Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: Les Black-Blocs, instruments du Pouvoir ?  (Lu 335 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 15055
Les Black-Blocs, instruments du Pouvoir ?
« le: 16 juin 2020 à 19:20:02 »

La question mérite d'être posée.
Rien de mieux pour déstabiliser une manifestation a priori pacifique et la décrédibiliser dans les medias.
Rien de mieux pour dissuader les protestataires les plus frileux d'aller manifester une prochaine fois.
Les medias du soir ne retiendront que les images de chaos.

Quelques exemples :

"Paris : de violents heurts en marge de la manifestation des soignants" - Le Parisien

"Échauffourées en marge de la manifestation des soignants à Paris" - Le Figaro

"Manifestation des soignants : des casseurs infiltrent le cortège à Paris et à Nantes" - Actus Orange
« Modifié: 16 juin 2020 à 21:28:39 par Nemo492 »
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses "amis" les plus proches..
http://pouvoir-indigo.com - http://ovnis-usa
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Audomar

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 257
Re : Les Black-Blocs, instruments du Pouvoir ?
« Réponse #1 le: 17 juin 2020 à 01:16:01 »

Même chose sur les chaines de télé mainstream,
 Des tas de "bruits" circulent sur les Black-Blocs, des tas d'avis divergents sur qui sont-ils vraiment ?
 A l'origine les Blacks-Blocs sont d'extrême-gauche, libertaires, anti-autoritaires, anarchistes, autonomes,altérnatifs,  radicaux, anti-capitalistes, tous Allemands", de Berlin, Hambourg et d'autres grandes villes allemandes, dont une partie vivaient dans des squats...
Au début des années 80, de nombreuses luttes les ont opposés avec la police Allemande, qui voulait les expulser des squats...
C'était souvent des marginaux, bien sur, plutôt politisés, pas toujours sur la même "ligne" politique exactement, mais qui ont su très tôt, mettre de coté leurs éventuelles divergences, pour mettre en avant
ce qui les unissait...
Au -delà de leur lutte pour les squats, c'est la lutte anti-capitaliste qui les unissait, une lutte radicale réfléchie, inspirée de "L'autonomie Ouvrière" de Toni Negri, universitaire Italien, théoricien d'ultra-gauche...
Très vite, ces contestataires Allemands, ont compris, que pour leurs actions directes, sur le Terrain, il valait mieux avoir une tenue uniforme , sombre , unicolore , avec cagoules, pour ne pas être identifiables...
D'où leurs tenues noires, qui a fait qu'ils se sont eux-mêmes définis "Black-Blocs"....Au delà de la destruction des symboles du capitalisme, et leur opposition totale aux "régimes" Démocratiques, mais dirigistes de l'Occident , leurs principaux ennemis humains qu'ils ont toujours haïs, et combattus ,
sont les policiers, les forces de l'ordre , tous "Chiens de garde" du Capitalisme, selon la terminologie
des "Black-blocs", mais aussi pour la terminologie de la "mouvance Autonome Française", à la fin des années 70, issue de l'autonomie Italienne, inspiré par Toni Negri...
MAIS ?l'appela
IP archivée

Audomar

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 257
Re : Les Black-Blocs, instruments du Pouvoir ?
« Réponse #2 le: 17 juin 2020 à 01:40:21 »

(suite de mon message),
mais l'appellation " Black-Blocs", est née en Allemagne, et restera longtemps limitée à ce pays...
Fin des années 90, des groupes d'autres pays ont repris cette appellation , Bien relayée par
les médias...En France, en fait, cette appellation est relativement récente, à partir de 2010, timidement, et bien plus les années suivantes, avec les manifs contre le G7, ou le G 10...
vOILA, à peu près, pour la "genèse " des Black-Blocs...
Je m'arrête là pour ce soir....
Mais sachez d'avance que les vrais "Black-Blocs" , les "purs", les non corrompus, existent toujours,
bel et bien....
D'autres considérations et faits viendront, sur leurs éventuelles "instrumentalisation", et leur infiltration
par des policiers, contre lesquelles les " authentiques "Black-Blocs" Luttent..
En général, ces Blacks-Blocs, ont un bon niveau d'éducation et une proportion non négligeable d'entre eux
ont fait des études supérieures...
Il s'agit d'un simple constat, sans jugement de valeur...
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 15055
Re : Les Black-Blocs, instruments du Pouvoir ?
« Réponse #3 le: 17 juin 2020 à 19:09:11 »

Rappel de la question de base :

Les Black-Blocs, instruments du Pouvoir ?
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses "amis" les plus proches..
http://pouvoir-indigo.com - http://ovnis-usa
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Audomar

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 257
Re : Les Black-Blocs, instruments du Pouvoir ?
« Réponse #4 le: 18 juin 2020 à 02:26:50 »

A cette question de Nemo, on ne peut répondre par un OUI franc et massif, ni un NON, tout aussi franc et massif... Ce n'est pas une question de doute , mais de circonstances, de contextes particuliers...

On peut penser que l'Etat les instrumentalise, en leur facilitant la "tache", lors de certaines manifs particulières, dans un contexte bien particulier, pour des buts "inavouables" publiquement, mais qui sont faciles à deviner...Et dans ces cas là, OUI les "Black-Blocs" sont les instruments du pouvoir...

Mais les "Black-Blocs", dans ces cas là, ne sont pas dupes du "jeu" du pouvoir...
Lors de certaines manifestations, les forces de police ont manifestement l'ordre de les laisser "casser",
pour que les médias relayent bien l'information, les images, des casseurs en action ,pour édifier l'opinion publique....

Mais le pouvoir fait-il cela pour discréditer les corporations ou syndicats qui organisent ces manifestations et brouiller les messages , revendications, protestations que les organisateurs veulent faire exprimer ?
Parfois oui, parfois pas forcement...Lors de la dernière manif des aides soignants, est ce que les actions des "Black-Blocs", discréditent la colère du monde hospitalier Français ? Absolument pas !

Je vais vous "rafraîchir" un peu la mémoire : Le 1er Mai 2018, c'était la fête du travail, comme chaque 1er Mai...Et chaque syndicat commémore cette date, à sa façon...Généralement, à Paris la manifestation de la CGT est la plus importante, du fait de la CGT qui mobilise toujours très fortement pour cette manif traditionnelle, et aussi du fait, que par tradition aussi, de très nombreuses autres organisations, aux revendications très diverses, se joignent toujours à ce cortège CGT...

Certaines années, le "climat" social ou politique, fait qu'il y a , à Paris, une manifestation syndicale unitaire...
Ce n'était pas le cas ( comme souvent), en 2018.
En ce 1er Mai, le climat social était morose, Macron avait déjà "engrangé" un fort taux d'impopularité, et
les "troupes" défilantes étaient motivées, la crise sociale s'annonçait...MAIS, pas encore de conflits sociaux d'ampleur, ni de troubles exceptionnels.

Et ce 1er Mai 2018, "surprise", dans cette manif, les "Black-Blocs" ce sont rappelé "au bon souvenir" de chacun, en se "greffant" sur cette manif, à plus de 1500 , en cortège regroupé, tout de noir vêtus, avec
force Banderoles, rappelant bien qui ils étaient, et des pancartes provocatrices , et de dérision de cette société absurde, dont ils sont les spécialistes...

Même en cherchant bien, on ne trouve pas, à cette date précise, de motifs d'instrumentalisation du pouvoir...43 000 manifestants(affluence normale), le parcours de la manif longeait la rive droite de la Seine, et devait passer rive gauche, par le pont d'Austerlitz...Mais depuis le début, les "Black-Blocs" avaient pris la tête du cortège, lançant leurs slogans hostiles, tout en restant calmes et groupés, aucune provocation, ni casse.

Ils furent donc les premiers à emprunter le pont d'Austerlitz..Mais sur l'autre rive, entre le pont et le "Jardin des plantes", Gros barrage de CRS...Les "Black-Blocs" avancèrent sur le pont, le traversèrent, et l'affrontement devenait inévitable : Gros dégâts, recul des CRS, commerces dévastés, incendies, lacrymos et "cocktails molotov "...La préfecture de police envoya ses émissaires pour contacter les organisateurs de la manif , pour leur proposer une autre fin de parcours, afin d'éviter tous risques, et d'isolerles fauteurs de troubles...
Les responsables de la manif acceptèrent, et le cortège, après un certain "flottement", continua son nouveau trajet, en restant rive droite...

Sauf que, si 27 000 suivirent, 16 000 manifestants restèrent sur place, en observateurs, s'engagèrent sur le pont, et réussirent à faire "tampon" avec les radicaux, qu'ils ne combattirent pas...Faisant plutôt preuve
d'une passivité complice, sauf quelques groupes de jeunes "emportés par l'ambiance" qui se joignirent aux "Black-Blocs"...

Il y avait -il une instrumentalisation ce jour là ??? Ou simplement un réflexe pavlovien, des forces de police ?
Chaque manifestation est différente, par son contexte, par les particularités de son parcours, qui sont souvent loin d'être irréfléchies, selon les participants..
Il reste que les RG (renseignements généraux), aujourd'hui encore "se plantent complètement"concernant les renseignements qui remontent du "terrain", parfois, et que le POUVOIR, lors d'affrontements n'instrumentalise RIEN DU TOUT...

Il faut dire aussi, que les "Black-blocs", savent se montrer très malins, discrets, imaginatifs.Il savent
, pour les nouvelles générations, se montrer insaisissables, tant sur le terrain de leurs actions, que dans leurs vies ordinaires, et quand ils se préparent à des actions...
Ils savent bien que le pouvoir tente et réussit parfois à se servir d'eux...Mais les "Black-blocs" ont dépassée cette problématique depuis longtemps...Ils sont persuadés que leurs modes de combats, sont les bons pour tout le monde, à la fin du compte de toutes considérations...
D'autres considérations ,les concernant, concernant aussi encore l'instrumentalisation du pouvoir, viendront...

Edit : post aéré pour une meilleure lisibilité
« Modifié: 18 juin 2020 à 23:10:50 par katchina »
IP archivée

Audomar

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 257
Re : Les Black-Blocs, instruments du Pouvoir ?
« Réponse #5 le: 19 juin 2020 à 04:03:28 »

Et puis, l'expression "Black-blocs", pour les médias et les politiciens professionnels interrogés sur ces mêmes médias, ainsi que pour les autorités policières, est devenu un qualificatif "Fourre tout", à la mode...
 
Déjà rien que l'expression "Black-Blocs" a un coté spectaculaire et mystérieux, qui est censée "semer" la crainte...Ce sont des gens très mal connus, des "durs", des "étrangers" de la société, qui ne respectent rien... Tous ces arguments sont, par certains côtés, déjà une forme d'instrumentalisation...

Mais aucun "Black-Bloc" ou prétendu tel, n'a jamais parlé ( sous couvert d'anonymat), lors d'interviews, (Notamment pour le journal "Libération", mais pour d'autres médias aussi, d'organisation centraleconcernant leur mouvement, ni de "Chefs"...Bien au contraire, car cela ne correspond à leur philosophie.. Ils ne tiennent pas de"meetings"...Pourtant, ils communiquent entre-eux, forcément...

Il est devenu très difficile, pour les services spécialisés de la police, de les infiltrer, de les pister également... Et je pense que beaucoup d'entre eux, se foutent "Royalement"d'être parfois les instruments du pouvoir, d'autant plus qu'ils doutent fortement, de l'efficacité, pour le pouvoir, de cette technique... Certains d'entre-eux, l'ont exprimé clairement ( lors de ces interviews sous anonymat)...

Quand la crise sociale s'aggrave fortement, que les mécontentements se multiplient, quand la révolte gronde et ne retombe pas, presque dans toutes les classes sociales, que l'injustice est de moins en moins tolérée : La radicalité, la violence s'expriment réellement de plus en plus, la rage aussi... Et si ceux qui y ont recours sont minoritaires, ils le deviennent de moins en moins, dans l'impasse où l'on s'engouffre...

Ha, il est beau le pouvoir ! Il est beau avec ses instruments humains, qu'ils soient "Black-blocs", "gilets jaunes radicalisés", "racailles", "vandales", etc... Arrivé à un certain niveau, le pouvoir devient impuissant... Tous ces faits, toute cette violence d'où qu'elle vienne, toute cette misère aussi, sont franchement regrettables !!

Mais qui met de l'huile sur le feu, à votre avis ??

édité pour remise en forme
« Modifié: 20 juin 2020 à 01:23:07 par katchina »
IP archivée

Audomar

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 257
Re : Les Black-Blocs, instruments du Pouvoir ?
« Réponse #6 le: 20 juin 2020 à 04:46:31 »

Et puis, il y a des gens qui pensent que les "Blacks- Blocs", sont "infiltrés", dans les manifs, par des policiers déguisés en "Black-Blocs"...

C'est parfois vrai, mais il n'y a rien de nouveau dans cette pratique, qui est très ancienne.

Les policiers en civil, au coeur des manifs, et parmi les "émeutiers", ça existait déjà, bien avant les troubles de Mai 68...

Cependant, ils ne sont pas si nombreux que certains peuvent le croire.Et quel est leur but réel ?
Ce n'est pas pour inciter à la violence, car les "Black-Blocs" n'ont pas besoin de leur présence pour agir..
Ni pour faire "nombre", pour donner l'impression que les perturbateurs sont plus nombreux...

Car de toutes façons, ils sont peu nombreux à infiltrer...5 à 6, tout au plus, quand les "Black-Blocs" sont nombreux..

Leur but est surtout le "renseignement" et l'écoute (malgré le tumulte), et d'essayer de repérer les meneurs, ceux qui donnent des conseils opératifs, et qu'ils pourraient retrouver sur d'autres manifs, et enclencher un pistage de ces meneurs, si cela s'avère possible...

Et même si c'est possible, le "pisté" éventuel ne les ramènera pas dans un repère de   " Black-Blocs".

De même qu'une filature conséquente, ne donnera pas ou peu de renseignements...

Les "coups de filets" ne sont pas possibles . Car les "Blacks-Blocs" sont "Blacks-Blocs", uniquement le temps d'une manifestation , de jour, de nuit, toute une journée ou l'après-midi seulement...

Après une manif, ils changent souvent d'habits rapidement, partent en plusieurs groupes, tant que cela est nécessaire pour se protéger les uns les autres, et regarder s'ils sont suivis...

Et très vite, c'est "dispersion totale"...Chacun retourne à sa vie normale, incognito...
Et ces gens ne se retrouveront ensemble, qu'à la prochaine manif, où ils auront décider d'agir..

Parfois là où on ne les attend pas du tout ! En période de calme social, ou s'il n'y a pas de motifs suffisants, d'occasion exploitable, ils peuvent rester inactifs de longs mois...

Alors, les "Black-Blocs" noyautés par le pouvoir, en grande partie "instruments" efficaces du pouvoir,

n'y croyez pas trop...Les citoyens qui savent réfléchir, se laissent DE MOINS EN MOINS, prendre
 par les titres, les infos, censées discréditer tel ou tel mouvement social, parce que les "Black-Blocs" ont fait "le spectacle"...Les gens ne sont pas , loin de là, tous incapables de fairela part des choses



IP archivée

Audomar

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 257
Re : Les Black-Blocs, instruments du Pouvoir ?
« Réponse #7 le: 08 juillet 2020 à 02:36:33 »

Voici AMHA, la vidéo la plus proche sur la réalité des "Black-Blocs", après recherches.

Elle parle aussi de l'instrumentalisation éventuelle du pouvoir, par une certaine désinformation.

On sent bien que cette vidéo adopte un "parti-pris" politique, mais elle reflète bien ce que sont, avant tout, les Blacks-Blocs...
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 15055
Re : Les Black-Blocs, instruments du Pouvoir ?
« Réponse #8 le: 08 juillet 2020 à 02:54:32 »

C'est bien amené, d'une voix en retrait qui ne prend pas la tete.
Ce type pourrait faire animateur sur RIM.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses "amis" les plus proches..
http://pouvoir-indigo.com - http://ovnis-usa
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com