Radio Ici & Maintenant! > La Veillée

Faut-il croire au Père Noël ou... Est-il bon de rêver?

(1/3) > >>

Phil R.:
Notre sujet de l'émission de samedi 9 décembre, en hommage aux prochaines fêtes:

"Faut-il croire au Père Noël ou... Est-il bon de rêver?"

A prendre au sens propre, pour les enfants, mais aussi au sens figuré de façon plus large.
Ce sera de 23h à 2h du matin.

katchina:
Faut-Il ? Curieuse façon de présenter les choses.

C'est comme quand on me dit "faut pas rêver" - "Ah ouai ! T'es de la police de la pensée ?"

Croire ou pas croire, rêver ou pas, c'est comme on veut, mais pour les enfants la vraie question est :

"Faut-il FAIRE" croire ?
"Est-il bon de FAIRE croire" au Père Noël ?

Une vieille discussion toujours d'actualité ici : "Pourquoi ment-on à nos enfants"
http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10299.0

-----

Qui a le droit, qui a le droit,
Qui a le droit d' faire ça
A un enfant qui croit vraiment
C' que disent les grands ?

On passe sa vie à dire merci,
Merci à qui, à quoi ?
A faire la pluie et le beau temps
Pour des enfants à qui l'on ment.

https://www.paroles.net/patrick-bruel/paroles-qui-a-le-droit

Edith:

Père Noël ... ou St Nicolas ?

Parce que ce Père Noël, il n’existe que depuis le 19ème siècle et encore, ce fut aux Etats-Unis qu’il naquit.

Avant lui, c’est à St Nicolas que revenait le mérite de choyer les enfants une fois l’an.

Ce Nicolas, très vénéré en Grèce et en Russie, déjà cependant identifié au concile de Nicée ( en 325 )  ne commence véritablement à l’être en occident qu’à partir du 11ème siècle.

Mais c’est à partir du 16ème siècle qu’en Allemagne, Grande Bretagne, Belgique, Pays-Bas, Suisse, Luxembourg, nord de la France et surtout Alsace, « la St Nicolas «   va prendre son essor, en venant, chaque 6 Décembre, récompenser les enfants « d’avoir été sages durant une année ».

Si bien que par exemple, pour les petits Belges, le Père Noël n’a aucune consistance.

Mais que St Nicolas soit toujours représenté en tenue d’évêque, avec mitre sur la tête et crosse dans la main droite, irrita un jour au plus haut point l’Église, laquelle menaça ses ouailles des pires représailles si elles  continuaient à affubler Nicolas de ce déguisement.

Si bien que peu à peu, en perdant ses attributs, St Nicolas céda la place à un Père Noël joufflu, ventru, barbu, vêtu d’une houppelande et d’un bonnet rouge, planant, lui, dans les airs sur un traîneau tiré par des rennes.

- Peut-être serait-il tout aussi intéressant de s’occuper d’une seconde interrogation, à savoir si ce Noël chrétien n’est pas la continuation d’un ancien culte païen, en rapport avec le solstice d’hiver (21 Décembre ), qui lui est le jour le plus court dans l’hémisphère nord et qui préfigure l’allongement heureux de nos journées jusqu’au 21 Juin ( solstice d’été ).

Enfin,  puisqu’il est beaucoup question durant ces fêtes du « petit Jésus », peut-être serait-il heureux, du moins pour certains « adultes », de se pencher sur cette naissance de Jésus pour aller jusqu’à la métamorphose qui fit de lui un Christ.

La date du 25 Décembre, toute symbolique, trouvant, elle,  son accomplissement le 2 Février,  fête de la Chandeleur ... autrement dit de la Lumière , date où nous retrouvons (avec crêpes et galettes) nos rois-mages guidés par l’Etoile divine.

Entre ces deux dates, « les 13 nuits saintes »

Nemo492:
J'espère que Sujet de ce samedi ne porte pas vraiment sur le Père Noël, comme amorce amusante,
mais s'interroge surtout sur la seconde partie du titre : "Est-il bon de rêver?"

Dans ce cas, puisqu'il est question de Philosophie, les animateurs risquent de tourner sur le thème de l'espoir.
L'espoir fait-il vivre ? - L'utopie est-elle saine et peut-elle nous guider ? - Mais comment gérer la frustration ?

Combien de rêves inaboutis ont-ils finalement ramené des prétendus créateurs à des boulots ingrats ?
Et dans ce cas : rêver, n'est-ce pas un moteur, en même temps qu'une illusion dans un monde illusoire ?

Rêver... n'est-ce pas une façon d'échapper aux contraintes de la réalité, ne pas assumer le monde tel qu'il est
et envisager inutilement qu'il soit autrement, etc... Ou bien encore penser se rendre utile en le modifiant par nos pensées ?

Edith:

Tout ce que tu proposes est en effet possible à la vélocité de la pensée !
Pourtant, quand tu rêves, tu expérimentes un état que tu considères comme parfaitement réel.

Alors question :
Qu'est-ce qui te prouve que quand tu te considères être dans la  vraie réalité
tu ne sois pas seulement en train de rêver ?

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

Sortir du mode mobile