Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Vendredi 04 mars 2016  (Lu 1168 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

roxane

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 47
Vendredi 04 mars 2016
« le: 02 mars 2016 à 19:46:37 »

Dominique Bertrand, musicien voyageur et écrivain, explore les lois de la résonance et les effets psycho-acoustiques dans différents domaines de recherches. En chemin, il croise plusieurs traditions des Arts de l'Écoute (Inde, Tibet, Kabbale, Chamanisme mexicain...) et partage depuis trente ans sa réflexion avec des des musiciens, des compositeurs, des psychologues, des musicothérapeutes et des psychanalystes. Outre des concerts et maintes expériences musicales,  il propose une réflexion approfondie sur la résonance à travers ses écrits, des conférences et des stages de formation. 
                                                                         
À cheval entre la pratique musicale et la recherche anthropologique, sa recherche commence par la confrontation de la musique avec-ce-qui-n'est-pas-elle : sur le plan artistique cela concerne la poésie, la danse, le théâtre, le conte, le cinéma, la télévision. Sur le plan de la réflexion cela implique l'anthropologie, l'esthétique, la psychologie, l'acoustique et l'histoire. Mais tout cela passe avant tout par le fait de rencontrer d'autres musiques - avec tout leur champ de résonance culturel - et d'apprendre à dialoguer avec elles.
IP archivée

Titi24

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 131
Re : Vendredi 04 mars 2016
« Réponse #1 le: 05 mars 2016 à 00:25:23 »

Une belle découverte partagée par l'invité.

"Le hang est un instrument de musique acoustique de la famille des idiophones inventé par Felix Rohner et Sabina Schärer à Berne en Suisse en 2000.
Le hang est un volume lenticulaire creux composé de deux coupelles métalliques embouties. La partie haute de l'instrument s'appelle le « ding »,
elle est constituée d'une note fondamentale et de sept ou huit notes l'entourant. La partie basse, « gu » est une surface lisse dotée d'un trou en son centre.

[...]



Devant le succès inattendu de cet instrument, que les créateurs n'avaient pas réellement souhaité, ces derniers ont tenté de décourager les acheteurs,
trop nombreux à leur goût, en conditionnant l'achat d'un instrument à l'envoi d'une lettre de motivation ainsi que le déplacement dans l'atelier en Suisse.
Cela n'a pas découragé les acheteurs, qui étaient plus de 20.000 à en envoyer.

Finalement, PANArt a décidé de cesser sa fabrication et sa vente en septembre 2015. Il n'est dès lors plus disponible qu'en occasion (bien qu'il soit
difficilement trouvable, les acheteurs s'engagent généralement à ne jamais le revendre) ou sous forme de contrefaçon.
" - D'après Wikipédia
IP archivée

mistigrigri

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2044
Re : Vendredi 04 mars 2016
« Réponse #2 le: 05 mars 2016 à 22:58:15 »

Il y a des instruments qui y ressemblent comme  le H.A.P.I Drum (Hand Activated Percussion Instrument), "un instrument à percussion mélodique complètement intuitif qui peut être joué par tout un chacun, même sans aucune connaissance musicale préalable".:
http://www.pick-et-boch.com/fr/abmamuwb/abkerweb/menu_principal.php?cxmen=HTPGZOHAPI
j'ai pu en voir sur le salon Bien-être de la Porte de Versailles. Il est moins cher que le hang ( vers les 300/400 euros) car de fabrication chinoise en série.
IP archivée