Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: La démocratie ne se fait pas dans la rue ?  (Lu 1503 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Capitaine Renard

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1338
  • souffle shakuhatchi'
Re : La démocratie ne se fait pas dans la rue ?
« Réponse #30 le: 08 janvier 2019 à 18:46:36 »

Oui, bien sûr... Ils sont au clair sur ce coup, mais devrait-on accepter
la vérité orientée de "Voice of America" ou "Free Radio Europe", financées par le Pentagone ?

Parce que leurs intentions ne sont jamais neutres. Une info correctement relayée
pour combien de fake news distillées insidieusement à longueur d'année ?

C'est pour cela que j'insistais sur la source en donnant un lien. Il est nécessaire d'avoir une auto-formation journalistique minime pour correctement relayer l'info. Ce travail est un travail citoyen car avec une actualité aussi brûlante on ne peut pas se permettre d'argumenter sur des flous et des on-dit. Donc d'accord avec Nemo. Le débat en lui-même est intéressant d'ailleurs ...
IP archivée

Zorn

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 78
Re : La démocratie ne se fait pas dans la rue ?
« Réponse #31 le: 08 janvier 2019 à 19:15:17 »

Et un témoignage de plus en défense du boxeur et à charge contre la police...

"Gilets jaunes" : le boxeur "m'a sauvé la vie", affirme une jeune femme
DOCUMENT RTL - Une jeune femme affirme que l'ex-boxeur aurait en fait volé à son secours pour la défendre alors qu'elle se faisait molester par un gendarme lors de la manifestation de samedi à Paris.

Parmi les témoignages réunis par les policiers, celui d'une jeune femme qui assure qu'un gendarme s'en est pris volontairement à elle et que l'ex-boxeur est intervenu pour la défendre. Sur les vidéos de l'incident, on peut voir la jeune femme, qui arborait un bonnet phrygien, prise dans un affrontement entre les forces de l'ordre et les manifestants. "J'étais déjà au sol en boule, et Christophe Dettinger est venu et a pris le CRS qui était en train de me frapper et l'a enlevé", explique-t-elle sur RTL, avant d'ajouter : "il m'a sauvé la vie".


https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/gilets-jaunes-le-boxeur-m-a-sauve-la-vie-affirme-une-jeune-femme-7796164176?fbclid=IwAR24U-3ADo-d6pKrXtWzrcSe0hotBlj_I-8SPxrezXN_RWpGbo6vjzcyzM8

Un commentaire sous l'article: Manifestation autorisée, circuit déclaré, rassemblement final devant l'Assemblée Nationale avant dislocation annoncé et autorisé par la Préfecture... Tout se passait bien sur la rive droite jusqu'à ce que des cordons de CRS barrent les ponts permettant d'aller devant l'AN sur la rive gauche. Curieux, non? Qui a empêché la fin prévue pour cette manifestation, et pour quelles raisons? Pour provoquer encore une fois la colère, comme lors des groupes parqués pendant des heures les fois précédentes?

Si on était en démocratie, on laisserait les GJ faire leurs revendications devant le Palais de l'Elysée et devant le Parlement, tout en protégeant les bâtiments contre toute attaque de toute nature.Or aujourd'hui, les forces de l'ordre attaquent littéralement les manifestants en amont empêchant ainsi de s'exprimer au bon endroit: c'est ce qui explique l'origine des blessés. La police est donc aux ordres et la dictature est en marche.

IP archivée

Zorn

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 78
Re : La démocratie ne se fait pas dans la rue ?
« Réponse #32 le: 09 janvier 2019 à 14:21:04 »

Le Boxeur en comparution immédiate cet après-midi au Parquet de Paris

"Gilets jaunes" : Christophe Dettinger, l'ancien boxeur accusé d'avoir frappé des gendarmes, jugé en comparution immédiate cet après-midi
Il comparaîtra entre autres pour "violences volontaires en réunion sur personne dépositaire de l'autorité publique ayant entraîné une ITT supérieure à huit jours".

source et suite : https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/gilets-jaunes-christophe-dettinger-l-ancien-boxeur-accuse-d-avoir-frappe-des-gendarmes-sera-juge-en-comparution-immediate-cet-apres-midi_3136495.html

Donc plus expéditif que jamais, plus qu'avec les criminels, les violeurs, les politiques... histoire de court-circuiter toute mobilisation populaire, et on apprend en parallèle que, surprise, Céline Lazorthes, la fondatrice de Leetchi qui a fermé la cagnotte et bloqué les fonds, est LREM à 100%. Elle est pas belle la vie?
Si je le pouvais, je serais au parquet cet après-midi.

Là clairement le gouvernement assume totalement son statut de dictature, avec répression extrêmement violente des opposants pacifiques, justice express avec à la clé embastillage des opposants (le boxeur), et sourde oreille aux doléances de la population.

S'il vous plait, la prochaine fois que la France va donner des leçons de démocratie à l'étranger, ou critique des supposées dictatures, riez un grand coup.

Et j'ai bien peur que la suite soit réellement explosive. Beaucoup ont promis l'enfer à Macron ce samedi par exemple...

vidéo sans titre spécifié invalide
« Modifié: 12 janvier 2019 à 01:06:06 par Modération »
IP archivée

Zorn

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 78
Re : La démocratie ne se fait pas dans la rue ?
« Réponse #33 le: 09 janvier 2019 à 22:31:10 »

Témoignage à visage découvert de la dame que le boxeur a secourue, et déclarations de son avocat.

Gilets jaunes - " Christophe le boxeur m'a sauvé la vie à la manif' "
IP archivée

vephil

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 223
Re : La démocratie ne se fait pas dans la rue ?
« Réponse #34 le: 10 janvier 2019 à 17:39:36 »

L'auteur de cet article laisserait entendre que la cagnotte pour les policiers serait un fake alimenté par des robots.
(A l'appui, il joint copies d'écran, fichiers Excel et graphiques).   :o
____________________________________


10 janvier 2019 - "Cagnotte Leetchi en soutien aux policiers : d’étranges donateurs nocturnes et insomniaques"

Extrait
« Une question lancinante se pose : les généreux donateurs insomniaques de la caisse de soutien aux forces de l’ordre organisée par M. Muselier ne seraient-ils pas un brin “robotisés” ? (probablement programmé dans une devise étrangère – dollar ? – d’où les centimes après conversion) ? Je dis ça, je dis rien. »

Début de l’article :

"Cagnotte Leetchi en soutien aux policiers : d’étranges donateurs nocturnes et insomniaques
Jeudi 10 janvier 2019  - Auteur : Pierrick Tillet

"Pour contrer la caisse de soutien Leetchi des Gilets jaunes au boxeur Christophe Dettinger, Renaud Muselier (LR) a cru bon d’organiser une caisse similaire, toujours chez Leetchi, de « soutien aux forces de l’ordre ».
Or d’étranges évènements ont agité cette cagnotte la nuit dernière.

Dans l’après-midi du 9 janvier, le montant total de cette caisse s’élevait aux alentours de 185.000 euros (NB : je n’ai plus les sommes exactes, mais la moyenne par donateur des versements effectués figure encore sur la calculette de mon smartphone : 27,21 euros).

Dans la nuit du 9 au 10 janvier, un afflux considérable de donateurs, sans doute insomniaques, afflua sur le compte.
Réveillé par un message privé Facebook (ding !), je notais en rafraîchissant périodiquement l’écran du site Leetchi :

•à 4h27  , 27.928 donateurs avaient donné 762.864,82 euros ;
•à 4h29  , 28.358 donateurs avaient donné 775.076,95 euros ;
•à 4h44  , 28.527 donateurs avaient donné 780.114,76 euros ;

Stupéfait, non seulement par le nombre de ces donateurs nocturnes, mais aussi par le fait que ceux-là libellaient leurs dons en centimes (notez ci-dessus le 82, puis 95, puis 76 centimes consécutifs), je descendis ouvrir mon ordinateur pour faire quelques copies d’écran justifiant mes affirmations " (...............)

Suite sur le lien ci-dessous "yetiblog".
https://yetiblog.org/la-cagnotte-leetchi-de-soutien-aux-policiers-est-un-fake-alimente-par-des-robots/


« Modifié: 10 janvier 2019 à 17:55:33 par vephil »
IP archivée
Je les aime mais pas dans mon assiette

Zorn

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 78
Re : La démocratie ne se fait pas dans la rue ?
« Réponse #35 le: 10 janvier 2019 à 18:47:25 »

Je comprends. Moi-même je n'ai pas de compte, je me contente de lire ce qu'on m'envoie, ie ce que des gens trient en amont pour moi. Il y a aussi possibilité de s'abonner à des gens de confiance qui diffusent eux-mêmes.
Et une grande partie de la communication gouvernementale passe désormais par ce biais...

Mais encore une fois, je comprends et respecte parfaitement cette position, je l'ai longtemps partagée. Là c'est simplement qu'en ces temps de tromperie généralisée, parfois des éléments permettant d'y voir plus clair passent uniquement par là. Comme par exemple les videos qui à mes yeux font de Christophe Dettinger un héros qui vole plusieurs fois au secours de personnes violentées par les CRS.

Bref.

Dans les chroniques de la Macronie et des GJ, un nouveau développement cocasse:
L'afficheur varois qui a décerné un "prix Benalla" au commandant Andrieux aurait été convoqué par la police
Michel-Ange Flori a annoncé avoir été convoqué au commissariat de Toulon pour s'expliquer sur ses messages affichés sur des panneaux publicitaires dans l'aire toulonnaise.

L'afficheur varois s'est fait connaître en utilisant régulièrement ses panneaux publicitaires pour exprimer ses points de vue, notamment sur l'actualité.

Son dernier message, affiché dans l'aire toulonnaise, vise le policier mis en cause après que des vidéos de violences ont circulé sur les réseaux sociaux après la manifestation des gilets jaunes, ce samedi à Toulon. Plusieurs plaintes ont été déposées et une enquête est en cours.
L'officier de police s'est défendu de tout usage disproportionné de la force. Son avocat, évoquant "un contexte de tensions extrêmes", a produit une vidéo où son client est lui-même frappé par des manifestants.

"Liberté d'expression"

De son côté, Michel-Ange Flori a fait placarder des affiches sur lesquelles il attribue le "prix Benalla à Didier Andrieux commandant de police à Toulon". L'afficheur a affirmé ce mercredi avoir été convoqué au commissariat de Toulon pour s'expliquer sur cette publication.
"J'ai répondu que je m'exprimais dans le cadre de la liberté d'expression et que je n'avais rien d'autre à déclarer", a indiqué l'afficheur contacté par Var-Matin.Et d'ajouter: "Je suis quand même étonné qu'une vingtaine de policiers équipés de gilets pare-balles se trouvaient en bas de chez moi alors que j'avais accepté de répondre à la convocation téléphoniquement."

Les sources policières contactées par Var-Matin restaient injoignables ce mercredi.


https://www.nicematin.com/faits-divers/lafficheur-varois-qui-a-decerne-un-prix-benalla-au-commandant-andrieux-aurait-ete-convoque-par-la-police-289985?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter

IP archivée

Roger 75007

  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2
Re : La démocratie ne se fait pas dans la rue ?
« Réponse #36 le: 10 janvier 2019 à 19:38:37 »

La magie de Noël et celle du gilet jaune

Ah la magie de noël !

Dès le début, quand j'ai vu que les premiers Gilets jaunes étaient soutenus par Le Pen, Mélenchon, Wauquiez, Philippot, Corbières, Ruffin et Asselineau, j'ai tout de suite compris qu'en plus de la magie de noël, il y avait celle du gilet jaune lui-même. Parce que oui, le gilet jaune est magique.


source et suite : https://www.franceinter.fr/emissions/le-billet-de-sophia-aram/le-billet-de-sophia-aram-24-decembre-2018?fbclid=IwAR0ZXXHpK1xfXGYPJCbq9RGtAGmuctVkK1i_vrhYvTj8eKWCcQHrzo7VLL0
« Modifié: 12 janvier 2019 à 01:00:31 par Modération »
IP archivée

Paulo

  • *
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4523
Re : La démocratie ne se fait pas dans la rue ?
« Réponse #37 le: 10 janvier 2019 à 19:49:19 »

Laetitia Monsacré est une journaliste qui dirige "Jim Le Pariser" une version du NEW YORKER, est cette femme courageuse qui a apostrophé Castaner en plein hommage aux victimes de l'attentat de Charlie Hebdo ce 7 Janvier...

"... BFMerde TV, parce que tout nos confrères l'appellent comme ça..."


Gilets Jaunes !!! Une journaliste balance tout contre les MERDIAS !!!
« Modifié: 12 janvier 2019 à 00:59:18 par Modération »
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

Roger 75007

  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2
Re : La démocratie ne se fait pas dans la rue ?
« Réponse #38 le: 10 janvier 2019 à 19:50:12 »


Sur le terrain : Les gilets jaunes noyautés par l'extrême droite ? - C Politique - 18/11/18


Gilets jaunes : 58.000 salariés au chômage partiel
JT 20H - Plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont retrouvées au chômage technique depuis le début du mouvement des Gilets jaunes.

On savait que les violences à répétition lors des manifestations des Gilets jaunes auraient des conséquences sur notre économie. On estime qu'elles ont déjà coûté quatre milliards d'euros. Mais au-delà de ce chiffre abstrait, il y a des salariés, de plus en plus nombreux, qui se sont retrouvés au chômage technique depuis le début du mouvement des Gilets jaunes. Selon le ministère du Travail, ils seraient 58.000 et dans neuf cas sur dix, ils travaillent dans de petites entreprises.

source et suite : https://www.lci.fr/social/gilets-jaunes-58-000-salaries-au-chomage-partiel-2109480.html

LA PREUVE les médias nous,mentent depuis cette perturbation majeure fake news gilets jaune ( soit disant non politique)

edit katchina : lien doublon supprimé
« Modifié: 12 janvier 2019 à 00:58:22 par Modération »
IP archivée

Zorn

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 78
Re : La démocratie ne se fait pas dans la rue ?
« Réponse #39 le: 10 janvier 2019 à 20:04:03 »

@Roger 75007

La pseudo extrême-droite qui voulait faire un attentat avec un couteau en céramique, qui se casse au moindre impact...

Une manière très simple de voir si c'est cette fantomatique et multiforme extrême-droite qui contrôle en sous-main les GJ, c'est de venir faire une manif et de parler avec les gens. Tout le reste, c'est de la diversion et des tentatives de décrédibilisation du mouvement. Mais ça ne marchera pas, la solidarité populaire s'est bien trop développée (75% des français soutiennent le mouvement), et les GJ ont subi bien trop de pertes et de violences pour arrêter maintenant. Et contrairement aux chiffres annoncés par BFM and co, la mobilisation est de plus en plus importante, comme tu aurais pu le voir si tu avais mis le nez dehors samedi dernier.

Le responsable de ces perturbations, c'est avant tout le gouvernement.
« Modifié: 10 janvier 2019 à 20:09:16 par katchina »
IP archivée

Zorn

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 78
Re : La démocratie ne se fait pas dans la rue ?
« Réponse #40 le: 11 janvier 2019 à 04:31:50 »

Un long et excellent article sur les armes de la police, la volonté de mutiler, les techniques dictatoriales utilisées pour interpeler et limiter le nombre de manifestants, etc.

Les blessés éborgnés par les forces de l'ordre ne le sont pas par accident

Selon le décompte partiel du collectif Désarmons-les, douze personnes ont perdu un œil dans la répression du mouvement des gilets jaunes. Quatre ont perdu une main. Les tirs de balles en caoutchouc avec les LBD 40 ne sont pas, contrairement à ce qu'affirme la police, imprécis. Enquête.


Derrière les chiffres froids des blessés, il y a des êtres humains, des souffrances, des séquelles qui resteront à vie. Franck, par exemple, a vingt ans. Le premier décembre 2018, il parlait avec sa mère au téléphone pour la rassurer alors que les manifestants étaient nassés autour de la place de l’Étoile. Il est soudain frappé au visage par un projectile tiré par un LBD 40 (lanceur de balles de calibre 40 mm), la nouvelle arme à la mode pour le maintien de l’ordre. Au cours des manifestations parisiennes couvertes par Reflets, nous avons pu constater la présence massive de cette arme dans les mains des forces de l'ordre engagées. Comme s'il était désormais impossible de contenir une manifestation sans cette arme. Qu'il s'agisse de policiers en civil ou de policiers en tenue, tous les groupes croisés disposent de ces lanceurs de balles en caoutchouc. Le LBD 40 a remplacé le "Flash Ball". Il est plus puissant (il porte plus loin) et il est plus précis.

Rarement un mouvement social aura été réprimé aussi violemment. "Le bilan dépasse tout ce que l’on a pu connaître en métropole depuis Mai 68, lorsque le niveau de violence et l’armement des manifestants étaient autrement plus élevés, et le niveau de protection des policiers, au regard de ce qu’il est aujourd'hui, tout simplement ridicule", expliquait le chercheur Fabien Jobard dans un entretien au Monde le 20 décembre dernier.

Comment peut-on intellectuellement justifier des mutilations à vie ?

Dans le même temps, le donneur d'ordre des forces de l'ordre, c'est à dire le pouvoir exécutif, multiplie les appels au calme de la part des manifestants et martèlent que le président Emmanuel Macron a répondu très largement à leurs demandes. Dans les faits, c'est faux, mais cela conforte l'idée selon laquelle les manifestants qui continueraient de manifester n'auraient pas de raison valable de le faire. A tel point que des membres du gouvernement ont employé le terme "factieux" pour les désigner. Difficile pourtant de voir dans les cohortes de parents, de mamies et de papys qui défilent dans les rues de Paris, de dangereux factieux... Est-ce à dire qu'une fois qualifiés de "factieux", le gouvernement trouve intellectuellement acceptable de mutiler à vie des citoyens ?


Source et suite: https://reflets.info/articles/les-blesses-eborgnes-par-les-forces-de-l-ordre-ne-le-sont-pas-par-accident
« Modifié: 12 janvier 2019 à 00:55:20 par Modération »
IP archivée

Capitaine Renard

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1338
  • souffle shakuhatchi'
Re : La démocratie ne se fait pas dans la rue ?
« Réponse #41 le: 11 janvier 2019 à 16:03:21 »

Historique et aspect technique des fameux Flashball utilisés contre les manifestants Gilets Jaunes :

Comment ces armes se sont-elles imposés dans les forces de l'ordre français ? Qui sont les décideurs ? Qui les produit ?

Le reportage détaille l'aspect technique, la force des armes en question, l'utilisation qui en est faite et l'entraînement nécessaire pour les manier. La plupart des problèmes de son utilisation sont abordés.

(la vidéo présente sur youtube n'est plus disponible ... à sauvegarder ?)



Attention Flashball ! » / Spécial investigation (Daylimotion.com)]
IP archivée

Paulo

  • *
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4523
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

Paulo

  • *
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4523
Re : La démocratie ne se fait pas dans la rue ?
« Réponse #43 le: 11 janvier 2019 à 18:08:46 »

J'ai entendu très souvent des politologues et autres analystes dire que Macron allait devoir désormais composer avec la volonté du peuple et négocier avec les corps intermédiaires. Personnellement je pense tout le contraire, c'est à dire Macron est dans une stratégie de rupture jusqu'auboutiste, c'est pour moi très clair dans ses propos....

Tatiana Ventôse la chaine Fil d'actu...

Macron la stratégie du chaos.

 
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14644
Re : La démocratie ne se fait pas dans la rue ?
« Réponse #44 le: 11 janvier 2019 à 18:41:56 »

Ca change de Pujadas, Apathie, et tous les autres...
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus prôches.
Les amis d'hier peuvent être les enfoirés de demain.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com