Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: astrophysique 1 : l'expansion  (Lu 8229 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

tierri

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 34
astrophysique 1 : l'expansion
« le: 04 Juin 2016 à 00:00:35 »

Bonjour, j'aurais aimé trouver une rubrique réservée aux sciences mais je peux très bien raconter mon histoire ici.

J'aimerais vous entrainer dans une longue balade en astrophysique, étape par étape, en opposant les idées les plus simples au paradigme établi, le désir de simplicité est quasiment érigé en doctrine, et ça marche étonnamment bien, à ceci près que cela ne plait pas du tout aux ténors de la discipline qui passent pour des idiots.

Première étape : l'expansion

J'aurais bien commencé par expliquer le paradigme actuel sur la question, mais ... c'est chiant.

Soyons simples !

L'univers est en expansion. Soit, cela doit demander de l'énergie.
Cette expansion n'est pas perceptible au niveau des galaxies, donc je suppose qu'elle l'est là ou il n'y en a pas, et de fait quand on observe la structure de l'univers on voit des bulles de vide qui semblent enfler avec des galaxies sur les bords, une structure faisant penser à une éponge ou à la mousse sur la bière.
Je propose maintenant une expérience que je conseille aux astrophysiciens du monde entier, sortez et constatez que le soleil ... ça chauffe ! Alors attention, évitez les nuages et la nuit !
Des petites boules de feu il y a quelques unes dans une galaxie, j'ose affirmer que, quelle qu'en soit la forme, les galaxies émettent de l'énergie.
On a donc d'un coté des galaxies sans expansion qui émettent de l'énergie, et de l'autre de l'espace en expansion qui en consomme, question : d'où vient l'énergie qui génère l'expansion ?
J'offre 0,10 euros sous la forme d'une reconnaissance de dette éventuellement réglable en 10 mensualités au premier qui donne la réponse.

Suivez les aventures astrophysiques de tierri dans le prochain épisode : l'accélération de l'expansion.
IP archivée

tierri

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 34
Re : astrophysique 1 : l'expansion
« Réponse #1 le: 04 Juin 2016 à 13:56:18 »

Je donne la réponse : c'est l'énergie émise par les galaxies qui génère l'expansion.

N'allez pas penser que je vous crois trop bête pour trouver par vous-même, c'est à cause de la prime de 0,10 euros, j'ai réfléchi et si quelqu'un la prend je risque d'être dans l'embarras.
Le CEDIS (CEntre Départemental pour l'Insertion Sociale) me coupe les vivres de temps en temps pour différentes raisons, ce qui me met dans le rouge, une situation dont nos "amis" banquiers savent tirer parti, pour exemple : je paye une mensualité d'environ 40 euros pour mon électricité, si je suis dans le rouge le prélèvement est rejeté et la banque me facture 20 euros de frais bancaires, mais ils sont gentils et me donnent une seconde chance de payer ma facture d'électricité en présentant, une semaine plus tard, une seconde fois le prélèvement, 20 euros de frais supplémentaires, au bilan cela me double ma facture.
Alors 10 mensualités rejetées deux fois, j'en ai pour 400 euros plus les autres frais, je suis moyennement intéressé !
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14314
Re : astrophysique 1 : l'expansion
« Réponse #2 le: 04 Juin 2016 à 14:16:46 »

J'aimerais vous entrainer dans une longue balade en astrophysique, étape par étape...

Alors la suite ! Mais les présupposés de la question sont peut-être faussés.

A confronter avec la théorie des Universons, du docteur en astrophysique Claude Poher, plusieurs fois reçu sur RIM. Les fichiers audios sont toujours disponible dans nos archives, sur rimcast.fr
« Modifié: 04 Juin 2016 à 14:28:42 par Nemo492 »
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus prôches.
Protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge..
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

tierri

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 34
Re : astrophysique 1 : l'expansion
« Réponse #3 le: 04 Juin 2016 à 14:56:25 »

Je ne connaissais pas cette théorie, mais elle ne me semble ni plus vrai ni plus fausse que les autres, c'est certainement une interprétation partielle de la vérité.
Je trouve cela encore beaucoup trop compliqué.
Il y a bien quelque chose dans ce que l'on appelle "vide" et qui ne l'est en aucun cas mais inventer une nouvelle particule n'est pas à mon sens une réponse pertinente.

Je compte aborder le sujet de LA particule élémentaire dans l'épisode 5 ouvrant la porte de la mécanique quantique, c'est un épisode clé qui fait tenir l'ensemble de la construction, c'est là qu'il faut être le plus extrémiste dans la simplicité.
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14314
Re : Re : astrophysique 1 : l'expansion
« Réponse #4 le: 04 Juin 2016 à 15:27:43 »

inventer une nouvelle particule n'est pas à mon sens une réponse pertinente.

Il ne s'agit pas d'inventer mais possiblement de découvrir ce qui est déjà.

Sinon à quoi bon que les chercheurs du boson de Higgs se décarcassent au Cern ?
Ils ne font que chercher à tracer une particule, avec un matériel hyper-sophistiqué,
mais n'ont jamais prétendu la créer.

Pas plus que les Quarks n'ont été "inventés" pour les besoins des chercheurs : "La théorie des quarks a été formulée par le physicien Murray Gell-Mann, qui s'est vu attribuer le prix Nobel de physique en 1969."
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus prôches.
Protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge..
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

tierri

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 34
Re : astrophysique 1 : l'expansion
« Réponse #5 le: 04 Juin 2016 à 16:00:21 »

épisode 2 : l'accélération de l'expansion

Le paradigme actuel prévoit une forte accélération initiale (ils sont bien emmerdé d'ailleurs car comme ils veulent démarrer d'une singularité le premier instant donne une expansion infinie) qui diminue au fil du temps, les observations ont confirmé cela, du moins jusqu'à ce qu'elles soient assez fines pour révéler un petit problème qui les a plongé dans un profond émoi :

L'expansion diminue moins que prévu, quelque chose semble agir à contre-sens en accélérant l'expansion.

Tout marchait si bien avant, cela est contrariant mais un physicien digne de ce nom sait s'adapter, ils ont donc déclaré qu'il y avait heuuuu ... de l'énergie heuuuu .... sombre.
Un terme qui finalement image bien le contenu de leurs idées.

Je me replace dans le contexte de l'épisode 1, c'est l'énergie émise par les galaxies qui génère l'expansion, Il n'y a aucune raison de penser que la quantité d'énergie émise par les galaxies augmente, au contraire elle devrait plutôt diminuer régulièrement selon une courbe correspondant en tout point à leurs prévisions pour l'expansion.
Mais la quantité d'énergie émise par les galaxies ce n'est pas encore l'expansion.
Si l'énergie abouti à la création d'espace, il y a donc un lien entre énergie et espace, une conversion possible.
J'en viens à parler de densité d'énergie de l'espace, quand je l'associe à la RG je me dis que cette densité est plus forte au abords des astres et plus on s'éloigne plus cet espace énergétique est libre de s'étaler.
L'expansion se produit dans les zones de vide au plus loin des galaxies, et expansion faisant donc de plus en plus loin des galaxies et de plus en plus libre de s'étaler.

Donc la même quantité d'énergie génère aujourd'hui une expansion plus forte que par le passé, la voilà la part d'accélération de l'expansion.
IP archivée

tierri

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 34
Re : Re : Re : astrophysique 1 : l'expansion
« Réponse #6 le: 04 Juin 2016 à 16:09:00 »

inventer une nouvelle particule n'est pas à mon sens une réponse pertinente.

Il ne s'agit pas d'inventer mais possiblement de découvrir ce qui est déjà.

Sinon à quoi bon que les chercheurs du boson de Higgs se décarcassent au Cern ?
Ils ne font que chercher à tracer une particule, avec un matériel hyper-sophistiqué,
mais n'ont jamais prétendu la créer.

Pas plus que les Quarks n'ont été "inventés" pour les besoins des chercheurs : "La théorie des quarks a été formulée par le physicien Murray Gell-Mann, qui s'est vu attribuer le prix Nobel de physique en 1969."

Je ne la remets pas en question, ni aucune autre, à ce compte-là des particules il y en a même une infinité, pour moi c'est toujours la même sous différentes formes.
IP archivée

Edith

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 291
Re : astrophysique 1 : l'expansion
« Réponse #7 le: 04 Juin 2016 à 18:42:37 »

O.K. tu nous as montré que tu étais un "astro... physicien" hors pair.

Je vais donc me permettre de te poser une question :

A quoi peut me servir de "savoir" ce qui se passe réellement ... ou s'est passé il y a des milliards d'années ... au dessus de nos têtes ?
Qu'est -ce que ça peut m'apporter pour mieux gérer ma vie ?

D'autre part, la science étant la faculté de dire blanc un lundi, mais noir le samedi qui suit,  quelle raison aurions-nous de penser que la "vérité" que tu nous proposes correspond réellement à ce qui se passe là-haut ?
IP archivée

tierri

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 34
Re : astrophysique 1 : l'expansion
« Réponse #8 le: 04 Juin 2016 à 19:43:59 »

Je ne cherche pas à mieux gérer ta vie Edith, ça c'est ton unique affaire.
Si tu juges que mon discours ne t'apporte rien, tu as certainement raison.

Mais ne m'engueule pas, pourquoi es-tu fâchée ?
Je ne te veux aucun mal et j'accepte volontiers l'idée de pouvoir me tromper.
Mais tu as oublié de me préciser quel point précisément te semblait suspect.
IP archivée

Edith

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 291
Re : astrophysique 1 : l'expansion
« Réponse #9 le: 04 Juin 2016 à 21:05:36 »

Sur quoi bases-tu ta conviction que je sois fâchée,
que je t'engueule, et pire,
que je pense que tu me veuilles "du mal" ?

Outre qu'aider autrui -  quand on le peut - à mieux gérer sa vie me semble hautement souhaitable, j'ai simplement posé une question des plus banale, bien que des plus importante :

Est-ce que tout cet argent, toute cette énergie que l'on déploie ( pour finalement  rester incapable de sonder cet insondable qu'est l'Univers) ont le moindre intérêt pour répondre à la triple question :
 
"Que faisons-nous sur Terre ?
Pourquoi la Vie ?
Pourquoi la Mort ? "
IP archivée

tierri

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 34
Re : astrophysique 1 : l'expansion
« Réponse #10 le: 04 Juin 2016 à 22:57:52 »

Je ne sais pas Edith, à priori ce n'est pas l'objectif.
IP archivée

Roger

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 279
Re : astrophysique 1 : l'expansion
« Réponse #11 le: 05 Juin 2016 à 00:35:24 »

Tierri, continue sur ta lancée, termine ton post sur l’expansion et surtout, ne te laisse avoir par cette intervenante qui distille son venin à longueur de forum.
Bonne soirée à toi :)
IP archivée

tierri

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 34
Re : astrophysique 1 : l'expansion
« Réponse #12 le: 05 Juin 2016 à 05:43:05 »

épisode 3 : la matière noire

héhé, on va encore rigoler là !
J'ai trouvé la matière noire, si si, soyez pas surpris, au fond d'un puits sombre creusé par l'ignorance de nos scientifiques qui mettent du sombre dès qu'ils ne comprennent pas quelque chose.

Le problème est toujours le même et le sera encore dans l'épisode suivant sur le paradoxe de Langevin, il tient dans la manière de voir l'espace et plus particulièrement ce que l'on appelle injustement "vide", on sait aujourd'hui que le vide ne l'est pas mais ce n'était pas le cas il y a cent ans, ce brave Albert Einstein a construit la RG en se basant sur le concept de vide, et si le vide n'existe pas cela change la donne.

Dans la vision classique quand on s'éloigne des masses l'espace devient plat tandis que dans la présentation de l'épisode 2 l'espace caractérisé par une densité d'énergie s'étalera toujours autant qu'il lui sera permis de le faire, l'espace n'est en aucun cas plat et dans ce cas on n'a pas besoin de matière noire pour expliquer les forces gravitationnelles constatées.
IP archivée

Vent du Nord

  • Modérateur Global
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 620
Re : astrophysique 1 : l'expansion
« Réponse #13 le: 05 Juin 2016 à 10:07:03 »

tierri, nous te suivons avec attention, mais aussi avec vigilance. Continue !

Perso, je n'adhère pas non plus au concept d'énergie noire, ni à celui de matière noire. D'autre possibilités existent, d'autres modèles cohérents tiennent la route. Aussi, d'autres approches non mainstream ne sont pas dénuées d'intérêt, comme par exemple, les univers énantiomorphes popularisés par Jean-Pierre Petit, ou les travaux de Nassim Haramein.
IP archivée

tierri

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 34
Re : Re : astrophysique 1 : l'expansion
« Réponse #14 le: 05 Juin 2016 à 13:52:01 »

comme par exemple, les univers énantiomorphes popularisés par Jean-Pierre Petit

J'adhère pleinement à cette vision de l'univers, la description que je vais en faire cadre parfaitement avec cette idée, le "Janus" de M.Petit a sa place dans mon univers.

Je fais du "vide" un composant bien concret, au même titre que la matière, il est à la matière ce que l'énergie est à la masse.
Energie/masse et vide/matière sont des manifestations de cet "énantiomorphie" de l'univers.

Reste à comprendre la mécanique sous-jacente.
IP archivée