Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: OVNI EN RUSSIE  (Lu 1547 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

CRISTAL

  • Invité
OVNI EN RUSSIE
« le: 24 décembre 2007 à 19:11:41 »

http://www.ufoevidence.org/cases/case1138.htm
j'ai des doutes sur l'objet qu'en pensez vous ?
IP archivée

Flatron

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1207
OVNI EN RUSSIE
« Réponse #1 le: 24 décembre 2007 à 20:22:57 »

Salut

Pas mal d'études ont été faites sur cette vidéo, nottement pour savoir si les costumes des soldats étaient réellement d'époque, sur le boitier qui contenait les bobines de films et sur les plans de caméra par rapport aux habitudes des caméraman du KGB à cette époque. L'autopsie a également été décortiquée et on est arrivé dans une impasse... on ignore si ce document est réel ou si c'est un canular... encore une fois  :roll:

ROSWELL RUSSE

Voilà un article que j'avais rédigé sur le sujet qd je m'y étais penché :

"Diffusé à 20h, ce film 16 mm couleur présentait la supposée récupération d'un OVNI en territoire soviétique, près de Berezovsky, dans l’état de Sverdlovsk. Roger Moore était le présentateur de cette série de programmes, compilés à partir de supposés achats de documents secrets de l'ancien KGB sur le marché noir de Moscou. Comme dans tous les programmes de la série "The Secret KGB", l'histoire commence quand les journalistes contactent des ex-agents du KGB qui leurs vendent diverses archives secrètes. Ces archives sont données comme authentiques mais le doute dû à l’appât du gain et le montage de canulars ne peuvent être exclus.

Les trois parties du programme

Dans la première partie du reportage, V.G.Vereschagin, auteur du livre "Ovnis en URSS" explique que de nombreux résidents de la région de Sverdlovsk ont vu des lumières survoler leur village et ont entendu une explosion le 27 de novembre 1968. Vereschagin confirme que la presse locale a relaté l’évènement de Sverdlovsk. Selon lui, le journal informait du crash "de boules de lumière volantes" dans la forêt voisine et la mise en "alerte" du KGB. Dans le reportage on voit un morceau de ce périodique "Vecherny", mais on ne peut lire qu’une partie de la date : 29 novembre de 1968 et on a par la suite accusé Vereschagin de ne pas pouvoir donné la preuve de cette publication.

Dans la seconde partie, on voit l'arrivée de soldats qui, rapidement encerclent le lieu. Nous voyons le disque sommairement enterré qui peut être estimé à une hauteur de deux mètres. Soit des dimensions réelles estimables à un peu plus de quatre mètres de diamètre. Les arbres ne semblent pas beaucoup endommagés et l’ovni est "planté" en lisière de la forêt de l’Oural. Les corps d’humanoïdes récupérés auraient été envoyés en un lieu sûr de Moscou et estampillés sous le label "le nain de Sverdlovsk". Le KGB aurait pensé au début avoir affaire à un avion espion Américain ou Anglais mais après avoir analysé les matériaux, ils comprirent que l’engin n’avait pas pu être fabriqué sur notre planète.

Dans la troisième partie nous assistons à l'autopsie d’un cadavre humanoïde effectuée par trois médecins (Gordeenko, Kamyshov et Savitsky) du Département Anatomique de la Troisième Institut Médical de Semashko à Moscou. Le film est en couleur et les spécialistes qui dissèquent le thorax mutilé de l’extraterrestre portent des blouses blanches sans aucune autre protection, pendant toute la durée de l'opération. Le bâtiment où est effectué l’autopsie est un ancien laboratoire biologique secret de l’état devenu aujourd'hui un institut privé. On a découvert en 1998 que le "docteur" Savitsky qui se trouve dans le document était bien étudiant à l’époque des faits. Le programme nous montre ensuite les certificats de décè des trois médecins (qui n’ont pu être authentifiés par les enquêteurs sur le dossier) et qui montre qu'ils sont tous les trois morts d'hémorragie cérébrale... une très curieuse coïencidence !

En mars 1998, les membres d'un équipe de producteurs de télévision Américaine ont déclaré avoir réalisé le film en question par appât du gain. Ils auraient engagé des comédiens à Moscou, acheté des uniformes de 1968, fabriqué une soucoupe en mousse plastique et monté quelques prises dans la forêt. Pourtant l’ufologue Stanton Friedman qui a vu le film reste perplexe et pense qu’il faudrait enquêter sérieusement sur les uniformes des soldats. De plus les experts qui ont vu les boîtes du film et examiné les pellicules, pensent qu’elles sont authentiques et correspondent aux standards de l’époque. Les couleurs et la nature des uniformes correspondent elles aussi aux caractéristiques des films des années 60 ! Information et désinformation, voilà un cas qui n'a rien à envier à celui de Roswell.."
« Modifié: 16 février 2011 à 13:24:12 par katchina »
IP archivée