Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 ... 3 4 [5] 6 7   En bas

Auteur Sujet: Etats-Unis - élections 2016/2017  (Lu 13789 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 7546
Re : Re : Elections américaines 2016 / 2017 et son traitement médiatique
« Réponse #60 le: 13 novembre 2016 à 08:38:49 »

Trump a bien dit qu'il voulait "déchirer" l'accord sur le nucléaire iranien.
Ça ne va pas être facile de bazarder un traité comme celui-là, d'après ce que j'ai lu, puis surtout, ça ne va pas favoriser une diplomatie déjà très compliquée avec l'Iran, ils ne vont pas se laisser faire comme ça.
Les premières réactions iraniennes suite à ces déclarations et son élection, ne sont pas très positives, pour le moins...

A propos de la Chine qu'il a même qualifiée "d'ennemie" pendant sa campagne, même si les derniers messages diplomatiques chinois après l'élection de Trump, sont très... diplomatiques..., ils craignent vraiment une guerre commerciale, et sur ce point, Trump ferait bien de se tuyauter parce que, économiquement, financièrement et si je ne reprends même que la dette extérieure de l'Amérique, c'est bien la Chine qui les tient par les rouleaux de printemps, pas le contraire...
Sans compter il n'explique pas comment il va traiter certains petits problèmes annexes, comme les prétentions de Pékin en mer de Chine, le nucléaire nord-coréen, ou même les ventes d'armes américaines à Taïwan.
Je pense que Trump a quelques lacunes en politique, géopolitique et économie internationale, lacunes qui l'ont aussi aidé à se faire élire AMHA, grâce à ses déclarations à l'emporte-pièce et peu réalistes, pas uniquement sans doute, mais quand même.

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4568
Re : Re : Elections américaines 2016 / 2017 et son traitement médiatique
« Réponse #61 le: 13 novembre 2016 à 18:47:11 »

De mieux en mieux !

Steve Bannon, bras droit de Donald Trump, courtise Marion Maréchal-Le Pen qui lui répond

La nièce de Marine Le Pen est d'accord pour travailler avec l'influent conseiller du président élu, qui ne tarit pas d'éloges sur elle.

Suite : http://www.huffingtonpost.fr/2016/11/12/steve-bannon-bras-droit-de-donald-trump-courtise-marion-marechal-le-pen/
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

Capitaine Renard

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1930
Re : Re : Elections américaines 2016 / 2017 et son traitement médiatique
« Réponse #62 le: 13 novembre 2016 à 19:42:53 »

Dans la mesure où les électeurs avaient voté Obama aux élections précédentes, il me semble difficile de soutenir la thèse du vote raciste … Le vote Trump anti-Clinton serait plutôt axé sur le refus de la politique expansionniste colonialiste et l'arrêt de l'immigration massive. Un vote anti-Démocrate et anti-Républicain à la fois puisque le candidat était rejeté par son propre camp. Original pour le moins.
Tandis qu'effectivement, malgré le vote  traditionnellement Démocrate des afro-Américains, la tendance anti-Trump se basait sur un rejet de l'intolérance. Déjà plus classique pour le coup.
Reste à savoir quelle était la part dans la balance du vote des ex-abstentionnistes.

Les provocations de Trump seraient donc interprétées dans son propre camp comme un coup de gueule anti-système tandis que ses opposants y voient une dérive d'extrême-droite.

Dans les deux cas il s'agirait d'un anti-vote.

Si c'est le cas, on sait déjà tous les problèmes que cela pose. Trump n'a pas tant que ça le vent en poupe. Il faut prendre en compte le poids sur la politique à venir de divers groupes d'influence qui peuvent aller à l'encontre des ambitions du nouveau Président :

- l'Etat Profond
- l'industrie de l'armement
- le Congrès
- le Parti Républicain
- les pressions internationales
- les médias
- etc.

Vu la carrure du bonhomme je pense qu'il était parfaitement au courant et que l'accuser d'incompétence ou d'une méconnaissance à ce propos est une erreur. Il a joué les gros bras et se prépare maintenant pour le match à venir. Opportuniste ? Sans doute ... C'est ce qui fait à la fois son succès et sa contestation.


Paulo a écrit :
Citer
Est-ce que les médias en particulier les nôtres ont traité et analysé
ce type de propos, et informé les gens ? NON !

... Et le vote anti-caste politicomédiatique, oui, qui est très significatif malgré tout !
« Modifié: 13 novembre 2016 à 20:00:38 par Capitaine Renard »
IP archivée

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4568
Re : Re : Elections américaines 2016 / 2017 et son traitement médiatique
« Réponse #63 le: 13 novembre 2016 à 21:06:52 »

Vidéo de Trump qui dénonce clairement « le gouvernement de l’ombre »

Vous savez ? Celui qui n'existe que chez les mythos de la théorie du complot qui n'existe pas.


Hillary Clinton exige que Trump retire cette vidéo - Trump révèle Hillary comme jamais auparavant


« Modifié: 13 novembre 2016 à 23:29:36 par katchina »
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4568
Re : Re : Elections américaines 2016 / 2017 et son traitement médiatique
« Réponse #64 le: 13 novembre 2016 à 21:55:22 »

Trump et les "experts" français

Presque qu'il aurait fallut publier ça dans la rubrique humour.

Sachant que les derniers dépouillements qui ont encore lieu, font
que l'écart ce creuse encore et encore.



Trump 78% de fonds personnels investis.



Pendant ce le très bobo New York Time s'excuse d'avoir été.... malhonnête...


Dans une lettre à ses lecteurs, l’éditeur du New York Times Arthur Sulzberger Jr. s’excuse que l’icône emblématique du journalisme de gauche a été malhonnête dans sa couverture de la campagne de Donald Trump.

«Nous entendons nous recentrer sur la mission fondamentale du journalisme du Times promet Sulzberger, et qui consiste à rapporter honnêtement ce qui se passe en Amérique et dans le monde, sans crainte ni faveur.»

Michael Goodwin, journaliste au New York Post ajoute, dans une rubrique, ce samedi :

«Parce que le New York Times a diabolisé Trump du début jusqu’à la fin, il n’a pas été capable de se rendre compte que Trump avait mis la main sur quelque chose de réel. Et parce que le quotidien avait décidé que ceux qui soutiennent Trump étaient des tas de beaufs racistes et homophobes, il n’avait pas la moindre idée de ce qui se passait dans la vie des Américains qui l’ont élu.»



Dans sa lettre, Sulzberger le reconnaît, en promettant à ses abonnés que désormais son «journal va s’efforcer de comprendre toutes les perspectives politiques».

Jusque là, les directeurs de rédactions pensaient qu’ils «pouvaient décider de renoncer aux standards d’honnêteté et de neutralité sans en subir la moindre conséquence»

En savoir plus : https://leblogalupus.com/2016/11/13/election-de-trump-que-les-journalistes-ferment-leur-gueule-et-acceptent-la-democratie-trump-a-ecrase-clinton-point-final-le-new-york-times-sexcuse-et-reconnait-avoir-ete-malhonnete-a/
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

Zorn

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 538
Re : Re : Elections américaines 2016 / 2017 et son traitement médiatique
« Réponse #65 le: 14 novembre 2016 à 12:04:08 »

Enorme la série d'articles et d'infos que tu as postée Paulo.

Sur ce forum, la plupart d'entre nous savons le traitement médiatique déséquilibré, la présentation malhonnête qui a été faite du candidat et de son programme, la volonté d'effrayer les électeurs de Trump en présentant ce dernier comme un fou dangereux et maléfique.

Mais de voir cette vérité avouée par les media coupables eux-mêmes, juste après le discours anti-système de Trump, c'est magnifique.
IP archivée

Zorn

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 538
Re : Re : Elections américaines 2016 / 2017 et son traitement médiatique
« Réponse #66 le: 14 novembre 2016 à 12:59:55 »

Quelques informations supplémentaires sur l'électorat de Trump:
Élection américaine : "Trump a emporté l’assentiment chez beaucoup de catégories sociales" inattendues
« On a beaucoup voulu penser que le prolétaire blanc était l’archétype de l’électeur de Trump« , a rappelé jeudi 10 novembre sur France Info Sylvie Laurent. Mais selon elle, il s’agit d’une « façon très étroite de voir les choses« .
 En réalité, Donald Trump a emporté l’assentiment chez beaucoup de catégories sociales que l’on n’attendait pas« , a-t-elle précisé, énumérant les autres catégories séduites par le candidat républicain, à savoir « les classes moyennes supérieures blanches« , « les gens qui ont une éducation supérieure » et « les femmes« , « y compris celle qui ont une éducation supérieure« .

Selon Sylvie Laurent, « Donald Trump est le symptôme, que l’on a vu venir depuis très longtemps, d’une dégradation de la vie démocratique américaine par le creusement des inégalités.  » L’Américain moyen est ainsi devenu « un nouveau précaire« .

Trump est "apparu comme celui qui disait la vérité"

Pour l'auteure de "La couleur du marché : racisme et néolibéralisme aux États-Unis", Donald Trump a su attirer ceux qui n’avaient pas trouvé "de gens qui les représentent dans le parti républicain". Un parti "entièrement dévolu à la cause du monde des affaires, des puissants, de Wall Street et de politiques néolibérales en faveur des plus riches".

"Et Donald Trump, avec cette parole disruptive, inopportune, a donné l’idée qu’il ne respectait pas les codes", a affirmé la chercheuse, précisant qu’il ne s’agit "non pas des codes de la bienséance, mais des codes des gens du 'club', des gens qui savent, des gens de l’élite, qui disent au peuple ce qu’il doit dire, ce qu’il doit penser, la façon dont il doit manger, l’environnement qu’il doit respecter, le travail qu’il doit accepter et les valeurs qu’il doit embrasser."

Dans ce contexte, pour Sylvie Laurent, Donald Trump "est apparu comme celui qui disait la vérité, qui parlait comme nous autres, les gens que nous sentons humiliés par cette élite éduquée qui ne nous comprend pas.

http://www.francetvinfo.fr/monde/usa/presidentielle/election-americaine-trump-a-emporte-lassentiment-chez-beaucoup-de-categories-sociales-inattendues_1914841.html#xtor=AL-79-[article]-[connexe]



Sinon, en ce qui concerne les agressions de musulmans par des pro-Trump après son élection:
Une étudiante musulmane de l’Université de Louisianne (Lafayette) affirmait avoir été attaquée par deux « Blancs pro-trump » qui lui avait arraché son hijab et volé son
portefeuille.
Après enquête de la Police, et avoir été interrogée, l’étudiante à finalement avoué avoir inventé l’attaque.

Source: https://www.washingtonpost.com/news/morning-mix/wp/2016/11/10/women-in-hijabs-on-2-campuses-say-they-were-attacked-by-men-invoking-donald-trump/

On recense par contre des agressions, parfois très violentes, de personnes perçues comme des électeurs de Trump.


Et enfin, dans le genre anecdotique mais marrant:
Le demi-frère de Barack Obama félicite Trump
Le demi-frère du président américain Barack Obama, Malik, s'est réjoui mercredi de la victoire de Donald Trump à l'élection américaine, et a chanté sur Twitter les louanges de celui qu'il a qualifié, étrangement, de «Malcom X blanc».
http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/insolite/201611/09/01-5039416-le-demi-frere-de-barack-obama-felicite-trump.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B2_insolite_3808794_section_POS2
IP archivée

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2457
Re : Re : Elections américaines 2016 / 2017 et son traitement médiatique
« Réponse #67 le: 14 novembre 2016 à 13:07:45 »

Comme Gurney
Merci Paulo
 8)
Bruno Bertez, né en septembre 1944, est un patron de presse français spécialiste de l'information financière. Patron d'un groupe de presse spécialisé dans l'économie et la finance, il fonde le quotidien La Tribune. Il écrit régulièrement dans le quotidien des affaires suisse, L'Agefi. Il est blogueur régulier des sites d'information Blog à Lupus, brunobertez.com, Atlantico et Lesobservateurs.ch.

Ce spécialiste d'info financière et économiste s'est recyclé journaliste géopolitique lorsqu'il a constaté que les mouvements financiers sortaient totalement des abaques traditionnelles.
Il cherche maintenant à déduire l'histoire mondiale non pas des cours de bourse mais de l'influence des "états profonds" et ce qu'il découvre le rend de plus en plus "complotiste"...

La "déviance" comploto-conspirationniste semble prendre de l'importance dans le monde entier court circuitant les medias MS.
(reste la question du filtrage des conne bêtises)
Le score de Trump vient sans doute de là, du court-circuit.
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Zorn

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 538
Re : Re : Elections américaines 2016 / 2017 et son traitement médiatique
« Réponse #68 le: 14 novembre 2016 à 14:19:50 »

Etats-Unis : Donald Trump renoncera à son salaire de président
Le magnat de l’immobilier, né millionnaire, devenu milliardaire dans les années 80, et dont la fortune s’élève à 3,7 milliards de dollars selon le magazine Forbes, ne touchera que le dollar symbolique auquel l’oblige la loi.

http://www.lci.fr/elections-americaines/etats-unis-donald-trump-renoncera-a-son-salaire-se-president-2012406.html?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#link_time=1479106306


"L’enquête initiale sur le 11 septembre est un désordre total et elle doit être rouverte.

Comment deux avions font-ils tomber trois bâtiments dans la même journée ? J’ai du mal à comprendre le fait que rien ne soit mentionné au sujet de la destruction du bâtiment 7 dans le document de 585 pages.

Les Américains méritent de savoir ce qui est arrivé."

Donald #Trump
IP archivée

Zorn

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 538
Re : Re : Elections américaines 2016 / 2017 et son traitement médiatique
« Réponse #69 le: 14 novembre 2016 à 15:12:31 »

Merci pour la lecture de l'article Mathias, très intéressant... et inquiétant.
Je suis toujours convaincu que Trump est un meilleur choix que Clinton, pour toutes les raisons énoncées dans ce fil. Le déséquilibre médiatique contre Trump a fait que dans ce fil nous avons surtout relayé les informations en sa défense, et le démontage des mensonges à son sujet. Mais comme tout politicien, il est loin d'être parfait. Surtout son aspect capitaliste.

Cependant, j'avoue être surpris, surtout pour la partie lobby pharma, quand on sait à quel point il les a critiqués et a remis en cause le dogme vaccinal, en prônant une liberté pour chacun de faire comme bon lui semble. Et la partie financière, quand on sait qu'une de ses mesures phares est la séparation des banques de crédit et d'affaires, ainsi que la taxation des transactions financières.

Elections toujours autant piège à c.. Le système, et en particulier la banque, finit toujours par récupérer TOUS les candidats  >:(.

Administration Trump : un ancien de Goldman Sachs au Trésor et un lobbyiste climato-sceptique à l’Environnement ?
Ceux qui voyaient en Donald Trump un pourfendeur des « élites » affairistes risquent de déchanter. Le profil des candidats pressentis pour intégrer la nouvelle administration Trump laisse rêveur : un ancien de la puissante banque d’affaires Goldman Sachs au Trésor, un patron de firme pétrolière à l’Energie, un lobbyiste climato-sceptique à l’Environnement ou des représentants de l’agrobusiness à l’Agriculture. Plusieurs secteurs économiques, séduits par les promesses de dérégulation, se réjouissent déjà.

Donald Trump a largement axé sa campagne électorale victorieuse sur un discours de rejet des élites de Washington et de Wall Street. Une stratégie gagnante qui lui a permis d’attirer une grande partie des classes populaires blanches, au détriment des Démocrates. Mais ceux qui ont pris au sérieux sa rhétorique anti-libérale, et sa dénonciation du libre-échange, des délocalisations et des excès de la finance, risquent fort de déchanter. Donald Trump se prépare en effet à nommer une équipe qui accordera une large place aux intérêts économiques. Avec notamment un ancien dirigeant de Goldman Sachs au Trésor et le patron d’une firme pétrolière au secrétariat à l’Énergie.


Suite et source: http://www.bastamag.net/Dans-la-future-administration-Trump-un-ancien-de-Goldman-Sachs-au-Tresor-un
IP archivée

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2457
Re : Re : Elections américaines 2016 / 2017 et son traitement médiatique
« Réponse #70 le: 14 novembre 2016 à 16:23:54 »

En partant du principe qu'il doit exister un ou même des "états profonds" aux USA comme ailleurs, des tas de scénarios peuvent être écrits.
Le gagnant final étant l'oligarchie mondiale.
Accord secret ,quoiqu'il semble actuellement, entre Clinton et Trump.
Accord secret entre Trump et Poutine.
Accords secrets au-dessus de tous ceux-ci avec ou sans leur consentement.
D'ici le 19/01/17 on peut toujours tout envisager....et ensuite ?
Ben ensuite, pareil.
 8)
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 15986
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 15986
Re : Etats-Unis - élections 2016/2017
« Réponse #72 le: 15 novembre 2016 à 11:37:42 »

Ce sujet a été séparé de celui consacré à la campagne électorale.
Le terme "Etats-Unis" sera remplacé dans tous les sujets comportant les mots "Amérique" et "USA" dans le titre pour faciliter les recherches thématiques.
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2457
Re : Etats-Unis - élections 2016/2017
« Réponse #73 le: 15 novembre 2016 à 14:09:46 »

Certains medias comme Zero Hedge prétendent voir venir une révolution de couleur aux Etats-Unis.
Thèse complotiste comme d'hab.
Sauf que depuis le 10/11 apparemment Bill et Hillary Clinton arborent la couleur "purple" (traduisible par violet) sur leurs vêtements.
Cà ne me paraissait pas trop sérieux et trop conspi; or il se trouve que Juncker, qui ne s'est pas privé de "donner des conseils atlantistes"  à Trump arbore une cravate violette.
Surveillons les images récentes des dirigeants "atlantistes ou neocons" pour voir, par curiosité s'il n'y aurait pas un indice comme aiment en répandre parfois les gens qui s'entendent bien.

Entrefilets:
14/11/2016 C’est une missive édifiante. Elle est signée des «présidents» de l’UE et se veut une lettre de félicitations au POTUS nouvellement élu, Donald Trump. Or ce courrier banal en apparence contient entre les lignes un véritable ultimatum au trublion anti-Système à qui il est dit en substance: «Ok, vous nous avez bien eu, mais maintenant voici la Règle: ou vous vous soumettez, ou nous vous détruisons.» Bien sûr, les opérateurs-bouffons de la succursale européenne que sont les signataires Tusk et Juncker ne sont dans cette affaire que les messagers transparents de l’oligarchie du Système néolibéral atlantiste. Mais en cette période de flottement à la tête de l’Empire US, il fallait bien rappeler officiellement Donald Trump à l'ordre en lui précisant les règles du jeu dans la «cour des grands» où il vient de pénétrer par effraction. De l'autre côté de la tenaille, c'est l’inépuisable Soros qui s'occupe de faire monter la pression aux Etats-Unis en organisant l’agitation des habituels bobos de service, pour bien faire comprendre au presque 45e président US qu’il n’est pas à l’abri d’une «révolution orange» s’il ne rentre pas dans le rang. Le Système sort donc l'artillerie lourde, mais son effondrement reste pourtant inéluctable et il a lieu sous nos yeux.
http://www.entrefilets.com/Trump_menace_d_une_revolution_orange.html

Simple hypothèse naturellement...surtout que Trump (qui sait qu'il doit aller très vite et va affectivement très vite) n'est pas encore le POTUS.
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Zorn

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 538
Re : Etats-Unis - élections 2016/2017
« Réponse #74 le: 15 novembre 2016 à 14:59:28 »

Une analyse d'Emmanuel Todd:
"Trump, un rêve marxiste. J'étais terrorisé par l'idée d'une présidence Clinton, qui était une continuation de l'impérialisme et du libre-échange":


Interview de Emmanuel Todd, version longue - Le Gros Journal du 14/11 - CANAL+
vidéo indisponible
« Modifié: 21 mars 2019 à 23:18:20 par Modération »
IP archivée