Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Ca chauffe en France  (Lu 102053 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

lcarl

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2861
Ca chauffe en France
« le: 21 Août 2012 à 14:17:28 »

Émeutes à Amiens : l'inquiétante banalisation de la violence sociale.
La nuit dernière, Amiens a été le théâtre de violents affrontements entre la jeunesse et la police, suite à un contrôle de police un peu musclé. Des émeutes qui font écho à celles de Clichy-sous-Bois ou Villiers-le-Bel en 2005 et 2007. Alain Bertho, anthropologue spécialiste de ces phénomènes, nous met en garde contre la banalisation de cette violence, reflet d'un climat social alarmant.
Les échauffourées qui ont eu lieu à Amiens le 13 août ne sont pas vraiment une surprise. Ces événements confirment le maintien, depuis au moins dix ans d’un contentieux lourd entre la jeunesse populaire urbaine et la police, notamment, en France, la brigade anti-criminalité. Là, c'est un contrôle de police un peu musclé qui semble à l’origine des affrontements. C'est une situation extrêmement classique, que l'on observe très régulièrement ailleurs, à la Grande Borne, à Grigny, par exemple.

Une grande tension entre les jeunes et l'État
Cette tension extrême entre une jeunesse stigmatisée, défavorisée et l'État, représenté par la police a pu prendre des dimensions plus dramatiques. On se rappelle les émeutes qui ont suivi, dans toute la France, la mort de Bouna Traoré et Zyed Benna dans le transformateur de Clichy-sous-Bois en octobre 2005.
Plus localisée, l’émeute qui avait secoué Villiers-Le-Bel en 2007 après la mort de Mushin et Larami avait été d’une grande violence. Mais le contentieux se vit aussi au quotidien, dans de multiples humiliations, de très nombreux accrochages forts bien décortiqués dans le documentaire de Marwan Mohamed et Samuel Luret de 2010 ("la tentation de l’émeute", ARTE-Morgane production). Et le contentieux s’élargit car les jeunes aujourd’hui impliqués n’étaient encore que des enfants en 2005…
 
Source: http://leplus.nouvelobs.com/contribution/609642-emeutes-a-amiens-l-inquietante-banalisation-de-la-violence-sociale.html
Date: 16/08/2012
« Modifié: 30 Août 2012 à 11:50:16 par lilou »
IP archivée
With knowledge comes responsibility.

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4417
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #1 le: 21 Août 2012 à 14:51:48 »

En France il n'y a pas que des problèmes de violence, il y a aussi un presse composée de journalistes
totalement demeurés qui ont découvert le verlan il y a peine 3 ou 4 ans, donc le pays peu bien
cramer entièrement avant qu'ils commencent à percuter quoi que ce soit.

Le nouvelobs comme tout les autres, ce n'est rien d'autre que de la presse de propagande au service
du système totalement décadent.
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4417
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #2 le: 21 Août 2012 à 15:05:31 »

Voyons voir exactement de qui ont été recueilli les propos.



Par Alain Bertho
Anthropologue
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/609642-emeutes-a-amiens-l-inquietante-banalisation-de-la-violence-sociale.html

modération : texte déjà cité par lcarl deux posts plus haut

Citer
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Bertho

Alain Bertho, né en 1952, est un anthropologue français.

Après vingt-sept ans d'engagement au PCF, notamment dans le mouvement des Refondateurs, il se met en congé du parti en 2003 puis le quitte l'année suivante.

En 2008, il fonde avec Sylvain Lazarus l'Observatoire international des banlieues et des périphéries au sein duquel il mène des enquêtes sur les banlieue au Brésil et au Sénégal. Il est élu président de la 20e section du Conseil national des universités (anthropologie biologique, ethnologie, préhistoire) en novembre 2011.
« Modifié: 02 Septembre 2012 à 18:29:57 par katchina »
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

lcarl

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2861
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #3 le: 21 Août 2012 à 17:51:29 »

Que doit-on en conclure Paulo?
Qu'il n'y a pas eu d'émeutes? Que tout va bien dans ce joli coin de France?
IP archivée
With knowledge comes responsibility.

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4417
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #4 le: 21 Août 2012 à 18:25:15 »

Que doit-on en conclure Paulo?
Qu'il n'y a pas eu d'émeutes? Que tout va bien dans ce joli coin de France?


Je veux dire que ce n'est pas un anthropologue communiste qui a passé toute sa vie à l'université,
qui va venir nous dire qu'une des causes majeures de la violence c'est aussi l'état de délabrement
de l'éducation nationale.

J'aimerais bien voir les parcours scolaire des émeutiers.

Au lieu de ça on droit au même discours réchauffé, éculé à souhait sur l'exclusion sociale.

Et quand le mec compare les émeutes d'Amiens sur le plan mondial avec la Syrie ou la Libye,
on est en plein science fiction.

IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

lcarl

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2861
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #5 le: 21 Août 2012 à 21:12:48 »

Donc pas d'exclusion sociale en France, c'est une vision de l'esprit?
IP archivée
With knowledge comes responsibility.

Argonot

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 964
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #6 le: 21 Août 2012 à 21:52:04 »

Dans cet article du Nouvel Obs, il est beaucoup question de " jeunes " , de "jeunesse populaire " , de " jeunesse stigmatisée " .
En ce qui me concerne , je ne suis pas dupe de ce langage codé . Ici, " jeune " ne fait pas référence à l'âge des protagonistes, mais à leur appartenance ethnique .
http://ripostelaique.com/Le-mot-jeune-symbole-des-nouveaux.html
( cela fait au moins 30 ans que les mass media utilisent ce subterfuge poltiquement correct pour camoufler la vérité )
IP archivée

arkhandariel

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 83
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #7 le: 22 Août 2012 à 01:51:51 »

j'aime cette expression de jeunesse stigmatisée... Tout à fait le reflet de cette pensée bobo helas à la mode depuis des decenies et qui n'est qu'une tartufferie sans nom.

On fait passer des deviants, des associaux, des inadaptés, pour des victimes. On cherche a comprendre plutôt que punir des gens et des comportements... Le message passe bien... On peut faire tout et n'importe quoi on ne sera pas châtié.

Cela donne des emeutes pour des motifs qui n'ont rien a voir avec la logique mais simplement un pretexte pour tout casser. La misère n'explique pas tout. Les violences qui sont commises le sont par une infime partie des habitants des quartiers dits sensibles.

A quoi cela sert de brûler la vieille voiture pourrie de quelqu'un qui habite la même cité et qui galère aussi ??? C'est sur qu'aller brûler des Bmw ou des Mercedes dans les beaux quartiers serait plus courageux... mais il faudrait avoir des burnes pour le faire car la riposte ne serait pas la même.
IP archivée

denis49

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 34
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #8 le: 22 Août 2012 à 02:06:01 »

rien à ajouter arkhandariel, tout à fait d'accord avec toi.

mais est ce rassurant si nous avons raison?
IP archivée

St-James

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 714
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #9 le: 22 Août 2012 à 08:37:39 »

On peut tout reprocher à un système, avoir la haine contre un état, se sentir sali et bafoué par une politique, on peut avoir envie de vengeance contre tout ceux qui cherchent à nous exclure, nous enfoncer etc...
En revanche, ce qui doit passer par dessus toute haine, différence, toutes guerres etc.. ce sont les enfants. Après avoir brulé des maternelles, donc s'en prendre à des enfants, je ne peux trouver AUCUNE excuses à ces gens là, si tenté que j'ose encore les qualifier de "gens".
IP archivée

Havalina

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 775
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #10 le: 22 Août 2012 à 14:51:13 »

Il n'y a aucune excuse a avoir envers ces bandits qui foutent le feu aux écoles et aux voitures, je suis un ouvrier, je vote a gauche et non pas au fn (comme beaucoup de la classe ouvrière qui venait de la gauche autrefois et qui ont fini au FN) , pourtant j'ai ma propre pensée sur ce sujet et je ne me sens pas du tout représenté par ces gens là, je me sens pas du tout du même monde que ces voyous, ces wesh wesh je les hais profondément, ce sont des gens bête et nuisibles a l'intérêt des plus pauvres et de la classe ouvrière.

Ces types là n'en ont rien a foutre de la solidarité, de la classe ouvrière et compagnie, ces gens là ne rêvent que d'être a la place des plus riches, ce sont le pire résultat que le capitalisme puisse produire.

Ces gens là ne font que protéger leur "royaume" que la société leurs a laissé s'approprier pour qu'ils puissent y développer leurs business parallèle.

Maintenant, il ne faut pas être dupe non plus et faire passer tout les habitants de ces quartiers comme étant des victimes de ces mafias nouvelle version, il y en a beaucoup qui en sont des victimes, mais il faut aussi pas oublier que certains des parents de ces jeunes qui font du business parallèle ferment les yeux et ne crachent pas sur le pognon que les gamins ramènent a la maison, d'autres locataires de ces quartiers ne crachent pas sur l'argent qu'ils peuvent gagner facilement en servant de "nourrice".

Et puis de toute façon, rien ne nous oblige non plus par la loi a habiter dans ces quartiers pourri, en se bougeant le cul on peut aussi choisir de vivre ailleurs. Bien sur il faut faire des efforts et faire une croix sur certains confort (tout a proximité).

Ces quartiers a la base, quand ils sortent de terre ils sont tout beau, tout confort etc... a l'époque dans les années 50-60, quand ces tours hlm sont sorties de terre, c'était un progrès  pour ceux qui sont venu y habiter, ils quittaient les bidons villes, faut pas l'oublier.

C'est aussi un peu la faute aux habitants de ces quartiers si ça devient des bidons ville. Quand tu vois que t'as des sacs poubelles qui traînent de partout, que ça pue l'urine dans le hall etc... ça c'est pas la faute a la crise, au gouvernement etc... faut arrêter de déresponsabiliser sans cesse les gens.

L'état est fautif la dedans d'avoir laissé faire surtout ! laissé l'économie parallèle se développer, laisser les imams les plus tarés s'installer dans ces quartiers, en croyant qu'on achèterait ainsi la paix social.



IP archivée
Dans l'espace, je trace, direct sur Mars,
Et je glisse, glisse, sur Ares Vallis.

lcarl

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2861
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #11 le: 30 Août 2012 à 09:45:04 »

Marseille : un jeune de 25 ans tué à la Kalachnikov
Un homme de 25 ans a été tué d'une rafale de Kalachnikov, lors d'un règlement de compte mercredi à Marseille peu après 23h. Légèrement blessée, la conductrice de la voiture dans laquelle la victime se trouvait est très choquée.
Il a été pris pour cible peu après 23h boulevard Casanova dans le 14e arrondissement de Marseille (Bouches-du-Rhône). Un jeune homme de 25 ans a été abattu par les tirs d’une arme automatique. Alors qu'il circulait dans une Twingo noire conduite par une jeune femme, a précisé le procureur de la République Jacques Dallest, les deux occupants d'un autre véhicule ont tiré à courte distance sur la victime, la criblant de balles avec un fusil d'assaut de type Kalachnikov. La conductrice, très choquée, « n'a été que très légèrement blessée par des éraflures. Il est miraculeux qu'elle ait survécu », a souligné Jacques Dallest. L'enquête a été confiée par le parquet de Marseille à la brigade criminelle de la police judiciaire, déjà en charge de plusieurs affaires du même type.
La suite ici: http://www.rmc.fr/editorial/294838/marseille-un-jeune-de-25-ans-tue-a-la-kalachnikov/#
IP archivée
With knowledge comes responsibility.

koala

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 162
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #12 le: 30 Août 2012 à 13:45:22 »

Faudrait peut être que le RSA soit aussi pour les moins de 25 ans. éventuellement sous conditions de non condamnation.
IP archivée

Havalina

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 775
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #13 le: 30 Août 2012 à 16:42:20 »

Faudrait peut être que le RSA soit aussi pour les moins de 25 ans. éventuellement sous conditions de non condamnation.

??? tu crois que ces gens là se contentent de RSA ?  avec un rsa ils arriveraient même pas a s'acheter un ensemble pantalon/ceinture/chaussure/veste/pull tellement que ces petits chéris ils ne leurs faut que de la marque de luxe...

Et puis t'inquiète pas pour eux, ils arrivent en général a croquer abondamment de l'aide social, c'est triste a dire et je m'en cogne de ce que vous me direz, mais quand t'es maghrébin de quartier, t'es plus aidé que d'autres... autres qui vivent pourtant bien plus difficilement alors qu'ils se lèvent tout les matins pour aller bosser.

Hors de questions qu'ils touchent le rsa, qu'ils fassent comme tout le monde, qu'ils se bougent le cul pour bosser et faire une croix sur le grand luxe, qu'ils grandissent dans leurs têtes.
IP archivée
Dans l'espace, je trace, direct sur Mars,
Et je glisse, glisse, sur Ares Vallis.

Funambule

  • Invité
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #14 le: 30 Août 2012 à 19:02:39 »

Havalina, je peut savoir d'où te viens cette idée que les chômeurs (ou les "sans travail") seraient de gros fainéant qui ne veulent pas se bouger le cul et préfèrent vivre royalement sur le dos de la France qui se lève tôt ?
IP archivée