Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Devoirs de "Mémoire"  (Lu 4115 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

ressac

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 777
Devoirs de "Mémoire"
« Réponse #15 le: 17 février 2008 à 02:12:00 »

Vraiment je n'en sais rien Belzian. C'est possible, s'il continue à accumuler les boulettes.
IP archivée

PierreRobin

  • Invité
Devoirs de "Mémoire"
« Réponse #16 le: 17 février 2008 à 09:04:46 »

Nicolas Sarkozy semble avoir été mis en place pour faire basculer la France dans le camps américaon-sioniste. Il s'agit pour lui de nous amener petiti à petit à nous préparer à une guerre de "civilisation" contre le monde arabo-musulman au seul profit des intérêts américains et israëliens (la fameuse civilisation occidentale - du moins ce qu'il en reste : une superpuissance matérialiste).
IP archivée

palu

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1162
Devoirs de "Mémoire"
« Réponse #17 le: 17 février 2008 à 11:08:59 »

Héhé


moi je verrais plus Nicolas en Louis et Carla en Marie-Antoinette !!!

A moins qu'"il" ne finisse comme Kennedy.... :roll:  :arrow:
 :arrow:
IP archivée

dona_666

  • Invité
Devoirs de "Mémoire"
« Réponse #18 le: 17 février 2008 à 15:51:30 »

le pire étant que ca risque de faire l'effet inverse!
ex: ont m'aurais impliquer ca quand j'avais 10ans je serais surement devenue une grosse facho(jai toujours fait l'inverse de ce que l'on m'inculquais !

sic *les enfants qui fumes parce que ont leur a dit que cest pas bon pour la santé! apres qui boivent....ou fumes des petes
il ai a noter que pas mal de jeunes ce suicident de + en +
de + en + boivent
ce drogue....
le seul moment cool c est la tranche 10 16ans ou ont pense meme pas a la mort voila......en + d'une tendance au suicide il y aura une culpabilisation en +
IP archivée

ressac

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 777
Devoirs de "Mémoire"
« Réponse #19 le: 17 février 2008 à 19:34:31 »

Citation de: "dona_666"
le pire étant que ca risque de faire l'effet inverse!
ex: ont m'aurais impliquer ca quand j'avais 10ans je serais surement devenue une grosse facho(jai toujours fait l'inverse de ce que l'on m'inculquais !

sic *les enfants qui fumes parce que ont leur a dit que cest pas bon pour la santé! apres qui boivent....ou fumes des petes
il ai a noter que pas mal de jeunes ce suicident de + en +
de + en + boivent
ce drogue....
le seul moment cool c est la tranche 10 16ans ou ont pense meme pas a la mort voila......en + d'une tendance au suicide il y aura une culpabilisation en +


Très juste!

Parcontre je ne dirais pas que quand on est ado on ne pense pas à la mort. Je me souviens avoir eu à cette période des moments d'angoisse en songeant à la mienne :?
IP archivée

crystelle

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 736
Devoirs de "Mémoire"
« Réponse #20 le: 18 février 2008 à 23:24:30 »

Bonsoir à tous. Ce soir j'ai regardé l'émission sur France2, sur la résistance qui m'a bouleversé, mais en plus le hasard faisant parfois étrangement les choses, j'ai lu aussi un livre sur la résistance en France, pendant la guerre 40-45. Et bien je vais citer le début du livre. Dont le titre est (se croiser sans se voir) " vous qui passer devant cet immeuble, ayez une pensée pour Frédéric Il est mort pour vous. Le 21 août 1943. Il avait 19 ans. C'était mon meilleur ami. Il voulait faire le tour du monde après la guerre. Il n'a pas pu." Voilà commence ce livre de 108 pages et bouleversant sur un jeune résistant de 19 ans. Et bien à quand un véritable hommage à ces jeunes de 15 à 20 mort pour nous. Car à part Jean Moulin, voire la lettre du Jeune Guy Moquet, finalement, j'aimerai tout autant le même hommage concernant ces jeunes adolescents, comme pour les enfants de la Choa, exigé par Sarkozy !
IP archivée

Carthoris

  • Invité
Devoirs de "Mémoire"
« Réponse #21 le: 19 février 2008 à 07:47:23 »

Hier soir, un intervenant sur RIM, disait qu'à parrainer, mieux vaudrait qu'un enfant parraine un arbre, pour le sensibiliser à la protection de son environnement, au respect de la nature, pour l'entretenir et le voir pousser et se construire. J'ai trouvé l'idée mille fois plus interessante, je pense que c'est le genre d'idée qui ne germe jamais dans certains esprits trés étroits.
IP archivée

ressac

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 777
Devoirs de "Mémoire"
« Réponse #22 le: 19 février 2008 à 13:03:21 »

Citation de: "Carthoris"
Hier soir, un intervenant sur RIM, disait qu'à parrainer, mieux vaudrait qu'un enfant parraine un arbre, pour le sensibiliser à la protection de son environnement, au respect de la nature, pour l'entretenir et le voir pousser et se construire. J'ai trouvé l'idée mille fois plus interessante, je pense que c'est le genre d'idée qui ne germe jamais dans certains esprits trés étroits.


Un arbre ou une espèce animale!  :D
IP archivée

Carthoris

  • Invité
Devoirs de "Mémoire"
« Réponse #23 le: 19 février 2008 à 13:49:35 »

Citer
Un arbre ou une espèce animale!


oui effectivement  :wink:
IP archivée

vajra

  • Invité
Devoirs de "Mémoire"
« Réponse #24 le: 27 février 2008 à 19:44:04 »

Concernant la cruauté, cette répression a donc pour effet de créer un sentiment nouveau qui est la culpabilité. Du point de vue de nos deux auteurs, cette mutation de la cruauté en culpabilité n’est pas une solution, et elle ne réussit pas à sauver définitivement l’homme des tourments que son penchant pour la cruauté implique. Suivant l’un comme selon l’autre, la culpabilité a des effets néfastes qu’on ne peut négliger. Nietzsche affirmera ainsi qu’elle donne naissance à une maladie de l’humanité des plus coriaces : le nihilisme, effroyable pathologie qui pousse l’être humain au dégoût de soi. Freud, de son côté, lui fera un diagnostic tout aussi peu affriolant, puisqu’elle sera selon lui une des sources de la névrose. Ils s’accorderont tous deux sur l’idée qu’elle fait apparaître une maladie de l’âme spécifiquement humaine par l’intermédiaire de la moralité, cet outil permettant à la culture de domestiquer l’« animal homme ». Aussi est-il tentant de rapprocher la conception nietzschéenne de la moralité avec l’acception freudienne de la névrose, à tel point que l’on pourrait se demander s’ils ne désignent pas la même chose par deux termes différents.
........................
Nietzsche et Freud : le rapport entre cruauté, culpabilité et civilisation
François Requet
IP archivée