Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Témoignage d'un Pilote U.S., 1955  (Lu 2532 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Diouf

  • Membre d'honneur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5854
Témoignage d'un Pilote U.S., 1955
« le: 28 janvier 2008 à 19:16:28 »

Lt. Col. Roy Jack Edwards, Pilote d’Essai,Confie à Son Fils Sa Rencontre avec un OVNI

Brian Vike. Directeur de HBCC UFO Research
27 janvier 2008

Date : avril 1955, midi
Lieu de l’observation : Edwards Air Force Base
Témoins : 2
Objet : 1
Type : cigare, orange, lumineux, stationnaire à 6k

Note de HBCC UFO Research : J’ai l’autorisation de donner le nom de l’intéressé. Auparavant, 3 pilotes d’essai ont trouvé la mort lors de leur rencontres avec l’OVNI. Je dois préciser que ce récit n’a jamais été raconté avant. Je ne publierai pas les autres documents reçus car ils contiennent des informations personnelles.
La nécrologie du Lt.Col. Roy jack Edwards a été publiée dans le "Dallas Morning News". J’ajoute le texte de la nécrologie, ainsi que le scan original en tant qu’image.

EDWARDS : LT.COL.ROY JACK EDWARDS, Retraité, né le 4 juillet, 1922 à Oaklahoma City,OK.Jack s’engage dans l’USMC en 1941.IL est diplomé en 1947 de l’Académie Navale Américaine, ou il a pour camarade de classe, l’ancien Président Jimmy Carter. Il sert son pays pendant WWII, les guerres de Corée et du Vietnam, et est promu officier de 1946 à 1970. Ses missions spéciales incluent : Instructeur Chef, Responsable de Dispositifs d’Armes Navales, US Naval Academy, Officier du Développement de l’Armement,Lanceur Aérien d’Armes non Guidées, Pentagone, Commandant d’Escadron 265 des Marines au Vietnam.

Décorations, Médailles, Insignes, et Citations attribuées au Lt.Col.Roy Jack Edwards:

1-   Médaille de Service à la Défense Américaine
2-   Médaille de Campagne Américaine
3-   Médaille de Campagne Asie-Pacifique
4-   Medaille de la Victoire WWII
5-   Médaille de Service dans la Marine
6-   Médaille de Défense Nationale/1*
7-   Médaille de campagne ddu Vietnam/1*
8-   Médaille pour Service au Vietnam/4*
9-   Médaille de l’Air/5*
10-   Combat dans la Marine’’V’’
11-   Croix de la Bravoure
Lettre du Président Jimmy Carter

Note de HBCC UFO Research : Le fils du Lt. Col. Roy Jack Edwards m’a dit s’être battu bec et ongles pour que son père soit inhumé avec les honneurs militaires. Il a rencontré beaucoup d’officiers de haut rang et de politiciens, dans les milieux militaires et gouvernementaux dans l’espoir de satisfaire son souhait, ce qui, avec le temps lui fut accordé. Son père a donc reçu les honneurs militaires.
On se demande pourquoi cela n’a pas été fait de suite, afin d’éviter à la famille d’avoir à se battre pour obtenir ce qui revient de droit à leur père qui a servi sur les champs de bataille avec courage et honneur. Etait-ce dû à une expérience OVNI, qui a presque ruiné sa carrière.

Dans les archives militaires que j’ai ici pour le Lt. Col. Roy Jack Edwards, il est indiqué, en caractères gras, qu’il a servi son pays de façon honorable mais, ce dont il n’est pas question dans ce dossier, c’est une rencontre extraordinaire avec un OVNI en 1955, alors qu’il était pilote d’essai sur la Base de l’Armée de l’Air Edwards. J’ajoute qu’il a failli perdre la vie lors de cette rencontre, perte de vision, brouillard, son corps réagissant à ce que l’OVNI dégageait, et perte subite du controle de l’avion pendant un moment , dues à cette rencontre face à face avec l’OVNI.

Ce que le fils du Lt Col. Roy Jack Edwards et moi-même trouvons vraiment peu commun, c’est le début de la dissimulation. La hiérarchie au pouvoir, ou qui que ce soit d’autre, ont fait que son père soit en mission à Gifu, Japon au moment de cette rencontre. C’est inscrit sur le dossier militaire, selon son fils avec qui j’ai longuement parlé au téléphone le 25 janvier 2008. Le fils de Jack Edwards dit que son père n’était pas stationné à Gifu au Japon, mais plutot sur la base Edwards, ou il effectuait les essais des chasseurs "Super Sabre", au moment de l’incident avec l’OVNI. Son fils se souvient très bien de cela, et qui plus est, comme il l’a mentionné, ''on l’aurait su si nous  vivions au japon!.''
Nous avons donc là une opération de couverture totale par les militaires  pour cacher des fuites possibles au sujet de cette observation.

Le Rapport de l’ Expérience du Lt. Col. Roy Jack Edwards

"Mon père, le Lt.Col. Roy Jack Edwards, USMC (Retraité, USNA classe 47) est décédé depuis trois ans. En 1955, il m'a révélé une expérience qu'il a eue alors qu'il était jeune pilote d'essai. Il n'avait jamais parlé de sa chasse à l'OVNI, à cause de la crainte de représailles formulées par l'armée pendant le debriefing qui a suivi son retour à la base. S'il désobéissait, il perdrait ses avantages militaires et aurait à subir un renvoi pas très honorable.

Je vais vous expliquer les circonstance de sa poursuite de cet objet stationnaire en forme de cigare, de couleur orange, à une altitude de 6.000 mètres. Il était en mission sur la base d'Edwards pour 2 ans, participant aux derniers essais de la nouvelle version des chasseurs 'Super Sabre' et autres tests. Je n'avais que 6 ans à l'époque.

Lors d'un essai en vol, avec une météo favorable, mon père a contacté le contrôle au sol, pour indiquer la présence d'un grand OVNI. Il a reçu l'ordre de revenir à la base immédiatement. Son avion s'y serait complié, mais mon père, de par son entrainement au Corps des Marines des Etats-Unis, me dit que son instinct intrépide l'emportait, et il a ignoré le contrôle au sol car il savait qu'il n'aurait probablement pas d'autre opportunité de chasser un OVNI.

Il a donc volé en direction de cet objet en forme de cigare, orange, lumineux, et immobile, rien sur sa surface n'indiquant de moyen de propulsion; il a estimé sa taille à 2 terrains de football en longueur et un peu plus de 45 mètres de diamètre. Quand il est arrivé à 3-4 miles de l'OVNI, celui-ci a émit un éclair de lumière bleue qui a aveuglé mon père et brouillé son équipement de communication. Il était dans une position difficile mais il est arrivé à se positionner doucement dans la bonne direction et à garder son altitude. Il a envisagé de sauter en parachute, mais voulait aussi rester un peu (sachant qu'il avait assez de carburant), dans l'espoir que le choc de ce qui lui arrivait à lui et à son avion serait temporaire.

Il a totalement retrouvé la vue, après des périodes de flou, au bout de 10 minutes. Il était maintenant capable de reconnaître ses instruments, l'horizon et les limites familières du terrain. Il a entamé son retour vers le terrain de la base, toujours sans communication avec le sol.

Bien que mon père fut soulagé d'avoir survécu à cette expérience unique et dangereuse, il eut à subir un débriefing sévère, en raison de sa désobéissance. Il apprit que l'ordre lui avait été donné de rentrer au plus vite car auparavant, le même OVNI avait tué 3 autres pilotes d'essai. A cette époque, le sujet OVNI était un tabou absolu, surtout parmi les pilotes d'essai à cause de la peur de perdre ce statut particulier durement gagné. S'il avait connu cette information critique avant sa rencontre avec l'OVNI, il aurait obéi aux ordres.

Blâmé pour avoir désobéi, il a définitivement perdu son statut de pilote d'essai et a été envoyé dans une unité d'armement (USNA), à Annapolis, MD, afin d'y enseigner. De plus, il lui a été interdit de piloter des jets. Par la suite,après quelques années passées au Pentagone, à Washington D.C, il a déposé une requête et a obtenu l'autorisation de piloter des hélicoptères (CH46).
P.S - Je détiens les documents militaires de mon père pour toutes vérifications.
"

Brian Vike ajoute : "Ces documents m'ont été faxés le 25 janvier 2008, et sont maintenant en la possession de HBCC UFO Research."

    Note de NBCC UFO Research : "Une dissimulation de l'armée n'est pas un fait nouveau, considérant le nombre de militaires auxquels j'ai parlé. La menace de perdre leurs allocations de retraite, ou même de leur propre vie, tout est bon pour les inciter à garder le silence. Ce qui m'a été relaté par le fils du Lt. Col. Roy Jack Edwards est un autre exemple de ce que l'armée/le gouvernement fera pour supprimer toute information ovnienne qui pourrait filtrer dans le domaine public.

    Ce sont des gens comme le Lt. Col. Roy Jack Edwards, son fils et d'autres, qui ont servi dans l'armée, et ont des informations sur des évènements OVNIS, qui peuvent raconter leur expérience. Il doit y avoir des milliers d'hommes et de femmes qui ont servi ou servent au sein des armées, à qui on a ordonné de garder le silence sur ce qu'ils avaient vu. On ne saura rien tant que ces gens ne parleront pas.
"

Brian Vike, Directeur de HBCC UFO Research et hôte du site "Vike Report UFO Eyewitness Radio Show"
Website: http://www.hbccufo.org   http://www.hbccufointernational.org/

Source : http://www.rense.com/general80/4ov.htm

Merci à Rim952 pour les corrections.
IP archivée
...accepter   de    laisser    partir    l'ancien...

(entendu d'une conversation dans la rue.)