Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: Astronomie en général  (Lu 124890 fois)

0 Membres et 5 Invités sur ce sujet

zetareticuli

  • *
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4805
Re : Astronomie en général
« Réponse #630 le: 19 juillet 2017 à 01:28:25 »

L'Europe filmée en 4K depuis la station internationale


Sur ces images filmées en août 2016, la caméra de la Nasa, à 400 km d’altitude environ, nous promène sur 1.600 km de distance, depuis Madrid, vers Bordeaux, Tours, Lyon, avant de gagner l’Italie, la Suisse, l’Allemagne, l’Autriche, la Croatie et la Hongrie.
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

Roger

  • Révolté
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 286
Pan : une soucoupe volante dans les anneaux de Saturne
« Réponse #631 le: 29 juillet 2017 à 10:10:42 »

IP archivée
« Le seul moyen d’affronter un monde sans liberté est de devenir si absolument libre qu’on fasse de sa propre existence un acte de révolte. »
Albert Camus

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2403
Re : Astronomie en général
« Réponse #632 le: 29 juillet 2017 à 11:07:10 »

Joli!

Les astronomes ne doutent pas de leur science.
"Mais les satellites Pan et Atlas tournent sur eux-mêmes en 14 heures environ. Il faudrait une période plus courte, de seulement 5 heures, pour que la force centrifuge entraîne un tel excès de matière à l’équateur."
Merci Monsieur, mais si le matériau est assimilable de l'argile humide par exemple et que la rotation rapide à l'origine a été freinée récemment?
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

zetareticuli

  • *
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4805
Re : Astronomie en général
« Réponse #633 le: 25 septembre 2017 à 22:23:17 »

“Le Big Bang n’est pas le début de l’univers et nous le savons depuis 40 ans”, selon un astrophysicien

Penser que l’univers et tout ce qui s’y trouve sont nés à l’époque du Big Bang, c’est «l’une des plus grandes idées fausses en science» selon un auteur astrophysicien et scientifique.

Il s’agit d’une image «attrayante et belle» qui explique beaucoup de ce que nous voyons, mais «malheureusement», c’est aussi «incorrect», et les scientifiques «savent depuis près de 40 ans», affirme un article pour Forbes rédigé par l’astrophysicien et scientifique Ethan Siegel, qui l’appelle «l’une des plus grandes idées fausses de l’univers».

Selon Siegel, l’idée originale suggère que l’univers a émergé d’un état chaud et dense qui se développe et se réchauffe. Si nous «continuons à extrapoler» dans le passé, l’univers deviendrait «plus chaud, plus dense et plus compact» jusqu’à un moment où la densité et la température augmentent à des valeurs infinies, où toute la matière et l’énergie dans l’univers sont concentrées en un seul point : une singularité.

Il est entendu que cette singularité (où les lois de la physique “disparaissent”) est aussi “le point final”, qui représente l’origine de l’espace et du temps, soutient l’auteur de l’article.

    Néanmoins, il continue, il y a des casse-tête et des paradoxes que la théorie du Big Bang ne peut pas expliquer. «L’Univers n’a pas de températures différentes dans des directions différentes, même si une zone à des milliards d’années-lumière dans une région n’a jamais eu le temps (depuis le Big Bang) d’interagir ou d’échanger des informations avec une région des milliards d’années-lumière dans direction opposée.”

En 1979, le scientifique américain Alan Guth a proposé une alternative à la singularité du Big Bang : la théorie de l’inflation cosmique, qui consistait en une phase précoce de la croissance exponentielle avant le Big Bang, et qui pourrait résoudre tous ces problèmes.

Si le Big Bang n’était pas le début de l’univers, qu’est-ce que c’était ?

Dans cet état cosmique, les fluctuations quantiques continueraient d’exister et au fur et à mesure que l’espace augmenterait, elles se répandraient dans l’univers, créant des régions avec des densités d’énergie légèrement plus élevées ou légèrement inférieures à la moyenne.

Siegel dit, ajoutant que lorsque cette phase de l’univers à sa fin, cette énergie «deviendrait matière et rayonnement, créant ainsi un état chaud et dense synonyme du Big Bang».

Pour tester cette idée, il fallait mesurer les fluctuations de la lumière excédentaire du Big Bang et trouver un modèle particulier compatible avec les prévisions d’inflation. Dans les années 1990, 2000, puis à nouveau en 2010, les scientifiques ont mesuré ces fluctuations en détail et ont trouvé exactement cela.

    “Le grand Big Bang est définitivement arrivé mais après la phase d’inflation cosmique. Ce qui s’est passé avant l’inflation (ou si l’inflation était éternelle dans le passé) est encore une question ouverte, mais une chose reste certaine : le Big Bang n’est pas le début de l’univers”, conclut le scientifique. Source
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14738
Re : Astronomie en général
« Réponse #634 le: 25 septembre 2017 à 22:39:35 »

Intéressante remise en cause de la théorie du Big Bang ! Einstein déjà bousculé par la physique quantique, et Darwin qui se trouve contesté de partout, un changement de paradigme se met en place, en attendant le suivant... qui proposera la Conscience comme Source universelle de toutes manifestations.

"Le Big Bang (« Grand Boum ») est un modèle cosmologique utilisé par les scientifiques pour décrire l'origine et l'évolution de l'Univers. Il a été initialement proposé en 1927 par le chanoine catholique belge Georges Lemaître, qui décrivait dans les grandes lignes l’expansion de l’Univers, avant que celle-ci soit mise en évidence par l'astronome américain Edwin Hubble en 1929. Ce modèle aurait été désigné pour la première fois sous le terme ironique de « Big Bang » lors d’une émission de la BBC, The Nature of Things (dont le texte fut publié en 1950), par le physicien britannique Fred Hoyle, qui lui-même préférait les modèles d'état stationnaire." - Source
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus prôches.
Les amis d'hier peuvent être les enfoirés de demain.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2403
Re : Astronomie en général
« Réponse #635 le: 26 septembre 2017 à 08:47:34 »

Je trouve "dérisoire" la prétention des hommes a vouloir expliquer ce qu'il ne peut "comprendre"...
Il semble qu'il y ait une nécessité logique à l'apparition de l'univers (ou plus globalement du réel).
La croyance en l'inflation impose DONC la croyance en un "début"....le joli big bang.
Un ballon a bien dû être gonflé à partir d'une baudruche....ben çà être pareil....

Il se trouve que l'univers n'a pas de "commencement" pas de limites ou de frontière.
Mais çà c'est "impensable"....alors il faut absolument adapter le réel aux limitations intellectuelles humaines.
Qui a demandé aux astrophysiciens ce qu'il y avait au dehors de cet univers, quand on crève la peau du ballon?
Un ballon vous dis-je.
Et à la fin il pètera.
C'est pourtant simple...
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Ascellu

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 655
Re : Astronomie en général
« Réponse #636 le: 27 septembre 2017 à 12:20:20 »

IP archivée
Aussi paradoxal que cela puisse paraître, il y a un chemin à parcourir et il faut le parcourir, mais il n'y a pas de voyageur. Des actes sont accomplis, mais il n'y a pas d'acteur

Ascellu

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 655
Re : Astronomie en général
« Réponse #637 le: 29 septembre 2017 à 19:23:56 »

Sonde Cassini : 20 ans d'odyssée spatiale en 30 photos à couper le souffle

Elle est considérée comme l'une des plus grandes aventures spatiales de l'histoire. La mission Cassini-Huygens (Cassini pour les intimes), qui orbite autour de Saturne, doit prendre fin vendredi 15 septembre. La sonde, qui a entamé son "grand final" en avril, va s'abîmer dans l'atmosphère de la planète aux anneaux, vingt ans après son lancement. "Cassini avait trois tonnes de carburants, aujourd'hui les réservoirs sont presque vides. C'est pour cela qu'on marque la fin de l'aventure", a expliqué sur France Inter Jean-Pierre Lebreton, planétologue responsable scientifique et technique de la mission entre 1984-2011 pour l'Agence spatiale européenne (ESA).

Pour célébrer la fin de cette odyssée, fruit d'une collaboration entre la Nasa et l'ESA, franceinfo a sélectionné trente photos prises par cette sonde qui se trouve à 1,4 milliard de kilomètres de la Terre. Au menu : Jupiter, la plus grosse planète de notre système solaire, Saturne, ses anneaux hypnotiques, son cyclone hexagonal et ses lunes aussi nombreuses qu'étranges.

http://www.francetvinfo.fr/sciences/espace/en-images-sonde-cassini-20-ans-d-odyssee-spatiale-en-30-photos-a-couper-le-souffle_2341799.html
IP archivée
Aussi paradoxal que cela puisse paraître, il y a un chemin à parcourir et il faut le parcourir, mais il n'y a pas de voyageur. Des actes sont accomplis, mais il n'y a pas d'acteur

Argonot

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 964
Re : Astronomie en général
« Réponse #638 le: 30 septembre 2017 à 17:35:13 »

En effet, la fin de la mission Cassini est un évènement important .

Je propose aussi ce lien qui apporte des informations complémentaires :
http://kidiscience.cafe-sciences.org/articles/mission-cassini/
IP archivée

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 18430
Re : Astronomie en général
« Réponse #639 le: 30 septembre 2017 à 20:12:59 »

Tout sur Cassini-Huygens - le site officiel

https://cassini-huygens.cnes.fr/fr

Et un résumé du documentaire passé sur France 5 le 12 septembre concernant Titan.
J'étais tellement persuadée que tout le monde avait regardé que je n'ai pas pensé à le signaler ici.  :-\


Alors que la sonde Cassini se prépare à son plongeon final dans l’atmosphère de Saturne, France 5 programme un documentaire franco-japonais sur la conquête de Titan, sa plus grosse lune.
Présentation du documentaire

Objet de curiosité depuis sa découverte au XVIIe siècle, Titan, la plus grosse lune de Saturne, a commencé à livrer ses secrets en 2005 grâce à une mission spatiale exceptionnelle : Cassini-Huygens. Après un voyage de 7 ans, un vaisseau orbiteur, Cassini, a réussi à envoyer une sonde, Huygens, se poser sur Titan à plus d’un milliard et demi de kilomètres de la Terre. À ce jour, Titan reste le corps céleste le plus lointain où l’homme ait réussi à faire atterrir une sonde.

C’est cette aventure hors du commun que « A la conquête de Titan » vous invite à revivre à l’heure où les survols de Cassini vont prendre fin après treize années d’une incroyable richesse pour le milieu scientifique.

Treize années durant lesquelles le vaisseau n’a cessé d’envoyer des données étonnantes révélant un monde complexe, proche de ce que nous connaissons sur Terre. Un monde doté d’une atmosphère, de saisons, de pluies, de lacs et de mers, de champs de dunes et de montagnes, d’un océan d’eau liquide caché sous sa surface, et surtout, de matières organiques qui pourraient permettre de voir se développer la vie. Autant d’éléments qui font de Titan une candidate sérieuse pour l’installation d’une colonie humaine.

Pour nous accompagner dans ce voyage hors du commun, les héros qui ont mené cette mission nous feront partager leur aventure scientifique, technologique et humaine, tandis qu’une reconstitution minutieuse en animation nous permettra non seulement d’embarquer à bord de Cassini et d’atterrir avec Huygens à la surface de Titan, mais aussi de parcourir ses paysages et de partager la vie quotidienne des futurs colons qui s’y installeront.


source et suite : http://www.air-cosmos.com/a-la-conquete-de-titan-mardi-12-septembre-sur-france-5-99811

IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 7644
Re : Astronomie en général
« Réponse #640 le: 01 octobre 2017 à 08:37:04 »

J'ai regardé le plongeon, enfin, la conférence qui a eu lieu durant le plongeon de la sonde sur Saturne.
Je trouve toujours un peu émouvant de voir s'éteindre sur les moniteurs, le dernier signal radio d'un instrument conçu par l'homme, fonçant vers l'inconnu.
Les scientifiques ont privilégié pour une question de priorité, et d'énergie, de ne laisser que quelques instruments de bord allumés, comme le spectromètre par exemple, plutôt que de tabler sur la réception d'hypothétiques images de l'intérieur de l'atmosphère.
Malgré tout, ils ont laissé une caméra allumée juste avant le grand plongeon; vous trouverez les toutes dernières images que la sonde nous a envoyée ici.


Dernier cliché envoyé par Cassini avant le grand saut.

Durant son entrée dans l'atmosphère de Saturne, Cassini a pu envoyer jusqu'à sa destruction finale, de nombreuses données provenant de ses instruments de bord.
Ces données prendront encore un certain temps à être décodées et interprétées.
D'une certaine façon la mission n'est pas tout à fait terminée, et nous pourrions encore faire quelques surprenantes découvertes, notamment à propos de son atmosphère, sur une énorme planète dont on ne sait finalement pas grand chose. 

Ascellu

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 655
Re : Astronomie en général
« Réponse #641 le: 06 octobre 2017 à 11:44:57 »

L'oeil de Fomalhaut, étoile des Poissons et son anneau de glace.



Fomalhaut (α Piscis Austrini) est l'étoile la plus brillante de la constellation du Poisson austral, et la 17e étoile la plus brillante du ciel nocturne. Son nom provient de l'arabe فم الحوت fum al-ħūt, ce qui signifie « la bouche du poisson ».
IP archivée
Aussi paradoxal que cela puisse paraître, il y a un chemin à parcourir et il faut le parcourir, mais il n'y a pas de voyageur. Des actes sont accomplis, mais il n'y a pas d'acteur

Ascellu

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 655
Re : Astronomie en général
« Réponse #642 le: 06 octobre 2017 à 18:56:59 »

"j'suis qu'un grain de poussière"


6 minutes pour voir la taille de l'Univers...
IP archivée
Aussi paradoxal que cela puisse paraître, il y a un chemin à parcourir et il faut le parcourir, mais il n'y a pas de voyageur. Des actes sont accomplis, mais il n'y a pas d'acteur

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2403
Re : Astronomie en général
« Réponse #643 le: 07 octobre 2017 à 08:57:55 »

Superbe merci.
Intéressante prise en compte des exoplanètes.
Et surtout CONTINUITE des échelles jusqu'à l'interprétation des structures en "éponge" des amas galactiques.
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

vephil

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 226
Re : Astronomie en général
« Réponse #644 le: 08 octobre 2017 à 19:58:02 »

Un astéroïde baptisé 2012 TC4 pourrait frôler la Terre à une distance minimale de 6.800 km, mais plus probablement à une distance d'environ 50.000 km (44.000 km selon certaines sources), le Jeudi 12 octobre prochain.
 
Selon le CNEOS (Centre Near Earth Object Studies) de la NASA, ce ‘gros caillou’ d'un diamètre d’environ 20 mètres s’approche de notre planète à la vitesse d’environ 7 km/seconde.

La NASA y voit l’occasion de tester son système de défense anti-astéroïdes.

De son côté, le directeur des opérations de l'ESA (l'Agence Spatiale Européenne), a déclaré que 2012 TC4 va passer "sacrément près" de notre bonne vieille planète.

Un réseau mondial de détection et de suivi des astéroïdes, constitué de plus d’une douzaine d’observatoires et de laboratoires à travers le monde, est censé permettre d’anticiper une menace potentielle.

2012 TC4 est de taille comparable à la météorite de Tcheliabinsk qui avait explosé le 15 février 2013 au-dessus de la ville russe, libérant une énergie 40 fois supérieure à la bombe larguée sur Hiroshima en 1945.
Mais, normalement, il ne devrait pas heurter la Terre.

Nous n'avons donc rien à craindre. ^-^

+d'infos: https://www.notre-planete.info/actualites/actu_60_asteroide-2012TC4-Terre.php
"L'astéroïde 2012 TC4 va frôler de très très près la Terre le 12 octobre 2017"


IP archivée
Je les aime mais pas dans mon assiette