Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Chroniques de la violence ordinaire en France  (Lu 76 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Zorn

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 92
Chroniques de la violence ordinaire en France
« le: 12 mars 2019 à 14:13:37 »

Un sujet pour mettre en lumière des faits en général totalement ignorés/tus par les grands medias, qui sont pourtant très révélateurs d'un certain climat dans le pays.

Un ex-candidat des 12 coups de midi meurt à l'âge de 23 ans dans une violente agression

Bastien Payet, un ex-candidat des 12 coups de midi, est mort dimanche à l'âge de 23 ans au CHU de Reims après avoir été violemment agressé par trois jeunes, rapporte L'Est républicain.
Les faits se sont déroulés dans la nuit de samedi à dimanche à Reims. Accompagné de trois amis, deux femmes et un homme, Bastien Payet "a été pris à partie, roué de coups de poing et de pied dans la tête", indique le quotidien. Transporté dans un état critique au CHU, il est mort quelques heures plus tard.

Trois étudiants en BTS en alternance ont été mis en examen pour meurtre. Un des suspects a été arrêté "dans un état d’alcoolisation avancée, a indiqué le procureur de la République de Reims. "Les faits se sont déroulés en quelques secondes à peine", a-t-il ajouté. "Il est même possible qu'il n'y ait pas de mobile sérieux à cette rixe, plus exactement au fait que la victime ait reçu des coups."
La réaction de Christian Quesada

Le jeune homme, slameur et secrétaire du club de football de Saint-Brice-Courcelle, avait participé le 26 juin 2018 aux 12 coups de midi. Sa mort a suscité un vif émoi à Reims et dans la commune de Bétheny, dont il est originaire.

Christian Quesada, grand champion de l'émission de TF1, s'est lui aussi associé aux hommages en s'en est violemment pris sur Twitter aux coupables: "Assassiné lâchement par trois enculés à qui il reprochait des paroles déplacées envers des amies filles ... honteux. Quelle tristesse! Pensées à sa famille et ses proches!!"


Source: https://people.bfmtv.com/tv/un-ex-candidat-des12-coups-de-midimeurt-a-l-age-de-23-ans-dans-une-violente-agression-1650447.html
IP archivée

Zorn

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 92
Re : Chroniques de la violence ordinaire en France
« Réponse #1 le: 12 mars 2019 à 14:16:55 »

Nantes: Un homme blessé au couteau à la carotide dans le tramway (=égorgé - NDR)

Ce lundi matin, il se trouvait encore à l’hôpital pour une perforation du pharynx. Un jeune homme de 24 ans a reçu un coup de couteau à la carotide, dimanche matin dans le tramway nantais, aux abords de la gare. Les faits se sont déroulés peu avant 3 heures du matin.

Selon la police, la victime se trouvait à bord de la ligne 1 avec deux amis, quand il a demandé à trois hommes qui fumaient d’éteindre leurs cigarettes. Une remarque qui a fait monter la tension : après une bousculade, l’un des individus aurait sorti un couteau de son blouson et aurait tenté de porter plusieurs coups à la victime. L’un d’eux a atteint sa gorge, selon la police qui a visionné les images de vidéosurveillance.
Mis en examen

L’homme a été pris en charge par les secours avant d’être transporté au CHU de Nantes. Il a reçu une ITT de trois semaines. L’agresseur présumé et ses amis, tous les trois âgés d’une vingtaine d’années, ont été interpellés juste après, rue de Verdun.

Ce lundi, deux d’entre eux ont été déférés et mis en examen, rapporte la police. Le dernier a été laissé libre, n’ayant pas participé aux violences.


Source: https://www.20minutes.fr/faits_divers/2470051-20190311-nantes-homme-blesse-couteau-carotide-remarque-tramway
IP archivée

Zorn

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 92
Re : Chroniques de la violence ordinaire en France
« Réponse #2 le: 14 mars 2019 à 14:26:20 »

Où l'on apprend au passage, même si ce n'est pas le coeur de l'article, qu'un fiché S surveillé peut donc s'acheter une arme à feu sans aucun problème, sans que cela ne soit découvert...


Bonnières-sur-Seine (78): Leila tente de refaire sa vie avec Benjamin, sa famille réprouve… Adil son mari, un fiché S l’abat alors qu’elle est enceinte

Cet homme fiché S, soupçonné de liens avec la mouvance islamiste, a abattu sa femme, en juillet 2016 à Bonnières-sur-Seine.

C’est le crime d’un homme qui se pensait trompé et trahi. Adil Aazizi, 35 ans, doit répondre, jeudi matin devant la cour d’assises des Yvelines, à Versailles, de l’assassinat de son épouse Leïla Bouachra, 29 ans, tuée d’une balle dans la tête, l’après-midi du 2 juin 2016 à leur domicile de Bonnières-sur-Seine.

[…]
Cet après-midi-là, Adil est en colère. Son fils et sa belle-mère lui ont parlé de l’amant de sa femme. Il a même parlé avec lui au téléphone. Les deux hommes ont discuté de la grossesse de Leïla. Adil sait que cet enfant n’est pas de lui et craint qu’un autre prenne sa place.

Le mari trompé veut que Leïla avoue son infidélité.

[…]

Il aurait acheté cette arme à des gens du voyage pour 650 € dans le but d’éliminer l’amant de sa femme. L’enquête montre aussi qu’il a passé du temps en Turquie et à la frontière Syrienne pour un soi-disant « voyage humanitaire ». Ce qui lui a valu d’être fiché S.

[…]

Leïla n’a jamais trompé son mari car le couple était déjà séparé depuis longtemps. « Adil Aazizi vivait dans le Nord avec ses parents et Leïla avait pris la décision de refaire sa vie, explique l’avocate.

[…]

Adil et Leila se sont rencontrés, en 2008 au Maroc à l’occasion des funérailles du père de celle-ci. Il a grandi dans le Nord de la France et elle à Mantes-la-Jolie. Ils se marient en 2010

[…]

Au printemps 2015, Leila rencontre Benjamin au centre d’action sociale de Mantes où elle travaille. Celui-ci confie que la jeune femme l’a contacté sur Facebook avant qu’ils nouent une relation. Elle lui dira qu’elle est séparée. Les amants font même une escapade à Nice (Alpes-Maritimes) alors qu’Adil est en Turquie. Benjamin conduit le fils de la jeune femme à l’école et à ses activités. Il dort dans l’appartement et Leïla le présente souvent comme son compagnon. Et en même temps, tente de le cacher à sa famille qui finira par l’apprendre et réprouvera cette histoire.

http://www.leparisien.fr/yvelines-78/yvelines-aux-assises-pour-avoir-tue-sa-femme-d-une-balle-dans-la-tete-13-03-2019-8031081.php
IP archivée