Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: PPP - ou comment le privé arnaque le public  (Lu 1701 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4569
PPP - ou comment le privé arnaque le public
« le: 08 avril 2013 à 06:18:49 »

Malgré la crise qui plombe les finances publiques depuis 2008, la France est la championne des grands travaux. Des équipements spectaculaires fleurissent dans tout le pays : grands stades dernier cri, chantiers de rénovation de dizaines d'universités, nouvelles prisons et hôpitaux.

Pourtant, il n'y a plus d'argent dans les caisses de l'Etat ni dans celles des collectivités locales. Alors comment finance-t-on ces grandes infrastructures publiques ?




Il existe depuis 2004 une solution miracle : les PPP, pour "partenariat public-privé". L'Etat et certaines collectivités locales confient le financement, la construction, et l'exploitation de leurs équipements à une entreprise privée. La formule est séduisante : il n'y a rien à payer avant l'inauguration. Et l'addition est indolore à court terme car les loyers sont étalés sur 30 ou 40 ans. Depuis 2004, 961 partenariats public-privé ont été signés en France pour un montant de 41 milliards d'euros.

L'enquête de Pièces à conviction révèle la face cachée de ces contrats entre les acteurs publics et les géants du BTP : clauses dissimulées, imprévus à la charge des collectivités, et coût final qui, parfois, explose. Si cette formule est une excellente affaire pour les entreprises privées, elle peut vite devenir un piège pour les finances publiques et donc pour le contribuable.
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2450
Re : PPP - ou comment le privé arnaque le public
« Réponse #1 le: 08 avril 2013 à 08:39:49 »

Merci Paulo.
Ces systèmes d'endettement permettent notamment aux politiques de toucher des commissions sur comptes off-shore.
Il ne faut plus se demander pourquoi des infrastructures inutiles monstrueuses sont votées.
Veolia ou Bouyghes profitent ....et nos impôts souffrent avec les intérêts de la dette.
Voir aussi le système des rétrocommissions en cas de prêts africains.
La politique c'est "rentable".
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Havalina

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 775
Re : PPP - ou comment le privé arnaque le public
« Réponse #2 le: 08 avril 2013 à 13:44:30 »

L'émission "La bas si j'y suis" de Mermet sur France Inter avait consacré 2 émissions a ce sujet il y a pas longtemps

http://www.la-bas.org/recherche.php3?recherche=ppp


IP archivée
Dans l'espace, je trace, direct sur Mars,
Et je glisse, glisse, sur Ares Vallis.

Havalina

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 775
Re : PPP - ou comment le privé arnaque le public
« Réponse #3 le: 08 avril 2013 à 13:58:32 »

Voici un exemple de l'arnaque que représentent ces PPP :

L'hopital Sud Francilien

En 2005, le gouvernement UMP signe l'accord d'un PPP pour la construction d'un énorme hôpital dans la ville de leur copain, Dassault, a Corbeil essones.

Pour la construction et l'exploitation de cet hôpital, l'accord stipule qu'un loyer de 32 Millions d'euros  sera versé chaque années pendant 30 ans a Eiffage pour la construction et l'entretien de l’hôpital.

Hors au moment de la livraison de l’hôpital, suite a une expertise indépendante, il est constaté 8 000 malfaçons...  Eiffage demande alors une augmentation du loyer de plus  de 12 Millions d'euros/an en échange de quoi il veut bien réparer ces malfaçons  :o   et encore pire, aujourd'hui Eiffage exige un loyer de 50 Millions d'euros, a comparer avec les 32 Millions de départ...

Bref du racket pure et dur, on sait où se trouve une partie du gaspillage des finances publique de notre pays n'est ce pas ? 

Evidemment, ça, le MEDEF, l'UMP, et leurs caniches médiatiques comme les Grandes gueules sur RMC, on refait le monde sur RTL et compagnie n'en parlent pas... ils préfèrent rabâcher a longueur d'année au citoyen qu'il devrait avoir honte de tomber malade, d'avoir 5 semaines de congé payé et de gagner plus qu'un Roumain...  >:(

C'est vraiment injuste tout ça je trouve.
IP archivée
Dans l'espace, je trace, direct sur Mars,
Et je glisse, glisse, sur Ares Vallis.

namspopof

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1747
Re : PPP - ou comment le privé arnaque le public
« Réponse #4 le: 08 avril 2013 à 14:51:33 »

Et dire qu'il suffirait d'envoyer l'armée au siège social de Eiffage et de leur imposer le prix du contrat de départ sans majoration, sous peine de grosse peine de prison pour les dirigeants.
La ripoublique bannanière de France c'est les pauvres vont en prison pour 10 euros non déclaré mais les ploutocrate de dirigeants eux, ils sont applaudit lorsque c'est des millions.
Tous pourris !
IP archivée

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4569
Re : Re : PPP - ou comment le privé arnaque le public
« Réponse #5 le: 08 avril 2013 à 15:49:14 »

Ces systèmes d'endettement permettent notamment aux politiques de toucher des commissions sur comptes off-shore.
Il ne faut plus se demander pourquoi des infrastructures inutiles monstrueuses sont votées.

En ce qui concerne la France, curieusement ce type de montage m'avait totalement échappé, j'en ai eu connaissance que dans le cas du Portugal. Il faut savoir qu'en pourcentage du PIB c'est le Portugal qui a eu le plus recours à ce système avec 28 milliards, vient ensuite l'Angleterre. Mais apparemment en termes de volume c'est la France qui détient le record.

On a remarqué que beaucoup de membres du gouvernement qui ont négocié ces PPP à leur sortie de la politique ce sont retrouvé avec des postes d'administrateurs de ces société avec des salaires exorbitants.

On se demande aussi d'où vient l'immense fortune de certains politiciens, et en particulier le train de vie de l'ancien premier ministres José Socrates.

Il est clair que c'est aussi une formidable machine à corrompre.

Au Québec ils ont carrément interdit les PPP au motif qu'elles menaçaient la démocratie, et en Angleterre ils ont aussi abandonné ce système.

J'ai également cet excellent article :

Les PPP? Une bombe à retardement!

http://www.lemoniteur.fr/153-profession/article/point-de-vue/20337913-les-ppp-une-bombe-a-retardement
Citer
Le conseil constitutionnel en a par deux fois limité l’usage. Les faits aujourd’hui confirment ces propos et de multiples voix dénoncent une formule qui creuse la dette des générations futures (le pentagone français, dont le coût initial était de 745 millions d'euros, coûtera à l'Etat… 3,5 milliards d'euros), transforme le service public en produit financier au profit de quelques banques et grandes entreprises et dont les risques sont supportés par les contribuables.

Apparemment le gouvernement socialiste à décidé d'en limité drastiquement l'usage, Cahuzac étant très hostile au principe  ;D

Citer
http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/03/05/bercy-face-a-la-bombe-a-retardement-des-partenariats-public-prive_1842821_823448.html
Plusieurs membres du gouvernement n'en restent pas moins très réservés. Dans un entretien au journal Acteurs publics, le ministre délégué au budget, Jérôme Cahuzac, a déclaré, fin octobre 2012, que les contrats de PPP "coûtent trop cher sur le long terme". "Cette façon de masquer l'impécuniosité de l'Etat est dangereuse (...)", a-t-il conclu. M. Hollande, lui, est plus mesuré. Lors d'un déplacement à Bordeaux, le 10 janvier, le président de la République a regretté "de mauvaises surprises avec ces partenariats". Mais il ne veut pas les "jeter aux gémonies".

Taubira est également hostile au système en arrêtant quelques projets en cours, mais l'a cependant garder pour la construction de 4 prison, mais l'aéroport de Notre Dames de Landes serait basé sur un montage PPP.

Liste des PPP en France, des collectivités locales et de l'état.

http://www.economie.gouv.fr/files/files/directions_services/ppp/TdB/ExtractContratSignes.pdf



Citer
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/service-distribution/actu/0202573706387-le-stop-ou-encore-des-partenariats-public-prive-540611.php

Le « stop ou encore » des partenariats public-privé

Les critiques continuent de fuser sur ce modèle de financement des équipements publics.
Quelque 150 bâtiments sont lancés en PPP et les collectivités y ont de plus en plus recours.

François Hollande a tranché. Ne pas abandonner en bloc les partenariats public-privé (PPP) parce qu'ils s'appuieraient sur le privé, ne pas les suivre aveuglément parce qu'ils répondraient à des objectifs publics, a-t-il déclaré en substance le 10 janvier lors d'un déplacement à Grenoble. Un retour à la « normale », donc, de nature à balayer les menaces économiques, juridiques et politiques qui planaient sur ces procédures depuis quelques mois.


IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

Havalina

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 775
Re : PPP - ou comment le privé arnaque le public
« Réponse #6 le: 08 avril 2013 à 22:19:33 »

Ouai bref, encore une fois, comme toujours, les .... molles du parti socialiste ne veulent pas faire preuve d'autorité et choisissent de ne pas choisir, et comme d'habitude, résultats, ils se mettront tout le monde a dos... quelle bande d'andouilles
IP archivée
Dans l'espace, je trace, direct sur Mars,
Et je glisse, glisse, sur Ares Vallis.