Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Fil généraliste: Soleil - vent solaire - Champ magnétique - Héliosphère  (Lu 212060 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

vephil

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 205
Re : Fil généraliste: Soleil - vent solaire - Champ magnétique - Héliosphère
« Réponse #1305 le: 08 Juillet 2018 à 19:10:16 »

UN "COSMIC RAYS GUN" DANS LA NEBULEUSE "ETA CARINAE"

Selon la NASA, le système d’étoiles binaires situé dans la nébuleuse « Eta Carinae » est un « Cosmic Rays Gun »  (un fusil à rayons cosmiques).

En résumé :

Depuis 1838, la Terre est bombardée par des rayons cosmiques émanant d'une source mystérieuse que les astronomes ne pouvaient identifier.
De nouvelles recherches menées avec le télescope spatial « NuSTAR » de la NASA ont finalement détecté la source de ces rayons : il s’agit du système d'étoiles binaires « Eta Carinae », situé dans la nébuleuse de La Carène à une distance estimée entre 7.000 et 10.000 années-lumière de la Terre. La plus grosse de ces étoiles jumelles est 90 fois plus massive et possède une luminosité 5 millions de fois plus forte que notre Soleil -  la plus petite a 30 fois la masse de notre soleil et est 1 million de fois plus brillante que lui.

Cette nouvelle étude, menée par des scientifiques du Goddard Space Flight Center de la Nasa, à Greenbelt dans le Maryland, déposée le 17 octobre 2017 et publiée le 2 juillet 2018 dans la revue « Nature/Astronomie » (*), prouve que  « Eta Carinae « est l’une des sources des explosions de rayons cosmiques dans l’espace que la Terre peut éventuellement recevoir.

La découverte de la source de ces rayons cosmiques aide les astronomes à comprendre un peu plus le système « Eta Carinae ». Toutefois, les scientifiques n'ont aucune idée de ce qui a causé sa fameuse « éruption » en 1838 qui, en tout état de cause, aurait dû (ou devrait) se terminer en supernova.

Bien que la magnétosphère terrestre nous protège de la plupart des radiations, si la quantité de rayonnement cosmique ne cesse d'augmenter, nous pourrions un jour éprouver durement les limites protectrices de notre atmosphère.

Extrait du site de la Nasa :

" Une nouvelle étude utilisant les données du télescope spatial NuSTAR de la NASA suggère que « Eta Carinae » le système stellaire le plus lumineux et massif situé à 10 000 années-lumière, accélère les particules de haute énergie - dont certaines peuvent atteindre la Terre sous forme de rayons cosmiques. -  Des rayons cosmiques ayant des énergies supérieures à 1 milliard d'électron-volts (eV) nous parviennent d'au-delà de notre système solaire. Mais parce que ces particules - les électrons, les protons et les noyaux atomiques - portent toutes une charge électrique, elles dévient de leur trajectoire à chaque fois qu'elles rencontrent des champs magnétiques. Cela brouille leurs chemins et masque leurs origines. Eta Carinae, située à environ 7500 années-lumière dans la constellation méridionale de La Carène, contient une paire d'étoiles massives dont les orbites excentriques les rapprochent anormalement tous les 5,5 ans. (…..) "

Source et vidéo explicative (en anglais): « Superstar Eta Carinae Shoots Cosmic Rays » https://go.nasa.gov/2tPxKpA

Autre vidéo en musique - « Zoom sur Eta Carinae » :

   
(*) Etude publiée dans la Revue « Nature/Astronomie » : https://www.nature.com/articles/s41550-018-0505-1
     Extrait : "L'accélération des rayons cosmiques est un mystère de longue date et, malgré plus d'un siècle d'étude, nous n'avons toujours pas de
     recensement complet des mécanismes d'accélération."
         
IP archivée
Je les aime mais pas dans mon assiette