Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Revue de Presse interactive 07/2015 - 01/2017  (Lu 12218 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

ysatis

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 141
Re : Revue de Presse interactive 07/2015 - 01/2017
« Réponse #15 le: 28 Avril 2016 à 15:04:18 »

Sur la guerre :
Plus de 33 000 civils ont été tués ou blessés par des armes explosives dans le monde en 2015, soit une augmentation de plus de 50% en cinq ans, selon une enquête publiée par le Guardian.
Des attentats-suicides ont eu lieu dans 21 pays.
« Modifié: 28 Septembre 2016 à 03:48:22 par Nemo492 »
IP archivée

ysatis

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 141
Re : Revue de Presse interactive 07/2015 - 01/2017
« Réponse #16 le: 28 Avril 2016 à 15:19:21 »

Troisième guerre mondiale?

Jacques Cheminade (Solidarité et progrès)

«Les gens ne s’en rendent pas compte, mais la situation est aujourd'hui aussi grave que lors de la crise des missiles de Cuba
en 1962.»
«Les Etats-Unis sont dans une stratégie d’endiguement de la Russie. Si la situation continue de s’envenimer, ils n’excluent pas un recours à l’arme nucléaire. Et les Russes disent la même chose en cas de menace sur leurs intérêts vitaux ou ceux
de leurs alliés.»
Il rappelle le projet de bouclier anti-missiles américain positionné à proximité de la Russie et qui irrite fortement Moscou.
«Il suffirait d’une étincelle, d’une escalade pour avoir une guerre nucléaire.»
« Modifié: 28 Septembre 2016 à 03:47:36 par Nemo492 »
IP archivée

Gurney

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 407
Re : Revue de Presse interactive 07/2015 - 01/2017
« Réponse #17 le: 29 Avril 2016 à 18:50:01 »

Très intéressant tout ça ysatis, merci du partage.

Il me semble que cette semaine, il y a eu une revue de presse assez profondément orientée autour du fascisme. Je n'en ai entendu que la fin, mais beaucoup de personnes s'interrogeaient sur la définition de ce mot, et revenaient immanquablement au FN, ce qui me semble assez à côté de la plaque, voire un contresens. Le fascisme supposé du FN est à mes yeux uniquement un chiffon rouge agité devant les yeux de la population pour d'une part interdire toute possibilité de débat serein autour de questions cruciales (souveraineté, UE, Euro, immigration, pouvoir des banques, etc.) qui, à chaque fois qu'elles sont abordées, vous valent quasi-immanquablement l'étiquette de "fasciste"; à l'instar de celle de "complotiste" que l'on reçoit quand on se pose des questions sur le 11 septembre ou Kennedy par exemple. Bien pratique pour l'oligarchie de maintenir ainsi son emprise et son pouvoir.
D'autre part, le chiffon rouge du FN sert aussi à masquer l'emplacement des authentiques fascistes, ceux qui agitent le chiffon, et qui sont pour une bonne part à l'Assemblée Nationale ou dans les ministères (cela n'engage que moi).

La vérité sortant de la bouche des enfants, il ne faut donc pas oublier l'adage "c'est celui qui le dit qui l'est!"

A ce sujet, voici un texte écrit par Etienne Chouard il me semble
Voyez ceci : Henri Guillemin : le fascisme en France (c'est passionnant !) http://etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2012/06/01/225-henri-guillemin-le-fascisme-en-france

Citer
Je suis content de retrouver dans cette conférence de Guillemin LE SENS PROFOND DU TERRIBLE MOT "FASCISME", qui correspond au sens que je lui donne intuitivement depuis des années : le fascisme est L'IDÉOLOGIE QUI REMET —DE FORCE— L'ÉTAT AU SERVICE DES POSSÉDANTS QUAND LES ÉLECTIONS N'Y SUFFISENT PLUS. Les plus riches privilégiés, — APRÈS avoir été farouchement parlementaristes tout le temps (19e siècle et début 20e) où le gouvernement dit représentatif conduisait systématiquement au pouvoir des "républicains pour rire" (c'est-à-dire strictement au service des affairistes et des banquiers) —, ces mêmes privilégiés, donc, sont DEVENUS au contraire violemment antiparlementaires avec la montée des socialistes aux élections et la vive crainte que le (faux) "suffrage universel" ne leur garantisse plus d'accaparer tous les pouvoirs politiques. Nota : les mêmes ultra-riches sont ensuite REDEVENUS parlementaristes quand l'appropriation des (très importants) médias de masse et la corruption des (très importants) partis dits "de gauche" ont rendu au gouvernement dit représentatif cette vertu —très convenable— de donner TOUJOURS le pouvoir aux plus riches. Hitler, Mussolini, Franco et autres Pinochet — ainsi que l'Union européenne — garantissent aux plus riches privilégiés le maintien de "l'ordre social", c'est-à-dire l'affaiblissement maximum des syndicats et des salaires, ainsi que l'impuissance politique et la docilité des salariés, travailleurs condamnés aux travaux forcés au profit des propriétaires.

Ca change un peu les perspectives, non?

Après je ne fais pas l'apologie du FN, ce parti est loin d'être parfait, il a cultivé le goût de la provocation, et il participe du système pseudo-démocratique auquel je ne crois pas. Mais je trouve cependant intéressant de constater que son programme sur l'immigration par exemple (qui est LE point sensible qui lui vaut principalement l'étiquette infamante de fasciste) est peu ou prou celui du RPR des années 70-80, et que celui-ci n'a jamais été affublé des mêmes qualificatifs. Que le PC de Marchais disait des choses bien plus dures, tout comme l'Abbé Pierre, mais curieusement, ce n'est que quand ces choses sortent de la bouche de la famille Le Pen qu'elles en deviennent racistes, xénophobes et tout le toutim. Je trouve ça curieux, voire suspect. Tout comme l'unanimité médiatique contre ce parti qui est souvent critiqué plus sur des caricatures et des procès d'intentions que sur des déclarations factuelles. Et les réflexes pavloviens et les manifestations de haine de la masse qu'il suscite et qu'on laisse faire.

J'ai toujours trouvé ça bizarre. Ca pose question à mon sens.

Bref, encore une fois, loin de moi de vouloir faire un éloge de ce parti qui n'est ni plus ni moins qu'un élément comme un autre de l'illusion démocratique, mais il est à mes yeux certainement moins effrayant que les deux partis dits de gouvernement.

post édité conformément au règlement pour le respect de l'intégrité des citations
« Modifié: 28 Septembre 2016 à 03:47:20 par Nemo492 »
IP archivée

ysatis

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 141
Re : Revue de Presse interactive 07/2015 - 01/2017
« Réponse #18 le: 02 Mai 2016 à 14:48:18 »

La charte de Munich (1971)

(Extraits)

Déclaration des devoirs et des droits des journalistes approuvée les 24/25-11-1971, adoptée depuis par la
Fédération internationale des journalistes (FIJ), par l'Organisation internationale des journalistes (OIJ), et par la
plupart des syndicats de journalistes d'Europe. Elle fait elle-même suite à la Charte du Journaliste adoptée en
1918 par le Syndicat national des journalistes et révisée en 1938.

Les Devoirs du journaliste

1 - Respecter la vérité, quelles qu'en puissent être les conséquences pour lui-même, en raison du droit que le public a de connaître la vérité.
2 - Défendre la liberté de l'information, du commentaire et de la critique.
3 - Publier seulement les informations dont l'origine est connue ou, dans le cas contraire, les accompagner des réserves nécessaires ; ne pas supprimer les informations essentielles et ne pas altérer les textes et les documents.
4 - Ne pas user de méthodes déloyales pour obtenir des informations, des photographies et des documents.
5 - S'obliger à respecter la vie privée des personnes.
6 - Rectifier toute information publiée qui se révèle inexacte.
7 - Garder le secret professionnel et ne pas divulguer la source des informations obtenues confidentiellement.
8 - S'interdire le plagiat, la calomnie, la diffamation et les accusations sans fondement, ainsi que de recevoir un quelconque avantage en raison de la publication ou de la suppression d'une information.
9 - Ne jamais confondre le métier de journaliste avec celui du publicitaire ou du propagandiste ; n'accepter aucune consigne, directe ou indirecte, des annonceurs.
10 - Refuser toute pression et n'accepter de directive rédactionnelle que des responsables de la rédaction. Tout journaliste digne de ce nom se fait un devoir d'observer strictement les principes énoncés ci-dessus. Reconnaissant le droit en vigueur dans chaque pays, le journaliste n'accepte en matière d'honneur professionnel que la juridiction de ses pairs, à l'exclusion de toute ingérence gouvernementale ou autre.

Les Droits du journaliste (extraits) :

1 - Les journalistes revendiquent le libre accès à toutes les sources d'information et le droit d'enquêter librement sur tous les faits qui conditionnent la vie publique. Le secret des affaires publiques ou privées ne peut en ce cas être opposé au journaliste que par exception et en vertu de motifs clairement exprimés.
2 - Le journaliste a le droit de refuser toute subordination qui serait contraire à la ligne générale de l'organe d'information auquel il collabore, telle qu'elle est déterminée par écrit dans son contrat d'engagement, de même que toute subordination qui ne serait pas clairement impliquée par cette ligne générale.
3 - Le journaliste ne peut être contraint à accomplir un acte professionnel ou à exprimer une opinion qui serait contraire à sa conviction ou à sa conscience.

Dans la constitution française :

Art 18 : Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion (…)
Art 19 : Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération.
« Modifié: 28 Septembre 2016 à 03:48:45 par Nemo492 »
IP archivée

ysatis

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 141
Re : Revue de Presse interactive 07/2015 - 01/2017
« Réponse #19 le: 02 Mai 2016 à 15:25:30 »

Terrorisme et surveillance de masse

Relations entre le terrorisme, la mise en place de lois pour surveiller tous les citoyens, et le danger que tout ceci représente.
Pour ceux qui de toute façon n'ont rien à cacher…


sous-titrée en français / 6 mn
« Modifié: 28 Septembre 2016 à 03:49:04 par Nemo492 »
IP archivée

ysatis

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 141
Re : Revue de Presse interactive 07/2015 - 01/2017
« Réponse #20 le: 03 Mai 2016 à 02:14:51 »

TAFTA : la publication de documents confidentiels pourrait ruiner l’accord entre l’UE et les USA
Greenpeace a publié des documents relatifs aux négociations en cours sur l'accord de libre-échange commercial qui prouveraient que Washington essaye de porter atteinte aux normes de protection de l’environnement de l’UE.
source

TAFTA : après les révélations, Bruxelles regrette des «malentendus», les réactions fusent
La Commission européenne a regretté le 1er mai des «malentendus» après la diffusion par Greenpeace de documents confidentiels sur le traité de libre-échange transatlantique (TAFTA) qu'elle négocie avec les Etats-Unis.
source

Greenpeace affiche les négociations du TAFTA en avant-première sur le Reichstag

Les activistes de Greenpeace ont projeté des extraits des négociations du TTIP sur la façade du parlement allemand à Berlin à l’occasion de la diffusion de 248 pages de discussions confidentielles sur ce projet d’accord commercial controversé.
source
« Modifié: 28 Septembre 2016 à 03:49:23 par Nemo492 »
IP archivée

Capitaine Renard

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1232
  • Tengu Zen'
Re : Revue de Presse interactive 07/2015 - 01/2017
« Réponse #21 le: 03 Mai 2016 à 03:04:21 »

Gurney à écrit :

Citer
Après je ne fais pas l'apologie du FN, ce parti est loin d'être parfait, il a cultivé le goût de la provocation, et il participe du système pseudo-démocratique auquel je ne crois pas. Mais je trouve cependant intéressant de constater que son programme sur l'immigration par exemple (qui est LE point sensible qui lui vaut principalement l'étiquette infamante de fasciste) est peu ou prou celui du RPR des années 70-80, et que celui-ci n'a jamais été affublé des mêmes qualificatifs. Que le PC de Marchais disait des choses bien plus dures, tout comme l'Abbé Pierre, mais curieusement, ce n'est que quand ces choses sortent de la bouche de la famille Le Pen qu'elles en deviennent racistes, xénophobes et tout le toutim. Je trouve ça curieux, voire suspect. Tout comme l'unanimité médiatique contre ce parti qui est souvent critiqué plus sur des caricatures et des procès d'intentions que sur des déclarations factuelles. Et les réflexes pavloviens et les manifestations de haine de la masse qu'il suscite et qu'on laisse faire.

Complètement d'accord avec toi.

La théorie d'Asselineau, président de l'UPR, est que le FN sert au final de rabatteur pour le système. L'idée étant que vu l'odeur de souffre de ce parti jamais il ne pourra dépasser les 50 % :

    Les médias entretiendrait consciencieusement l'image « fascisante » (je pense comme toi que ce mot ne veut plus rien dire et entretient la parano ambiante) tout en le promouvant sur la scène journalistique. Ainsi n'importe quel candidat se présentant contre le FN serait vu comme « le sauveur anti-fasciste » (et cela même s'il s'agissait d'un âne !  :laugh: ha ha ha). Le système est sauvé. Tout va pour le mieux.

Bien sûr Asselineau n'est pas le seul à le penser.

D'ailleurs le parti est en pleine mutation. La dédiabolisation avait bien réussi sous la houlette de Marine. Ses cadres allaient clairement dans ce sens. Un homosexuel, un franc-maçon, une campagne dans le milieux éducatif, etc.
Mais le flou sur la question de la sortie de l'Euro, de l'Union Européenne, le silence à propos de l'appartenance à l'OTAN commencent à peser.

De fait je pense que beaucoup de Français sont tout à fait compétent en matière politique et que les chefs de parti n'en ont pas vraiment conscience. Ces personnes compétentes, en temps de crise, ont une large influence dans leur entourage et leurs idées finissant par diffuser, la note des erreurs stratégiques ne tarde pas à tomber.

Le gouvernement actuellement en place est le gouvernement le plus à l'extrême droite qu'ait connu la France depuis Vichy. Nos libertés fondent à vue d'oeil.

Là où Asselineau pêche peut-être par excès de confiance, ou par manœuvre électorale, c'est je pense de sous-estimer l'incapacité des « élites » actuelles (incompétents notoires tous passés par la case French American Fondation et promus par la CIA) à cacher leur allégeance au néo-impérialisme U.S. Et cette allégeance les Français la supportent de moins en moins ce qui laisse je pense un espoir pour les Outsiders.

Quant aux attentats (oui nous sommes en guerre depuis ... 13 ans …) beaucoup comprennent que l'on a affaire à une stratégie de la tension pour nous voler encore et toujours plus notre liberté.

La question est complexe mais heureusement pas ennuyeuse !

----------------------------------

Et merci à ysatis pour ce petit rappel de la charte de Munich !

Allègrement violée comme tout le reste …

Les journalistes ne sont plus des journalistes mais de vulgaires propagandistes dignes de navets Hollywoodiens au rabais.
« Modifié: 28 Septembre 2016 à 03:49:38 par Nemo492 »
IP archivée

ysatis

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 141
Re : Revue de Presse interactive 07/2015 - 01/2017
« Réponse #22 le: 03 Mai 2016 à 07:36:49 »

D'accord avec vous, Gurney et Capitaine Renard.

Sur la liberté d'expression et le débat contradictoire,
de Jean Bricmont…

Une fois que l’on prend conscience du fait que le problème principal n’est pas l’infiltration du mouvement social par des «fascistes» (phénomène qui existe peut-être mais est très marginal) mais bien l’utilisation de l’accusation de fascisme ou d’être d’extrême-droite par des gens qui ne se soucient nullement de fournir des preuves de ce qu’ils avancent, ni de débattre de façon contradictoire avec leurs adversaires, et dont les motivations profondes sont pour le moins obscures, il faudrait accepter trois règles avant d’exclure des gens de mouvement sociaux actuels ou futurs au nom de la «lutte contre le fascisme» :

-que les accusations soient bien définies (le souverainisme est-il fasciste ? De Gaulle ou le PCF de son époque étaient-ils fascistes ?).

-qu’elles soient fondées sur des écrits et pas des on-dits ou des ragots.

-que les individus accusés puissent se défendre (par exemple, en replaçant leurs propos dans leur contexte).

Oublier ces règles élémentaires, qui ne sont jamais que celles d’une justice équitable, c’est ouvrir toutes grandes les portes à l’auto-destruction du mouvement par les vrais «infiltrés», à savoir des gens qui sèment la division en poussant chacun à accuser son voisin de manquer de pureté idéologique ou de vigilance politique. Il est d’ailleurs piquant de voir qu’une gauche soi-disant anarchiste, qui professe un anticommunisme virulent, reproduit dans sa pratique les pires travers du stalinisme.

Par ailleurs, si le mouvement Nuit Debout veut réussir, il devra s’adresser à des couches bien plus larges de la population que celles auxquelles il s’adresse aujourd’hui, même si on y ajoute les syndicats et les «banlieues». Et pour cela, il faudra faire preuve d’un maximum d’ouverture d’esprit et d’aptitude au débat contradictoire, ce qui est l’exact opposé de l’esprit de chasse aux sorcières «antifasciste» qui empoisonne les mouvements actuels. Ce sont les semeurs de zizanie qui devraient être la cible principale de la «chasse aux infiltrations».
« Modifié: 28 Septembre 2016 à 03:49:55 par Nemo492 »
IP archivée

ysatis

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 141
Re : Revue de Presse interactive 07/2015 - 01/2017
« Réponse #23 le: 10 Mai 2016 à 15:54:32 »

Le rêve de Staline ou le cauchemar de Stallman

Une petite mise à jour de la pensée de Stallman avec cette interview donnée par un confrère américain  ?

On y retrouve certaines constantes pour lesquelles il se bat depuis près de trente ans (« la conscience du logiciel libre a été presque entièrement cachée sous le tapis par l’open source »). Mais il donne également son avis, souvent lapidaire, sur des sujets d’actualité comme l’essor de la téléphonie mobile, qualifiée de « rêve de Staline » (où même l’OS Android ne trouve pas grâce à ses yeux).

En toute logique, il ne possède pas de téléphone portable. « Les décisions que vous prenez dépendent de vos valeurs. Et la plupart des gens sont conduits à penser uniquement au prix et à la performance des logiciels, et non au fait de savoir s’ils respectent votre liberté. Les gens qui prennent des décisions sur ces valeurs ne feront jamais aucune concession pour obtenir un logiciel libre, alors que moi je suis prêt à travailler pendant des années et des années pour ne pas avoir de logiciels propriétaires sur mon ordinateur ».


Source et suite :
http://framablog.org/2011/03/17/richard-stallman-reve-staline/


Merci katchina pour ton rappel et les sources
« Modifié: 28 Septembre 2016 à 03:50:56 par Nemo492 »
IP archivée

ysatis

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 141
Re : Revue de Presse interactive 07/2015 - 01/2017
« Réponse #24 le: 10 Mai 2016 à 16:16:14 »

Flicage brouillon de Tristan Nitot


Cela fait des mois, des années même, que le sujet du contrôle de nos données dans un monde connecté me titille, me démange. Autant de temps que j’ai passé à lire des articles sur les différents aspects du sujet pour le défricher, à accumuler du savoir, à rester parfois avec mes questionnements. A constater qu’autour de moi les gens ont un mal fou à comprendre ce que deviennent leurs données, tiraillés entre la paranoïa et l’impression de ne pouvoir rien y faire.

Bien sûr, je relaye sur mon blog des liens vers des articles sur ce sujet, encourageant d’autres geeks à lire sur ce sujet, à faire passer le message. J’ai lancé une série de rencontres et de conférences, les Meetups décentralisation du Net pour essayer de trouver collectivement des solutions au problème.


Source et suite :
http://standblog.org/blog/serie/flicage-brouillon
« Modifié: 28 Septembre 2016 à 03:51:11 par Nemo492 »
IP archivée

ysatis

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 141
Re : Revue de Presse interactive 07/2015 - 01/2017
« Réponse #25 le: 10 Mai 2016 à 16:45:18 »

Rappel Ben Laden / USA


source wordpress


source jp-petit.org
« Modifié: 28 Septembre 2016 à 03:51:26 par Nemo492 »
IP archivée

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 18334
Re : Revue de Presse interactive 07/2015 - 01/2017
« Réponse #26 le: 10 Mai 2016 à 22:55:14 »

@Ysatis Lire l'article 6 du règlement jusqu'au bout.


Résumé : pas de lien sec - citation de quelques lignes dans l'édition d'origine + lien source

On va y arriver  :)
« Modifié: 28 Septembre 2016 à 03:51:47 par Nemo492 »
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14476
Re : Revue de Presse interactive 07/2015 - 01/2017
« Réponse #27 le: 11 Mai 2016 à 01:22:26 »

Le rêve de Staline ou le cauchemar de Stallman

RIM diffuserait bien la conf si l'audio est dispo avec une voix en français.
« Modifié: 28 Septembre 2016 à 03:52:01 par Nemo492 »
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus prôches.
Les amis d'hier peuvent être les enfoirés de demain.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Capitaine Renard

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1232
  • Tengu Zen'
Re : Revue de Presse interactive 07/2015 - 01/2017
« Réponse #28 le: 12 Mai 2016 à 02:51:05 »

Gurney à écrit :
Citer
/ … / ce parti est loin d'être parfait, il a cultivé le goût de la provocation, et il participe du système pseudo-démocratique auquel je ne crois pas.

... Encore que sur ce point, je suis d'accord et pas d'accord en même temps … Y compris sur ce que j'ai écrit moi-même, d'ailleurs, hé hé hé. La question est complexe et mérite réflexion sans doute …

D'ailleurs je me suis gouré ! Marine Lepen dans son discours du 1er Mai affirme bien qu'elle veut sortir la France de l'OTAN. Mais je ne suis pas allé vérifier sur le programme. Et le programme c'est  tout dire en quelque sorte.

Et pour info, le FN accuse Asselineau d'être un sous-marin destiné à torpiller le FN dans les médias au bon moment. A discuter aussi …
« Modifié: 28 Septembre 2016 à 03:57:51 par Nemo492 »
IP archivée

Gurney

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 407
Re : Revue de Presse interactive 07/2015 - 01/2017
« Réponse #29 le: 17 Mai 2016 à 12:03:47 »

Il est certain que l'UPR et le FN se disputent en majeure partie un électorat commun, et qu'Asselineau fait quelques arrangement avec la réalité pour dénigrer la crèmerie voisine.
Mais bon, c'est de la salade politicienne tout ça.

Je voudrais rapidement revenir sur la revue de presse d'Ivan d'hier 16 mai 2016 sur Nuit Debout.
Personnellement, j'ai été assez atterré et halluciné par les propos qui ont été tenus part la grande majorité des auditeurs, intervenants réguliers pour la plupart. Il semblerait que pour ces champions de l'humanisme, de la conscience et de la tolérance (tm), à partir du moment où l'on émet la moindre critique au sujet du mouvement ND, ou que l'on décrit tout simplement ce qu'il s'y passe, on soit d'un seul coup "dans le camp d'en face" (ah?), un ennemi, un "petit-bourgeois" (sic). Et ce, même si vous êtes anticapitaliste, écologiste, pour une réelle démocratie (ie non-représentative), etc.

Il fallait entendre les anathèmes, les vociférations proférées, à l'encontre d'auditeurs mais aussi de personnalités comme Chouard et son projet, accusés d'être petit-bourgeois et/ou fascistes!!! Enorme quand même il me semble.

Mais surtout ce qui est ressorti de tout cela, c'est que la démocratie, ces auditeurs qui la réclament à longueur d'antenne, qui se plaignent de l'autoritarisme du régime en place, eh bien ces mêmes auditeurs appliqueraient exactement la même chose, car "on n'a pas besoin de discuter avec tout le monde", "ça fait perdre du temps". Ah, c'est marrant, je vous ai entendu pleurer au sujet du 49.3... Hypocrisie et incohérence, quand vous nous tenez...

Bref, cette antenne m'a rendu triste, m'a fait réaliser que beaucoup fonctionnent encore avec des modes de pensée périmés, très marqués idéologiquement plutôt que d'essayer de s'adapter à la situation présente, sans a priori, et le plus efficacement possible. Que beaucoup préfèrent encore l'entre-soi, la division plutôt que le rassemblement et la possibilité pour chacun de vivre librement du moment qu'il ne nuit pas aux autres. Bref, il semblerait que "la gôche" a beau vouloir de l'humanisme, du changement, de la liberté, du partage, qu'au fond elle n'est qu'une pensée totalitaire comme les autres, qui veut imposer un mode de pensée à tout le monde, plutôt que la libre-pensée justement.
La démocratie n'est simplement pas dans ses gènes. Et les goulags ne sont pas loin.

La conscience humaine, y compris celle des auditeurs, n'est pas prête pour un réel changement, un réel nouveau paradigme. A part individuellement, nous allons encore fonctionner de manière destructive pendant longtemps.

Le monde proposé par les auditeurs d'hier et même Nuit Debout me semble encore plus glaçant que celui dans lequel nous vivons, et pourtant c'est très dur de faire pire.
« Modifié: 28 Septembre 2016 à 03:58:05 par Nemo492 »
IP archivée