Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: L'antisémitisme est-il différent du racisme ?  (Lu 1124 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14874
L'antisémitisme est-il différent du racisme ?
« le: 13 février 2019 à 15:38:23 »

Qui se souvient de l'histoire du MRAP, fondé en 1949 ?

Il est devenu le "Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples"

Mais il se nommait MRAAP en affichant  l'Antisémitisme comme un surplus.

"Le 22 mai 1949, le MRAP a été créé par des membres du Mouvement national contre le racisme (MNCR), de la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (alors LICA mais utilisant le terme «racisme» dans son titre), et du mouvement des Francs-tireurs et partisans - Main-d'œuvre immigrée (FTP-MOI)8 ainsi que par de diverses personnalités telles que le peintre Chagall. Il prend le nom de « Mouvement contre le racisme, l'antisémitisme et pour la paix »." - Suite & Source
« Modifié: 19 février 2019 à 15:53:28 par Nemo492 »
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus proches..
Mais tant que tu n'as rien, on ne risque pas de te le prendre.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14874
Re : L'antisémitisme est-il différent du racisme ?
« Réponse #1 le: 13 février 2019 à 15:45:24 »

Question subsidiaire : Comment détricoter l'antisémitisme - condamnable comme raciste,
de l'anti-sionisme (opinion politique contre par exemple l'annexion de territoires de Palestine) ?

Pour une auditrice précédente, De Gaulle avait osé dire : "Un Peuple d'élites sûr de lui même et dominateur"

Aujourd'hui, il serait censuré sur la plupart des medias ! Mais qui les contrôle aujourd'hui ?

« Modifié: 13 février 2019 à 16:52:00 par Nemo492 »
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus proches..
Mais tant que tu n'as rien, on ne risque pas de te le prendre.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

kundl

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 347
Re : L'antisémitisme est-il différent du racisme ?
« Réponse #2 le: 13 février 2019 à 16:09:17 »

la barre à raymond

Extrait de la réaction du Premier ministre Raymond BARRE après l'attentat à la bombe contre la synagogue de la rue Copernic à Paris. Raymond BARRE se déclare "plein d'indignation" à l'égard de cet attentat "odieux" "qui voulait frapper les Israélites qui se rendaient à la synagogue et qui a frappé des Français innocents qui traversaient la rue Copernic

https://www.ina.fr/video/I09082508
IP archivée

kundl

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 347
Re : L'antisémitisme est-il différent du racisme ?
« Réponse #3 le: 13 février 2019 à 16:11:46 »

Il faut tuer tous les juifs et tous les coiffeurs
..
Vous verrez, essayez et il se trouvera toujours un couillon pour dire : "Mais pourquoi les coiffeurs ? "

Admin : mais ça ne tient pas si tu ne cites pas en clair la citation complète de cette blague éducative

" L’employé juif d’un coiffeur parisien va voir son patron et lui dit : « Patron, je dois démissionner »
« Mais pourquoi donc ? » lui répond le patron.
« Parce que tous vos employés sont antisémites ! »
 
« Allons bon, mon cher Jean-Claude. Je suis sûr que ce n’est pas vrai. Qu’est ce qui vous fait penser cela ? »
« C’est simple, patron. Lorsque je leur dit qu’Hitler a voulu tuer tous les juifs et les coiffeurs… »
Le patron l’interrompt : « Mais Jean-Claude, pourquoi les coiffeurs ? »
 
« Vous voyez patron, vous aussi ! »
« Modifié: 13 février 2019 à 16:32:50 par Nemo492 »
IP archivée

Vent du Nord

  • Modérateur Global
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 647
Re : L'antisémitisme est-il différent du racisme ?
« Réponse #4 le: 17 février 2019 à 08:43:21 »

L'antisémitisme est-il différent du racisme ?

Pour ma part, je répondrais non. L'antisémitisme n'est qu'un cas particulier du racisme (concept s'étendant aussi, au sens large, au sexisme ou à la discrimination envers tout type de groupe humain arbitrairement étiqueté).

J'irais même plus loin en déclarant raciste tout qui évoque "le racisme ET l'antisémitisme". Car considérer que l'antisémitisme est autre chose qu'un racisme ordinaire ciblant une population particulière, c'est induire que les sémites constituent un groupe ethnique non équivalent aux autres ! Y aurait-il donc deux sortes de populations, les sémites (*) et les autres ?
Marquer une différence entre le racisme et l'antisémitisme, c'est déjà glisser un doigt dans l'engrenage du racisme.
___________________________
(*) Sémite : Personne appartenant à un groupe ethnique originaire d'Asie occidentale et de la Corne de l'Afrique (Arabes, Juifs, Yéménites, Ethiopiens...), ou qui
qui appartient au groupe ethnique et linguistique dont Sem est considéré comme l'ancêtre.
https://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9mites

« Modifié: 17 février 2019 à 09:06:51 par Vent du Nord »
IP archivée

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 16401
Re : Re : L'antisémitisme est-il différent du racisme ?
« Réponse #5 le: 17 février 2019 à 19:11:27 »

L'antisémitisme est-il différent du racisme ?

S'en tenir à la définition de wikipédia c'est faire abstraction du glissement (ou dérive) sémantique. C'est hors-sol.
Un discours de salon qui ne tient pas compte de la réalité du terrain. Si l'on veut pinailler en ne prenant que la première partie de la définition ou pourrait dire qu'un sioniste ashkénaze est un antisémite (puisqu'il n'aime pas les arabes). Et cela m'étonnerait que les haineux ordinaires tiennent compte de cette définition.

Une lecture horizontale en vient effectivement à dire que l'antisémitisme est un racisme ordinaire (je dirais plutôt devient hélas un racisme ordinaire depuis la mode de la parole décomplexée qui a permis à certains antisémites de ne plus se cacher pudiquement derrière leur masque d'antisioniste. Le côté positif c'est que cela aura permis de faire le tri et de cesser de faire l'amalgame entre antisémites et antisionistes. (Attention, je ne dis pas que tous les antisionistes sont antisémites).

La seule position tenable, AMA, est non pas de dire que l'antisémitisme est un racisme ordinaire mais que tous les racismes sont condamnables, ce qui est légèrement différent.

Ceci dit, même si c'est légèrement hors-sujet, je commence à avoir un doute pour le RIC quand je vois les réactions des cracheurs de haine et de tous ceux qui réagissent uniquement dans l'émotion. AMA bien chauffés par les réseaux sociaux ils sont capables du meilleur comme du pire.
« Modifié: 17 février 2019 à 19:47:22 par katchina »
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

Vent du Nord

  • Modérateur Global
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 647
Re : L'antisémitisme est-il différent du racisme ?
« Réponse #6 le: 18 février 2019 à 09:06:40 »

Non, Katchi. Je ne "m'en tiens pas à la définition de Wikipedia". J'ai juste souhaité faire court tout en abordant plusieurs problèmes en un seul texte.
Le sémite correspond bien D'ABORD à la définition renvoyée en bas de texte, histoire de bien rappeler que l'équation "Sémite = Juif" est originellement fausse. C'est par un glissement de sens, abusif, dû à un conditionnement permanent que ce sens dérivé est devenu courant.

L'antisémitisme existe-t-il ? Dans les médias, certainement, massivement. Ailleurs, je n'en sais rien : je n'ai personnellement jamais été témoins de propos antisémites, alors que d'autres variantes du racisme, oui, j'en ai constaté, et pas un peu ! Mais je concède que mon seul témoignage, même cumulé à ceux de mes proches, ne peut évidemment pas être statistiquement significatif.
Et si l'antisémitisme existe, il découle vraisemblablement d'abord de la réaction primaire, émotionnelle, irréfléchie (donc : totalement conne) de gens subissant le sionisme, cette forme de racisme extrême et conquérant, lequel est, lui, manifestement toléré (voire encouragé) par les idéologues dominants.
Je m'insurge avec véhémence contre l'amalgame, voulu par les sionistes (maints documents existent) visant à assimiler antisionisme et antisémitisme !
Heureusement, comme le souligne Katchina, le tri a maintenant été fait entre les deux, mais il n'y a qu'un an à peine, notre premier ministre (belge) affirmait encore sur les médias que l'antisionisme était de l'antisémitisme ! ! ! Bien des moutons l'ont ensuite re-bêlé en choeur...
Personnellement, je me proclame ouvertement antisioniste ET ouvertement défenseur de Juifs (ceux qui n'abusent pas des mots goy et goyim).

Citer
La seule position tenable, AMA, est non pas de dire que l'antisémitisme est un racisme ordinaire mais que tous les racismes sont condamnables, ce qui est légèrement différent.
Non, ce n'est pas "la seule position tenable", puisqu'il n'y a pas de contradiction entre les deux propositions :
- l'antisémitisme est une forme de racisme "ordinaire"
ET AUSSI
- tout racisme est condamnable.

Comme dit dans mon post précédent, accorder à l'antisémitisme une place à part dans le racisme, c'est faire du racisme. C'est accorder une place privilégiée à un groupe ethnique particulier, en vertu de... 
En vertu de quoi, au juste ?

Et, comme dit Katchi, même si c'est "légèrement" hors-sujet, voire totalement, que vient faire le RIC dans cette histoire ? Pourquoi un pouvoir aux abois essaie-t-il d'assimiler les démocrates soutenant le RIC comme des antisémites ? Où sont-ils, ces quelques rares "cracheurs de haine" ayant opportunément enfilé un gilet fluorescent ?
Dans la vraie vie ?
Ou ne s'agirait-il pas plutôt sur une imagerie montée en épingle par des médias ?
IP archivée

Zorn

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 514
Re : L'antisémitisme est-il différent du racisme ?
« Réponse #7 le: 18 février 2019 à 10:53:26 »

Une question simple: qu'appelles-tu sionisme? Et penses-tu que tous ceux qui emploient ce mot sionisme/sioniste mettent la même chose derrière?
IP archivée

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4571
Re : Re : L'antisémitisme est-il différent du racisme ?
« Réponse #8 le: 18 février 2019 à 13:42:45 »


Sachant qu'il existe en Europe de l'ouest un pays où le judaïsme fait partie de l'identité officielle fondatrice depuis ces débuts... C'est une colle que j'aime bien poser aux juifs qui l'ignorent totalement et sont très étonnés... C'est le pays d'origine de la famille de Pierre Mendès France et de Spinoza...
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14874
Re : L'antisémitisme est-il différent du racisme ?
« Réponse #9 le: 19 février 2019 à 15:43:43 »

Réponse pour Paulo : Le Portugal

Antisémitisme, antisionisme... Quelle est la différence?

"Le sionisme, c’est quoi ?

Commençons par le commencement et plongeons-nous dans le Larousse. Le sionisme est un « mouvement dont l’objet fut la constitution, en Palestine, d’un état juif », indique l’encyclopédie. Il date « de la fin du XIXe siècle : c’est une pensée politique qui a été imaginée par Theodore Herzl », précise à Franceinfo Dominique Vidal, journaliste, collaborateur au Monde diplomatique et auteur d’un essai sur la question.

Herzl « venait de constater les dégâts de l’affaire Dreyfus dans l’opinion française. Il considérait que les juifs ne pouvaient pas s’assimiler dans les pays où ils vivaient et qu’il fallait leur donner un Etat pour qu’ils puissent tous se rassembler. »

Antisionisme = antisémitisme ?

Toujours selon le Larousse, l’antisionisme est une forme d'« hostilité à l’existence ou à l’extension de l’État d’Israël » tandis que l' antisémitisme est une « doctrine ou attitude systématique de ceux qui sont hostiles aux juifs et proposent contre eux des mesures discriminatoires ». Est-ce vraiment la même chose ?

« L’antisionisme est une pensée politique et n’a donc rien à voir avec le fait de développer la haine des juifs », tranche Dominique Vidal.

« L’antisémitisme est un délit, puni comme tous les racismes par les lois françaises. L’antisionisme est une opinion que chacun est libre d’approuver ou non », précise-t-il à Franceinfo.
" - Suite & Source

Doit-on considérer comme islamophobes ceux qui critiquent la politique de dirigeants dans les pays arabes ?
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus proches..
Mais tant que tu n'as rien, on ne risque pas de te le prendre.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Zorn

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 514
Re : L'antisémitisme est-il différent du racisme ?
« Réponse #10 le: 19 février 2019 à 15:56:26 »

Ca c'est le sens originel.

Aujourd'hui, j'ai l'impression que ce qui est entendu par "sionisme" est un grand fourre-tout, que ça recouvre tout et n'importe quoi, on le sent bien quand on écoute certains s'exprimer...

Par contre personnellement, je suis pour que n'importe quelle opinion puisse s'exprimer, à partir du moment où elle se fait dans un cadre où a violence, l'agression n'ont pas leur place.
On n'a le droit de ne pas aimer la religion, qu'elle soit chrétienne, musulmane ou juive. On devrait avoir le droit de le dire.
On a le droit de ne pas aimer la politique d'un pays, on devrait aussi avoir le droit de le dire.
Etc.
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14874
Re : L'antisémitisme est-il différent du racisme ?
« Réponse #11 le: 19 février 2019 à 16:06:10 »

OK Zorn !

Concernant le projet de quelques députés d'assimiler pénalement l'antisionisme à l'antisémitisme,
le Pdt Macron vient de calmer le jeu en déclarant lors d'une conférence de presse :
"Je ne pense pas que pénaliser l'antisionisme soit la solution."

Les mots ont leur sens, et les amalgamer reviendrait à manipuler le dictionnaire...

Sinon demain personne ne pourra s'exprimer pour critiquer la politique de Mohammed VI et autres sans être
traité d'islamophobe. A. Finklekraut ne s'est non plus jamais privé de critiquer la politique de Netanyahu !

Tout irait sans doute mieux si Israêl respectait les résolutions de l'ONU, et pas seulement celles qui l'arrangent.
Ce serait peut-être la clé d'une résolution pacifique du conflit au Proche-Orient.
« Modifié: 19 février 2019 à 16:19:17 par Nemo492 »
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus proches..
Mais tant que tu n'as rien, on ne risque pas de te le prendre.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14874
Re : L'antisémitisme est-il différent du racisme ?
« Réponse #12 le: 19 février 2019 à 20:15:40 »


J'SUIS PAS CONTENT ! #213 : Finkielkraut malmené & 18-25 Eco+ !
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus proches..
Mais tant que tu n'as rien, on ne risque pas de te le prendre.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Vent du Nord

  • Modérateur Global
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 647
Re : L'antisémitisme est-il différent du racisme ?
« Réponse #13 le: 21 février 2019 à 09:57:40 »

[NB : La vidéo ci-dessus postée par Nemo a déjà été bloquée par France TV Distribution pour des raisons de droits d'Hauteur.]

Fort à propos, voici un communiqué diffusé ce mardi 19 février 2019 par la Coordination de L'UJFP (Union Juive Française pour la Paix) :

NOUS SOMMES JUIFS ET NOUS SOMMES ANTISIONISTES
Nous sommes juifs, héritiers d’une longue période où la grande majorité des Juifs ont estimé que leur émancipation comme minorité opprimée, passait par l’émancipation de toute l’humanité.

Nous sommes antisionistes parce que nous refusons la séparation des Juifs du reste de l’humanité.

Nous sommes antisionistes parce la Nakba, le nettoyage ethnique prémédité de la majorité des Palestiniens en 1948-49 est un crime qu’il faut réparer.

Nous sommes antisionistes parce que nous sommes anticolonialistes.

Nous sommes antisionistes par ce que nous sommes antiracistes et parce que nous refusons l’apartheid qui vient d’être officialisé en Israël.

Nous sommes antisionistes parce que nous défendons partout le « vivre ensemble dans l’égalité des droits ».

Au moment où ceux qui défendent inconditionnellement la politique israélienne malgré l’occupation, la colonisation, le blocus de Gaza, les enfants arrêtés, les emprisonnements massifs, la torture officialisée dans la loi …
préparent une loi liberticide assimilant l’antisémitisme qui est notre histoire intime à l’antisionisme,

Nous ne nous tairons pas.

Source : https://www.ujfp.org/spip.php?article6938
IP archivée

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 16401
Re : L'antisémitisme est-il différent du racisme ?
« Réponse #14 le: 21 février 2019 à 11:14:28 »

Oui, sauf que eux, connaissent la différence entre les deux mots. Je connais des juifs antisionistes mais pas de juifs antisémites. Au café du commerce je ne suis pas certaine que ce soit le cas et qu'il n'y ait encore amalgame. L'antisémitisme est tellement ancré dans l'inconscient de certains (entendu hier à la télé je ne sais plus dans quel reportage) "Je ne suis pas Rothschild" curieux, personne ne dit "Je ne suis pas Bernard Arnault", par exemple... Etrange non ?

Attendons de voir quelle définition exacte sera retenue par la loi puisque Macron a bien dit que la définition ne condamne pas la possibilité de critiquer la politique israélienne.


Cette définition relativement large et consensuelle (disponible en anglais uniquement) est accompagnée de plusieurs exemples de manifestations antisémites, depuis l'appel à tuer des juifs au nom d'une idéologie religieuse jusqu'à la contestation de la réalité de l'Holocauste. S'ils ne citent pas explicitement le mot, ces exemples intègrent une des manifestations de l'antisionisme par le fait de "dénier au peuple juif le droit à l'auto-détermination, notamment en affirmant que l'existence de l'Etat d'Israël est une entreprise raciste".

A l'inverse, cette définition ne condamne pas la possibilité de critiquer la politique israélienne, son personnel politique, sa diplomatie ou son rôle dans la géopolitique au Moyen-Orient, ni les éventuels appels au boycott. Un point controversé et toujours en débat.


article complet
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire