Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: Fernando Pessoa  (Lu 1401 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4415
Fernando Pessoa
« le: 27 Juillet 2016 à 02:59:50 »

Fernando Pessoa



Citer
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fernando_Pessoa
Fernando António Nogueira Pessoa est un écrivain, critique, polémiste et poète portugais trilingue (principalement portugais, mais aussi anglais et, dans une faible mesure, français). Né le 13 juin 1888 à Lisbonne, ville où il meurt des suites de son alcoolisme le 30 novembre 1935, il a vécu une partie de son enfance en Afrique du Sud.

Théoricien de la littérature engagé dans une époque troublée par la guerre et les dictatures, inventeur inspiré par Cesário Verde du sensationnisme, ses vers mystiques et sa prose poétique ont été les principaux agents du surgissement du modernisme au Portugal.

« ... est-ce que je sais que je vis, ou bien seulement que je le sais ? »

Adoramos a perfeição, porque não a podemos ter; repugna-la-íamos, se a tivéssemos. O perfeito é desumano, porque o humano é imperfeito.”

"Nous adorons la perfection, car nous ne pouvons l'avoir; nous la répudierions, si nous l'avion. Le parfait est inhumain, parce que l'humain est imparfait."

“Digo-vos: praticai o bem. Porquê? O que ganhais com isso? Nada, não ganhais nada. Nem dinheiro, nem amor, nem respeito, nem talvez paz de espírito. Talvez não ganheis nada disso. Então por que vos digo: Praticai o bem? Porque não ganhais nada com isso. Vale a pena praticá-lo por isto mesmo.”

"Je vous dis : pratiquez le bien. Pourquoi ? Que gagnez vous avec ça ? Rien, vous ne gagnez rien. Ni argent, ni amour, ni respect, ni peut-être même la paix de l'esprit. Peut-être vous ne gagnerez rien de tout ça. Alors je vous dis: Pratiquez le bien ? Parce que vous ne gagnerez rien avec ça. Cela vaut la peine de le pratiquer pour cela même".

“... Porque quem ama nunca sabe o que ama Nem sabe porque ama, nem o que é amar Amar é a eterna inocência, E a única inocência, não pensar...”

"... Parce que qui aime ne sait jamais ce qu'il aime. Ni sait pourquoi il aime, ni ce que c'est d'aimer. Aimer c'est l'éternelle innocence, et la seule innocence, ne pas penser..."

“O povo português é, essencialmente, cosmopolita. Nunca um verdadeiro português foi português: foi sempre tudo.”

"Le peuple portugais est, essentiellement, cosmopolite. Jamais un vrai portugais fut portugais: il fut toujours tout"

http://kdfrases.com/autor/fernando-pessoa/
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

Roger

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 281
Re : Fernando Pessoa
« Réponse #1 le: 27 Juillet 2016 à 09:31:48 »

Merci Paulo,

C'est étonnant, j'ai croisé Pessoa pour la première fois il y a un mois sous la forme d'un E-book (Le livre de l’intranquillité) et voilà que je le recroise aujourd'hui !
J'avoue que j'ai un peu de mal a finir le bouquin mais tu m'as redonné du coeur à l'ouvrage, je m'y remet :)
IP archivée

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 18309
Re : Fernando Pessoa
« Réponse #2 le: 27 Juillet 2016 à 12:09:40 »

Oui, c'est curieux qu'il n'y ait rien sur Pessoa sur le forum, je me souviens qu'à une certaine époque dans les émissions de la nuit, après l'ouverture du standard, il était cité régulièrement. Je me souviens également d'un invité  (je ne sais plus lequel) qui avait souligné qu'il n'était pas nécessaire de présenter Pessoa car les auditeurs le connaissaient bien.

Je crois bien avoir découvert Pessoa grâce à la radio.
Mais c'était, (comme dans la chanson), il y a longtemps... longtemps...  longtemps...   ;)

« Modifié: 27 Juillet 2016 à 12:45:43 par katchina »
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

Roger

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 281
Re : Fernando Pessoa
« Réponse #3 le: 27 Juillet 2016 à 14:24:21 »

Si quelqu'un veut se (re)mettre à Pessoa :
http://www.fichier-epub.fr/2016/07/27/le-livre-de-l-intranquillite-to1-pessoa-fernando/
http://www.fichier-epub.fr/2016/07/27/le-livre-de-l-intranquillite-to2-pessoa-fernando/

Bonne lecture :)

PS : le lien ci dessus ( http://www.fichier-epub.fr ) est une énorme mine à Epub ! Je ne dirai pas que c'est parfaitement légal (au moins pour certains fichiers) mais arrangez vous avec votre conscience et votre porte-monnaie ;)

IP archivée

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4415
Re : Fernando Pessoa
« Réponse #4 le: 27 Juillet 2016 à 22:08:11 »

Merci, je ne m'attendais pas à ce qu'il y ai autant d'amateurs de Pessoa.  ;)

(traduction libre)

“E assim como sonho, raciocino se quiser, porque isso é apenas uma outra espécie de sonho.”

"Et ainsi comme je rêve, je raisonne si je veux, parce que c'est à peine une autre espèce de rêve".

“Há os que Deus mesmo explora, e são profetas e santos na vacuidade do mundo.”

"Il y a ceux que même Dieu exploite, qui sont des prophètes et des saints dans la vacuité du monde."

“Há muito tempo que não sou eu.”

"Il y a très longtemps que je ne suis plus moi"

“O Mundo não se fez para pensarmos nele, mas para olharmos para ele e estarmos de acordo...”

"Le Monde ne s'est pas fait pour que nous pensions à lui, mais pour que nous le regardions et soyons en accord.."

“Repudiei sempre que me compreendessem. Ser compreendido é prostituir-se. Prefiro ser tomado a sério como o que não sou, ignorado humanamente, com decência e naturalidade?”

"J'ai toujours répudié qu'on me comprenne. Etre compris c'est se prostituer. Je préfère être pris au sérieux comme ce que je ne suis pas, ignoré humainement, avec décence et naturalité ?"

“Da minha aldeia vejo quanto da terra se pode ver no Universo... Por isso a minha aldeia é tão grande como outra terra qualquer.(...)”

"Depuis mon village je vois combien de la terre on peut voir de l'Univers... Pour cela mon village est aussi grand qu'une autre terre quelconque.(...)"

“Todas as cartas de amor são ridículas, não seriam cartas de amor se não fossem ridículas.”

"Toutes les lettres d'amour sont ridicules, ce ne seraient pas des lettres d'amour si elles n'étaient pas ridicules".
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.