Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: Fil généraliste: Soleil - vent solaire - Champ magnétique - Héliosphère  (Lu 215775 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vephil

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 208
Re : Fil généraliste: Soleil - vent solaire - Champ magnétique - Héliosphère
« Réponse #1305 le: 08 Juillet 2018 à 19:10:16 »

UN "COSMIC RAYS GUN" DANS LA NEBULEUSE "ETA CARINAE"

Selon la NASA, le système d’étoiles binaires situé dans la nébuleuse « Eta Carinae » est un « Cosmic Rays Gun »  (un fusil à rayons cosmiques).

En résumé :

Depuis 1838, la Terre est bombardée par des rayons cosmiques émanant d'une source mystérieuse que les astronomes ne pouvaient identifier.
De nouvelles recherches menées avec le télescope spatial « NuSTAR » de la NASA ont finalement détecté la source de ces rayons : il s’agit du système d'étoiles binaires « Eta Carinae », situé dans la nébuleuse de La Carène à une distance estimée entre 7.000 et 10.000 années-lumière de la Terre. La plus grosse de ces étoiles jumelles est 90 fois plus massive et possède une luminosité 5 millions de fois plus forte que notre Soleil -  la plus petite a 30 fois la masse de notre soleil et est 1 million de fois plus brillante que lui.

Cette nouvelle étude, menée par des scientifiques du Goddard Space Flight Center de la Nasa, à Greenbelt dans le Maryland, déposée le 17 octobre 2017 et publiée le 2 juillet 2018 dans la revue « Nature/Astronomie » (*), prouve que  « Eta Carinae « est l’une des sources des explosions de rayons cosmiques dans l’espace que la Terre peut éventuellement recevoir.

La découverte de la source de ces rayons cosmiques aide les astronomes à comprendre un peu plus le système « Eta Carinae ». Toutefois, les scientifiques n'ont aucune idée de ce qui a causé sa fameuse « éruption » en 1838 qui, en tout état de cause, aurait dû (ou devrait) se terminer en supernova.

Bien que la magnétosphère terrestre nous protège de la plupart des radiations, si la quantité de rayonnement cosmique ne cesse d'augmenter, nous pourrions un jour éprouver durement les limites protectrices de notre atmosphère.

Extrait du site de la Nasa :

" Une nouvelle étude utilisant les données du télescope spatial NuSTAR de la NASA suggère que « Eta Carinae » le système stellaire le plus lumineux et massif situé à 10 000 années-lumière, accélère les particules de haute énergie - dont certaines peuvent atteindre la Terre sous forme de rayons cosmiques. -  Des rayons cosmiques ayant des énergies supérieures à 1 milliard d'électron-volts (eV) nous parviennent d'au-delà de notre système solaire. Mais parce que ces particules - les électrons, les protons et les noyaux atomiques - portent toutes une charge électrique, elles dévient de leur trajectoire à chaque fois qu'elles rencontrent des champs magnétiques. Cela brouille leurs chemins et masque leurs origines. Eta Carinae, située à environ 7500 années-lumière dans la constellation méridionale de La Carène, contient une paire d'étoiles massives dont les orbites excentriques les rapprochent anormalement tous les 5,5 ans. (…..) "

Source et vidéo explicative (en anglais): « Superstar Eta Carinae Shoots Cosmic Rays » https://go.nasa.gov/2tPxKpA

Autre vidéo en musique - « Zoom sur Eta Carinae » :

   
(*) Etude publiée dans la Revue « Nature/Astronomie » : https://www.nature.com/articles/s41550-018-0505-1
     Extrait : "L'accélération des rayons cosmiques est un mystère de longue date et, malgré plus d'un siècle d'étude, nous n'avons toujours pas de
     recensement complet des mécanismes d'accélération."
         
IP archivée
Je les aime mais pas dans mon assiette

vephil

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 208
Re : Fil généraliste: Soleil - vent solaire - Champ magnétique - Héliosphère
« Réponse #1306 le: 28 Juillet 2018 à 17:42:56 »


Solar Minimum Deepens  - Le minimum solaire s’intensifie
"Durant ces 31 derniers jours, le Soleil est resté vierge de taches solaires pendant 30 jours.
Pour trouver une durée similaire de Soleil sans taches solaires, il faut remonter à 2009 lorsque le Soleil était à son précédent minimum qui fut le plus important depuis un siècle."
source: spaceweather.com/ - samedi 28 juillet 2018

Le "minimum solaire" (faible activité solaire) prévu pour 2019-2020 est déjà bien en cours et s’intensifie !
Cela permet à des rayons cosmiques potentiellement dangereux pour notre planète d’atteindre l’atmosphère terrestre.

Selon certaines études, les rayons cosmiques peuvent: ensemencer des nuages, déclencher la foudre, perturber potentiellement la température et le climat terrestre. Ils peuvent perturber le bon fonctionnement des circuits électroniques et avoir des effets nocifs sur le vivant, notamment sur la santé humaine.

Ces rayons cosmiques - constitués d’un mélange de photons de très haute énergie et de particules subatomiques - sont générés à l’extérieur de notre système solaire consécutivement à des explosions de supernova et autres événements violents se déroulant dans l’espace galactique, interstellaire et intergalactique d'où émanent les particules les plus énergétiques des rayons cosmiques.

- La Terre est protégée des rayons cosmiques par son champ magnétique et son atmosphère qui constituent un véritable "bouclier" arrêtant la plus grande partie des radiations issues de l’espace. De plus, durant les périodes de "maximum solaire", le champ magnétique solaire et le vent solaire se combinent, créant un second "bouclier" protecteur contre les rayons cosmiques.

- Cependant, lorsque le Soleil a une activité très basse (dite "minimum solaire"), comme c’est le cas actuellement, les rayons cosmiques provenant des profondeurs de l’espace galactique parviennent plus facilement à pénétrer dans notre système solaire, atteignant parfois le champ magnétique de la Terre et la haute atmosphère terrestre.

Effets sur les circuits électroniques :
https://www.nouvelobs.com/sciences/20170217.OBS5439/votre-telephone-plante-c-est-peut-etre-la-faute-aux-particules.html
Effets sur le vivant :
https://sites.google.com/site/rayonscosmiques/les-effets-des-rayons-cosmiques-sur-le-vivant
IP archivée
Je les aime mais pas dans mon assiette

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2385
Re : Fil généraliste: Soleil - vent solaire - Champ magnétique - Héliosphère
« Réponse #1307 le: 28 Juillet 2018 à 19:20:13 »

Merci vephil.
Tjrs clair.
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

vephil

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 208

 ;) Tartar.

------------------


Traduction partielle de l'article : "Cosmic Rays in the Atmosphere"  -  Rayons cosmiques dans l’atmosphère

Nous continuons à développer cette nouvelle section de Spaceweather.com. Nous avons travaillé sur l’organisation de nos données ce qui nous permet de poster les résultats des vols de nos ballons beaucoup plus rapidement, et  nous avons également développé la nouvelle base de données ci-dessous.

Radiation par rapport à l’altitude:

 
Le schéma ci-dessus indique les mesures de radiation non seulement dans la stratosphère, mais aussi aux altitudes de l’aviation. Les taux de dose sont exprimés en multiples par rapport au niveau de la mer. Nous voyons par exemple que des passagers se trouvant à bord d’un avion à une altitude de 25.000 pieds (env. 7.600 mètres) sont exposés à des taux de dose 10 fois supérieurs par rapport à ceux du niveau de la mer. A 40.000 pieds (env. 12.000 mètres), les taux sont 50 fois supérieurs. Ces mesures sont faites par notre détecteur habituel de rayons cosmiques lorsqu’il traverse les altitudes utilisées par l’aviation avant d’atteindre la stratosphère au-dessus de la Californie.

Qu’est-ce que tout cela?   Environ une fois par semaine, Spaceweather.com et les étudiants de « Earth to Sky Calculus »  lancent des ballons de météorologie spatiale dans la stratosphère au-dessus de la Californie. Ces ballons sont équipés de capteurs de radiation qui détectent les rayons cosmiques. Les rayons cosmiques peuvent ensemencer des nuages, déclencher la foudre, et pénétrer dans les avions commerciaux. De plus, il existe des études ( #1, #2, #3, #4 - voir les liens sur le site Spaceweather) reliant les rayons cosmiques à des arythmies cardiaques et à de brusques décès par arrêt cardiaque dans la population en général. Nos toutes récentes mesures montrent que les rayons cosmiques vont en s’intensifiant :

Radiation dans la stratosphère:


Les données du graphique ci-dessus correspondent au pic du « Reneger-Pfotzer maximum » (https://www.hist-geo-space-sci.net/5/175/2014/ - en anglais)
qui s’étend à environ 67.000 pieds (env. 20.400 mètres) au-dessus de la Californie centrale.
Lorsque les rayons cosmiques atteignent l’atmosphère de la Terre, cela produit un spray de particules secondaires plus intense lorsqu’il entre dans la stratosphère.  (….)

source: http://www.spaceweather.com/ -  trad. partielle d'un article le jeudi 2 août 2018
« Modifié: 02 Août 2018 à 20:42:35 par vephil »
IP archivée
Je les aime mais pas dans mon assiette

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2385

Merci.
L'accroissement des taux reçus préoccupe les pilotes de ligne et les personnels navigants depuis longtemps.
Il y a de quoi:

https://www.docteurjd.com/2008/12/10/sante-des-navigants-les-radiations-ionisantes-attaquent-ladn-des-pilotes-de-ligne/
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

vephil

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 208
Re : Fil généraliste: Soleil - vent solaire - Champ magnétique - Héliosphère
« Réponse #1310 le: 12 Septembre 2018 à 23:45:11 »

Quand science et science-fiction se rencontrent  ;)

AURORE ALIEN ET STORM TROOPER

« Hier nous avons eu vraiment une incroyable aurore boréale ici dans le nord de la Suède », a déclaré Föran Strand. « J’ai fait une photo panoramique du ciel à 180° pour capturer la totalité de la figure au-dessus de la ville de Handöl.
Soudain, quand j'ai "mirroré" (effet miroir) la photo, j'ai vu quelque chose de vraiment étranger à notre monde. Au sommet de la photo, les nuages et les lueurs boréales formaient un visage qui ressemblait à un extraterrestre, et en bas de la photo un « storm trooper » (*) était clairement visible. Se pourrait-il que ce soit juste une coïncidence ? 
Ces étranges formes vertes étaient consécutives à un orage géomagnétique de classe G2 correctement prédit par les prévisionnistes du NOAA. Cela a commencé pendant les dernières heures du 10 septembre lorsqu’un flux de vent solaire (matière gazeuse projetée depuis un trou en forme de canyon dans l’atmosphère du Soleil) a touché le champ magnétique de la Terre. Cela a continué pendant un bon moment le lendemain 11 septembre. » (…….)
Source article (trad.) + photo : http://spaceweather.com/ - mercredi 12 septembre 2018

(*) Les stormtroopers sont les soldats de l'Empire galactique dans la saga Star Wars.

http://spaceweathergallery.com/indiv_upload.php?upload_id=147928




« Modifié: 13 Septembre 2018 à 09:57:22 par vephil »
IP archivée
Je les aime mais pas dans mon assiette

Roger

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 281

Quand science et science-fiction se rencontrent  ;)

AURORE ALIEN ET STORM TROOPER
Quelle science et quelle science-fiction ???
Ce post est de la manipulation mentale pure et dure : On prend une photo, on lui fait subir tout plein de manipulation (le  coup de l'effet miroir est radical), on lui rajoute du alien et du stormtrooper_de_la_mort_qui_tue et hop, le tour est joué !
Ridicule, bas de plafond et chiant au dernier degré  >:(
Que font les modos ?.
PS : J'aurais fait la même chose avec un OVNI, j'étais banni dans la foulée  >:D
IP archivée