Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: Ultimatum  (Lu 321 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Audomar

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 302
Ultimatum
« le: 28 janvier 2020 à 03:39:56 »

                                                  ULTIMATUM
En ce début d'année 2020, un Samedi vers 19 heures:
Dans cette brasserie Parisienne ,Julien , jeune cadre "dynamique" d'une trentaine d'années, avait invité deux autres personnes, rencontrées dans la rue, à boire un verre.
Leur rencontre avait eue lieu non loin de là. Un peu par hasard, ils s'étaient connus au sein d'un attroupement, parmi d'autres ce soir là, à discuter de politique,d'économie, de la "crise" en cours, des troubles sociaux qui secouaient la
France...
Il faut dire, que ce Samedi là, venait de se terminer une énième manifestation des "Gilets Jaunes" avec ou sans gilet,accompagnés d'étudiants, de lycéens en lutte, d'infirmier(e)s,de travailleurs du bâtiment, d'avocat(e)s, de syndiqués divers arborant, via leurs autocollants, leurs organisations.
Et puis aussi, grossissant les rangs, des tas d'insatisfaits divers, pestant contre la réforme des retraites,la vie chère, les fins de mois difficiles à boucler...Préoccupés par leur avenir, l'avenir de leurs enfants, de leurs proches et aussi comme tout cela ne suffisait pas , par la présence de plus en plus visible, des "forces de l'ordre", oppressantes, inquiétantes, qui suscitent (ça en est devenu une routine),l'hostilité, les affrontements, les blessés ,les insultes, la casse, etc...Et cela,
cette violence, allant de simples "escarmouches" brèves , à des émeutes généralisées, selon l'ambiance du jour...
Julien et ses deux invités avaient vraiment et sincèrement sympathisé...
Il étaient , disons, "sur la même longueur d'ondes" concernant leurs engagements dans la lutte, leurs idées sur la suite qu'il conviendrait de donner au mouvement social.
Souvent, cela restait, malgré tout, des idées trop générales...Alors , conscients de cela ,ils participaient, chacun de son coté , à des opérations " coup de poing" préparées( c'était la dernière orientation "à la mode"), c'était l'émergence d'une certaine radicalité, le temps de passer effectivement " aux actes"...
Et cela, ils en étaient tous trois convaincus ( comme beaucoup d'autres), tout en continuant à maintenir les manifestations classiques, et à y participer, ne serait-ce que pour maintenir la " Pression", chose très importante à leurs yeux...
Ils discutaient tous trois attablés , quand Bernard, d'un seul coup , a eu une idée qui lui semblait être " comme une intuition géniale " :
Fixant ses deux comparses, tour à tour , dans les yeux, il leur déclara d'un air grave, " Et si nous commencions, avec d'autres, à lancer l'idée qu'il serait peut-être très intéressant de Lancer un véritable ultimatum au gouvernement et au président  Macron ??
Mais attention, pas n'importe quel ultimatum , mais quelque chose de très embarrassant pour le pouvoir !
Il s'agirait d'un ultimatum accompagné d'une forme de "chantage" clairement assumée...."
Les deux qui l'écoutaient, semblaient de plus en plus captivés par le propos...
" Il faudrait, bien sur, que cet ultimatum fasse consensus, qu'il soit approuvé par une très large majorité des personnes en lutte, qu'il apparaisse comme étant crédible , faisable et efficace !!
Je vous le "livre" de suite." Dit-il. " Faire savoir clairement au gouvernement et au président Macron, que s'il
ne retire pas entièrement, son projet de réforme des retraites et s'il ne veux pas discuter de l'instauration
du RIC , Référendum d'Initiative Populaire, ni de faire en sorte qu'en France, il y ai concrètement moins d'inégalités, nous prendrons nos responsabilités :
Aux élections présidentielles de 2022, si Macron arrive au second tour contre le candidat(e) du Rassemblement National,nous nous engageons tous
à nous abstenir de voter ! Nous, électeurs responsables, ne participerons plus au "cirque electoral"
consistant à faire "barrage" à l'extrême-droite, qu'on nous impose presque à chaque fois depuis 2002 !
Nous l'affirmons et le jurons solennellement ! Et tout pour convaincre d'autres de faire comme nous.
Vous voilà prévenus Monsieur Macron , ses partisans...Assumez maintenant !
Vous avez provoqué le Réveil du peuple,
Nous ne voterons plus, par défaut, pour Macron, s'il est au second tour! Il faut CASSER ce qui est devenu, au fil des elections, une mécanique pour couillons !"
A ces mots , qui s'étaient transformés en véritable discours, les nouveaux amis de Bernard furent "transportés"
par l'enthousiasme !
" Bravo ! Ta proposition est géniale, vraiment, et très pertinente !"
Après ça , si on a entendu les propos de Ces trois là.....Cela peut évoquer une ancienne chanson des débuts de la République...Le peuple souverain s'avan-ance !
Mais au fait, à l'heure actuelle (2020), dans la déclaration des droits de l'homme , la mention disant que le peuple est souverain , elle n'a pas été retirée....Bien sur c'est un texte ancien ( les mentalités on évoluées ) , n'empêche que
c'est toujours un texte officiel, alors ? Hé bien alors quoi !!


« Modifié: 28 janvier 2020 à 09:36:07 par katchina »
IP archivée

Audomar

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 302
Re : Ultimatum
« Réponse #1 le: 01 février 2020 à 03:19:03 »

Bernard et Julien se revirent 3 jours plus tard, lors d'une réunion d'un "comité de lutte".
Ils avaient testée , entre temps, sur certaines personnes, le projet d'ULTIMATUM, à envoyer au président Macron,dans une
 " Lettre ouverte ", à faire connaitre par une très large diffusion...
Les "retours" que chacun d'entre-eux avait eu, à leur proposition , étaient bien divers...
Ils avaient souvent eu des réactions d'incrédulité, on leur avait dit aussi qu'ils "rêvaient", que cette proposition n'était pas réaliste...
Que jamais elle ne risquait d'être prise au sérieux ...
 "C'est dommage toutes ces réactions" , dit Bernard.
 Julien reprit " Et pourtant, je crois que cela vaut le coup d'essayer de faire comprendre , que notre idée a vraiment du bon,
 et c'est un peu normal que les premières réactions soient, pour le moins, mitigées..."
"Oui, je comprends" répliqua Bernard , " Et certains m'ont même dit, que de toutes façons, au train où allaient les choses,
Macron risque de ne pas être qualifié pour le second tour des présidentielles, alors! disent-ils !!
 ils pensaient que cette proposition d'ultimatum était un peu dérisoire, voir complètement " à coté de la plaque" !"
" Ho, tu sais" réagit Julien " ça leur parait trop insolite, et trop naïf surtout !"
 Bernard répliqua : " Et bien moi, je prétend le contraire...Tout est surement dans la manière de présenter la chose...
 Et pourtant, notre idée commune est claire ! Trop claire en fait !  A tel point, que dans un premier temps,
 elle peut apparaître comme étant " Trop simpliste ", alors que pas du tout !
 
 Julien hocha de la tête, en signe d'approbation et rajouta :
 "Tu sais Bernard, je suis sur que nous sommes dans le vrai , et que notre idée, notre proposition , pourrait
 être d'une efficacité REDOUTABLE.
 Tous ceux qui sont en lutte, pour changer de société , car , en fait , c'est bien de cela dont il s'agit, disent qu'il faut réinventer nos modes d'actions, pour être plus efficaces ( sans en renier certains) Hé bien voila ! Nous deux, on réinvente !
 Malgré que certains esprits prétendus "forts" disent qu'il ne s'agit que d'un empilement
 de Revendications corporatistes...Mais il ne s'agit pas de ça, car le malaise général est Bien plus profond...
 Le mode de gestion CAPITALISTE de nos sociétés,commence à donner de sérieux signes d'essoufflements, c'est évident..."
 "Maintenant" dit Bernard," ce MACRON est un drôle de coco , certains parlent de son "Ubris", véritable maladie
 de certains hommes de pouvoir, qui se sentent "missionnés d'envergure". D'un autre coté, il peut échouer , bien sur..
 C'est même à souhaiter...Et je crois  que s'il voit que la situation ne fait qu'empirer d'ici à deux ans,
 il est capable , contre toute attente, de décider de ne pas se représenter en 2020 ! Car c'est un " gars" brillant, intelligent, mais très bizarre à la fois...
" D'accord " dit Julien, "Mais on n'est pas du tout surs de ce scénario-là. revenons plutôt à ce projet D'ULTIMATUM ,
 car il en vaut la peine."



IP archivée

Audomar

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 302
Re : Ultimatum
« Réponse #2 le: 01 février 2020 à 03:40:26 »

"Heu pardon" dit Bernard, " Je voulais dire pour les élections de 2022"
"Oui,oui" dit Julien, "J'avais bien compris ton lapsus, c'est un peu la conséquence de ton coté passionné ! "
 Ils se regardèrent d'un sourire complice. Pas de doutes, ces deux là , sont faits pour s'entendre...

IP archivée