Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: Loin&Demain  (Lu 6430 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

dificultnspa

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3992
Re : Loin&Demain
« Réponse #15 le: 08 mars 2008 à 23:43:47 »

 ::) Finalement ce ne l'était pas tant que ca, n'est ce pas ?

Mais pourquoi donc n'y a t'il qu'un seul "f" ...

Pour cela il faut connaître la deuxième solution.

Je ne donne que 1 % pour la trouver et là je suis généreux... ;)

IP archivée
Sauvons la planète, notre Mère la Terre...
Sans elle pas de survie possible.

Sergio

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 293
Re : Loin&Demain
« Réponse #16 le: 09 mars 2008 à 05:02:53 »

Salut difficult, salut Crystelle et les autres,

Je voudrais rebondir sur le mail initial de difficult (c’est plus court comme ça). J’ai moi-même envoyé le 8 mars, fil Richard Boylan dans Project Camelot, un texte très pessimiste, c’est vrai, où j’exposais un certain nombre de choses qui se recoupent avec le mail de dificult dont je ne prends connaissance que ce soir.

A mon avis, ça veut dire une chose : nous sommes un certain nombre (je sais c’est imprécis) à partager les mêmes interrogations sur ces fameuses prophéties ; calendrier maya, catastrophe planétaire en 2012 ou aux environs, intervention ET positive ou négative ou pas d’intervention. Les questions qui se posent sont particulièrement lourdes et porteuses de leur charge d’angoisse, pourquoi le nier ?

Personnellement, j’avais placé le sujet dans une optique un peu différente dans mon post. En effet, je ne crois pas à l’hypothèse d’une catastrophe planétaire externe. Tout simplement, le biologiste gaïaen ex baba que je suis constate que l’homme a conduit la planète à un tel état de délabrement que le grand effondrement de la biosphère va commencer et nous emporter.

J’aimerais bien partager l’optimisme béat (pour ne pas employer un qualificatif plus méchant) de ceux qui pensent qu’une catastrophe extérieure va bouleverser la planète mais que des cohortes d’ET bienveillants embusqués en orbite vont nous faire « ascensionner » dans des plans d’existence exquis pour nous faire enfin quitter notre statut de microbes sur la voie spirituelle (voire par exemple le site http://www.erenouvelle.com avant qu’il ne soit fermé). Non merci, pas pour moi. (Entendons nous bien : cela ne m’empêche pas de tenir pour évidentes l’existence de nombreuses planètes abritant la vie et les visites que l’on nous rend).
Même l’optimisme relatif m’est interdit, je pense aux partisans d’une hypothèse mi-chèvre, mi-chou, où les ET hyperévolués ne sauveraient de la catastrophe brutale et de cause externe (planète X ?) qu’une poignée d’humains, le reste n’ascensionnant pas pour crever lamentablement.
J’ai une vision beaucoup plus décisive : je pense que l’éclatement prochain de la biosphère anéantira tout ou partie (très forte partie...) de l’humanité et que nos visiteurs n’interviendront pas. Nous sommes face à nous-même mais c’est sans doute un peu tard pour réagir maintenant. Désolé Crystelle pour ce noir et froid pessimisme, mais pour tous les scientifiques les faits sont là, rien ne peut plus être défait... 

Cela me ramène aux questions que posaient dificult :
Citer
Citer
Pour se donner ou pour donner une chance de survivre au maximum de gens possible, y a t'il des gens qui se préparent ou qui envisagent de se préparer pour la survie en :
- cumulant de la nourriture, des semences, de l'eau
- stockant des objets indispensables pour la survie dans la nature
- amassant des vêtements
- habilitant un abris, tel qu'un bunker, une grotte...
etc etc
En fait ma question était simple : s'il doit se passer des évènements douloureux dans les années qui viennent, y a t'il des personnes qui y croient suffisament pour envisager de s'y préparer ?

Je dirais que je me prépare un chouïa. Je suis parti en Guyane pas pour rien. Ici, avec le climat équatorial, il est toujours possible de cultiver des tubercules alimentaires qui poussent sans soins ni engrais (dachine, manioc) de cultiver quelques légumes en bio aussi. Pour l'eau il y celle des nombreuses rivières, appelées criques ici, du moins celles qui ne sont pas trop polluées par le mercure des orpailleurs (tiens j'y avais jamais pensé : l'effondrement de l'activité économique aurait au moins ceci de bien, elle guérirait l'Amazonie guyanaise du cancer métastasé de l'orpaillage officiel et clandestin !). Bien sûr, je ne crois pas à l'inversion des pôles, tsunamis géants etc... C'est la raison pour laquelle je crois que les régions équatoriales resteront à peu près ce qu'elles sont et qu'on pourra essayer d'y survivre.
Je pressens avant tout une disparition du lien à tous les niveaux nous obligeant à retourner à la Terre et à vivre localement.
Dificult, en dehors de ce que je viens de dire qui est assez vague, je le reconnais, je commence à faire une chose concrète depuis 5 ans et surtout depuis trois : je débute une sauvegarde de semences de plantes alimentaires (pas membre de Kokopelli pour rien !) qui supportent les conditions locales en expérimentant dans mon jardin. J'en suis à une variété de tomate, une de concombre indien ramenée en 2002 du pays tamoul après un stage de plusieurs mois à Annadana (antenne de Kokopelli en Inde), une variété d'amaranthe épinard africaine et peut-être une variété de poireau perpétuel. Je commence juste et je réfléchis à ce que je pourrais développer dans ce domaine, mais de toute façon, pour moi la banque de semences est fondamentale.

Voilà, il est temps d'aller faire dormir les yeux, bises amazoniennes.
IP archivée

crystelle

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 736
Oui là je suis d'accord l'homme cet animal sauvage !
« Réponse #17 le: 09 mars 2008 à 11:30:51 »

Bonjour Sergio, oui là en effet, je suis d'accord avec ce que tu as écrit je reprends donc un petit bout de ton texte Personnellement, j’avais placé le sujet dans une optique un peu différente dans mon post. En effet, je ne crois pas à l’hypothèse d’une catastrophe planétaire externe. Tout simplement, le biologiste gaïaen ex baba que je suis constate que l’homme a conduit la planète à un tel état de délabrement que le grand effondrement de la biosphère va commencer et nous emporter.   Car aussi paradoxale que cela peut paraître, même si le texte de Dificultnspa m'a énervé et bien j'ai écrit une Prose qui se nomme, l’homme cet animal sauvage. et même si j'ai écrit ceci, après tout, seule moi sais dans le fond, pourquoi le texte de Dificultnspa m'a énervé. (Trop de flou)
« Modifié: 09 mars 2008 à 11:34:03 par crystelle »
IP archivée

Sergio

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 293
Re : Loin&Demain
« Réponse #18 le: 10 mars 2008 à 02:01:09 »

Citer
j'ai écrit une Prose qui se nomme, l’homme cet animal sauvage.

Salut Crystelle. Et ce texte que tu cites, on peut le lire quelque part ?
IP archivée

crystelle

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 736
Dans la rubrique Poème/textes des auditeurs
« Réponse #19 le: 10 mars 2008 à 08:46:03 »

Bonjour Sergio. Oui tu peux le lire dans le forum d'Ici et Maintenant. Dans la rubrique Poèmes/Textes des Auditeurs. C'est le huitièmes. Tu verras le titre, celui que je t'ai nommé. et aussi, tu auras l'occasion de voir d'autres textes de moi-même et ceux d'autres auditeurs de la radio d'Ici et Maintenant.
« Modifié: 12 mars 2008 à 11:10:21 par crystelle »
IP archivée

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2450
Re : Loin&Demain
« Réponse #20 le: 11 mars 2008 à 11:49:34 »

Dans l'ordre des menaces les plus précises il faut envisager:
1/ Crise sociale, voire conflits et éventuellement troubles révolutionnaires.
2/ A plus long terme, quoi que les prévisionnistes se sont trompés sur l'imminence, réchauffement.
3/ Plus aléatoire (mais tout est possible) accident planétaire.

Mesures d'urgence pour protéger sa famille.
1/ Eau potable (forage pour ceux qui ont accès aux nappes phréatiques non polliées) donc stock en bouteilles de plusieurs mois pour les citadins (ce qui umplique rotation des stocks).
1bis/ Lieux surs ou sécurisables.
1ter/ Moyens d'autodéfense.
2/ Nourriture (céréales et sucres faute de mieux).Semences pour les campagnards.
3/ Vêtements.
4/ Moyens de chauffage.
5/ Moyens de mobilité, voire stocks de carburant.
6/ Humanité et sociabilité...stocks vite épuisés.
7/ Humour, plus facile à entretenir au chaud et le ventre plein.

Tout çà est amusant à envisager, il serait stupide de ne pas concrètiser par les temps qui courrent.


Pour ceux qui croient aux tsunamis suite à la rencontre d'un géocroiseur se choisir un lieu éloigné des côtes et à au moins 100m d'altitude.

 :D >:( :o ::)
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

ressac

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 777
Re : Re : Loin&Demain
« Réponse #21 le: 12 mars 2008 à 00:07:36 »

3/ Plus aléatoire (mais tout est possible) accident planétaire.
Comme une catastrophe nucélaire... Imaginez, en France on a 19 neuf centrales!

IP archivée

Sergio

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 293
Re : Loin&Demain
« Réponse #22 le: 12 mars 2008 à 05:03:42 »

Putain de l'enfer !!!  :o :o :o

Je ne vois pas comment m'exprimer autrement, grand merci Ressac d'avoir mis le lien des trois vidéos du reportage d'Arte. Je viens de finir de les visionner : absolument terrifiant !!!!!!!!!!!!
Je me tiens relativement au courant de l'évolution des connaissances sur le réchauffement global, mais je ne connaissais pas toutes ces données récentes sur "l'obscurcissement planétaire".

Le reportage est excellent et vulgarise bien les conclusions des différents acteurs scientifiques qui ont travaillé sur le sujet ces dernières années :
 
- le réchauffement global de la planète du aux gaz à effets de serre est nettement plus marqué que ce que prévoit le modèle classique,
seulement on ne s'en apercevait pas parce que, depuis plusieurs décennies,  l'amplitude thermique du réchauffement était fortement atténuée par les aérosols atmosphériques d'origine humaine,
en effet, ces aérosols diminuaient l'énergie solaire arrivant normalement en surface (énergie qui réchauffe la surface et la basse atmosphère) en renvoyant une partie de cette énergie dans l'espace par un effet miroir assuré par les microgouttelettes plus petites qu'à l'accoutumée qui se forment au contact des microparticules,
- la lutte contre la pollution atmosphérique a donné quelques fruits et, depuis peu de temps, la diminution des aérosols atmosphériques a pour effet de réduire l'effet miroir et donc, de laisser passer davantage de radiations solaires jusqu'au sol, cela agit alors comme un révélateur de la force insoupsçonnée jusqu'alors masquée du réchauffement.


En effet, tout cela est cohérent avec ce qu'on lit et entend lorsqu'on suit les publications régulières sur le réchauffement : n'avez-vous pas remarqué que plus ça va et plus les experts révisent à la hausse leur prévision et parlent d'emballement du phénomène ?

Ce qui est terrifiant, c'est d'imaginer que nous ne sommes qu'au tout début du processus : l'Amazonie qui finit par cramer, quelle horreur ! Heureusement, je serai mort lorsque cela arrivera, voire disparaitre ma chère forêt guyanaise me sera épargné  :'( :'( :'(

Vous voyez bien finalement que j'ai raison. Voici de nouvelles données que me fait découvrir Ressac et qui renforcent ma théorie : l'homme a creusé lui même son trou et va s'y précipiter sans qu'il soit besoin de faire appel à quelque géocroiseur déstabilisateur ou à des ET génocidaires.

Et les ET justement, qu'est-ce que vous voulez franchement qu'ils foutent d'une planète dévastée ? Et s'ils sont si performants, alors ils peuvent découvrir d'autres planètes aussi merveilleuses que la Terre a gérer et s'y rendre. N'oublions pas qu'il faut raisonner en terme de statistiques : le nombre de planètes telluriques dans notre Galaxie (et a fortiori dans l'Univers) est considérable (voire publication récente de Michael Meyer, OVNI USA du 19-02-08). Parmi ces millions de planètes, d'un point de vue statistique, il y en a forcément de nombreuses qui hébergent une vie aussi prodigieuse que sur la Terre que notre égocentisme voudrait considérer comme quasiment unique (on le voit bien chez les new age : les aliens, entre parenthèses toujours représentés blonds au yeux bleus si vous voyez ce que je veux dire, qui channelisent disent que notre planète est presque exceptionnelle et que sa déstabilisation serait terrible pour le reste de l'Univers, on se demande pourquoi...) et ces planètes grouillantes de vie, donc, vaudront bien plus qu'une Terre moribonde.

Well, remerci Ressac pour ces videos.
Salut à toutes et à tous.
IP archivée

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2450
Re : Loin&Demain
« Réponse #23 le: 12 mars 2008 à 08:02:33 »

Si le réchauffement se confirme (le meilleur symbole est la mort des glaciers alpins) la disparition des glaces continentales fera monter le niveau des mers..personne ne sait de combien à terme.
Reculez !

Et la chaleur assèchera les nappes phréatiques et les fleuves.
Adieu centrales nucléaires ...sans refroidissement secondaire en eau douce.
Il faudra en construire sur les côtes...mais elles reculeront de plus en plus vite...

Toute l'énergie devra se prélever dans la mer (hydroliennes) et le soleil.
Les éoliennes,elles, qui ne sont rentables qu'un tiers du temps, risquent de souffrir d'une météo violemment chaotique.
Rien de bien gai.
A moins que la phase de réchauffement cesse petit à petit.
Cà s'appelle l'avenir, rien de plus incertain que l'avenir. ::)
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

ressac

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 777
Re : Loin&Demain
« Réponse #24 le: 12 mars 2008 à 12:29:00 »

Désolée d'en rajouter à ta liste sergio. Je suis tombée par hasard sur ce docu (je cherchais un truc sur la cuisine de la Renaissance, c'est dire le rapport...  ::)).

Il me semble quand même qu'ils n'ont pas parlé du gulf stream. 


PS: Je rebondirai sur ton post plutard Tartar, là je dois vraiment y aller.
IP archivée

B-h-r

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 364
Re : Loin&Demain
« Réponse #25 le: 12 mars 2008 à 17:02:57 »

pour rebondir sur le sujet du réchauffement, c'est pas seulement la Terre.....

information du 10 avril 2007

Le Pr Lauri Fenton, du Centre de recherche Ames de la Nasa, est formel : la planète Mars, ou plutôt son atmosphère est aussi en pleine phase de réchauffement climatique, pour des causes assez proches de celles que l'on subit actuellement sur Terre.

Selon cette étude, menée conjointement avec l'US Geological Survey, les températures moyennes relevées à la surface de la Planète rouge s'accroissent quatre fois plus rapidement que sur Terre. Les chercheurs estiment que la température de surface martienne aurait augmenté de quelque 0,65°C entre les années 70 et les années 90, soit depuis l'atterrissage des sondes américaines Viking et des premiers relevés précis. Une des premières conséquences de ce réchauffement a été la diminution des calottes polaires martiennes, venant encore en renfort de ce processus par réduction d'albédo.

La comparaison avec la Terre est aisée. Si une zone couverte de neige fond, sa réflectivité, donc son albédo, diminue en proportion. Ainsi, si la glace qui recouvre l'océan Arctique réfléchit 85% du rayonnement solaire, l'eau n'en renvoie plus que 15%. Le reste est absorbé et contribue à réchauffer l'océan, ce qui accélère le processus, etc. Le même phénomène est observé sur Mars, à partir d'autres éléments: les tempêtes soulèvent la poussière qui se dépose sur les calottes en les assombrissant. Leur l'albédo diminue, ce qui entraîne une absorption plus importante du rayonnement solaire. La température du sol augmente encore, la fonte de la glace s'accélère, et ainsi de suite.

Cet effet albédo n'avait jamais été pris en compte jusqu'ici dans l'élaboration des modèles climatiques martiens, mais Lori Fenton et son équipe ont réussi à démontrer que ces variations de luminosité au sol influencent grandement l'environnement martien et accroissent les vents qui sont à l'origine de ces variations, cela dans un cercle vicieux rapidement incontrôlable.

Les variations de température ayant servi à cette étude ont été déterminées sur la base des images thermiques prises par les orbiteurs des deux missions Viking des années 70, et des relevés effectués par Mars Global Surveyor 20 ans plus tard.

Une inconnue cependant demeure. Les chercheurs n'ont encore pu déterminer la cause des nuages de poussière survenus à partir de 1970, et qui ont déclenché tout le processus de perte d'albédo et de réchauffement global.


Conclusion : si les martiens polluent mars, on a pas besoin d'y aller....
IP archivée

ressac

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 777
Re : Re : Loin&Demain
« Réponse #26 le: 12 mars 2008 à 20:17:16 »

Et le gulf stream?

Je me demande si l'Europe ne va pas devenir le champs de batail de climats diamétralement opposés.  ???
IP archivée

palu

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1162
Re : Loin&Demain
« Réponse #27 le: 13 mars 2008 à 14:38:17 »

La banquise en normandie et la savane à Paris... Avec entre les deux une zone de brouillard permanent d'une largeur d'une centaine de km... Brrrr c'est assez excitant je dois dire...  ;)
IP archivée

ressac

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 777
Re : Loin&Demain
« Réponse #28 le: 13 mars 2008 à 20:28:39 »

Ah oui, je ne voyais pas vraiment les choses comme ça. je pensais plutôt à des perturbations d'une très grande violence, et nous creusant des galleries sous-terraines et dessinant des hamburgers sur les murs...
IP archivée

TheJocker

  • Invité
Re : Loin&Demain
« Réponse #29 le: 16 mars 2008 à 18:29:24 »

autour de nous

J'étais venu voir si il y avait des posts en matiere de prophétie(d'ailleurs sur celui de donna666, j'avoue etre  perplexe...et pourtant la réalité du moment en France en dit long...)

Ce lien, c'était pour revenir au post de Sergio "...le nombre de planètes telluriques dans notre Galaxie (et a fortiori dans l'Univers) est considérable..." (extrait du film contact) :)

En ce qui me concerne je ne pense pas spécialement à un gros "bordel" le 21 dec 2012. Je crois effectivement a cette nouvelle ere (normal: les cycles sont une réalité)Quoi qu il arrive si cette date est censée incarner autre chose qu un milieu entre deux cycles, ou le début exact du cinquième,comme une catastrophe naturelle ou autres, nous sommes déja dans la continuation des choses...

On ne peut franchement pas etre optimiste vu le constat, que nous partageons tous je pense, fait pas dificultnspa et par ceux qui ont suivis dans ce topic...Je dis ça surtout au niveau materiel...

Au mieux, je crois que de cette nouvelle ere ou fin d'ere participera a un grand regain de spiritualité.



« Modifié: 13 août 2011 à 23:22:30 par katchina »
IP archivée