Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: 2019 - 21 juin - Permaculture, La Voie de l'Autonomie  (Lu 157 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Thierry.RIM

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 62
2019 - 21 juin - Permaculture, La Voie de l'Autonomie
« le: 18 juin 2019 à 13:47:38 »

Permaculture, La Voie de l'Autonomie

Interview de la réalisatrice du documentaire " Permaculture, La Voie de l'Autonomie "

La permaculture est bien plus qu'une alternative à l'agriculture moderne, c'est un mode de vie, équitable et durable.
Pour mieux la comprendre, une réalisatrice (  Carinne Coisman ) et un éducateur à l'environnement ( Julien Lenoir )
ont parcouru 30.000 kilomètres par voie terrestre et traversé dix pays.

De la France jusqu'en Inde avec Vandana Shiva, Maxime de Rostolan et beaucoup d'autres*,
ils nous présentent ce qu'est la permaculture et comment chacun peut la mettre en pratique.

Les moyens d'action, en ville ou à la campagne, sont simples et accessibles à tous.
Construction, jardinage, énergie, relations, solidarité, créativité, une nouvelle aventure humaine s'offre à vous !

* Krishna MCKENZIE, Rico ZOOK, S. VISHWANATH, Minh BUU, Krishna GURUNG, Adrienne THADANI, Lia SOMMER

Documentaire réalisé par : Carinne Coisman et Julien Lenoir / Jupiter Films
« Modifié: 30 juillet 2019 à 23:32:10 par Modération »
IP archivée

helloworld

  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2
Re : Permaculture, La Voie de l'Autonomie - vendredi 21 juin à 23h
« Réponse #1 le: 22 juin 2019 à 03:39:41 »

J'interviens sur quelques idées reçues de Maxime et sur ce qu'il appelle le "bon sens":
  • il faut recycler
  • il faut vivre frugalement
  • l'agriculteur capte du carbone
  • il faut replanter des arbres
  • il faut renouveler les ressources
  • on a déjà les solutions

Recycler ? Est ce que la quantité de pétrole pour fournir l'énergie nécessaire au recyclage d'une bouteille est inférieure à la quantité de pétrole nécessaire pour produire une nouvelle bouteille ? Pas sûr du tout. Peut être pire même. Dans tous les cas ce n'est pas une solution, dans le meilleurs des cas cela ne fait que réduire la consommation d'énergie fossile, en aucun cas ne l'annule. Et tant que l'on annule pas complètement la consommation d'énergie fossile (charbon, pétrole, gaz, nucléaire) la pollution durable continuera de s'accumuler et d'augmenter inexorablement.

Vivre frugalement ? Cela réduit la vitesse d'augmentation de la pollution, mais ne l'empêche aucunement de continuer à augmenter inexorablement. Ce n'est pas une solution, juste un palliatif.

Il faut replanter des arbres ? Si on voulait planter aujourd'hui suffisamment d'arbres pour capter le carbone émis par la pollution durable (pétrole, gaz, charbon) il faudrait planter plus d'arbres que la Terre ne pourra jamais en porter. Et planter des arbres, comme toute activité humaine (en dehors des Sentinelles d'Andaman) consomme de l'énergie et contribue à augmenter encore la pollution durable. Autrement dit mieux vaut laisser la Nature planter des arbres par elle même.
 
L'agriculteur capte du carbone ? Pour la même raison que pour la plantation d'arbre, l'agriculteur ne capte PAS de carbone, il contribue comme tous les habitants de la Terre (sauf les Sentinelles...) à augmenter inexorablement le niveau de pollution durable.

Il faut renouveler les ressources ? Toujours pareil, c'est une activité humaine nécessitant de l'énergie non renouvelable et qui contribue donc à augmenter inexorablement la pollution durable.

On a déjà la solution ? Absolument pas, dans le meilleurs des cas seulement des palliatifs qui retardent l'échéance sans absolument rien résoudre fondamentalement.

Alors quelles sont les solutions ? Il n'y en a pas 36, seulement une : passer à 100% d'énergie renouvelable.
Il y a deux choix possibles pour implémenter cette solution :

Première possibilité: utiliser seulement le bois et les graisses animales et végétales comme sources d'énergies 100% renouvelable, autrement dit revenir avant la période industrielle, comme au Moyen-âge en somme. Ça va être difficile de faire vivre des milliards d'habitants dans ces conditions.

Deuxième possibilité: on ne revient pas en arrière, au contraire on développe la technologie pour effectivement produire 100% d'énergie renouvelable. Toutes les énergies renouvelables viennent directement ou indirectement de l'énergie solaire. En un centième de seconde le Soleil émet autant d'énergie que ce que l'humanité a déjà consommé depuis le début de son existence. En une seconde le Soleil produit autant d'énergie que ce le l'humanité consommerait en 100000 ans au rythme actuel. La pénurie d'énergie est une illusion, tout comme croire qu'il y a des solutions sans exploiter l'énergie solaire est une illusion. Et obtenir 100% d'énergie renouvelable à partir du Soleil ce n'est même pas compliqué, c'est juste une question de volonté politique. Il n'y a pas d'obstacle à une société d'abondance, où sans vivre frugalement et sans faire des économies d'énergies les gens pourront voyager en fusée sans émettre aucune pollution en parfaite communion avec la Nature, l'obstacle est purement psychologique, la pollution physique trouve sa source dans la pollution psychologique.
1% de la surface des déserts capte autant puissance solaire que ce qui est consommé en totalité actuellement par l'humanité, donc on construirait des centrales solaires dans les déserts et le problème serait réglé ! Ah oui mais il va y avoir des pays désertiques qui vont profiter de leur position de monopole : politique et psychologie ! Toute la question est de savoir ce que l'on veut et de pouvoir se mettre d'accord pour le bien de tous.
Mieux, on construit des centrales solaires lunaires et en orbite géostationnaire (construite à partir de la Lune) et même plus besoin d'envahir les désert : on se retrouve avec une manne illimité d'énergie renouvelable, du coup maintenant on a le droit de replanter des arbres, de pomper de l'eau dans les déserts pour les faire reverdir (et pourquoi y faire de la permaculture ?) de recycler et de dépolluer, désormais tous cela à du sens, alors qu'avant c'était dans le meilleurs des cas des palliatifs et des solutions illusoires.
Il n'y a que la production de 100% d'énergie renouvelable qui sortira l'humanité de l'impasse, il n'y a pas d'autre solution, tout le reste n'est que du blabla.

On connaît les solutions, je les ais données et il n'y en pas d'autres. Soit la fin du monde, soit le moyen âge soit la société d'abondance durable. Et l'abondance durable est parfaitement à notre portée. Il faut juste que les gens prennent conscience de cette possibilité et de la facilité de sa réalisation, pour peu que l'humanité le décide. Tout est une question de prise conscience collective. Le fait que cette réalité n'est pas diffusée ni évoquée dans les médias fait partie de la pollution psychologique dont je parlais. C'est à tout à chacun de comprendre et de diffuser cette connaissance pour que nous puissions collectivement demander et œuvrer à la mise en place de la seule solution qui non seulement nous sortira d'une impasse certaine mais nous ouvrira un avenir radieux !   
 
IP archivée

helloworld

  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2
Re : Permaculture, La Voie de l'Autonomie - vendredi 21 juin à 23h
« Réponse #2 le: 22 juin 2019 à 04:45:06 »

Autres idées reçues diffusées par la pollution médiatique :

- Le CO2 est polluant.
Pas du tout, le CO2 est exactement aussi "polluant" que de l'eau. C'est un élément essentiel aussi essentiel à la vie que l'eau, et dont on ne pourrait absolument pas se passer. Sans CO2 toutes les plantes mourraient immédiatement. Le problème c'est lorsqu'on augmente durablement le taux de CO2, en extrayant le carbone du sous-sol (charbon, gaz, pétrole) qui se retrouve pour des millions d'années dans l'air après avoir été brûlé. Et on ne peut pas planter de plus plus en plus d'arbres pour compenser : il faudrait déjà en planter plus que la Terre pourra jamais en porter. On déséquilibre irrémédiablement (des millions d'années...) le biotope avec des conséquences difficiles à prévoir (réchauffement climatique...), c'est complètement inconscient, et d'autant plus idiot que cette source d'énergie est complètement éphémère : quelques siècles d'énergie d'origine fossile pour des millions d'année de biotope modifié. Est ce bien raisonnable ?

- le feu de bois est polluant.
Contrairement au CO2 qui provient du sous-sol, le CO2 du feu de bois provient d'un arbre. Donc lorsque la Nature aura replanté cette arbre et l'aura fait croitre avec l'énergie du Soleil, le CO2 aura été complètement recyclé. Et l'énergie obtenue par la combustion du bois est en fait d'origine solaire et complètement propre.
Malheureusement, aujourd'hui il est impossible d'obtenir du bois sans polluer durablement : il faut de l'énergie polluante (charbon, pétrole, gaz, nucléaire) pour construire une hache ou une tronçonneuse (et faire fonctionner cette dernière), pour transporter le bois, et même si on le porte sur son dos, il faut se nourrir à partir d'aliments qui on nécessité de l'énergie non renouvelable. En fait quoi qu'on fasse on pollue durablement et inexorablement.. à moins, bien entendu, de vivre en totale autarcie comme les Sentinelles. Ou de passer au 100% renouvelable ! ;D 

- le nucléaire est une source d'énergie illimitée.
Absolument pas. La seule raison pour laquelle le nucléaire peut durer quelques siècles et rivaliser avec le pétrole est parce qu'il représente une partie infime du mix énergétique mondial. Si toute l'énergie mondiale était d'origine nucléaire on en aurait des réserves pour une décennie. Et par contre on se retrouve avec de dangereux déchets à gérer pour des centaines de milliers d'années. N'est ce pas absurde ? 
IP archivée