Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: * Ca chauffe en Allemagne  (Lu 4488 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Zorn

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 514
Re : * Ca chauffe en Allemagne
« Réponse #15 le: 20 décembre 2016 à 12:31:31 »

Salut Katchina.

Je faisais référence au traitement médiatique d'une part (terminées les couvertures 24h/24 pour ne rien dire, avec plein de gens horrifiés, là ça fait simplement l'objet d'un fil rouge au milieu d'autres actualités), et d'autre part à ce que je peux observer autour de moi, y compris chez moi. Lors des premières attaques, il y avait des personnes en pleurs à l'annonce de la nouvelle, des rassemblements spontanés à différentes échelles, les gens avaient besoin de parler.

Là, rien. Même pas les manifestations stériles de solidarité sur les réseaux sociaux, même pas #JeSuisBerlin. Simplement une lassitude et une colère sourdes.

Il me semble.
IP archivée

Zorn

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 514
Re : * Ca chauffe en Allemagne
« Réponse #16 le: 20 décembre 2016 à 12:43:02 »

Et à côté, les affaires courantes continuent (un exemple parmi tant d'autres, malheureusement. Ce n'est pas parce qu'on -je?- n'en parle plus, et que les media de masse n'en parlent jamais, sauf contraints et forcés, que ça n'existe plus) :


Deux jeunes femmes, dont l’une âgée de seulement 14 ans, ont été brutalement violées Dimanche dans deux affaires séparées. Dans les deux cas, les suspects sont des migrants.
La première attaque a eu lieu dans les premières heures de dimanche matin au bar populaire « 99 Cent » dans le centre de Hambourg (…)
Un Marocain de 34 ans aurait suivi la femme de 24 ans aux toilettes et a fermé la porte derrière lui. Il a frappé la victime au visage avant de la violer.
Celle-ci a finalement pu s’échapper et alerter ses amis.

Ce n’est pas la première fois que ce migrant de 34 ans a des problèmes avec la loi.
La police a confirmé qu’il venait juste d’être libéré trois semaines avant, après avoir purgé une peine d’emprisonnement pour avoir volé un téléphone portable.

Dimanche matin, dans le sud de la Thuringe, une autre fille a été agressée sexuellement par un demandeur d’asile.
L’adolescente de 14 ans a été violée dans un parc par un migrant âgé de 22 ans et originaire d’Afghanistan.

Suite et source (traduit de l'anglais): http://www.breitbart.com/london/2016/12/14/young-woman-raped-migrant-popular-hamburg-bar/


Combien de vies détruites directement à cause de la politique folle de nos élites qui ne subissent jamais les conséquences de leurs actes ? Combien de temps encore sans pouvoir leur demander de rendre des comptes?
IP archivée

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 18526
Re : * Ca chauffe en Allemagne
« Réponse #17 le: 20 décembre 2016 à 13:09:19 »

Merci pour la précision sur le contenu du "on" qui ne devrait être utilisé qu'avec prudence et modération.
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

Zorn

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 514
Re : * Ca chauffe en Allemagne
« Réponse #18 le: 21 décembre 2016 à 12:48:18 »

Tout à fait, (j'avais dit "nous" d'ailleurs ;) ) là je m'étais permis car il me semblait y avoir des données objectives (celles que j'ai détaillées). A l'heure où j'écris, le(s) salopard(s) est (sont) toujours en fuite.

Sinon, deux annonces qui me semblent surréalistes, tant elles sont révélatrices du degré de soumission et de résignation de nos sociétés occidentales, tant elles montrent l'incapacité de nos dirigeants à analyser des situations et à y remédier. Alias traiter les conséquences plutôt que les causes, ce qui se traduit finalement à quasiment tous les échelons de la société (santé, environnement, délinquance, crime, etc.), mais je digresse:


**Cologne: La police vide les cellules de prison pour faire face aux prévisibles viols de migrants au jour de l’An**

Les policiers allemands se préparent à vivre un bis repetita des horribles agressions sexuelles commises par des migrants l’an dernier en vidant les cellules des prisons par avance juste avant le Réveillon.

L’an dernier rappelons qu’il y avait eu plus plus de 1200 plaintes pour agressions sexuelles commises par des « réfugiés » à Cologne lors de la Saint-Sylvestre.

Cependant, seulement 35 personnes ont à ce jour comparu devant les tribunaux et seulement 24 ont été reconnues coupables.

La police municipale de Cologne a tenté de rassurer la population en affirmant qu’il n’y aurait pas cette fois-ci de scènes similaires au fiasco de l’an dernier,
qui a vu des attaques sexuelles massives bien coordonnées par des réfugiés migrants aux abords de la cathédrale du centre ville.
Ils ont annoncé que 66 cellules peuvent recevoir 100 prisonniers à la fois.

Un porte-parole de la police a déclaré : « En plus de cinq fourgons de la ville prévus au transport des prisonniers, d’autres véhicules de ce genre ont été réquisitionnés auprès d’autres villes pour le Nouvel An ».« Ils seront disposés dans différents endroits stratégiques de la ville et peuvent transporter chacun à l’intérieur sept personnes en garde à vue en même temps ».

Un juge sera en service dans chaque commissariat pour décider qui doit rester en garde à vue et qui doit partir en prison sur le champ.

Le chef des polices de la ville, Juergen Mathies, a également révélé qu’il y aurait cette année 1500 policiers en service dans la ville, soit dix fois plus que l’an dernier, pour éviter les viols de l’an dernier.

Suite, images, videos et source (en anglais): http://www.express.co.uk/news/world/745398/Cologne-police-New-Year-s-migrant-sex-attacks

Bonus: un audio qui donne des envies de meurtre, sans doute filmé par un agresseur (rien de voyeuriste, je rassure, juste un document important qui montre la réalité de ces événements)

What Muslim's Sexually Assaulting on Mass Sounds Like; Cologne NYE
vidéo indisponible
[/i]

Certains y voient des opportunités d'affaires:
**Une ceinture de chasteté version XXIe siècle recréée en Allemagne contre le viol**
Une société de maroquinerie allemande a relancé une vieille tradition délaissée depuis des siècles en relançant un modèle de sous-vêtement féminin censé prévenir les viols sur fond de la hausse de la criminalité due aux flux migratoires dans le pays.

Une marque locale allemande, située dans la ville d'Oberhausen, a lancé la vente de caleçons féminins SAFE SHORTS censés faire baisser le nombre de viols. Vendu 99 euros, ce sous-vêtement est doté d'une sirène de 130 décibels, a raconté Sandra Seilz, la créatrice de cette nouveauté pas si nouvelle que ça dans une interview à Sputnik.
les agressions sexuelles du Nouvel An 2016 à Cologne l'ont incité à créer les SAFE SHORTS.
« Nous sommes très fiers de ces vêtements qui offrent une triple protection contre les agressions sexuelles », a poursuivi l'interlocutrice de Sputnik.

D'abord, il est impossible de les enlever car une serrure complète les lacets. Ensuite, ils sont équipés d'une alarme très bruyante. Et pour finir, ils sont faits d'un tissu durable et élastique qui réduit à zéro le risque de déchirure.


Suite et source : https://fr.sputniknews.com/international/201612201029263202-ceinture-migrants-criminalite-jogging-Noel/


Et pendant ce temps-là, en Autriche...

**Autriche : la police distribue des alarmes anti-agressions sexuelles pour les fêtes de fin d’année**

Des alarmes pour prévenir l’éventuel danger. La police autrichienne va distribuer 6 000 alarmes de poche destinées à prévenir les agressions sexuelles lors des festivités de fin d’année, a indiqué mardi le ministère de l’Intérieur.

Cette opération survient un an après celles commises lors de la Saint-Sylvestre à Cologne, en Allemagne. « Il s’agit d’une opération nationale destinée en premier lieu aux femmes, à l’occasion des fêtes de fin d’année », a précisé un porte-parole, Karl-Heinz Grundböck.

Renforcement général de ses dispositifs de sécurité
Distribuées gratuitement, les alarmes, d’un coût unitaire de 3,50 euros, émettront un bruit strident si elles sont activées, de façon à faire fuir un éventuel agresseur, a-t-il été précisé. (…)

Suite et source: http://www.20minutes.fr/politique/1983963-20161220-autriche-alarmes-anti-agression-sexuelle-distribuees-police

************

Etonnant autant de mesures, pour ce qui avait été qualifié à l'époque de "rumeur de l’ultra-extrême-droite-identitaire française", ou d' " épiphénomène ultraminoritaire " :/
« Modifié: 21 mars 2019 à 23:23:29 par Modération »
IP archivée

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 7689
Re : * Ca chauffe en Allemagne
« Réponse #19 le: 25 octobre 2017 à 10:37:09 »

L'extrême droite promet "une nouvelle ère" en Allemagne

L'extrême droite allemande a promis mardi une "nouvelle ère" dans le pays lors de ses débuts à la chambre des députés à Berlin, où elle a immédiatement suscité la polémique en comparant son sort à celui des victimes du nazisme dans les années 1930.

"Le peuple a décidé, une nouvelle ère débute maintenant", a lancé Bernd Baumann, l'un des représentants des 92 députés du parti anti-immigration Alternative pour l'Allemagne (AfD), lors de la séance inaugurale du nouveau Bundestag, la chambre basse du Parlement issue des élections législatives du 24 septembre.

Jamais depuis l'après-guerre le Parlement national allemand n'avait compté autant d'élus de droite nationaliste, une césure pour le pays.

D'emblée, l'AfD a provoqué une controverse en se disant ostracisée par les autres partis et en allant jusqu'à se comparer aux victimes des méthodes nazies...

Concrètement, M. Baumann a dénoncé "les manœuvres visant à empêcher qu'un député AfD ne prononce le discours d'ouverture au Bundestag. Cette tâche aurait dû revenir au doyen de l'assemblée, le député d'extrême droite Wolfgang von Gottfried, 77 ans.

Mais l'homme a qualifié l'Holocauste de "mythe" et afin de lui barrer la route, le Bundestag a changé ses règles : désormais le doyen n'est plus le député le plus âgé, mais celui élu depuis le plus longtemps. C'est finalement un élu libéral de 76 ans, Hermann-Otto Solms, qui s'est exprimé.

- Göring -

"Depuis 1848, la tradition veut que la séance inaugurale soit ouverte par le député le plus âgé", s'est emporté le représentant de l'AfD. "Il n'y a eu qu'une exception", en 1933, quand le dignitaire nazi Hermann Göring, alors président du Reichstag, "a brisé cette règle parce qu'il voulait écarter des opposants politiques", a tempêté M. Baumann.

La référence aux pratiques nazies a suscité l'indignation. En vous comparant aux victimes de Göring, "vous avez vous-même dépassés les limites du bon goût", lui a rétorqué le libéral Marco Buschmann

...

Suite et source de l'article

Ascellu

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 499
Re : * Ca chauffe en Allemagne
« Réponse #20 le: 25 octobre 2017 à 13:56:52 »

Pas étonnant dans ce monde de non sens où règne l'ultra libéralisme autoritaire que les extrêmes montent en puissance , c'est assez moche ... et des médias d'alimenter la peur.
IP archivée
Aussi paradoxal que cela puisse paraître, il y a un chemin à parcourir et il faut le parcourir, mais il n'y a pas de voyageur. Des actes sont accomplis, mais il n'y a pas d'acteur

Capitaine Renard

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1644
Re : * Ca chauffe en Allemagne
« Réponse #21 le: 03 novembre 2019 à 12:01:21 »

L’Allemagne se prépare à l’arrivée d’une pauvreté de masse

Retraites :


Les bas salaires progressent fortement en Allemagne. Plus d’un retraité sur cinq vivra sous le seuil de pauvreté dans 20 ans


«Les retraités sont de plus en plus nombreux à venir chez nous», déplore la directrice de la soupe populaire de Berlin.


Malgré la pauvreté qui augmente chez les personnes âgées, l’Allemagne n’a toujours pas engagé une réforme de fond de son système de retraite par répartition. Plus les années passent, plus le nombre de retraités qui vivent dans la précarité progresse. Selon le dernier rapport de l’Institut de conjoncture à Berlin (DIW), plus d’un retraité sur cinq (21,6%) vivra sous le seuil de pauvreté dans vingt ans, contre 16% aujourd’hui.

Ces chiffres sont d’autant plus alarmants qu’ils sont calculés avec l’hypothèse d’une économie évoluant «positivement». «Le fond du problème n’a pas été réglé», constate Johannes Geyer, l’auteur de l’étude. «Les ajustements, comme une meilleure prise en compte du congé maternité ou la retraite à 63 ans à partir de quarante-cinq ans de cotisations, n’apportent rien de significatif sur le fond. Ce ne sont que des réformes cosmétiques», poursuit l’expert du DIW.


Glaner pour survivre

«Les retraités glanent aujourd’hui des bouteilles consignées pour arrondir leurs fins de mois. Ils n’ont plus honte», déplore Sabine Werth, directrice de la soupe populaire de Berlin. «Le développement du secteur des bas salaires décidé par le gouvernementde social-démocrate Gerhard Schröder (ndlr: dans les années 2000) a été une catastrophe. Les retraités sont de plus en plus nombreux à venir chez nous», insiste la bénévole.

Selon le DIW, l’Allemagne compte 6,5 millions de contrats en «minijob», qui permettent une dispense partielle des cotisations sociales. Or, 4,5 millions de ces derniers sont considérés comme l’emploi principal des gens concernés, et non pas, comme le voulait l’idée de départ, un job d’appoint.
«Tous ces gens seront dans des situations de précarité quand ils arriveront à la retraite», prévient Sabine Werth.

«Les retraités d’aujourd’hui ont également une biographie complètement différente de leurs aînés. Ils n’ont pas accumulé autant de trimestres – ou points – parce que le marché du travail s’est transformé. Ils comptent plus de périodes de rupture (chômage, formation, etc.) et ont moins cotisé», ajoute Johannes Geyer.


La grande coalition d’Angela Merkel, une alliance entre conservateurs (CSU/CDU) et sociaux-démocrates (SPD), a tenté une réforme des retraites pour anticiper cette pauvreté de masse. L’objectif est la stabilisation d’ici à 2045 du niveau des pensions à 46% des revenus nets (contre 48% aujourd’hui) et un financement des déficits par l’impôt (4,5 milliards d’euros à partir de 2030 et 8 milliards en 2040). L’âge légal de la retraite va passer progressivement de 65 à 67 ans. Cette réforme a prévu aussi des cotisations retraites obligatoires pour les travailleurs indépendants.

En 2018, 100 actifs en Allemagne finançaient les retraites de 31 personnes de plus de 67 ans. Avec l’arrivée des «baby-boomers» (pic de natalité de la fin des années 60), ce sera en 2038 pratiquement deux actifs pour un retraité (100 pour 47).


suite & source : >> L’Allemagne se prépare à l’arrivée d’une pauvreté de masse (2019) (tdg.ch)

« Modifié: 03 novembre 2019 à 12:16:17 par Capitaine Renard »
IP archivée

Capitaine Renard

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1644
Re : * Ca chauffe en Allemagne
« Réponse #22 le: 03 novembre 2019 à 12:14:30 »

Allemagne : moins de chômeurs, plus de pauvres



La baisse du taux de chômage outre-Rhin s’accompagne d’une hausse de l’emploi atypique (temps partiel, CDD) et des inégalités sociales.

La situation économique de l’Allemagne fait plus envie que pitié. En dehors d’une croissance satisfaisante (2,2 % en 2017 et 1,9 % en 2016), d’une compétitivité industrielle qui se manifeste pesamment par des excédents extérieurs considérables (de l’ordre de 8 % du PIB), la situation de l’emploi est également un motif de satisfaction outre-Rhin. Le taux de chômage s’établissait, en février, à 5,7 % et le chômage de longue durée était en régression depuis plus de dix ans.

Mais cette situation favorable de l’emploi s’accompagne aussi d’une hausse des inégalités. Celles-ci concernent en premier lieu le niveau des salaires. En moyenne, ils ont recommencé à augmenter en termes réels mais ces augmentations ne concernent pas l’ensemble de la distribution des revenus. Entre 1995 et 2015, alors que les 20 % de salariés les moins bien payés connaissaient une baisse de salaire réel de 7 %, les 30 % de salariés les mieux payés bénéficiaient d’une hausse allant de 8 % à 10 %.


Autre phénomène connu, la baisse du chômage s’est accompagnée d’une hausse de l’emploi atypique (temps partiel, CDD). Celui-ci ne représentait que 13 % de l’ensemble des emplois en 1991. En 2015, c’était plus d’un emploi sur cinq (21 %) qui était atypique. Cela ne signifie pas nécessairement que tous ceux ou celles qui occupent ces emplois vivent dans la précarité, mais d’autres indicateurs témoignent d’une dégradation de la situation des personnes employées.


suite & source :>> Allemagne : moins de chômeurs, plus de pauvres  (2018) (liberation.fr)


Capitaine Renard

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1644
Re : * Ca chauffe en Allemagne
« Réponse #23 le: 04 novembre 2019 à 20:21:29 »

Allemagne: l’inquiétude des élus locaux face aux menaces de mort

Deux semaines après l’assassinat de Walter Lübcke dans la Hesse, plusieurs édiles témoignent du déferlement de haine dont ils sont victimes depuis quelque temps.


Tandis que la police enquête sur un possible réseau de militants d’extrême droite violents, les politiques discutent de la responsabilité de l’AfD dans la poussée de violence. Pour l’ancien secrétaire général de la CDU, Peter Tauber, l’AfD porte une part de responsabilité: «En libérant la parole, le parti a ouvert la voie à la libéralisation de la violence», a-t-il déclaré en désignant nommément quelques élus comme Alice Weidel, la coprésidente du groupe parlementaire, Björn Höcke, le leader de l’aile radicale, ou bien Erika Steinbach, une ancienne députée CDU qui s’est rapprochée de l’AfD. En février, celle-ci avait notamment publié un message sur Walter Lübcke sur Facebook, commenté par les internautes par, entre autres, un pistolet ou une potence… Pour Tauber, le «langage désinhibé» rend «complice» de la mort de Walter Lübcke. Mercredi, la présidente de la CDU Annegret Kramp-Karrenbauer lui a donné raison en dénonçant «la haine et l’agitation» de l’AfD. Depuis sa naissance en 2013, l’AfD a multiplié les déclarations tonitruantes contre le gouvernement d’Angela Merkel et sa politique migratoire.

L’Allemagne compterait environ 12 000 militants potentiellement violents.


Critiqué pour sa dérive radicale, le parti populiste est sur la défensive. Erika Steinbach a assuré ne pas pouvoir maîtriser les commentaires sur Internet. Les leaders de l’AfD ont dénoncé le meurtre de l’élu de Hesse. En tant que parti «attaché à l’état de droit», l’AfD dénonce «toutes les formes de violence quelles qu’elles soient», a déclaré la formation sans parvenir à rompre les ponts avec les plus radicaux de ses partisans.

Depuis la crise migratoire de 2015, la mouvance d’extrême droite a progressé en Allemagne. Elle compterait environ 12 000 militants potentiellement violents. Le service de renseignement intérieur (BfV) a enregistré un pic de violence en 2016 avec environ 1500 actes recensés liés à ces réseaux. En 2016, le BfV avait comptabilisé 1054 faits. L’Allemagne n’avait pas connu un tel niveau depuis des années. Il reste toutefois inférieur aux flambées du début des années 1990.


suite & source :>> Allemagne: l’inquiétude des élus locaux face aux menaces de mort (lefigaro.fr) (juin 2019)
« Modifié: 04 novembre 2019 à 23:10:14 par Nemo492 »
IP archivée