Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: comment vivre ici et maintenant de manière concrète?  (Lu 4237 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

neptune75

  • Permissions restreintes
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1361
comment vivre ici et maintenant de manière concrète?
« le: 26 février 2008 à 01:56:34 »

outre des lectures comme eckhart tolle ou allan watts d'autres lectures me sont-elles conseillées par d'autres auditeurs?

Ne souhaitant pas rester exclusivement dans le mental(mais il faut bien eessayer de comprendre les mécanismes qui nous régissent),par quelles voies méditatives et/ou sportives peut-on essayer d'y parvenir?

merci
IP archivée

Segur

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 526
Vipassana.
« Réponse #1 le: 26 février 2008 à 03:21:37 »

Salut Neptune.
Je pense que c'est une bonne chose de vouloir pratiquer, expérimenter, en plus d'avoir une nourriture livresque.
Perso Neptune, je te recommande pour l'avoir fait, la méditation Vipassana.
C'est une méditation qui a été enseigné par Bouddha et maintenue dans sa forme originelle en Birmanie par quelques moines.
Il y a un centre en France à Louesme, à 150 km de Paris en pleine campagne. 10 jours de méditation intensive, où tu médites 9 heures par jours selon la technique qui t'es enseignée un peu plus tout au long des dix jours. Pas de cigarette, pas d'alcool, repas végétarien et interdiction de parler durant les 10 jours.
A la fin de ces derniers, tu donnes (ou pas) en fonction de ce que tu penses avoir reçu en bienfaits, ou de tes moyens.
Cela a été excellent pour ma part. :wink:
IP archivée

neptune75

  • Permissions restreintes
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1361
comment vivre ici et maintenant de manière concrète?
« Réponse #2 le: 27 février 2008 à 01:26:41 »

merci;

Et comment grâce à ces techniques arrives-tu à affronter les problèmes ,très graves,ou pas,de la vie?
IP archivée

Segur

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 526
comment vivre ici et maintenant de manière concrète?
« Réponse #3 le: 27 février 2008 à 20:32:26 »

Il ne servirait à pas grand chose que je te l'explique, au mieux, je pourrais te dire que cela m'aide à prendre du recul, à ne pas me laisser envahir par mes émotions où me perdre dans le mental mais le mieux est d'en faire l'expérience pour comprendre.
Tu peux aller sur le site internet avec google, en tapant "Vipassana + france"
IP archivée

emmaludo

  • Invité
Re : comment vivre ici et maintenant de manière concrète?
« Réponse #4 le: 11 mars 2008 à 14:24:33 »

Pour ma part, d'autres voies, outre la méditation proposée que je ne connais pas expérimentalement, sont à explorer: la quatrième voie de Gurdjieff propose un système complet de transformation de Soi dans la vie, sans se retirer. Pour moi, c'est la voie la plus adaptée à nos conditions modernes. Elle ne laisse aucune chance à l'Ego. voir www.centre-gurdjieff.org
Le Dzogchen tibétain semble particulièrement dépouillé et authentique. voir Chögyal Namkhai Norbu Rimpoche: "Dzogchen ou l'état d'auto-perfection".
Les livres et audio-book d'Eckart Tollé sont magnifiques également, mais difficiles à intégrer seuls dans la vie pour certains.
L'enseignement dispensé par Arnaud Desjardins à l'ashram "Hauteville" à Saint-Laurent-du-Pape en ardèche m'a beaucoup touché aussi.
Bonne route....
« Modifié: 12 mars 2008 à 18:04:56 par emmaludo »
IP archivée

neptune75

  • Permissions restreintes
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1361
Re : comment vivre ici et maintenant de manière concrète?
« Réponse #5 le: 12 mars 2008 à 14:07:41 »

merci

vu la profusion d'ouvrages sur gurjieff,quelqu'un aurait-il noté les références diffuséeslundi?

je crois que alain kremsky avait cité "récit de belzébuth à son petit _fils" ,"fragment d'un discours inconnu de uspinsky",et un autre ouvrage,aux éditions l'âge d'homme,mais je ne me souviens plus du titre...

Quelqu'un pourrait-il m'aider?
IP archivée

emmaludo

  • Invité
Re : comment vivre ici et maintenant de manière concrète?
« Réponse #6 le: 12 mars 2008 à 18:03:55 »

En fait c'est "fragments d'un enseignement inconnu" de P.D Ouspensky
Il y a aussi une "trilogie" à lire dans l'ordre, écrite par Gurdjieff
1- "Récits de Belzébuth à son petit-fils: critique objectivement impartiale de la vie des hommes"
2-"Rencontres avec des hommes remarquables"
3- "La vie n'est réelle que lorsque "Je Suis"

Egalement: "Gurdjieff parle à ses élèves" écrit par des élèves de Gurdjieff à l'aide de notes prises par eux de son vivant.
Voilà les ouvrages essentiels de lui et sur son enseignement.
« Modifié: 12 mars 2008 à 18:06:13 par emmaludo »
IP archivée

emmaludo

  • Invité
Re : comment vivre ici et maintenant de manière concrète?
« Réponse #7 le: 12 mars 2008 à 18:07:16 »

merci;

Et comment grâce à ces techniques arrives-tu à affronter les problèmes ,très graves,ou pas,de la vie?

justement en cessant de les affronter.... ;)
IP archivée

neptune75

  • Permissions restreintes
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1361
Re : comment vivre ici et maintenant de manière concrète?
« Réponse #8 le: 14 mars 2008 à 14:15:48 »

merci

mais en cessant
 de les affronter,n'est-ce pas se  laisser-faire par des personnes,par exemple manipulatrice etc..

Je suppose que,dans ton optique "affronter" revêt un autre sens ,banal,que le mien...
IP archivée

emmaludo

  • Invité
Re : comment vivre ici et maintenant de manière concrète?
« Réponse #9 le: 14 mars 2008 à 19:08:44 »

Salut Neptune75,

en fait, quand j'utilise "cesser de les affronter", je parle sur un plan intérieur. Accepter intérieurement n'est pas se résigner, contrairement aux apparences.
Affronter nourrit l'égo, nourrit le mental.
On affronte parce qu'on s'identifie aux évènements, aux situations, et surtout au "moi" illusoire qui les "vit".
Accepter revient à accueillir les évènements extérieurs tels qu'ils sont, à accepter Ce qui est, dans l'instant.
"Un sans second" disait swami Prajnanpad. Ce qui veut dire: le Réel, sans les projections (refus, peurs etc...) que l'on jette dessus. Cela inclut bien sûr nos propres projections: si l'on ne peut accepter la situation que nous donne le présent, on accepte tout simplement nos propres réactions. On pourrait dire: "Un sans second? Oui, mais comment faire si le second se présente?" "Acceptes-le comme Un sans second"
A partir du moment où l'on s'ouvre au moment présent, où on l'accueille entièrement (la réalité extérieure comme intérieure = nos réactions au présent), paradoxalement, on ne "réagit" plus selon nos processus conditionnés, mais on Agit selon une intelligence beaucoup plus spontanée, et qui génère toujours une réponse plus adaptée à la situation, une réponse "Juste" (dans le sens presque musical du terme: accordée à la situation).
Donc on peut accueillir intérieurement et agir extérieurement, beaucoup mieux que si l'on "réagissait".
D'expérience personnelle, lorsque je m'identifie à une situation et aux réactions automatiques et mécanisés de mon moi, je me rend compte que j'envenime la situation, surtout dans mon milieu professionnel où je travaille avec des jeunes de 15 à 20 ans pas toujours très sympas! Alors que lorsque je cesse de m'identifier pour revenir à la Présence non conditionnée, les bonnes paroles sortent spontanément toujours au bon moment, ou les bons actes se font spontanément (on "est agi") désamorçant aussitôt une situation parfois très tendue. Mieux, tout étant dans tout, souvent les évènements eux-mêmes, qui interviennent comme par magie dès que je lâche prise d'avec mes identifications, réglant la situation sans que j'intervienne.
Mais même comme ça, il m'arrive trop souvent de retomber dans l'identification et de me faire avoir! :D ;) ???
Voilà ce que je voulais dire par "cesser d'affronter".
A +
IP archivée

emmaludo

  • Invité
Re : comment vivre ici et maintenant de manière concrète?
« Réponse #10 le: 14 mars 2008 à 19:20:03 »

Tiens, un exemple aujourd'hui même. J'avais un conflit avec des élèves, qui allait un peu loin: ils m'insultaient (en cachette) lorsque je rentrais dans leur classe, suite à un rapport que j'avais fait un peu vite à leur égard, car j'étais à ce moment dans une réaction identifiée et donc conditionnée.
Mes réactions empiraient la situation, j'ai reçu indirectement des menaces de mort ce midi, menaces assez sérieuses.
J'ai pris conscience que j'étais responsable du problème à cause de ma réaction identifiée, et les choses allaient trop loin, je suis revenue vers cette Présence silencieuse, j'ai invoqué le Christ pour m'aider à trouver les paroles justes. Quelques minutes après seulement, je me rend devant le lycée et je vois ce groupe de jeunes discutant avec un autre jeune qui était à l'Aumonerie catholique dans laquelle j'avais été aumônier!! Drôle de coincidence (Christ, Aumônerie etc..), il passe juste devant moi, allant en cours parce qu'il croyait qu'il était l'heure alors que c'était une "erreur", il était 30 minutes trop tôt, mais cette erreur m'a permis de lui parler, l'un des ces gars était son meilleur ami, il est allé le chercher, nous avons discuté et les choses se sont apaisées en 5 minutes! Dans cet état de Présence, étant détaché de mes réactions (mon orgueil, mes peurs, etc...) mes mots étaient spontanés, ils jaillissaient de cette Présence; j'ai expliqué que j'étais sincèrement désolé que mon rapport ait été mal utilisé etc...etc..., tout l'inverse de mon attitude précédente. J'ai cessé de "réagir" pour "agir". La situation a été réglée immédiatement.
Si seulement cela pouvait me servir de leçon pour les prochaines fois!!!
IP archivée

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 18385
Re : Re : comment vivre ici et maintenant de manière concrète?
« Réponse #11 le: 15 mars 2008 à 12:19:53 »

justement en cessant de les affronter.... ;)

Joli clin d’œil et bel effet de manche ! Mais je me doutais bien que cette jolie formule ne serait pas d’une grande aide.  ::)

Citer
Tiens, un exemple aujourd'hui même. J'avais un conflit avec des élèves,
Citer
J'ai pris conscience que j'étais responsable du problème à cause de ma réaction identifiée

Emmaludo, merci pour tes explications et  ta sincérité.
Si peux puis me permettre de rajouter mon petit grain d’expérience, lors des premiers contacts l’agressivité des ados n’est pas dirigée contre nous mais contre notre fonction sociale. Lorsqu’ils ont compris que nous ne nous identifiions pas à notre fonction sociale, que nous ne sommes pas dans le jugement et que nous les écoutons il n’y a plus de problème. Je ne suis plus, actuellement, en contact direct quotidien avec eux et j’avoue que parfois, ils me manquent.
Neptune, « ne pas affronter » c’est « ne pas se braquer contre » - L’exemple d'emmaludo est excellent parce qu’il peut s’appliquer à presque tous les rapports humains, lorsque tu te sens agressé, l’agression est rarement dirigée contre « toi » mais contre ce que tu représentes aux yeux de l’agresseur – Lorsque je réussis à ne pas me laisser envahir par mes émotions (l’orgueil, la frustration, la colère, etc…) je me pose la question « après qui il en a » ce qui permet de prendre du recul et de ne pas envenimer la situation.

Ne souhaitant pas rester exclusivement dans le mental(mais il faut bien eessayer de comprendre les mécanismes qui nous régissent),par quelles voies méditatives et/ou sportives peut-on essayer d'y parvenir?

Pour en revenir à ta question d’origine, perso :

La méditation

J’ai commencé en douceur  avec un bel outil : «Le Miracle de la Pleine Conscience –manuel pratique de méditation » de Thich Nhat Hanh. (tu le trouves en collection de poche).
"La valeur de chaque méthode varie selon les besoins uniques de chacun" (Thich Nhat Hanh)

Le Tai-Chi depuis de plusieurs années.

Le Tai-Chi c’est comme la méditation. Il n’y a rien à en dire, il faut expérimenter.
(Généralement tu peux demander à assister à un cours d’essai - Ne pas hésiter à changer de cours pour trouver le professeur et le style qui te convient le mieux)
Personnellement cela me permet de me reconnecter avec mon corps, de calmer le bavardage mental, et cela m’apporte de l’endurance, de l’énergie et de la sérénité.

Sachant que tout ceci est à remettre en question tous les matins lorsque tu ouvres les yeux et que rien n’est jamais acquis – bonne route !



IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

emmaludo

  • Invité
Re : Re : Re : comment vivre ici et maintenant de manière concrète?
« Réponse #12 le: 15 mars 2008 à 12:42:31 »



Si peux puis me permettre de rajouter mon petit grain d’expérience, lors des premiers contacts l’agressivité des ados n’est pas dirigée contre nous mais contre notre fonction sociale. Lorsqu’ils ont compris que nous ne nous identifiions pas à notre fonction sociale, que nous ne sommes pas dans le jugement et que nous les écoutons il n’y a plus de problème. Je ne suis plus, actuellement, en contact direct quotidien avec eux et j’avoue que parfois, ils me manquent.
Neptune, « ne pas affronter » c’est « ne pas se braquer contre » - L’exemple d'emmaludo est excellent parce qu’il peut s’appliquer à presque tous les rapports humains, lorsque tu te sens agressé, l’agression est rarement dirigée contre « toi » mais contre ce que tu représentes aux yeux de l’agresseur – Lorsque je réussis à ne pas me laisser envahir par mes émotions (l’orgueil, la frustration, la colère, etc…) je me pose la question « après qui il en a » ce qui permet de prendre du recul et de ne pas envenimer la situation.

Très très bien dit!
IP archivée