Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Je Me Souviens  (Lu 15549 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14877
Je Me Souviens
« le: 25 mai 2016 à 21:22:37 »

Sami Frey pédale sur un vélo en récitant le fameux texte de Georges Perec - 1978 :



Ici, un extrait :

« Modifié: 23 novembre 2017 à 23:09:11 par katchina »
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus proches..
Mais tant que tu n'as rien, on ne risque pas de te le prendre.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14877
Re : Je Me Souviens
« Réponse #1 le: 25 mai 2016 à 21:44:30 »

A vous la suite. Exemples :

"Je me souviens que la Poste nous livrait le courrier deux fois par jour,
et que le timbre coûtait trois fois moins cher."

"Je me souviens de Maurice Pialat le poing levé face au public du Festival de Cannes en 1987,
en déclarant : Si vous ne m'aimez pas, sachez que je ne vous aime pas non plus."
« Modifié: 25 mai 2016 à 21:55:25 par Nemo492 »
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus proches..
Mais tant que tu n'as rien, on ne risque pas de te le prendre.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 16400
Re : Je Me Souviens
« Réponse #2 le: 25 mai 2016 à 23:18:01 »

Je me souviens qu'il y avait des distributeurs de tickets de passage numérotés aux arrêts d'autobus (comme ceux qu'il y a maintenant à la Sécu) et le conducteur appelait les numéros des personnes qui pouvaient monter "25 à 36" par exemple. Et le 37 attendait le bus suivant.

Je me souviens qu'au bar dans les cafés il y avait des oeufs durs.

Je me souviens des bacs à sables avec du vrai sable dedans pour faire des châteaux.


IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14877
Re : Je Me Souviens
« Réponse #3 le: 25 mai 2016 à 23:24:02 »

Je me souviens qu'il y avait parfois des crottes de chiens dans les bacs à sable.

Je me souviens des poinçonneurs dans le métro, et pas seulement à la station des Lilas.
Il y avait aussi des portillons verts très épais, qui étaient activés par des systèmes à pistons.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus proches..
Mais tant que tu n'as rien, on ne risque pas de te le prendre.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 16400
Re : Je Me Souviens
« Réponse #4 le: 25 mai 2016 à 23:33:49 »

Je me souviens du poinçonneur du métro Montparnasse qui me disait Kenavo, le lundi matin, quand je lui tendais mon ticket en chantant "La jument de Michao"
« Modifié: 03 octobre 2017 à 23:34:10 par katchina »
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 16400
Re : Je Me Souviens
« Réponse #5 le: 25 mai 2016 à 23:40:42 »

Je me souviens des mini jukebox à côté des tables dans les cafés. Quand on ne mettait pas le son trop fort on ne gênait pas celui utilisé par la table d'à côté.
« Modifié: 25 mai 2016 à 23:54:43 par katchina »
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4571
Re : Je Me Souviens
« Réponse #6 le: 25 mai 2016 à 23:47:31 »

Je me souviens qu'il y avait des Ford Taunus et des Ford Capri
et parfois même des Mustang.

Je me souviens que dans les parques à bécanes il y avait des quantités
invraisemblables de motos type Testi.

admn : image invalide
« Modifié: 03 octobre 2017 à 20:13:12 par katchina »
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14877
Re : Je Me Souviens
« Réponse #7 le: 26 mai 2016 à 00:19:37 »

Je me souviens des Scopitones, des juke-boxes avec un écran,
installés dans certains cafés, et de leur succès éphémère.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus proches..
Mais tant que tu n'as rien, on ne risque pas de te le prendre.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4571
Re : Je Me Souviens
« Réponse #8 le: 26 mai 2016 à 00:41:01 »

Je me souviens qu'on rapportait les bouteilles de verre vides à la consigne du Prisunic, qu'on déposait sur une sorte de tapi roulant, puis l'appareil nous distribuait un ticket à déduire à la caisse.
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

justebienlibre

  • juste bien libre
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 541
  • merci
Re : Je Me Souviens
« Réponse #9 le: 26 mai 2016 à 19:59:26 »

Je me souviens de moments magiques où juste quelques amis, quelques lieux devenus territoires de jeux, nous convenaient amplement. De ces gadgets consuméristes tel Pif Gadget, et de Lui, ou et de PlayBoy, et des fameuses figurines Panini.

Je me souviens bien de la manipulation déjà très présente pour mon jeune âge.
« Modifié: 28 juillet 2016 à 00:23:52 par Nemo492 »
IP archivée
la liberté s'arrête là où celle des autres commence et sans avatar ou drapeau pour faire plaisir à némo

Vent du Nord

  • Modérateur Global
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 647
Re : Je Me Souviens
« Réponse #10 le: 28 mai 2016 à 09:30:17 »

Je me souviens que les marquages des routes étaient jaunes et non blancs.

Je me souviens des phares des voitures qui devaient obligatoirement produire une lumière jaune.

Je me souviens qu'en France, les passages protégés pour piétons étaient délimités par de vrais gros clous jaunes plantés entre les pavés, d'où leur nom de "passages cloutés".

Je me souviens que les voitures étaient fournies avec une manivelle pour démarrer leur moteur, et que l'orifice prévu pour cet usage avait habilement été dissimulé par Peugeot en insérant un "zéro creux" dans les numéros de leurs modèles (304, 403, 404...)

Je me souviens que les voitures à traction avant semblaient révolutionnaires, un grand luxe ; il était en effet plus simple de motoriser le train arrière, non directionnel.

Je me souviens avoir appris à conduire sur une VW Coccinelle, déjà jugée ringarde à l'époque.

Je me souviens d'un apéritif qui s'appelait Bartissol, dont la publicité sur Radio-Luxembourg faisait l'objet d'un jeu, au cours de l'émission "Ça va bouillir" animée par Zappy Max : un reporter arpentait les trottoirs, interpellait les passants, et celui qui avait sur lui une capsule de Bartissol remportait un lot.

Je me souviens de locomotives à vapeur, attelées à leur tender à charbon, et d'immenses plateaux tournants pour leur faire faire demi-tour.

Je me souviens que les téléphones à cadran rotatifs étaient encore rares, et que seuls quelques voisins disposaient d'un poste fixe ; parfois, en cas de détresse nocturne, il fallait aller les réveiller pour appeler des secours.

Je me souviens qu'à l'école, chacun avait une ardoise, une vraie ardoise en pierre, qu'on écrivait dessus avec une "touche", et qu'il était difficile d'effacer textes et dessins pour les réutiliser.

Je me souviens que les bancs d'école disposaient d'un creux destiné à accueillir l'obligatoire encrier. Lorsqu'il fut autorisé d'employer des stylos avec réservoir en remplacement des plumes métalliques difficiles à emboîter sur le porte-plume, on se blessait moins, mais on se mettait de l'encre partout.

Je me souviens de nombreux jouets métalliques divers, très solides, mais source de nombreux bobos.

Je me souviens de fer-à-repasser massifs, en fonte, qui chauffaient sur l'immense plaque de cuisson de la cuisinière à charbon munies de plaques rondes amovibles permettant l'approvisionnement du feu par le haut.

Je me souviens que l'amiante a été vue comme un extraordinaire progrès : roche fibreuse ignifuge, très légère, facile à modeler, je me demandais pourquoi on ne l'utilisait pas encore partout ! Avec le recul, je comprends maintenant que ce n'était pas une si bonne idée.

Je me souviens que le laitier livrait à domicile avec une charrette attelée à un cheval, et qu'on l'entendait de loin au bruit des fers (clap-clop-clap-clop) sur les pavés.

Je me souviens de ciels vraiment bleus (et non pas bleutés comme aujourd'hui), et les rares traînées de condensation des avions ne perduraient que quelques secondes. Je me souviens que les rapides F-104 de l'armée belge utilisaient ces contrails pour tracer dans le ciel le nom de la marque de cigarettes "set" : délicat exercice de pilotage de précision, obligeant à ralentir pour marquer les espaces entre les lettres, le "s" était déjà disparu lorsque l'avion traçait la barre du "t".

Je me souviens que les "toilettes" n'étaient qu'une planche trouée au-dessus d'une fosse malodorante, loin dans le jardin. Enfant, j'avais peur de tomber dans ce trou trop grand pour moi.

Je me souviens que tout le monde allait à l'école le samedi matin, et mon père travaillait aussi le samedi matin. Le samedi matin était également jour de marché en ville, et le retour en bus était tout un folklore : bondés au point de ne pouvoir charger tout le monde, transportant aussi des caisses de légumes (sous les sièges), de poulets (sur les genoux), les sacs postaux (derrière le conducteur). Le samedi, le facteur ne passait qu'une seule fois.

Je me souviens de navetteurs en chemin de fer qui transformaient les durs trajets vers le boulot en véritables fêtes, avec super ambiance dans tout le wagon, surtout le lundi matin, lorsque les supporters d'Anderlecht groupés à l'avant taquinaient amicalement mais bruyamment les supporters du Standard massés à l'arrière, avec des boulettes en papier passant par-dessus les têtes des joueurs de cartes.

Je me souviens de la cuisson des confitures. Une fois pleins et refroidis, les pots devaient être recouverts d'un carré de cellophane maintenus par un élastique. Elastiques et cellophanes étaient vendus en kit, et les carrés de plastique étaient séparés d'une feuille de papier bon marché que ma sœur et moi récupérions avidement pour dessiner dessus.
IP archivée

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 16400
Re : Je Me Souviens
« Réponse #11 le: 28 mai 2016 à 17:30:08 »

Je me souviens que les trains à locomotive à vapeur faisaient une jolie musique dont  le rythme accélérait avec la vitesse du train :
tchi... ki... ti..Tchouuuuuu /tchi... ki... ti..Tchouuuuuu / Tchi-ki-ti-tchou / Tchi-ki-ti-tchou / tchikititchou/  tchikititchou/

Je me souviens qu'il fallait une bonne dizaine d'heures pour faire Paris/Marseille et que ce n'était pas direct.

Je me souviens qu'avant l'avènement du RER, le métro s'arrêtait aux portes de Paris et que les banquettes étaient en bois. Ensuite il y avait des bus, et la ligne de chemin de fer "la petite ceinture".

Je me souviens que ce qui m'effrayait peut-être plus que tomber dans le trou des "toilettes-à-la-planche-trouée" du fond du jardin était la nuée de grosses mouches noires qui nous tournait autour.

Je me souviens que pour "nous essuyer" il y avait du papier journal coupé en carré accroché à un clou au bout d'une ficelle, sur la porte en bois desdites toilettes.

Je me souviens que pour la nuit on avait des pots de chambre avec un couvercle en métal que l'on vidait dans la cabane-toilette-du-fond-du-jardin le lendemain matin.

Je me souviens qu'à l'école on écrivait avec des plumes Sergent Major qui arrachaient le papier.

Je me souviens des étés où l'on chantait, tous réunis autour de la grande table en bois pour écosser les haricots verts et les petits pois frais.
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

Vent du Nord

  • Modérateur Global
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 647
Re : Je Me Souviens
« Réponse #12 le: 28 mai 2016 à 20:17:02 »

[Merci pour ce jeu qui ravive tant de souvenirs]

Je me souviens du ramassage des papiers et vieux journaux, collectés par des bénévoles avec un camion, au profit des Prisonniers de Guerre car la revente aux papeteries rapportaient quelques sous. C'était un temps où recyclage et écologie allaient de soi, par simple bon sens.

Je me souviens de Maurice Chevalier, en clochard dans un film, chantant "Ma Pomme, c'est Moi-a-a-a ; j'suis plus heureux qu'un roi..."

Je me souviens d'émissions scientifiques (en radio), avant 1969, où la vie sur les autres planètes était considérée comme allant de soi, en particulier sur Mars. Si les progrès en astronautique continuaient sur le même rythme (comme d'ailleurs dans les autres disciplines), l'Homme marcherait sur Mars avant l'an 2000.

Je me souviens qu'en juillet 1969, ma grand-mère ne voulait pas croire que deux hommes marchaient sur la Lune. Il est vrai qu'elle n'avait pas fait d'études ; je la voyais comme rétrograde, inculte, et réactionnaire face aux images probantes. A cette époque, j'ignorais ce qu'était la Ceinture de Van Allen.

Je me souviens d'un jeu télévisé appelé Le Francophonissime où l'on se cultivait en s'amusant.

Je me souviens de Robert Rocca, humoriste et chansonnier, qui raffolait des charades à glissement phonétique, comme, par exemple :
- mon premier est une étendue d'eau ;
- mon deuxième est ce que dit un quidam qui laisse tomber 2 pièces de 5 francs ;
- mon troisième est très étroit ;
- mon tout est un célèbre théâtre parisien.
Solution :
- Lac
- Oh ! Mes dix francs !
- Seize (puisque treize et trois font seize).

Je me souviens avoir été voir le premier Star Wars au cinéma (épisode IV). A l'époque il y avait des ouvreuses auxquelles on donnait une petite pièce pour avoir le "programme", et il était malvenu de manger durant la séance. Dans ce film, le méchant s'appelait alors Darth Vador, et il n'était nullement question d'une suite, ni d'une trilogie, et encore moins d'une triple trilogie !

Je me souviens avoir déjà posté (sur un autre fil) que le nom de Darth Vador avait changé au fil du temps. Comme quoi, en vieillissant, malgré Alzheimer, on garde la mémoire, mais on a un peu tendance à radoter !
IP archivée

Vent du Nord

  • Modérateur Global
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 647
Re : Je Me Souviens
« Réponse #13 le: 30 mai 2016 à 08:58:32 »

Je me souviens qu'il y a un demi-siècle, il était enseigné qu'il ne fallait surtout pas aller s'abriter sous un arbre en cas d'orage. Les parents l'enseignaient, les grands-parents l'enseignaient, l'école l'enseignait, les médias l'enseignaient. Cela faisait partie du savoir collectif.
          [en rapport avec l'actualité tragique]
IP archivée

Edith

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 291
Re : Je Me Souviens
« Réponse #14 le: 30 mai 2016 à 11:35:23 »

Je me souviens ... du 30 Mai 1968 ...

jour où après un mois d'une "chienlit" imposée...( pas  seulement ni forcément par les étudiants) qui paralysa totalement le pays, le "peuple"  de France sortant enfin de son apathie, de sa lenteur à réagir, de sa nonchalance, de son indolence et de son inertie, provoqua une manifestation qui (de la Concorde à l'Etoile) fut considérée comme une "marée" humaine, estimée à un million de personnes.

Lorsqu'en effet la tête du cortège atteignit l'Etoile, la place de la Concorde était encore noire de monde et ceux qui s'y trouvaient  allaient seulement commencer à remonter les Champs.
 
« Modifié: 03 octobre 2017 à 23:03:16 par katchina »
IP archivée