Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: 14 Juillet  (Lu 182 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14892
14 Juillet
« le: 14 juillet 2019 à 17:22:06 »

Le 14 Juillet est une fête nationale en France. Elle commémore la prise de la Bastille du 14 juillet 1789, symbole de la fin de la monarchie absolue. Ce n'est pas un jour de "concorde nationale" comme on voudrait nous le faire croire aujourd'hui ! Mais plutôt de la Cocarde nationale.

Le jour du dégagisme global, avec la fin des Privilèges, a été le sujet d'un glissement sémantique bien orienté. Au XXème siècle, c'est finalement devenu l'exposition de l'argent des contribuables consacré à la Défense nationale.

Quoi d'étonnant que le 14 juillet ne soit plus la date anniversaire de la contestation de tous les Pouvoirs ?
Le ministre de l'Intérieur n'aurait encore rien vu venir. Le président Macron  a été sifflé pendant son parcours sur les Champs-Elysées. Il déjeune avec plusieurs dizaines de chefs d'état, derrière les murs de son "Palais".
Mais ses invités ne sont pas dupes de la faible popularité locale de leur hôte.

De quoi se poser sérieusement quelques questions sur le mode de gouvernance, ou sur la personnalité du gouvernant, seulement élu par une faible proportion des français, face à la candidature repoussoir de M. Le Pen, ultra-diabolisée par de nombreux medias serviles contrôlés par une petite poignée de possédants.

Pour le milliardaire Xavier Niel, par exemple, faire allégeance à Macron et le financer contre Le Pen ne présentait aucun risque, comme de savoir par avance à la roulette quelle couleur va sortir ! Pas courageux mais efficace.

Mais qui a tué François Fillon en révélant quelques unes de ses faiblesses ? A qui profitait la fuite de documents qui allaient le flinguer comme un pigeon en plein envol ?

Je me souviens d'une phrase d'un comptable, il y a plus de 20 ans : "Je ne vote pas parce que que ce sont tous des tueurs." Si je peux me permettre, je vous conseille l'excellent film de Georges Lautner, "Mort d'un Pourri", sorti en 1977 avec Alain Delon, Klaus Kinski, etc...
« Modifié: 16 juillet 2019 à 18:18:48 par Nemo492 »
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus proches..
Mais tant que tu n'as rien, on ne risque pas de te le prendre.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.c