Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: * Ca chauffe au Mali  (Lu 1089 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

namspopof

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1747
* Ca chauffe au Mali
« le: 22 mars 2012 à 16:16:07 »

Citer
Coup d'Etat militaire au Mali

BAMAKO (AP) — Des soldats mutins se livraient jeudi à des pillages dans le palais présidentiel de Bamako, où des tirs résonnaient toujours, quelques heures après l'annonce du renversement d'Amadou Toumani Touré, président de l'une des rares démocraties d'Afrique, un mois avant la fin légale de son mandat.

Dans la capitale Bamako, où de jeunes soldats circulant à moto tiraient en l'air, les magasins restaient fermés et les rues étaient désertes après l'annonce du putsch.

Suite : http://www.romandie.com/news/n/Coup_d039Etat_militaire_au_Mali_RP_220320121613-14-149916.asp

« Modifié: 22 juillet 2016 à 23:41:32 par katchina »
IP archivée

Jentilisa

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 152
Re : Coup d'Etat militaire au Mali
« Réponse #1 le: 23 mars 2012 à 07:35:40 »

Pourquoi, un coup d'état au Mali alors que les élections étaient prévues en Avril prochain?

Il y a 3 raisons que j'ai pu noter:
1 - LE REFUS DU PRÉSIDENT ATT DE L'INSTALLATION D'UNE BASE MILITAIRE FRANÇAISE AU MALI.
2 - LE REFUS DU PRÉSIDENT ATT DE SIGNER LA CONVENTION DE RAPATRIEMENT DES MALIENS AU MALI MOYENNANT DES SUBVENTIONS
3 - LE SOUTIEN DU PRÉSIDENT ATT AUX PRÉSIDENTS GBAGBO ET KHADDAFI. La france n'avait déjà pas supporté son
"manque de solidarité à ses actions" dans la déstabilisation de ces deux régimes sus-cités.

Ces élections n'arrangent pas la France, qui a besoin de stabiliser la Libye à partir du Mali.Or, un Mali stable et libre de toutes manœuvres ne
cèderait pas aussi facilement aux exigences de la France, à savoir la mise sur pied de leur base militaire; qui est plus qu'une urgence pour elle.

C'est pourquoi le motif des putschistes a été la revendication de moyens militaires nécessaires pour combattre AQMI!
Ainsi, la parade est toute trouver pour l'installation de l'armée française au mail! Alors moi, je dis SEE AND WAIT!!!!

La prochaine victime la Mauritanie.

ET si le Président GBAGBO avait raison: SI JE TOMBE, VOUS TOMBEZ!

Fabrice Waffo


https://www.facebook.com/fwaffo
modération : ce contenu est actuellement indisponible
« Modifié: 27 avril 2012 à 19:10:00 par katchina »
IP archivée

Argonot

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 939
Décryptage de la situation conflictuelle au Mali
« Réponse #2 le: 06 avril 2012 à 15:16:00 »

Explications par Bernard Lugan , le meilleur africaniste français ( et accessoirement président de l'association pour le rétablissement du duel  :) )
IP archivée

namspopof

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1747
Re : Ca chauffe au Mali
« Réponse #3 le: 06 avril 2012 à 17:32:33 »

Excellente explication de ce monsieur, claire et limpide.

Pour continuer l'info du jour.

Citer
Mali: la France rejette la déclaration d'indépendance de l'Azawad

BORDEAUX (France) - La France rejette la déclaration d'indépendance du Nord-Mali proclamée par un groupe touareg, estimant qu'il n'est pas question de remettre en cause la souveraineté du Mali, a déclaré vendredi le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé.


Suite : http://www.romandie.com/news/n/_Mali_la_France_rejette_la_declaration_d_independance_de_l_Azawad82060420121634.asp

IP archivée

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 16535
Re : * Ca chauffe au Mali
« Réponse #4 le: 15 juin 2020 à 13:23:21 »

Mali : une bavure policière fait éclater des violences à Kayes

Dans la soirée du lundi 11 mai 2020, un policier malien avait fait usage de son arme pour tuer un jeune motocycliste ; une bavure policière qui a entraîné la révolte des jeunes de la ville de Kayes. Du lundi 11 au mardi 12 mai 2020, les jeunes se sont mobilisés pour vandaliser des édifices publics, ériger des barricades sur les voies pour exprimer leur colère et demander que justice soit faite. Cette manifestation a fait trois morts. Le gouvernement appelle le peuple à l’apaisement.


Incendie d’un commissariat, destruction d’autres édifices publics, mise en place de barricades sur certains grands axes ; c’est la voie choisie par les jeunes de Kayes pour manifester leur colère et demander l’application de la justice en faveur de leur camarade abattu par un policier, dans la soirée du lundi dernier. En effet, le jour de l’incident, un groupe de jeunes s’amusait à faire des scènes d’acrobaties sur des motos pour célébrer le couvre-feu récemment levé par le gouvernement. Un policier leur avait alors demandé de mettre un terme à leur jeu. Mais avant qu’ils n’eussent le temps d’obtempérer, l’homme en uniforme avait usé de son arme pour abattre l’un d’entre eux, Seyba Tamboura, un jeune homme âgé de 18 étés seulement.

Le gouvernement d’IBK appelle au calme
Le policier responsable de cette bavure policière n’était même ni en mission ni en patrouille, a confié le directeur régional de la police de Kayes, Seydou Diallo.

Source : https://www.afrik.com/mali-une-bavure-policiere-fait-eclater-des-violences-a-kayes?amp
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire