Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: La Divulgation viendra-t-elle du Japon ?  (Lu 10697 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 15193
La Divulgation viendra-t-elle du Japon ?
« le: 20 décembre 2007 à 13:43:21 »

"Oui, à titre personnel je suis absolument persuadé que les Ovnis existent !" C'est ce qu'avait affirmé hier Nobutaka Machimura, le porte-parole du gouvernement japonais. Il commentait une résolution qui venait d'être adoptée en Conseil des Ministres, selon laquelle "rien ne confirme l'existence d'Objets volants non-identifiés qui viendraient de l'espace", en réponse à la question du Sénateur Ryuji Yamane qui demandait l'ouverture d'une enquête, suite à la multiplication des rapports d'Ovnis.

"Le Gouvernement n'a qu'une réponse stéréotypée à offrir" avait ajouté Machimura.

Aujourd'hui, c'est le Ministre de la Défense, Shigeru Ishiba, qui reconnaît que l'existence des Ovnis est plausible. Le problème est que l'armée japonaise n'est autorisée à réagir, selon la Constitution pacifiste du Japon, que face à une agression étrangère.
"Il n'y a rien qui permet de nier l'existence des Ovnis et d'une forme de vie qui les contrôle. Il nous faut un cadre légal en cas d'invasion extraterrestre" a poursuivi le Ministre de la Défense.

Selon Kyodo News, Ishiba a déclaré qu'"il serait difficile de déterminer sur quelles bases légales les forces d'Auto-Défense pourraient être mobilisées si un Ovni devait violer l'espace aérien japonais mais n'était pas hostile :
Cette mobilisation serait-elle considérée comme un acte défensif ? Qu'en serait-il si leur message était 'Soyons amis avec tous les peuples de la Terre'... Et que se passerait-il si nous ne parvenons pas à comprendre ce qu'ils disent ?
"

http://ovnis-usa.com source : UFO-UpDates
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses "amis" les plus proches..
http://pouvoir-indigo.com - http://ovnis-usa
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Headek

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1096
La Divulgation viendra-t-elle du Japon ?
« Réponse #1 le: 20 décembre 2007 à 14:24:56 »

A savoir que cette constitution était en pourparlers en début d'année 2007.
Nombreux sont ceux qui s'y opposent!!!!

http://www.aujourdhuilejapon.com/breves-article.asp?IdArticle=1084

Citer
Le Premier ministre conservateur Shinzo Abe a confirmé jeudi sa volonté de réviser la Constitution pacifiste du Japon, à l'occasion du 60e anniversaire de cette charte, tandis que partisans et opposants à la réforme faisaient entendre leurs voix dans la rue.

La Constitution actuelle "a besoin d'être révisée car son architecture fondamentale ne répond plus aux changements importants survenus dans le système administratif, dans les relations entre gouvernement central et autorités locales, et dans les politiques étrangère et de défense", a expliqué M. Abe dans un communiqué.

"Réviser courageusement le régime de l'après-guerre et débattre en profondeur de la Constitution conduira à un esprit adapté à une ère nouvelle", ajoute M. Abe, premier chef de gouvernement né après la guerre et partisan inconditionnel de la révision constitutionnelle.

Le Premier ministre souhaite doter le Japon d'une "Constitution adaptée au 21e siècle" Promulguée en novembre 1946, la Loi fondamentale a pris effet le 3 mai 1947, alors que le Japon, vaincu, était sous occupation américaine.

De par son article 9, la Constitution interdit aux Japonais de recourir à toute force militaire, y compris dans un cadre collectif, sauf en cas de légitime défense.

Elle interdit théoriquement le maintien d'une armée mais dans le sillage de la Guerre de Corée (1950-53) et de la Guerre froide, le Japon s'est doté de "Forces d'auto-défense" (FAD), aujourd'hui parmi les armées les mieux équipées du monde.

Pour la droite majoritaire, cette clause controversée est un obstacle aux ambitions internationales de Tokyo, notamment en ce qui concerne sa participation aux opérations de maintien de la paix.

La majorité des Japonais estime qu'il est temps de réviser la Constitution mais beaucoup restent attachés à cette clause pacifiste.

Plusieurs milliers de militants pacifistes et de gauche ont défilé jeudi dans le très chic quartier de Ginza à Tokyo, pour protester contre le projet de révision constitutionnelle.

Les manifestants scandaient des slogans tels que: "Non à une révision qui dénature la Constitution !" ou encore "Non à des politiques qui ne feront qu'entraîner notre pays dans des guerres menées par les Etats-Unis". Des contre-manifestants nationalistes ont aussi fait campagne à Tokyo.

Parallèlement, un groupe de députés conservateurs, d'universitaires et de journalistes ont organisé jeudi à Tokyo un colloque en faveur de la révision constitutionnelle.

Les participants ont proposé un projet de révision identique à celui de la droite au pouvoir, qui propose de légaliser l'existence d'une véritable armée japonaise "à des fins d'auto-défense" tout en maintenant l'engagement à ne jamais faire la guerre.

Une étape historique sera bientôt franchie avec l'adoption d'ici la mi-mai par le Sénat d'une loi fixant le cadre légal d'un référendum national, seul à même d'avaliser la révision constitutionnelle.
AddThis Social Bookmarking Widget


Citer
C’était à prévoir, Shinzo Abe, le premier ministre japonais, a proposé une loi référendaire que le Sénat de majorité de droite a adopté ce lundi. Cette loi, applicable d’ici trois ans, permettra de modifier la constitution pacifiste par le biais d’un référendum. Shinzo Abe a déclaré que la constitution « ne répond plus aux changements survenus dans la politique étrangère et de défense ». L’article 9 de la constitution, faisant du pacifisme radical la devise du Japon et réduisant l’armée à des forces d’autodéfense, a déjà été détourné notamment lors d’envoi de troupes en Irak.

http://antoinebouthier.wordpress.com/2007/05/17/le-japon-se-prepare-a-abandonner-le-pacifisme/

Et plus récent:
Citer
Le Japon a testé mardi avec succès un nouveau système antimissile, en détruisant un projectile dans l'espace depuis l'un de ses navires de guerre, a indiqué le ministère japonais de la Défense, provoquant la colère des pacifistes.
 
"Nous avons réussi l'interception à 07H12, heure du Japon (22H12 GMT lundi)", a indiqué le ministère.
 
Le missile cible avait été tiré depuis la terre.
 
Le destroyer japonais Kongou, croisant près d'Hawaï, était équipé d'un système de défense anti-aérien ultramoderne, Aegis, et du système antimissile américain Standart Missile 3 (SM-3).
 
Ce bouclier antimissile doit être installé sur quatre destroyers japonais d'ici mars 2011.
 
Le test a aussitôt suscité les critiques de l'organisation "Non aux missiles et à la défense antimissile", estimant que cela portait atteinte à la constitution pacifiste du Japon.
 
"Les boucliers antimissiles sont présentés comme étant dédiés à la défense du Japon, mais ils pourraient faciliter des frappes préventives américaines contre la Chine et la Corée du Nord", a expliqué à l'AFP un membre de l'association, Koji Sugihara.
 
En 1998, la Corée du Nord avait tiré à titre expérimental un missile Taepodong qui avait survolé le Nord du Japon avant de s'abîmer dans l'Océan Pacifique. L'événement avait traumatisé une partie de l'opinion japonaise, qui s'était émue de la vulnérabilité de l'archipel face à son voisin.
 
Ce test réussi du SM-3 ouvre la voie à la mise en place d'un double rideau antimissile côté japonais. Si un missile était manqué par le SM-3, il pourrait être intercepté via le Patriot Advanced Capability 3 (PAC3), également de conception américaine, et dont le Japon a terminé l'installation en mars sur sa base aérienne d'Iruma, au Nord de Tokyo.
 
La Corée du Nord est devenue en octobre 2006 une puissance nucléaire militaire, avant d'accepter de renoncer à ses activités nucléaires en échange d'une aide énergétique.
 
Elle doit démanteler toutes ses installations nucléaires d'ici fin 2007 pour obtenir une normalisation de ses relations avec les Etats-Unis et la communauté internationale.

http://www.france24.com/france24Public/fr/nouvelles/asie-pacifique/20071218-japon-test-reussi-nouveau-systeme-antimissile.html

D'ici a 3 ans ils se pourrait donc,que le japon modifie ou abolisse cette constitution dans un but d'auto défense..
Si toutefois celle ci prenait forme,il faudra attendre encore pour des revelations venant du gouvernement...a moins que d'ici là,Kaguya nous dévoile quelques secrets.
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 15193
La Divulgation viendra-t-elle du Japon ?
« Réponse #2 le: 20 décembre 2007 à 17:12:40 »

Natacha a par ailleurs repris la dépêche Yahoo dans un sujet voisin de cette rubrique..
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses "amis" les plus proches..
http://pouvoir-indigo.com - http://ovnis-usa
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Flatron

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1200
La Divulgation viendra-t-elle du Japon ?
« Réponse #3 le: 20 décembre 2007 à 19:57:35 »

Je crois que les choses s'éclaircissent sur les intentions de la création d'une couverture anti-missile au dessus du Japon. Une nouvelle menace venue de l'espace telle un nouveau Pearl Harbor (encore un..) serait bien utile pour convaincre les derniers pacifistes qu'une menace bien réelle pèse sur le Japon.



Les déclarations d'aujourd'hui sur la menace E.T potentielle n'est pas étonnante dans ce contexte. Les "bonnes feuilles" du Dr Greer ne sont plus très loins...  :?

J'ai appris recemment que l'aile du Pentagone sur laquelle le missile de la Marine avait atterri était destinée à acceuillir une antenne sur ... les armes spatiales ! Décidemment ces enjeux spatiaux semblent d'une importance capitale dans les années à venir  :!:

@+
« Modifié: 01 octobre 2009 à 22:14:09 par Diouf »
IP archivée

cosmos

  • Invité
La Divulgation viendra-t-elle du Japon ?
« Réponse #4 le: 21 décembre 2007 à 00:45:50 »

J'ai d'abord été étonné de cette annonce faite par un premier ministre en poste. Il est toujours surprenant de voir un officiel parler de l'éventualité d'une attaque extraterrestre.
En tous cas, ce serait ici en France, l'hilarité serait générale et plus dévastatrice qu'une excursion à eurodisney de qui vous savez!

J'ai donc plutôt tendance à interpréter ces déclarations comme des préparatifs à caractère géostratégique.
La Chine émergeante n'est pas loin et le Japon est l'allié des USA.

Sauf que là, j'ai retrouvé cette citation de Toshiki Kaifu premier ministre Japonais en 1990 qui écrivait au major Shiotani à propos d'un symposium sur l'espace et les ovnis:

Citer
Premièrement, j'ai déclaré à un magazine en janvier dernier que, étant un pays peu avancé par rapport au problème OVNI, le Japon devait voir ce qui devait être fait à propos de la question des OVNI, et que nous devions passer plus de temps sur ce sujet. De plus, j'ai indiqué que quelqu'un devait solutionner le problème OVNI en ayant un grand recul dans le même temps.

Deuxièmement, je pense que nous sommes à un moment raisonnable pour considérer le problème OVNI avec sérieux et le considérer comme réel... J'espère que ce Symposium contribuera à la paix sur Terre telle qu'on la voit de l'espace, et entamera un premier pas vers une coopération internationale dans le domaine des OVNI.


On peut se demander si une telle coopération a eu lieu. Avec qui? Et si 17 ans plus tard, cette déclaration n'en est pas le résultat?
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 15193
La Divulgation viendra-t-elle du Japon ?
« Réponse #5 le: 21 décembre 2007 à 01:02:22 »

A noter également que depuis quelques semaines, le Japon n'est plus tributaire de la NASA, et reçoit ses propres images en haute définition de la surface lunaire...

Le rapprochement est facile, mais n'est-il pas en train de se passer ce que beaucoup avaient imaginé quand les japonais ont lancé leur propre sonde en septembre dernier ? Les récentes déclarations des Ministres japonais ne sont-elles pas un signal publiquement adressé aux Etats-Unis par le Japon, signifiant : "Nous avons vu ce que vous savez.."
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses "amis" les plus proches..
http://pouvoir-indigo.com - http://ovnis-usa
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Headek

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1096
La Divulgation viendra-t-elle du Japon ?
« Réponse #6 le: 21 décembre 2007 à 01:58:42 »

Citation de: "Rim952"
A noter également que depuis quelques semaines, le Japon n'est plus tributaire de la NASA, et reçoit ses propres images en haute définition de la surface lunaire...

Le rapprochement est facile, mais n'est-il pas en train de se passer ce que beaucoup avaient imaginé quand les japonais ont lancé leur propre sonde en septembre dernier ? Les récentes déclarations des Ministres japonais ne sont-elles pas un signal publiquement adressé aux Etats-Unis par le Japon, signifiant : "Nous avons vu ce que vous savez.."


Effectivement, il se pourrait que ce ne soit pas une coïncidence.
Seulement après 2 mois et demi de mise en orbite de la sonde, le gouvernement met le doigt sur le sujet OVNI.... :shock:
Après, reste a savoir s'ils vont jouer le jeu de l'information à défaut d'être alliés des USA... :?

Croisons les doigts!!!
IP archivée

anakin_nEo

  • Invité
La Divulgation viendra-t-elle du Japon ?
« Réponse #7 le: 21 décembre 2007 à 10:59:08 »

merci pour ces informations :-)

pentagone...etonnante information ca flatron.. une source ? ca ouvrirait une piste inedite qui croiserait celle de la destruction d'archives au wtc7 notamment et du ciblage de certaines societes implantees aux autres batiments wtc

mais que de moyens pour cet objectif.... sauf a considerer que le vrai et seul objectif est la destruction du morceau de pentagone sans alerter en donnant un faux pretexte.... fameux moyens deployes... et a ce point la ?



pour rim952

hypothese tres interessante, il est en effet etonnant que cela coincide avec les recents interets lunaires japonais

sans parler des structures en orbite pres de l'iss dont on ne sait toujours pas s'il s'agit d'un canulard ou pas

au dela il y a les tlp les transients lunar phenomenons, des lumieres a la surface non expliquees, des decharges electriques des degazages ?

or la lune est supposee astre mort

mais la plupart des atronautes et missions lunaires ont leur anecdote ovni

et a voir la precision des images japonaises on serait heureux d'en savoir plus

la base de 1999 existe t elle vraiment  ?
IP archivée

Flatron

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1200
La Divulgation viendra-t-elle du Japon ?
« Réponse #8 le: 21 décembre 2007 à 13:10:21 »

Salut

Citer
pentagone...etonnante information ca flatron.. une source ?

Oui ici : http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=4113&p=1

Je vous conseil de lire toute le topic du forum  :wink: . C'est étonnant comment tout se recoupe..

Citer
Au Pentagone, l'aile occidentale - celle qui a étét frappée - était en cours de travaux pour y installer le commandement d'un nouvelle armée : l'Armée de l'Espace. Les forces armées états-uniennes, comme celles de tous les pays ayant une certaine puissance, comportent trois armées, une marine, une armée de Terre et une armée de l'Air.

Le gouvernement Bush avait la tâche, à la suite des préparations des administrations Reagan, Bush 1er, et Clinton - qui avait un peu levé le pied sur le sujet -, de concratiser l'instauration de cette nouvelle armée de l'Espace qui allait contrevenir à tous les traités internationaux en mettant dans un avenir proche des armes offensives en orbite autour de la Terre.
Nous verrons pourquoi et comment dans une prochaine communication.

« Modifié: 25 juillet 2008 à 11:23:08 par Flatron »
IP archivée

anakin_nEo

  • Invité
La Divulgation viendra-t-elle du Japon ?
« Réponse #9 le: 21 décembre 2007 à 14:57:05 »

merci bcp flatron !

c'est incroyable et en effet j'ai souvenir de ce document de reorientation militaire de 2000

armee de terre de mer de l'air et desormais de l'espace.. et comme il est dit en contradication flagrante avec tous les traites

bush junior a depuis relance l'idee de militarisation de l'espace officiellement a deux reprises

oserait on considerer les structures vues recemment comme reelle et a voir leur caractere allonge et rectangulaire voire cubique comme des supports de lancement de missiles ?

ou porteur de tubes lasers ?

si cela est les gens de l'iss doivent etre au courant et une chappe de plomb doit tomber sur les astronautes envoyes... ou ces structures sont elles suffisamment hors de portee visuelle de l'iss ?

mystere

doit on envisager des structures lunaires imaginees par certains des les annees 47 et 50

au dela quelques liens


"enfin, la troisième table ronde a été consacrée à l’intérêt de définir un concept d’utilisation des moyens spatiaux militaires et, le cas échéant, d’en évoquer les axes majeurs. Elle a conduit à s’interroger sur les perspectives d’avenir des technologies spatiales et notamment sur une éventuelle course aux armements spatiaux. Cette table ronde a orienté ainsi le débat sur la question centrale de ces Ateliers : « faut-il un concept d’utilisation des moyens spaciaux militaires » ?"

http://www.cesa.air.defense.gouv.fr/article.php3?id_article=261

effrayant ces developpements comme si de rien n'etait....

et a replacer les missiles iraniens dans cette nouvelle perspective

http://www.armees.com/L-Iran-vise-l-espace-developpement-de-missile,1249.html


http://www.smdc.army.mil/


http://www.smdc.army.mil/PubAff/ASMP-Extract.doc
IP archivée

anakin_nEo

  • Invité
La Divulgation viendra-t-elle du Japon ?
« Réponse #10 le: 21 décembre 2007 à 15:06:39 »

d'autres infos

Une guerre dans l’espace : réalité ou provocation ?
RIA Novosti
vendredi 20 octobre 2006 par Spyworld

Les Etats-Unis s’apprêtent à effectuer prochainement des tests d’armes spatiales, a déclaré hier Craig Eisendrath, ancien employé du département d’Etat américain.

Ce projet s’inscrit dans la doctrine de la politique nationale dans le domaine de l’espace que vient de signer le président George W. Bush. Le document prévoit l’instauration d’une domination exclusive des Etats-Unis dans l’espace circumterrestre.

De l’avis général, les Américains s’intéressent à la militarisation de l’espace depuis qu’un faisceau laser envoyé de la terre par les Chinois il y a deux ans a éclairé un de leurs satellites. L’incident n’a pas fait de dégât mais a fourni aux Etats-Unis un prétexte pour affirmer qu’il "existe une menace pour les satellites militaires et civils américains dans le monde contemporain".

La stratégie militaire spatiale des Etats-Unis comporte 13 programmes et sous-programmes. Certains portent, par exemple, sur la création d’un microsatellite capable de s’approcher des appareils spatiaux étrangers évoluant en orbite pour les inspecter et les mettre hors service. Un sous-programme secret très onéreux, celui du Lanceur aérospatial général/Falcon-1, constitue un projet de vecteur appelé à acheminer en tout point de la planète des charges nucléaires, des "bombes intelligentes" de grande puissance ou des drones de reconnaissance. La fusée Falcon-1 est déjà construite mais son vol inaugural a été reporté à trois reprises en raison de différents problèmes techniques.

D’autres programmes prévoient le déploiement dans l’espace de systèmes de défense antimissiles et de missiles conventionnels (non nucléaires) capables de détruire les stations spatiales et les satellites ennemis.

En ce qui concerne d’éventuelles opérations militaires dans l’espace, le commandant des Forces spatiales russes, le général Vladimir Popovkine, a fait remarquer : "Si des forces de frappe spatiales sont créées et déployées par des Etats étrangers, la Russie devra se tenir prête à y réagir de façon adéquate par des mesures défensives et offensives".

Dans les années 1970-1980 l’URSS avait testé avec succès des armes antisatellites. Mais depuis, la Russie ne se lasse pas d’oeuvrer pour le désarmement dans l’espace. "La principale question pour la Russie consiste à savoir ce que nous pourrons faire pour nous opposer à cette politique des Américains. Nous avons perdu notre capacité à penser de façon stratégique, c’est notre tragédie. Il est d’autre part possible que les Américains nous poussent délibérément à nous engager dans la course aux armements spatiaux", estime le cosmonaute Valentin Lebedev, membre correspondant de l’Académie des sciences de Russie et directeur de l’Institut des systèmes géo-informationnels.


quelques extraits de steven greer avec citation de von braun et eisenhower

(…) En 1997, j'ai amené un homme à Washington pour le présenter devant des membres du Congrès et d’autres sommités et les mettre au courant de ce plan. Il avait été présent lors de réunions d’organisation autour de la construction des VRTE par Lockheed et Northrup ; selon lui, ces engins ont ensuite été dissimulés dans des bases secrètes réparties sur toute la surface du globe et ils sont prêts à être utilisés pour simuler une attaque extraterrestre en certains points stratégiques, et faire croire aux politiques comme aux citoyens à une agression venue de l’espace, alors il n'y en aurait aucune. Mais avant qu'il ne puisse témoigner, ses chefs l’emmenèrent et le firent mettre au secret en Virginie, jusqu'à ce que le temps programmé pour son audition soit écoulé…

Werner Von Braun nous avait lui-même prévenu de la mise en place de cette machination, afin de pouvoir porter la guerre dans l'espace. Et beaucoup d’autres l’ont fait également.

Tout l’armement spatial nécessaire à ce projet est déjà en place ; il fait partie d’un vaste programme spatial parallèle secret qui est opérationnel depuis les années 60. Les VRTE sont actuellement construits et prêts à décoller ( Cf. Disclosure France : nombreux témoignages retranscrits sur se site). Les technologies permettant d’illusionner les populations à partir d’hologrammes sont en place, elles ont été testées et elles sont prêtes à fonctionner. Les grands médias ne sont que des pions qui reçoivent maintenant leurs ordres de la main droite du roi !

Je sais que tout cela ressemble à de la science-fiction. Cela semble absurde, impossible, exactement comme le scénario du 11 septembre l’aurait semblé avant le 11 septembre ! Mais l'impensable s'est produit et il peut se reproduire, à moins que nous ne soyons vigilants.

S'il existait réellement une menace provenant d’êtres venus de l'espace, nous l'aurions su dès que nous avons commencé à faire exploser des armes nucléaires et à explorer l’espace dans des vaisseaux pilotés par des humains. Le fait que nous respirions encore l'air libre de la terre, malgré les actions stupides et imprudentes d'un groupement secret, illégal et sans contrôle, prouve à lui seul la retenue et les intentions paisibles de ces visiteurs. La menace est exclusivement humaine. Et c'est nous qui devons prendre en charge cette menace, la freiner et transformer la situation actuelle de manœuvres guerrières et de manipulations secrètes en une époque de révélation et de paix soutenue.

Remplacer la guerre sur terre par une guerre spatiale n'est pas une évolution, mais une folie cosmique. Un monde uni dans la peur est pire qu’un monde divisé par l’ignorance. Le moment est venu de faire un grand bond dans le futur, un bond qui nous sorte de la peur et de l’ignorance et qui nous propulse vers une époque de paix universelle permanente. Sachez que c'est notre destin. Et il sera nôtre aussitôt que nous l’aurons choisi.

Nous remercions tout particulièrement Huguette Demers pour la transmission de ce document. »


Steven M. Greer, Directeur du Projet Disclosure (Révélation)
Virginie, juin 2002

Traduit de l’anglais et transmis par Huguette Demers, juin 2002
Adapté par Olivier de Rouvroy (erenouvelle.com)

----------------------

Après le 11 septembre et la guerre en Irak, serait-ce donc la prochaine trouvaille des USA pour asservir le monde entier et assurer un avenir radieux à leur complexe militaro-industriel ???  

Le président Eisenhower s'en inquiètait déjà le 17 janvier 1961 :

Dans son célèbre discours de fin de mandat, le président Eisenhower met en garde les États-Unis contre les dangers du « complexe militaro-industriel » : « Cette conjonction entre un immense establishment militaire et une importante industrie privée de l’armement est une nouveauté dans l’histoire américaine. (...) Nous ne pouvons ni ignorer, ni omettre de comprendre la gravité des conséquences d’un tel développement. (...) nous devons nous prémunir contre l’influence illégitime que le complexe militaro-industriel tente d’acquérir, ouvertement ou de manière cachée. La possibilité existe, et elle persistera, que cette influence connaisse un accroissement injustifié, dans des proportions désastreuses et échappant au contrôle des citoyens. Nous ne devons jamais permettre au poids de cette conjonction d’intérêts de mettre en danger nos libertés ou nos méthodes démocratiques. Rien, en vérité, n’est définitivement garanti. Seuls des citoyens alertes et informés peuvent prendre conscience de la toile d’influence tissée par la gigantesque machinerie militaro-industrielle et la confronter avec nos méthodes et objectifs démocratiques et pacifiques, afin que la sécurité et les libertés puissent fleurir côte à côte. »
(voltairenet.org)

http://rense.com/general50/ec.htm

voir aussi

http://www.flashespace.com/html/oct06/10a_10.htm

et pour rappel depuis 1967 1968 l'espace est cense etre comme l'antartique une zone neutre

http://fr.wikipedia.org/wiki/Trait%C3%A9_de_l'espace

la reconnaissance de la militarisation de fait est donc un tabou

quoiqu'ons e souviendra que cette annee les chinois ont teste efficacement des sat tueurs de sat

creeant aussi par la meme occasion environ 6000 debris spatiaux de plus.. les cons....

un boulon a 15000km/h ca troue une combinaison spatiale et ca endommage de mir a iss en passant par les navettes....

dans les annees 50 y en a meme qui avaient l'idee de laisser des sat lanceurs de flechettes de cuivre comme debris

mais la un ovni a tout ramene dans l'ordre...

faudrait que je retrouve l'info
IP archivée

anakin_nEo

  • Invité
La Divulgation viendra-t-elle du Japon ?
« Réponse #11 le: 21 décembre 2007 à 15:09:46 »

ah voila


octobre 1961 espace projet des aiguilles de cuivre  
Des personnalités militaires haut placées au Pentagone décident de placer en orbite autour de la Terre une couronne d'aiguilles de cuivre. Ces millions d'aiguilles minuscules devaient renvoyer sur Terre les signaux radio et faciliter les communications militaires, ainsi à l'abri de tout brouillage. Mais une telle réalisation compromettait gravement la radio-astronomie pour plusieurs siècles. La présence de ces millions d'aiguilles pouvait donc engendrer des conséquences désastreuses dénoncées par de nombreux savants du monde entier et, pourtant, le projet reçoit l'approbation du gouvernement.

http://www.rr0.org/AstronomieInexpliquee.html
IP archivée

anakin_nEo

  • Invité
La Divulgation viendra-t-elle du Japon ?
« Réponse #12 le: 21 décembre 2007 à 15:10:39 »

midas 4

Les américains placent sur une orbite polaire, à 3500 km de la Terre, un satellite espion : Midas 4, portant 350 millions d'aiguilles de cuivre. Juste après la séparation avec la fusée, le nuage de petites aiguilles de cuivre se dissipe et commence à former un anneau artificiel, qui aura des répercussions étonnantes, comme en février 1950 : les émissions radiophoniques normales sont perturbées ou s'évanouissent mystérieusement. Puis l'incroyable se réalise. Sur les écrans des radars, un énorme objet inconnu fait irruption et, selon McCarty lui-même : Comme un gigantesque aspirateur nettoya ces cieux en quelques minutes de ces aiguilles. Malgré cet événement boulversant, un second envoi d'aiguille aura lieu et le même phénomène se produira. Les millions de petites aiguilles sont absorbées par un phénomène inconnu. "



fun non ?
IP archivée

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2450
La Divulgation viendra-t-elle du Japon ?
« Réponse #13 le: 21 décembre 2007 à 15:28:48 »

Certains politiques tentent de justifier le réarmement ou les crédits par une éventuelle parade à un risque exo.

Je ne sais si il s'agit de pure hypocrisie ou de simples mensonges.
Prêts à risquer le ridicule pour tirer des millions de $ avec l'assentiment des chambres démocratiquement élues?

Il ne faut pas négliger les tensions internationales banales, car il serait utopique de se défendre au niveau NATIONAL  dans un conflit aussi ASSYMETRIQUE que aliens VS Terre...

Ceci dit le risque "dépendance énergétique" est énorme pour le Japon.
Il faudra peut-être guerroyer pour du pétrole ou du blé dans quelques années et il est possible que ce soit la parade à cette éventualité  que les responsables nippons préparent .
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Flatron

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1200
La Divulgation viendra-t-elle du Japon ?
« Réponse #14 le: 22 décembre 2007 à 13:00:45 »

Salut à tous

L’armée de l’espace (et tout ce qui pourrait s'y trouver) ! Je crois que nous avons mis là le doigt sur le Graal du 21ème siècle, bien que peu de monde se rendent bien compte des enjeux qui vont s’y dérouler dans les prochaines années. Le premier lien donné par Anakin nous mène sur la piste :

http://www.cesa.air.defense.gouv.fr/article.php3?id_article=261

Les ufologues ont tord d’ignorer complètement ce sujet car l’ufologie ne se conduit pas uniquement en regardant dans les rétroviseurs. Elle suit aussi l’actualité et les ambitions des  gouvernements en matière de défense stratégique. Je dirais que l’épisode 1 a commencé lors de la vague Belge et que l’épisode 2 pourrait bien sortir en salle très prochainement… Notre but sera d’essayer de faire la part des choses si un tel événement venait à se reproduire. Et malgré ce que nous savons (ou croyons savoir), même pour nous il sera sûrement très difficile de faire le tri (car entre vrai Black program, hologramme et vrai vaisseau E.T ce pourrait être "blanc bonnet et bonnet blanc" pour les témoins que nous sommes). Je pense cependant que la citation ci-dessus du Dr Greer est pleine de bon sens (voir : Une guerre dans l’espace : réalité ou provocation ? ), mais il oubli de parler de l’épisode 3… car il y aura sûrement une trilogie  :roll:
IP archivée