Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: La fin de la vie et le début de la survivance  (Lu 1274 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Karmayata

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1922
La fin de la vie et le début de la survivance
« le: 16 octobre 2011 à 11:16:28 »

admn : image invalide

Réponse du Chef Seattle en 1854 au gouvernement américain qui lui proposait d'abandonner sa terre aux blancs et promettait une " réserve " pour le peuple indien.

Comment peut-on vendre ou acheter le ciel, la chaleur de la terre ? Cela nous semble étrange. Si la fraîcheur de l'air et le murmure de l'eau ne nous appartiennent pas, comment peut-on les vendre ? Pour mon peuple, il n'y a pas un coin de cette terre qui ne soit sacré. Une aiguille de pin qui scintille, un rivage sablonneux, une brume légère, tout est saint aux yeux et dans la mémoire de ceux de mon peuple. La sève qui monte dans l'arbre porte en elle la mémoire des Peaux-Rouges. Les morts des Blancs oublient leur pays natal quand ils s'en vont dans les étoiles. Nos morts n'oublient jamais cette terre si belle, puisque c'est la mère du Peau-Rouge. Nous faisons partie de la terre et elle fait partie de nous. Les fleurs qui sentent si bon sont nos sœurs, les cerfs, les chevaux, les grands aigles sont nos frères ; les crêtes rocailleuses, l'humidité des Prairies, la chaleur du corps des poneys et l'homme appartiennent à la même famille. Ainsi, quand le grand chef blanc de Washington me fait dire qu'il veut acheter notre terre, il nous demande beaucoup...

Les rivières sont nos sœurs, elles étanchent notre soif ; ces rivières portent nos canoës et nourrissent nos enfants. Si nous vous vendons notre terre, vous devez vous rappeler tout cela et apprendre à vos enfants que les rivières sont nos sœurs et les vôtres et que, par conséquent, vous devez les traiter avec le même amour que celui donné à vos frères. Nous savons bien que l'homme blanc ne comprend pas notre façon de voir.

Suite... http://desyeuxpourvoir.blogspot.com/2011/10/la-fin-de-la-vie-et-le-debut-de-la.html
« Modifié: 15 novembre 2017 à 22:57:29 par katchina »
IP archivée
Daignez analyser la vague plutôt que d'en décrire l'écume

port-royal-transworld

  • Invité
Re : La fin de la vie et le début de la survivance
« Réponse #1 le: 16 octobre 2011 à 12:15:55 »

Beau sujet, Karmayata, comme toujours avec toi = merci.

Photos splendides avec le lien indiqué.

Le 11 juin 2008, devant ma télévision à Ottawa, j'assiste aux excuses officielles du gouvernement fédéral et du peuple canadien aux peuples des Premières Nations et aux détenus des fameux pensionnats.
En EN/FR, bilinguisme officiel oblige depuis Pierre Elliot Trudeau et la première Loi sur les langues officielles en 1969.

La presse a été très dure à l'égard de la sincérité de ces excuses.

A O7:18 sur la video = la réponse de la Première Nation puis des Inuits.





« Modifié: 16 octobre 2011 à 12:55:21 par port-royal-transworld »
IP archivée