Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Ordo Ab Chao  (Lu 2608 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Capitaine Renard

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1246
  • Tengu Zen'
Re : Ordo Ab Chao
« Réponse #15 le: 15 Novembre 2016 à 01:14:31 »

Eh bien je ne saurais te dire ça comme ça … Mais le lien est douteux certes … Je l'ai lu très vite et je n'ai pas fait attention. Mon intérêt portait sur la complexification des forces et l'émergence des formes. Point.

Maintenant je ne nie pas que la Franc-Maçonnerie est une histoire que je ne connais pas outre mesure d'ailleurs.

Je ne voulais absolument pas parler des thèses complotistes.

Sorry'

La fatigue en tout cas oui ...  :laugh:
IP archivée

Capitaine Renard

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1246
  • Tengu Zen'
Re : Ordo Ab Chao
« Réponse #16 le: 15 Novembre 2016 à 17:15:24 »

Cela étant dit et malgré le quiproquo, donc, il se dégage quelque chose d'intéressant de notre échange à mon sens.

Tu parlais d'Aristote Edith :

Je pense que l'essentialisme s'arrête là où commencent les œuvres Humaines sans qu'elles puissent vraiment s'en passer.

Non pas que les sociétés ne soient pas diverses, chacune ayant sa personnalité en quelque sorte, mais plutôt qu'elles s'adaptent au temps présent sans pouvoir s'éloigner d'une certaine marge de manœuvre centrée sur la Nature.

A l'opposé de l'essentialisme on a le constructivisme qui considère que la société et la Nature Humaine peuvent se définir elles-même sans présupposé (conformément au Marxisme ou à la philosophie des Lumières par exemple).

Parler d'un demi-essentialisme serait plus juste à mon avis. C'est à dire pour être plus précis d'un essentialisme qui n'exclut pas complètement son anti-thèse, le constructivisme.

Ce demi-essentialisme, je le conçois comme « essentialisme réaliste ». C'est la meilleure définition que je puisse en donner et qui illustre bien l'Ordo ab Chao.
« Modifié: 15 Novembre 2016 à 20:13:42 par Capitaine Renard »
IP archivée

Capitaine Renard

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1246
  • Tengu Zen'
Re : Ordo Ab Chao
« Réponse #17 le: 23 Novembre 2016 à 20:00:26 »

Si l'on considère le vrai comme étant constitutif de l'ordre et le faux comme étant constitutif du chaos, il y a dans la quête du philosophe un désir d'efficacité qui sépare l'illusoire du réel.

Cette volonté de s'affranchir de l'inutile se traduit d'un point de vue rhétorique par l'accord du discours au réel ... Réel compris comme Ordre vrai :


>> Attaques « ad hominem » et « ad personam » (contrepoints.org)
IP archivée

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 18339
Re : Ordo Ab Chao
« Réponse #18 le: 23 Novembre 2016 à 20:12:50 »

Le vrai, le faux, l'inutile, bof... tout dépend du point de vue de celui qui émet l'idée, de vrai, de faux, d'inutile, d'ordre ou de chaos. Rien de tangible dans tout ça.
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

Capitaine Renard

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1246
  • Tengu Zen'
Re : Ordo Ab Chao
« Réponse #19 le: 23 Novembre 2016 à 20:19:17 »

Exemple :

Un couple se querelle.

La femme donne une claque à son fiancé mais il n'y a pas de témoins.
Puis elle raconte à ses amis que l'homme lui a mis une claque.

La claque est bien tangible et le discours de la femme a un effet réel sur le jugement que vont porter les amis communs du couple.

Je ne vois pas ce qu'il y a d'intangible.

Si en revanche on parle de choses complexes et trop abstraites alors oui on peut dire qu'il devient difficile de séparer le vrai du faux.

Tu n'es pas d'accord ?
IP archivée

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 18339
Re : Ordo Ab Chao
« Réponse #20 le: 23 Novembre 2016 à 23:10:34 »

Même dans ton exemple le vrai du faux n'est pas aussi clair qu'il paraît.
Encore faut-il savoir pourquoi elle a lui donné une claque.
Si le fiancé me dit "Elle m'a donné une claque" ma première réaction sera :
"Qu'est-ce que tu lui avais fait ?".

IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

Capitaine Renard

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1246
  • Tengu Zen'
Re : Ordo Ab Chao
« Réponse #21 le: 24 Novembre 2016 à 00:18:01 »

Complètement d'accord avec toi Katchina  :)

Il y a donc un soucis du réel :

Une fausse déduction, à savoir ne pas comprendre l'origine de cet acte, serait considéré comme préjudiciable.


En revanche, comme tu l'expliques, un sujet trop abstrait est souvent clivant et propice à développer des disputes.

Par exemple débattre à propos de religion ou de politique est souvent difficile car la masse d'informations à traiter est colossale et le vécu de chacun très différent.

Une bonne question serait donc de savoir s'il est possible de retrouver une logique dans ce qui apparemment est sans logique.
« Modifié: 24 Novembre 2016 à 00:37:24 par Capitaine Renard »
IP archivée