Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: FaceBook nous manipule  (Lu 1534 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14392
FaceBook nous manipule
« le: 09 Août 2016 à 12:53:08 »

Totalement réfractaires à ce système, nous découvrons - il y a quelques années - qu'un auditeur
a usé du nom RIM pour ouvrir un compte.. Nous nous faisons accepter comme co-admins
(un comble) et nous laissons tourner pendant quelques mois, puis nous mettons le site en sommeil.

Ensuite, FaceBook crée une Page "non-officielle" utilisant notre identité de Marque, prétextant que "Cette Page non officielle a été créée parce que des personnes sur Facebook ont montré de l’intérêt pour cet endroit ou cette entreprise. Elle n’est ni affiliée ni gérée par quiconque associé à Radio Ici Et Maintenant."

Actuellement, toute réclamation pour obtenir le "rattachement" de cette Page à notre compte,
afin bien sûr de pouvoir la supprimer, est rendue impossible parce que le formulaire ne s'affiche pas....

La gestion de FB est totalement déshumanisée.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus prôches.
Les amis d'hier peuvent être les enfoirés de demain.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Titi24

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 147
Re : FaceBook nous manipule
« Réponse #1 le: 09 Août 2016 à 14:00:58 »

J'ai également appris récemment que pour récupérer une page bloquée volontairement par un inconnu (y compris un internaute qui n'a pas Fb) ou piratée,
il fallait scanner une pièce d'identité et communiquer un numéro de téléphone perso pour restaurer le compte.

Avant d'accuser un suspect automatiquement, faudrait-il encore que Facebook vérifie la crédibilité des dénonciateurs.
IP archivée

Capitaine Renard

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1125
  • Tengu Zen'
Re : FaceBook nous manipule
« Réponse #2 le: 09 Août 2016 à 18:46:17 »

Citer
La gestion de FB est totalement déshumanisée.

Tout comme l'administration Française d'ailleurs … La machine grignote et grignote encore ...
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14392
Re : FaceBook nous manipule
« Réponse #3 le: 09 Août 2016 à 19:06:28 »

De plus : Vous refusez de vous faire exploiter par la pub, vous l'aurez quand même..

Facebook s’apprête à contourner les bloqueurs de publicité

"De plus en plus utilisés par les internautes sur leurs navigateurs, les bloqueurs de publicité mènent la vie dure aux éditeurs de contenus, qui déplorent un manque à gagner considérable. Mardi 9 août, Facebook a, à son tour, déclaré la guerre à ces programmes, en annonçant que ses publicités s’afficheront désormais même s’ils sont activés. Pour cela, Facebook a modifié la façon dont les encarts publicitaires sont programmés, pour que les bloqueurs de publicité ne soient pas capables de les distinguer des autres types de contenu, explique le site spécialisé TechCrunch.

Les internautes souhaitant se débarrasser de la publicité en ligne devraient donc continuer de la voir sur Facebook, du moins sur leur ordinateur. Mais, en contrepartie, le réseau social promet qu’il sera plus facile pour eux de la contrôler. « Si vous ne voulez pas voir de publicité à propos de certains sujets comme les voyages ou les chats, vous pouvez retirer ces sujets de vos préférences publicitaires », explique l’entreprise dans un communiqué.

Le menu « préférences publicitaires » n’est pas nouveau : les utilisateurs y ont accès à la liste de leurs « centres d’intérêt », grâce auxquels Facebook affiche de la publicité ciblée. Des outils que Facebook a décidé d’étendre, en permettant par exemple aux internautes de ne plus voir les publicités des entreprises qui les ont ajoutés à leur liste de clients.

Le business des bloqueurs de publicité

Facebook a profité de cette annonce pour tacler les bloqueurs de publicités, en expliquant que certains acceptent de débloquer des publicités contre rémunération. « Plutôt que de payer ces entreprises pour débloquer nos publicités – comme certaines d’entre elles nous l’ont proposé par le passé – nous préférons que ce soient les utilisateurs qui aient le contrôle », assure le réseau social… Même si ceux-ci n’auront plus la possibilité de purement et simplement s’en passer.

Facebook doit rendre des comptes mardi à la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), l’autorité française chargée de la protection des données personnelles. En février, elle a reproché à Facebook entre autres d’exploiter les données personnelles de ses utilisateurs pour leur proposer de la publicité ciblée sans base légale, et sans consentement direct de l’internaute." - Source
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus prôches.
Les amis d'hier peuvent être les enfoirés de demain.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Charlie

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 116
Re : FaceBook nous manipule
« Réponse #4 le: 11 Août 2016 à 00:34:35 »

Il ne manipule que celui qui consulte, écrit, ce qui n'est pas une nécessité vitale.
Cela s'apparente au masochisme, les gens veulent passer 24 h sur le web, sachant que rien n'est "Net" (espionnage, recueils de données commerciales,et autres joyeusetés) et s'en paligne ensuite, alors qu'ils sont les premiers a regarder une vidéos volées, ou des photos style scoop, prise au détriments d'autres personnes...
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14392
Re : Re : FaceBook nous manipule
« Réponse #5 le: 11 Août 2016 à 09:59:07 »

Il ne manipule que celui qui consulte, écrit, ce qui n'est pas une nécessité vitale..

Mais pas seulement ! J'écrivais plus haut que FB fabrique parfois une Page, prétextant que :

"Cette Page non officielle a été créée parce que des personnes sur Facebook ont montré de l’intérêt pour cet endroit ou cette entreprise. Elle n’est ni affiliée ni gérée par quiconque associé à Radio Ici Et Maintenant."

J'ai bataillé via un formulaire, puis des échanges email pour la faire enfin supprimer.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus prôches.
Les amis d'hier peuvent être les enfoirés de demain.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

freddy

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 10602
Re : FaceBook nous manipule
« Réponse #6 le: 18 Juillet 2018 à 02:18:16 »

Un documentaire révèle les coulisses des modérateurs Facebook


Repéré par Nina Pareja — 17 juillet 2018 à 17h57 — mis à jour le 17 juillet 2018 à 17h59

Des journalistes sous couverture ont enquêté sur la politique de modération du réseau social pour la chaîne de télévision britannique Channel 4.

Images et vidéos violentes impliquant des enfants, propos haineux ou racistes... Facebook met parfois plus de temps à réagir face à ces cas que pour une malencontreuse paire de seins. Pour essayer de comprendre cette politique de modération, des journalistes se sont infiltrés dans un centre de modération sous-traitant du réseau social, au Royaume-Uni, et ont notamment filmé le processus de formation du personnel.
Leur documentaire Facebook: Secrets of the Social Network, diffusé ce mardi soir sur Channel 4 et déjà visionné par The Independent, prouve que certaines pages ouvertement racistes ou islamophobes bénéficient d'une sorte de «protection spéciale».

On apprend alors que les posts signalés ne sont pas immédiatement ou automatiquement retirés du site. Les modérateurs et modératrices sont formées à supprimer les contenus racistes ou haineux à l'intention d'un groupe éthnique ou religieux. En revanche, les consignes ne sont pas aussi simples pour les personnes issues de ces même groupes. Si un post vise les immigrés musulmans, il est toléré et considéré comme une déclaration politique. De la même façon, des propos haineux ou racistes peuvent ne pas faire l'objet de directives de modération s'ils sont diffusés sous forme d'animés.
Normalement, tout ce qui est signalé par les internautes doit être vérifié sous vingt-quatre heures, mais ces délais sont rarement respectés, laissant des vidéos de menaces de suicides non-vérifiées pendant plusieurs jours. Channel 4 a observé que la plupart des posts ne sont pas retirés même s'ils contiennent des attitudes violentes ou extrêmes. Aussi, il est rare que les informations soient diffusées à la police, à moins d'une diffusion en direct de la part de l'émetteur.

Traitement spécial

Certaines pages comme celle du militant d'extrême droite britannique Tommy Robinson, arrêté et condamné à treize mois de prison alors qu'il diffusait des images d'un tribunal en direct sur Facebook, font preuve d'un traitement spécial. Le signalement de leur contenu est transféré à des salariés de Facebook.
Si certaines pages sont modérées différemment des autres, c'est souvent parce qu'elles ont un nombre d'abonnés et abonnées tel que les profits engrangés deviennent un enjeu. La page de Tommy Robinson compte plus de 900.000 fans.
Richard Allen, le vice-président des politiques Facebook, admet le traitement de faveur de ces pages tout en expliquant que «ce n'est pas une question d'argent mais une discussion autour des discours politiques». Pour lui, «les gens débattent de sujets très sensibles sur Facebook, comme l'immigration. Et ce débat politique est tout à fait légitime».

Ceux qui rapportent
Dans le documentaire, Roger McNamee, l'un des premiers à avoir investi dans l'entreprise, explique que le réseau social a besoin de ce type de contenus pour conserver ses utilisateurs et utilisatrices: «Facebook a compris qu'il était intéressant d'avoir des gens qui passent plus de temps sur le site avec un modèle économique basé sur la publicité». Les extrémistes seraient aussi les plus rentables: «Facebook a appris que [ces] personnes sont celles qui rapportent le plus parce qu'une personne extrême peut en provoquer cinquante ou cent alors ils en veulent autant qu'ils peuvent».
Pour Julian Knight, un député britannique membre du comité consultatif numérique, «Facebook a montré qu'il voulait réduire les fake news et améliorer ses politiques de protection des données, ce qui est bienvenu. Mais il ne semble pas prêt à sacrifier les profits réalisés grâce aux contenus extrêmes».
Richard Allen nie ces accusations, mais admet à The Independent qu'«il est clair que ce qui est montré dans le programme ne reflète pas la politique ni les valeurs de Facebook, et ne respecte pas nos standards élevés».
«Nous prenons ces erreurs dans notre processus de formation et d'exécution très au sérieux et nous sommes reconnaissants aux journalistes d'avoir amené cela à notre attention. Quand nous savons que nous avons commis des erreurs, nous agissons immédiatement. Nous allons renforcer les processus de formation et travaillons à comprendre exactement ce qu'il s'est passé pour pouvoir le rectifier.»

 
source ===> http://www.slate.fr/story/164729/un-documentaire-americain-revele-les-coulisses-des-moderateurs-facebook?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Twitter

le documentaire, mais non accessible en France, en langue anglaise ===> http://www.channel4.com/programmes/inside-facebook-secrets-of-a-social-network/episode-guide/*


* avec un vpn on devrait pouvoir contourner cela!



 

 

IP archivée
Si vous n'êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment.

Malcolm X