. Je ne sais pas ce qui s'est passé ensuite entre eux, j'attendais la sortie de son livre avec impatience.
Puis j'ai entendu des histoires...par des gens que je connaissais qui étaient de la NASA ...Oberg était comme un fou furieux parce qu'on ne lui avait pas donné toutes les archives comme on le lui avait laissé croire. 6 mois plus tard après l'annonce et après qu'il ait reçu le chèque le bruit a couru qu'Oberg n'écrirait pas le livre, la NASA avait décommandé l'ouvrage, il pouvait garder le fric et ça s'est arrêté là. Alors même un type comme lui, 100% à fond pour la version nous sommes bien allés sur la Lune n'a rien pu obtenir de la NASA.

Pour en revenir à Hollywood, j'ai aussi entendu par les gens du milieu que Ron Howard et son scénariste allaient faire un film sur Apollo11, pas Apollo13. Howard a envoyé le scénariste à D.C pour qu'il recherche dans les archives (comme je l'ai fait aussi) et subitement ils changent le topo et  ils allaient faire un film sur Apollo13 à la place de Apollo11 !  Bien pratique, Apollo13 est le seul qui n'a pas aluni.
Ils se sont donc débarrassé du problème. Nous avons le droit de montrer l’héroïsme de la NASA et tout ça...
Mais voici ce qu'il y a d'intéressant dans cette histoire : J'ai un ami qui se trouve être un franc-maçon d'un haut degré et le film Apollo 13 étant sorti, je vais le voir et je me dis qu'il y a quelque chose de louche dans cette affaire. Je l'appelle pour lui demander si Ron Howard est un franc-maçon. Il me répond qu'il va se renseigner. Il me rappelle 10 minutes plus tard et ...vlan...c'est vraiment bizarre. Ron Howard est devenu franc-maçon il y a environ 6 mois, il a traversé tous les degrés en 3 ou 4 mois et est maintenant un 32° franc-maçon. J'ai dit Wow, c'est normal ? Il me répond Oh non, il faut des années pour arriver si haut si vite. Alors je regarde la chronologie qu'il m'avait donnée en la comparant à la chronologie de la production d'Apollo13. Il est devenu franc-maçon au début du tournage et à la fin il était franc-maçon 32°.

Et là j'ai compris qu'ils l'avaient pris en lui disant Oh non vous n'allez pas faire un film sur Apollo11, nous ne vous aiderons pas. Faites Apollo 13, il y a de quoi faire un bon dramatique.. bla bla bla...


Pensez-vous que pour faire partie du gratin Hollywoodien et même gouvernemental, il est nécessaire d'être franc-maçon ?
Tout à fait...et même plus élevé que franc-maçon. Je ne pense pas que vous puissiez accéder à ces milieux sans en faire partie. J'ai travaillé à Hollywood pendant des années et j'ai toujours entendu qu'il y avait un niveau, quelque chose comme un plafond de verre, que vous ne pouvez pas franchir à moins d'avoir certaines choses. J'ai aussi entendu, et à l'époque je n'y croyais absolument pas, des histoires de sacrifices d'enfants dans des maisons de gros producteurs Hollywoodiens. Mais maintenant que l'église catholique et ses scandales pédophiles sont au grand jour, ainsi que le cas Franklin et les autres, je comprends de quoi il s'agit et je dis :  Oui, Hollywood, au plus haut niveau, est dirigé par les mêmes personnes dont nous parlons et j'ajoute qu'ils font des films qui nous rendent de plus en plus à l'aise avec la pédophilie.

En 1999 lorsque vous avez écrit votre article ''Alchemical Kubrick'', vous avez reçu un appel anonyme de quelqu'un qui connaissait Stanley Kubrick, vous pouvez raconter ?
Bien. Peu après mon article (qui eut du succès), je reçois un e-mail de quelqu'un qui prétend avoir connu Stanley  et désire me parler. Je ne le crois pas et il insiste par mail à me le prouver. En effet il sait des choses que je connais également et qui sont très difficiles à dénicher. Je me dis que le type est sincère et j'accepte. Je lui envoie que voulez-vous me dire et il me répond Je n'écrirais rien dans un mail, je vous appellerai, quel est votre numéro ? Les mails étaient anonymes, un compte ouvert pour l'occasion, de style Yahoo.

Il m'appelle le soir même. Il avait été assistant technicien pour Stanley, et avait travaillé sur Eyes Wide Shut et sur Full Metal Jacket. Il était resté longtemps avec lui et travaillait sur Artificial Intelligence, le film AI. qui devait absolument suivre Eyes Wide Shut. Stanley le préparait pendant qu'il tournait EWS et ça, c'est une chose qu'il n'avait jamais faite de toute sa carrière, jamais il n'avait tourné 2 films de façon si rapprochée mais, c'est ce qu'il faisait pour ces deux-là.
Quand il est mort il avait déjà dépensé pas mal d'argent pour la pré-production de A.I  Le type me dit que ce jour là, Stanley lui avait demandé de l'accompagner.

Je suppose que Kubrick avait un groupe de personnes qui venaient avec lui pour la présentation des projets devant les pontes de Warners Brothers. Il dit que Stanley était inhabituellement très nerveux et fumait cigarette sur cigarette. Ils l'ont appelé, il est ressorti blanc comme un linge en disant ils veulent que j'en taille 20 minutes et ce sera okay, eh bien, pas question. Ça devait être 20 minutes bien particulières. Il est rentré chez lui et il est mort 4 jours plus tard.

Le type m'a dit que Kubrick tenait par-dessus tout à tourner lui-même A.I, il n'aurait jamais laissé qui que ce soit le faire à sa place, c'était son super projet et le technicien avait quelques soupçons vis à vis de toute l'histoire A.I de Spielberg, et moi de même. Il me confirma que Stanley s'intéressait vraiment à l'occultisme, à l'alchimie et mon interprétation de 2001 était selon lui, tout à fait exacte.
 
Tout cela m'a aidé à comprendre des zones d'ombre autour de Eyes Wide Shut. Je savais déjà qu'ils avaient fait des coupes car j'avais vu un trailer en France lors d'un show sur ce film et ces scènes ne sont pas dans le film. Je suis maintenant convaincu que la partie manquante du film sont les scènes du Monarch Program avec Nicole Kidman.  J'ajoute que je sentais que le technicien avait peur. J'ai trouvé cela significatif. Il voulait aussi que jamais je ne puisse retrouver qui il était.

Le Projet Monarch, c'est bien celui où ils se servent de Beauty Queens ?
Oui, c'est la même intrigue que dans Eyes Wide Shut. La femme qui sauve Tom Cruise...quand il lit l'article de journal au café, il est bien spécifié que la fille morte était une Beauty Queen. La mère de Jon-Benet était aussi une Miss, gagnante des concours de beauté. Quand vous commencez à fouiller, ça devient très étonnant et de plus en plus noir. Je dis ce qui suit juste pour le prouver.

Dans le livre de Cathy O'Brien Trance Formation of America, que j'avais rejeté dés sa publication au début des années 90, elle fait une description très imagée des organes génitaux de Dick Cheney. Quand le livre est sorti, nous pensions que c'était très marrant et que cette femme était une folle. Mais si vous gouglez Dick Cheney avec le mot big juste avant, vous tombez sur une photo de lui  lors d'un barbecue dans le Wyoming et...vlan...Cathy O'Brien est absolument exacte. Ce qui nous mène à penser que son livre relate des faits réels. Ces faits sont qu'ils utilisent les Beauty Queens dans le Monarch Program pour infiltrer des groupes et pour manipuler les esprits des gens et toutes sortes d'autres choses. Elle écrit aussi que les femmes sont utilisées dans les rituels sexuels magiques, et elles le sont.

J'ai toujours pensé que Kubrick était représenté par Jack Nicholson et même aussi par Tom Cruise dans E.W.S. Parce qu'ils arrivent tous deux, finalement, à pénétrer le cercle de l'élite et ils s'y sentent admis. Jack Nicholson était le gardien et Tom Cruise le médecin de l'élite. Est-ce un vrai message de Kubrick ? A savoir que vous ne pourrez jamais en faire partie ?
Oh oui. C'est aussi la même intrigue pour Barry Lyndon vous pouvez être admis et gravir les échelons mais vous ne serez jamais accepté et à la fin l'élite vous jettera ou vous tuera, ou alors vous serez traité comme un chien ou un esclave. Kubrick l'avait compris. Il avait d'abord pensé être accepté par l'élite mais il s'est rendu compte qu'il ne pourrait jamais en faire partie car il n'avait pas le bon sang.  Puis il en est devenu obsédé.

Trois de ses plus grands films montrent cette idée que vous pouvez toujours côtoyer ces gens mais au bout du compte vous n'êtes que leur serviteur et...n'allez pas l'oublier ! C'est la vraie histoire de Tom Cruise dans Eyes Wide Shut. Sydney Pollack joue la tête pensante de ce culte satanique franc-maçon de sex magic, qui tient des orgies dans le palais de Nathan Rothschilds. Son nom est Ziegler et en yiddish, cela signifie maçon. Vous savez ils ne peuvent pas tout cacher. Pareil pour la musique de l'orgie, c'est la liturgie catholique à l'envers.

Posons-nous les questions...pourquoi ferait-il ça ? Il y a beaucoup de choses qui passent inaperçues pour la plupart des gens, mais qui reflètent la réalité de ce qui se passe. Si vous connaissez votre magie et vos rituels...je ne pratique pas la magie, je suis daoist à la base mais je l'étudie et je sais que le coven se compose d'un chef et de 12 femmes ou hommes, mais des femmes dans ce film, et si vous comptez le nombre de femmes autour du leader dans la scène de l'orgie, vous n'en voyez que onze. C'est Nicole Kidman la douzième et je pense que ces scènes ont été coupées. Elle y avait été emmenée et elle portait un masque. Elle était initiée par le hongrois du début du film. Puis elle assistait à l'humiliation de Tom Cruise. Ce sont les scènes manquantes. Il est évident que quelque chose de bizarre eut lieu qui a été coupé. Nous ne pouvons que spéculer.
 
J'ai aussi trouvé ''la marque de fabrique '' de Kubrick dans 3 de ses films : Clockwork Orange, The Shining et Full Metal Jacket. Le ''regard Kubrick'' vous voyez ? La tête baissée pour regarder vers le haut ?


Ah oui, c'est comme ...je viens de comprendre ce qui se passe ici..c'est bien significatif. Lors d'une interview de Christiana Kubrick pour A Life in Pictures un documentaire sur Stanley, ils lui posent la question Quel est votre souvenir le plus attendrissant ?, elle a répondu Oh c'est quand les gens lui disaient : ''Hey Stan, comment va ?'' sa réponse me touchait tant à chaque fois : Still fooling them ! [Pas fini de les tromper!] 

Il a fait preuve de tant d'intelligence en choisissant le scènario de Full Metal Jacket parce que ce n'était ni pour ni contre la guerre mais plutôt...disons, mainstream. Dans chaque film il nous dit quelque chose, que veut-il nous dire dans celui-ci ?

A suivre …

Source
« Modifié: 18 Novembre 2012 à 09:12:01 par Diouf »
IP archivée

Diouf

  • Modérateur Global
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5880
The Shining: Déconstruction
« Réponse #8 le: 06 Août 2011 à 21:59:47 »

Démonstration des prises de vues en studio avec le scotchlite screen

Ces vidéos ne sont plus disponibles hélas, suite à une réclamation de ''Sacred Mysteries'' pour les droits d'auteur. Visionner la vidéo postée plus loin dans ce Fil par December Ten #25.

A la louche...

“Il savait que s'il admettait un jour avoir filmé le faux alunissage, il serait éliminé. Le véhicule qu'il choisit pour nous faire partager ce qu'il vécut fut le film ''The Shining''. Ce chef d'oeuvre est certainement le moins compris de tous ses films car le plus personnel.  C'est en examinant les erreurs intentionnelles qu'il incorpore dans le film et qui n'existent pas dans le roman que l'on découvre les liens avec Apollo.

*Le deal que fait Jack Nicholson avec le manager de l'hotel est que Jack peut écrire tout ce qu'il veut du moment que son travail soit fait dans l'hotel. Il est le gardien et son travail consiste à donner à l'hotel une apparence neuve et rutilante alors que ça commence à devenir délabré. Il doit faire que l'hotel ait une bonne image malgré son déclin.

*L'hotel représente l'Amérique, (qui est nouvelle) son nom : Overlook Hotel (superviser, dominer)
Le manager, dans son bureau, a un aigle derrière la tête, un drapeau US à sa gauche sur son bureau.
Le manager est le symbole de la base du gouvernement, les gens que l'on connait.

*Le manager porte du bleu, rouge et blanc. La femme de Jack et leur fils aussi. Le manager dit à Jack : Tous les gens bien viennent ici

*Les filles jumelles du gardien précédent : Dans le roman de King il n'y a pas de jumelles mais une enfant unique.  Pour Kubrick, les jumelles du gardien d'avant Apollo = Gemini   
 
*Jack voit sa femme et son fils perdus dans le labyrinthe devant l'hotel.  La femme de Jack et celle de Kubrick ne savent pas ce qu'il fait réellement (filmer en studio l'alunissage)
Quand ils courent vers le labyrinthe la maman dit à son fils : Le perdant doit garder l'Amérique propre (boulot principal de Jack)

*L'hiver froid et la tempête arrive ... Symbole de la guerre froide entre l'USSR et l'Amérique. Cette guerre froide étant une des raisons principales pour filmer un alunissage.

*Il y a aussi plein d'ours, peluche et autres = USSR . L'empire de l'Union Soviétique et la pression mise sur les US par les russes dans la course à l'espace. Jack, sa famille et l'hotel Overlook sont coincés dans le froid comme l'Amérique est coincée dans une guerre froide avec l'USSR.

*à 13.38  Le motif du tapis est hexagonal et ressemble au launch pad de cap Carnaveral. Dany joue avec des camions , on peut imaginer des camions stationnés aux mêmes endroits sur le launch pad.




*Il n'y a pas de fusée...ce n'est pas réel.
Puis son pull: Apollo




*Dans le livre, c'est la chambre 217. Kubrick la change en 237. Distance moyenne Terre-Lune : 237.000 miles
La chambre 237 n'a rien de réel. (il s'y passe des choses que tout le monde ne voit pas)  Elle représente le studio qu'il dût créer pour représenter l'alunissage.
Room N°    ===> Moon.....RooM: MooN
Est-ce que Stanley appelait son studio caché ainsi, Moon Room ?




*Jack entre dans la 237. (son fils est blessé il cherche le fautif éventuel) Il voit une jolie jeune femme sexy qu'il est en train d'embrasser, elle se transforme en vieille moche.
Au début l'accord passé avec le gouvernement pour faire ce film mensonger était super et s'est vite transformé en cauchemar. Comme la chambre 237 représente le studio secret dont il ne peut pas parler, Jack doit mentir à sa femme et dire qu'il n'y a rien dans la 237 et Dany a dû tomber tout seul. (le pull ''Apollo'' de Dany est déchiré...)

*Maintenant qu'il a menti à sa femme, Jack peut voir tous les esprits des  clients, les gens haut placés. Le groupe secret est enfin visible pour lui, il est admis dans le cercle. Cependant la scène où le garçon lui renverse une boisson sur la chemise montre qu'il est admis à titre de servant, ce qu'avait compris Kubrick vis à vis de l'élite.

*Sa femme lit ce que Jack écrit, des pages et des pages “ All work and no play...''
All = A11   Apollo 11.
Weidner suggère que le nom de code pour le faux alunissage était : A11
Sa femme lit ce que Jack écrit, des pages et des pages “ All work and no play...''
All = A11   Apollo 11.



Christiane, l'épouse de Stanley avait découvert ce qu'il faisait. Tout comme la femme de Jack.
*Quand Jack se réveille dans le placard à provisions il est entouré de boites de livraison :
Golden Ray : Le sun god,  (un rayon sur tous les patchs Apollo)
Tang : la boisson emmenée sur la Lune avec les astronautes

*Dans le livre, la volswagen de Dick (le cuisinier) est rouge. Kubrick la change en jaune. Quand Dick conduit vers l'hotel  il voit un accident, une volswagen rouge totalement écrasée par un camion. C'est un message clair et direct de Kubrick à Stephen King, qui était le seul au monde à comprendre que le véhicule de Kubrick, le roman Shining, avait été écrasé et remplacé par la version Kubrick.

Kubrick devait faire semblant de filmer l'histoire du roman pendant qu'il filmait l'histoire du film de l'alunissage d'Apollo. 
Ce film est l'histoire de l'accord passé entre Kubrick et le gouvernement US pour filmer l'alunissage Apollo en studio. Kubrick était le gardien du projet A11. “


 
« Modifié: 18 Novembre 2012 à 09:26:49 par Diouf »
IP archivée

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Messages: 6344
Re : Jay Weidner : Que savait Kubrick ?
« Réponse #9 le: 09 Août 2011 à 16:55:57 »

Je me suis repassé le film hier, juste pour voir ce que je n'avais pas vu  ;).
Le doute premier que j'avais sur le fait que Kubrick ait voulu faire passer un message dans ce film, a fait place à un amusant jeu de piste et de révélations.

Visiblement, il inspire encore la jeunesse:
Thirty Seconds To Mars - The Kill (Bury Me)


édit lilou: petite réparation sur l'adresse de la vidéo  :)
« Modifié: 27 Octobre 2013 à 11:51:08 par lilou »
IP archivée

Diouf

  • Modérateur Global
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5880
Re : Jay Weidner : Que savait Kubrick ?
« Réponse #10 le: 13 Août 2011 à 20:12:44 »

 Merci DT  :)

Ils ont pris le train en marche !
IP archivée

Diouf

  • Modérateur Global
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5880
Jay Weidner : Que savait Kubrick ? 3/3
« Réponse #11 le: 07 Septembre 2011 à 10:26:51 »

Que savait Stanley Kubrick ?

3/3 :

Suite et Fin

Il a fait preuve de tant d'intelligence en choisissant le scénario de Full Metal Jacket parce que ce n'était ni pour ni contre la guerre mais plutôt...disons, neutre. Dans chaque film il nous dit quelque chose, que veut-il nous dire dans celui-ci ?
Kubrick est obsédé par le temps. Dans la tuerie il filme un braquage au champ de courses et le segmente en des périodes différentes. Cela donne des qualités particulières à chaque moment et vous ne savez plus si vous êtes dans le passé ou dans le futur. C'est une façon très ingénieuse de tourner. Pareil pour Dr. Strangelove et les scènes du B52. Elles sont très rapides lorsqu'ils vont lancer la bombe sur la Russie mais la scène où Mandrake essaie d'avoir les codes du Général Ripper est languissante, ça n'en finit pas. Lors de la réunion du président avec ses hommes, c'est encore plus lent pendant qu'ils prennent leur décision.

Full Metal Jacket est basé sur le livre Short Timers qui parle du temps et du peu que l'on en a. Pendant la première moitié du film il joue vraiment avec le temps dans toutes les scènes. Puis dans le camp en Caroline du Nord il est très rapide et les actions s’enchaînent. La vraie histoire de Full Metal Jacket est l'histoire des femmes et combien les hommes les haïssent. Dans le camp, la personne avec qui vous voulez coucher s'appelle Mary Jane Rottencrotch [Mary Jane Culpourri] et votre pénis est aussi votre fusil. Les femmes n'apparaissent pas dans le film à part pour des putes ou la tueuse à la fin du film qui tue tous les marines balèzes. La fille de 14 ans si bien interprétée. C'est l'héroïne du film. Elle est l'héroïne de Stanley et eux ne sont que des membres du Club Mickey Mouse. C'est pourquoi ils chantent cette chanson à la fin. Ils font semblant d'être des hommes, c'est une fausse puissance qui n'est pas réelle. De la gonflette bidon.

Il prend le plus doux, le plus féminin des recrues, Private Pyle, et en fait un dur. Au départ Private Pyle est un gosse sensible et probablement une sorte de poète qui deviendra un meurtrier, ce qu'ils veulent. Quels sont leurs héros ? Charles Whitman qui tua 27 personnes du haut d'une tour au Texas. Ils adorent Lee Harvey Oswald parce qu'il était un ancien marine et a tué le président. C'est donc ce masculin insensé qui a du mal à défier l'effort héroïque d'une fille de 14 ans armée d'un fusil. C'est la seule personne vraiment brave de tout le film. La scène qui vaut le coup de voir tout le film est filmée au-dessus d'elle lorsqu'elle meurt et se bat contre les balles qui ont troué ses intestins, ce qui est très douloureux. Elle regarde en face le soi-disant héros du film en lui disant tuez-moi, tuez-moi, et il ne le peut pas. Le grand marine, l'homme, le dur, ne peut pas le faire. Il a vraiment du mal à tirer, mais y arrive finalement. Ensuite ils s'en vont et ils chantent M.I.C.K.E.Y.M.O.U.S.E. Parce qu'en vérité ces hommes ne sont pas des hommes, ce sont des petites souris.

Qu'est-il arrivé à  A.I. Artificial Intelligence ? Que voulait faire Kubrick avec ce film ?
Ces deux films, Eyes Wide Shut et A.I. allaient être les deux serre-livres d'une même rangée. Ils allaient être comme ...l'ouvrage final qu'il voulait transmettre avant de décrocher. EWS parle du culte des rituels de magie sexuelle, des rituels dans la maison de Nathan Rothschilds, de la liturgie jouée à l'envers, des meurtres de femmes après qu'ils aient soutiré tout leur qi.
A.I. était sur...tout d'abord l'histoire que Spielberg nous a donnée...j'ai vraiment du mal à croire que Kubrick aurait fait un film comme celui-là, donc je ne pense pas du tout que le film soit basé sur son scénario, celui de Stanley. D'ailleurs j'aimerais beaucoup lire ce scénario d'origine, je sais qu'il a existé et était prêt mais pour certaines raisons...il n'est pas disponible. Pendant toute mon investigation je me suis demandé pourquoi ils ne voulaient pas relâcher son scénario. Il doit contenir quelque chose que je ne vois pas, j'ai visionné le film et je ne l'ai pas aimé du tout. En fait ce film me rend malade  et je ne sais pas pourquoi.

Je me souviens qu'à un moment dans le film ils vont dans un endroit où ils peuvent le faire avec des robots. Je sais que Stanley aurait mis cette scène  et je me suis dit Wow... quel truc parfait. Vous payez pour le sexe et c'est le meilleur que vous ayez jamais eu. Aucune transmission  de maladies.. Ce serait certainement une industrie florissante une fois que vous avez maîtrisé la cybernétique, comme le porno sur Internet en ce moment...les demandes les plus nombreuses, n'est-ce pas ?  J'ai commencé à y penser puis... l'idée m'est tombée dessus...que, en fait...

Je suis allé voir ma femme et lui ai demandé si elle aimerait avoir un gamin de douze ans pré-pubère qui ne grandirait jamais, qui serait tout le temps là, quand vous avez 20 ans, et quand vous avez 40 ans,  60 ans, 80 ans... C'est toujours le même gosse. Il ne devient pas plus intelligent. Il ne grandit jamais. Ne se marie jamais, ne va pas à l'université. Rien n'arrive jamais . Voudrais-tu ça dans ta vie ? Ma femme m'a répondu : Pas réellement, je préfère avoir un chien. Je me suis demandé qui voudrait d'un petit garçon pré-pubère ? Puis j'ai réalisé quel était le véritable sujet du film. Il est possible que cela ait été la vraie raison de sa mort avant l'heure.

Dans le film ''Wag the Dog'', Dustin Hoffman joue le rôle d'un producteur embauché par la CIA pour filmer un événement bidon. Dans ce film son nom est Stanley. Qui a fait ce parallèle avec la vie de Stanley ?
C'est un film intéressant. Il est tué quand il dit à la CIA qu'il veut bénéficier de son travail pour ce film en son nom propre car c'est le meilleur qu'il ait fait, puis il meurt dans le film. C'est Barry Levison qui l'a fait et il est l'un des meilleurs de ma génération parmi les cinéastes d'Hollywood. Pendant longtemps je me suis dit que je ne pouvais pas être le seul type au monde à avoir remarqué les traces de doigts des front screen projections partout sur les films Apollo. J'ai parlé à des techniciens spécialisés dans ce procédé et ils me disent que j'ai probablement raison. J'en viens à la conclusion que des  initiés d'Hollywood savent depuis longtemps que Stanley Kubrick avait tourné ces scènes en studio.

Si John Lear vous écoute il doit vous adorer parce que...depuis le temps qu'il le dit ! Et Kubrick voulait sortir le film le 16 juillet 1999, exactement 30 ans au jour près du lancement d 'Apollo11, pourquoi voulait-il cette date là ?
Parce que la sortie de Eyes Wide shut et A.I. allait être un événement absolument stupéfiant.  Il y aurait plein d'informations subliminales comme dans Eyes Wide Shut et la date signalerait le fiasco Apollo. Je ne sais pas quelle date il avait choisi pour la sortie de A.I. mais je suis presque sûr qu'il avait choisi 2001. Tout ce qu'il faisait, en dehors de l'intrigue banale, racontait une autre histoire, donnait une autre information. Une fois que vous avez compris cela et vu à quel point il avait poussé la perfection dans The Shining, vous avez un aperçu de ce qu'il allait faire...Qui sait ?

Donc A.I est sorti exactement 30 ans après Apollo 11. Danny porte un chandail Apollo11 dans The Shining. Jack Nicholson ne cesse d'écrire ''A-1-1 (Apollo11) trop de travail et pas de loisirs pour Jack, (qui est Kubrick) fait de lui un garçon idiot''. Alors je continue à chercher. Il y a une scène dans A.I dont je sais que c'est une scène de Kubrick, dans laquelle les robots courent, poursuivis par des chasseurs de robots. C'est une scène incroyable, bien sûr Spielberg est un maître technicien. On y voit la Lune qui se lève à l'horizon, une pleine lune vraiment incroyable, puis, comme elle se lève, vous réalisez que ce n'est pas la Lune. C'est un ballon qui transporte les chasseurs dans un panier. Symboliquement cela vous en dit plus sur la lune et ce qu'elle est que n'importe quoi d'autre dans l'histoire du cinéma. Je sais que cette scène est de Kubrick.

Si Kubrick a travaillé sur la production de l'alunissage d'Apollo en faisant croire qu'il travaillait sur 2001 Odyssée de l'Espace, comment a-t-il pu finir les deux en même temps ?
Ça a été difficile vous savez. Il dépensait beaucoup d'argent pour développer les technologies. C'était très embrouillé, probablement exprès par Stanley car lui-même était loin d'être confus, en aucune façon. Il devait travailler quelques heures ici puis quelques heures là et personne ne savait réellement, il n'y avait pas trop d'équipes de toutes façons. La plupart des gens étaient occupés à construire les maquettes, mais les acteurs venaient faire leurs scènes de front projection. Il pouvait facilement mélanger les choses, çà ne devait pas être si difficile pour lui.

Et n'oubliez pas que les séquences Apollo que nous voyons, pas les photos mais les vidéos, ont été techniquement et intentionnellement abîmées. Autrement dit vous pouvez voir en visionnant que quelqu'un a ajouté un signal vidéo qui se répète à  une cadence d'image qui n'est pas celle de la vidéo lorsqu'elle fut filmée. La vidéo a bien été embrouillée si bien qu'on ne voit pas clairement ce qui se passe.

Que s'est-il passé avec le programme de la Navy, Clementine ? Nous en avons vu à peine 10 % , pourquoi cachent-ils les résultats ?
Si vous voulez le savoir, tapez Clementine blue dome et aussi Aristarchus Crater et là vous verrez pourquoi ils ne veulent pas que les gens voient ça. C'est ce qui m'a attiré dans toutes ces recherches sur la Lune. Ça a commencé avec un rapport de la NASA sorti en 1967 sur le phénomène trans-lunaire. Ils reprenaient, rapport après rapport, ce que les astronomes disaient voir sur la Lune dans leurs télescopes depuis le tout début des télescopes. Les meilleurs astronomes de l'histoire de l'astronomie, Herschel et tous les autres. Ils voyaient des lumières, des vaisseaux et des ponts. Tapez sur Internet trans-lunar phenomena report. Le rapport montre que 60% de ces lumières ou installations se trouvent  à Aristarchus.

Quand Apollo est rentré, j'ai recherché toutes les images d'Aristarchus en espérant  trouver ce qu'y s'y passe depuis 400 ans et je ne trouvais que ces photos de cratères nettoyés, toutes les photos avaient été traitées. J'ai alors pensé qu'il n'y avait rien à voir. Mais nous avons maintenant Clementine avec une photo de Aristarchus, en fait il y en a deux,  où l'on voit un énorme dôme bleu au-dessus. Vous pouvez voir la structure. Vous pouvez voir la géométrie et cela signifie qu'il y a des activités alien ou humaines sur la Lune, très intelligentes et très avancées,  aucun doute là-dessus. C'est là depuis au moins 400 ans. Je ne vois aucune autre conclusion possible. J'ai donc changé d'avis car auparavant j'étais très réticent sur l'existence d'extraterrestres, mais je suis maintenant convaincu de l'existence d'intelligences en dehors de notre planète, c'est la seule explication qui tient la route pour ce qui se passe la-haut.

Dés que nous apprenons une nouvelle vérité notre paradigme change. Alan Sturm a écrit un bouquin  titré ULOS : Unidentified Lunar Objects Found in NASA Photography. Il était tellement accaparé par ses recherches qu'il passait des heures et des heures à décoder les photos. Ça lui a coûté son mariage, je connais son histoire et je vous dis ça car on ne trouve plus son livre. Il ne le vend plus, il a été menacé . Il recevait des coups de fil pour qu'il cesse ses recherches. Il y a donc bien quelque chose là-haut et quelqu'un ne veut pas que nous sachions.
Ah je connais ! J'ai aussi fouaré mon premier mariage pour les mêmes raisons. Mon ex rentrait et trouvait des piles et des piles de photographies de  la NASA, je les triais et lui disait Regarde ça... et ça...on voit une tour là...et là ; on dirait une centrale nucléaire...tu trouves pas ? Elle me répondait que j'avais perdu la tête.

Je vais vous raconter une belle anecdote qui en dit long...En 1994 j'avais de très bonnes relations avec le monde des élites très haut placées de Seattle parce que j'avais une émission télé sur NPR. A cette époque je faisais toujours partie de l'establishement tout en étant à fond dans les choses lunaires. Avec Richard Hoagland, nous avions eu l'idée d'aller rendre visite à un groupe d'avocats très influents, spécialisés dans les investissements pour Boeing, Microsoft etc... Leurs bureaux étaient regroupés tout en haut de la tour la plus haute de la ville, ça devait coûter au moins 100.000 par mois et nous avions 5 minutes pour présenter notre projet.  Nous leur présentions l'idée suivante : Un film IMAX de 30 millions de dollars, appelé Return to the Moon dans lequel nous enverrions une sonde là-haut, lancée avec des fonds privés, avec des caméras 3D et HD . La sonde survolerait les montagnes Apenninus et le cratère Herigonius. Notre baratin était prêt et nous le vendrions en IMAX, durée : 40 minutes. Ça coûterait juste un peu plus que Jurassic Park, on avait tout prévu, nous avions soigné notre présentation.

Nous avions 5 minutes et ils regardaient déjà leurs montres quand j'ai démarré la présentation et 3 heures plus tard nous y étions encore. Ils décidèrent de financer notre projet  Return to the Moon. J'étais emballé et je me disais  cette fois ça y est, nous verrons bien par nous-même ce qui se passe là-haut. Ils trouvèrent un type qui avait été instructeur de vol pour Buzz Aldrin et avait volé en hélico dans des missions DMZ . Un type qui n'avait peur de rien, qui s'assurait que nous pourrions lancer la sonde, que les caméras étaient prêtes etc...Pendant qu'il faisait son travail de préparation pour nous, il eut à appeler la NASA.

Il leur dit Hey, vous vous souvenez de moi ? Ils ont répondu Bien sûr, comment va ? Et il leur a dit Nous tournons un film appelé Return to the Moon avec des caméras numériques et bla bla bla...et il y eut un grand silence de l'autre coté...et le type lui a dit Vous n'allez pas au-dessus de la lune. Vous n'irez jamais là. Si vous faites le lancement nous exploserons votre sonde hors du ciel et ne m'appelez plus jamais. Mort du projet.

Vous ne pouvez pas lancer une petite sonde en privé vers la Lune mais  pendant ce temps la NASA envoie une sonde vers Mercure, porteuse de 35 kilos de plutonium...il suffit d'une livre de plutonium bien réparti pour anéantir toute vie de la planète entière et la NASA s'occupe de son  image ; d'accord...mais en même temps ils restent les gardiens d'un énorme secret....
C'est juste. Ils en sont les gardiens. Ils s'assurent que nous ne trouvions rien. Ils peuvent envoyer une sonde vers Mars  qui photographie des lacs et des arbres et Time Magazine ne montrera rien sur sa couverture. C'est sûr que nous avons trouvé la vie sur une autre planète et...

...et qui finance tout ça ? C'est bien nous n'est-ce pas ?
Oui, c'est nous ! Apportez des photos de Mars aux géologues dans les universités en leur disant look, voici une forêt sur Mars... Vous avez une idée de la réaction que j'ai obtenue ? Ce n'est pas une photo de Mars , c'est probablement dans le Wyoming. C'est vraiment incroyable !

Vous n'obtiendrez que ça en allant voir les universitaires car une fois que vous êtes membre de ce milieu – je n'ai rien contre les doctorats – mais il leur est très difficile de penser hors de la boite.
Je sais. Mais puisque nous, nous ne sommes pas réduits par ce genre de choses nous pouvons donc explorer tout ce qui doit l'être et je me fiche comme d'une guigne de ce que les socialement bien-pensants pensent de moi ou du travail que nous faisons. Aucun d'entre nous, qui faisons ces recherches ne devrait leur prêter attention parce qu'ils sont si loin derrière nous que ça n'en est même plus drôle !

Quelques questions des auditeurs, comme celle-ci : Si vous pouviez nous donner un élément de preuve indéniable pour les séquences Apollo, quelque chose qui prouverait que Kubrick était bien impliqué là-dedans, quel serait-il ? Et pensez-vous que toutes les missions Apollo furent truquées ?
Indéniable ? Non. Je n'ai rien qui soit absolument irréfutable en dehors des front screen projections mais il y a des choses plutôt très bizarres. Il y a une photo de la NASA, d'Apollo 16 je crois, on y voit les astronautes qui font ce qu'ils ont à faire et il y a une photo qui traîne sur le pied de l'alunisseur d'Apollo... et vous pouvez le  voir par vous-même, les gens en parlent tout le temps, j'ai fait un zoom sur cette photo et...vlan ! Si c'est pas une photo de Stanley ,Christiana et leurs deux enfants...ils ont une famille entière de sosies !

Vraiment ? !
Ce qui m'a toujours posé problème c'est ce Lunar Module qui reste là. Regardez les pieds, le sol etc... absolument pas dérangé... cela veut dire qu'en alunissant ils utilisent leur système de propulsion et il n'y a rien qui remue le sol en dessous.

Aucune poussière, pas le moindre petit trou, rien du tout et ça passe facile ! Ya de quoi rire! Quand les soviétiques ont vu les scènes Apollo on pouvait entendre le rires fuser de Moscou jusqu'à Saint-Pétersbourg, pour eux, ils voyaient la chose la plus insensée jamais vue. Mais il y a d'autres choses à ajouter, comme les objectifs qu'il avait utilisés dans Barry Lyndon, cadeau de la NASA pour lui. On se demande pourquoi la NASA donne ces instruments qui coûtent des millions de dollars à fabriquer... ?

Et la gravitation ? C'est proportionnel à la masse. Plus la masse est importante plus la force G l'est. Puisque la Lune est plus petite et a moins de masse que la Terre, il doit y avoir moins de gravitation. Si c'est le cas, la taille de la Lune n'étant que d' ¼ de celle de la Terre, les astronautes ne devraient-ils pas bouger plus vite ? Pourtant ils ont filmé à une vitesse élevée pour créer l'effet de ralenti que nous avons vu... ?
Oui, c'est ça qui est le plus bizarre. Vous êtes en force G et vous bougez plus lentement ? Je comprends pas... vos sauts sont plus lents ?  Ça n'arriverait pas avec une gravitation, vous bougeriez très vite. Regardez les films des astronautes dans les Space Shuttle, ils bougent comme l'éclair, ils traversent le Shuttle en un rien de temps, alors tout ça est ridicule et aussi étudié.

Kubrick nous a préparés, c'est bien pourquoi 2001 est sorti un an avant les alunissages Apollo parce que c'était un élément qui servirait de conditionnement....afin que nous croyions que les gens bougent en ralenti lorsqu'ils sont en gravité lunaire ou en situation de gravité moindre. En fait ce n'est pas du tout ainsi mais nous le croyons encore. Dans les films ils continuent à montrer les gens en situation de gravité basse,  qui se déplacent lentement. C'est devenu une réalité basée sur du vent, rien d'autre qu'un stratagème made in Stanley parce que lorsque vous accélérez la vitesse caméra de l'astronaute Apollo, ne serait-ce que de la moitié – vous accélérez de 1 fois et demie-- eh bien, ça devient évident que le type marche sur un set de tournage quelque part.

Donc, quand il filmait 2001, la femme qui se déplace en ralenti ...s'il n'y a pas de gravité elle ne devrait pas se déplacer lentement, c'était l'implantation d'une notion, de ce que nous verrions lors du déroulement de la mission Apollo ?
Oui. Stanley a dû planifier tout cela. Il avait dû savoir dés 65 qu'il allait devoir augmenter la vitesse de la caméra, ce qui donne un effet de ralenti. Il devait produire l'effet de ralenti car s'il montrait les astronautes comme ils étaient réellement personne ne l'aurait cru. Il a fait ça et c'est le seul effet qui fait croire qu'ils sont sur une autre planète. Tout le reste, si vous le passez en accéléré, ça ressemble juste à 2 acteurs.

Il y a beaucoup d'autres problèmes...Prenez la poussière envoyée par l'alunisseur, si vous avez une gravité réduite d' ¼....la poussière volera 4 fois plus haut que sur Terre, mais on ne voit pas ça. Elle vole comme celle qu'un 4/4 enverrait ici sur Terre, à environ 1 mètre du sol. Elle devrait aller aussi haut que 500 mètres, plus ou moins. Il y a aussi les combinaisons qui emmagasinent le dioxyde de carbone, or, on ne voit jamais la vapeur glacée du CO2.  On meurt d'intoxication au CO2, n'est-ce pas ? Pas eux...Et ça continue ainsi jusqu'à ce que tout le truc devienne  une histoire de pieds nickelés.

Certains auditeurs peuvent penser que vous ne croyez pas que nous sommes allés sur la Lune mais en fait il n'y a pas de doute pour vous je crois ?
Aucun ! Mais nous n'y sommes pas allés avec la technologie que nous croyons. Il y a des éléments qui  prouvent sans l'ombre d'un doute que les cailloux lunaires sont réels. Ils sont calcinés par les éruptions solaires, ce qui est très difficile à imiter. Je crois que tout cela est vrai. Je pense que nous y sommes allés, cependant, le hic sur tout ça, c'est bien : Qu'y a t-il dans le cratère Aristarchus ? Qui a construit ça ? Quand ? Ont-ils permis que nous y allions ?

Une autre question : Pouvez-vous nommer des films où des séries tv qui disent la vérité sur les ovnis, les ETs et ces paradigmes, et la série ''The Event '' se trouve-t-elle sur la liste ?
Mon film préféré sur ces sujets ...et il faut voir la version finale du réalisateur, c'est Dark City. Un film merveilleux sur des gens qui vivent une vie réelle, mais un groupe d'aliens hors de la planète fait basculer la réalité  et ces gens comprennent qu'ils sont totalement emprisonnés par ces aliens qui créent et manipulent leur réalité. C'est une évocation incroyable de tout le mythe gnostique du démiurge et des archontes.



Cela rappelle ce que nous vivons ici. Kubrick a dû partager ses opinions avec des personnes de confiance à un moment ou à un autre, en plus d'avoir donné des signes pour tous dans ses films. Avez-vous été en contact avec d'autres à ce sujet ?
Non, Kubrick n'a rien partagé de tout ça. Au début il a fait des confidences à une personne, un ami à lui, et je pense que cette personne – je ne sais pas qui-- a peut-être été tuée à cause de ce savoir, je pense aussi qu'il avait peur pour sa femme. Il était parano et avait toutes les raisons de l'être.  C'est pourquoi il vivait reclus dans sa propriété à Saint Albans dans le sud de Londres. Il circulait sur son terrain dans une voiturette de golf avec un Mossberg de calibre 12 sur les genoux.

Après avoir visionné votre film je pense que la théorie d'un fond artificiel pour les séquences vidéo est plus réaliste que la théorie de Richard Hoagland,  les structures de verre sur la Lune découvertes suite à l'analyse des photos de la NASA. J'aimerai savoir si vous  avez parlé de vos découvertes avec Richard et si oui quelle a été sa réaction ?
Oh oui ! Bien avant que je fasse ce film et avant que j'écrive des articles, je lui en avais parlé et il me questionnait sans arrêt. Il restait assis, silencieux pendant que je prenais un temps infini pour lui exposer tous les aspects techniques. A la fin de toutes les explications, j'attendais en anticipant un grand débat....je dois vous dire que Richard et moi-même  avons eu plusieurs joutes verbales assez carabinées...alors j'étais prêt à en découdre avec lui... il  a mâchonné son chewing-gum pendant 2 bonnes minutes, puis il a dit : Bon, ils ont truqué l'alunissage, bien sûr. Et c'était tout. Il acceptait complètement. C'était des années avant Dark Mission, je ne veux pas lui causer de problèmes mais je crois qu'il pense qu'ils en ont truqué certaines parties et n'en ont pas truqué d'autres, mais je suis vraiment désolé de lui dire qu'ils ont tout truqué.

Pour terminer, dites-nous quelque chose que vous n'avez jamais dit avant, si vous le pouvez. Puis parlez-nous de votre site.
Bon...voyons. Bonne suggestion. Je pense que nous devons nous confronter à l'idée que nous sommes peut-être dans une ferme. Il se peut que nous soyons un troupeau dans une ferme. Et nous sommes peut-être élevés pour des raisons que nous pourrions seulement commencer à entrevoir .

Le site Sacred Mysteries propose des films de professionnels, nous essayons de produire des œuvres d'une qualité égale à celle des majors mais ces œuvres racontent une toute autre histoire. Ces films aident les gens à s'autoriser une autre façon de penser, ils n'ont pas le temps de lire les livres disponibles, mais s'asseoir pour voir un film de 90 minutes est plus facilement faisable. Si cela vous intéresse de casser le paradigme dominant et d'en finir avec les archontes, je vous invite à visionner ces DVDs et à les partager autant que possible. J'ai envie de dire à tous que les choses vont vraiment se corser et cette civilisation ne reviendra pas. Nous approchons de l'entropie générale et chacun devrait se préparer. ''

Source


Kubrick's Odyssey: Secrets Hidden in the Films of Stanley Kubrick Part 1
« Modifié: 18 Novembre 2012 à 09:31:05 par Diouf »
IP archivée

Paperclip

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 498
Re : Jay Weidner : Que savait Kubrick ?
« Réponse #12 le: 07 Septembre 2011 à 18:43:55 »

Bonjour, le dernier extrait n'est il pas celui du documentaire de William Karel de 2002?
IP archivée
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air con

Argonot

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 759
Re : Jay Weidner : Que savait Kubrick ? 3/3
« Réponse #13 le: 07 Septembre 2011 à 19:13:10 »

Merci pour ce texte  !
Même si la plupart de ses thèmes sont hypothétiques , il est quand même captivant et stimulant !

Pour le moment, je note cette idée d'envoyer une sonde privée vers la lune :

Nous leur présentions l'idée suivante : Un film IMAX de 30 millions de dollars, appelé Return to the Moon dans lequel nous enverrions une sonde là-haut, lancée avec des fonds privés,[...]. Ça coûterait juste un peu plus que Jurassic Park, on avait tout prévu, nous avions soigné notre présentation.


Il existe certes des compagnies privées dans le domaine spatial , mais les seuls lanceurs capables d'envoyer une charge en orbite lunaire sont soit encore à l'état de plans (modèles "Neptune 1000" et "Neptune TSAAHTO" de Interorbital Systems ) ,  ou encore en développement ( modèle "Falcon Heavy" de SpaceX ).
http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_private_spaceflight_companies

Je ne vois pas comment l'auteur aurait pu convaincre des investisseurs de financer son film IMAX alors que les moyens techniques pour le réaliser ne sont pas disponibles... ( en tous cas  , s'il faut d'abord financer la mise au point d'un lanceur , le coût serait probablement plus élevé que 30 millions de dollars...):)

IP archivée

Diouf

  • Modérateur Global
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5880
Re : Re : Jay Weidner : Que savait Kubrick ?
« Réponse #14 le: 08 Septembre 2011 à 11:23:32 »

Bonjour, le dernier extrait n'est il pas celui du documentaire de William Karel de 2002?

En effet, je me suis trompée, j'avais plein de vidéos sur ma page .... :-[...je rectifie, merci  :)
IP archivée
 


* QR code
Pour écouter la Radio Ici & Maintenant!
sur smartphones & tablettes :