Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Réchauffement climatique : à qui la faute ?  (Lu 15141 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Al198

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1385
Re : Réchauffement climatique : à qui la faute ?
« Réponse #75 le: 13 Avril 2014 à 12:33:32 »

Climat : le Giec rappelle l'urgence des défis

Sans changement majeur et rapide dans le mix énergétique mondial très dépendant du charbon et du pétrole - gros émetteurs de gaz à effet de serre (GES) - le thermomètre mondial aura subi une hausse de 3,7 à 4,8°C à l'horizon 2100, préviennent les chercheurs du Groupe intergouvernemental d'experts sur le climat (Giec).

Les investissements dans les énergies "bas carbone" - comme le nucléaire ou les énergies renouvelables - vont devoir tripler, voire quadrupler entre 2010 et 2050.
(Ben tiens ...)

Source

IP archivée
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de sa liberté pour un peu plus de sécurité ne mérite ni l'un ni l'autre et fini par perdre les deux" Benjamin Franklin

Here and Now

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 20
Re : Réchauffement climatique : à qui la faute ?
« Réponse #76 le: 18 Avril 2014 à 00:32:33 »

Le GIEC est une organisation de technocrates directement issue de l'ONU qui comme le rappelle Michel Collon est une "association de criminels".
Les créateurs de l'ONU sont des mondialistes acharnés qui veulent mettre en place coute que coute leur fameux nouvel ardre mondial.
Quoi de plus adapté à la création d'un gouvernement mondial que le prétexte climatique ?
Le climat n'a pas de frontières.
C'est un des seuls prétextes viables pour faire plier des pays comme la Chine.

En outre , le GIEC se range ouvertement aux côtés de l'industrie nucléaire.

L'industrie nucléaire mondiale, en particulier la WNA (World nuclear association) tente par tous les moyens de cacher à l'opinion publique le déclin de ses activités, par exemple en autocensurant ses propres documents.
(cf http://observ.nucleaire.free.fr/wna-censure-effondrement-nuc.htm )

Il est déplorable de voir le Giec voler au secours de l'industrie atomique, surtout sous prétexte de "sauver la planète" : catastrophes comme à Fukushima, déchets radioactifs, mines d'uranium, prolifération à des fins militaires, etc : aucune personne sensée ne peut prétendre que le péril nucléaire est moins grave que le problème climatique.


source
« Modifié: 18 Avril 2014 à 10:06:20 par katchina »
IP archivée

Here and Now

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 20

Un article très intéressant.
Alors que la théorie du réchauffement anthropique est matraquée depuis des années dans tous les médias dominants , à travers la pub , le cinéma et les déclarations catastrophistes officielles des grands organismes mondialistes , la donne commence à changer face aux évidences.

Citation :
"Les idioties et la pseudo-science derrière le dogme politique du GIEC ne peuvent plus être contenues, les faits et données empiriques réelles montrant la stagnation des températures de surface depuis 16 ans, montrent en long, en large et en travers les erreurs et l’escroquerie des soi-disants "modèles informatiques", qui furent biaisés à dessein pour induire en erreur en toute connaissance de cause, non pas par la communauté scientifique dans son ensemble, mais par une clique de vendus au système, siégeant à l’Université d’East Anglia en Angleterre, d’où est parti le ClimateGate salvateur pour la vérité scientifique en Novembre 2009.
Le RCA est mort et bientôt enterré et l’oligarchie envoie ses derniers sbires comme  Nicolas Hulot au casse-pipe de la crédibilité pour soutenir les derniers soubresauts de leur dogme en pleine débandade."

Lisez l'article ici :
http://www.alterinfo.net/L-escroquerie-du-Rechauffement-Climatique-Anthropique-reconnue-dans-la-presse-de-masse-au-pays-du-goulag-levant_a95773.html


IP archivée

Here and Now

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 20
L'escroquerie du réchauffement climatique anthropique (bis)
« Réponse #78 le: 15 Mai 2014 à 05:46:37 »

Donc , alors que les émissions de carbone ne cessent de croitre , il y a un net déclin du réchauffement global depuis une quinzaine d'années.
Ce qui invalide totalement les modèles et les prévisions du GIEC , ainsi que leur théorie.
D'ailleurs les pontes du GIEC eux-mêmes l'on confirmé puisqu'ils ont tout bonnement essayé de cacher ce déclin comme l'a révélé l'affaire du "climategate" qui a défrayé la chronique , même si les médias dominants français ont pratiqué l'omerta sur le sujet.

Citation :
"En France, le débat reste figé. Gelé, même. Les Arthus Bertrand, Hulot et autres Al Gore, VRP médiatiques du catastrophisme climatique nous l’ont rabaché : « tous les experts sont d’accord ». Circulez, y’a rien à voir. L’affaire a fait pschitt avant même que d’avoir pu être évoquée. Comme si la recherche de la vérité pouvait se passer du doute. A l’ouverture du sommet de Copenhague, aucune tête ne doit dépasser. Greenwashés comme jamais, tout de vert vêtus, les médias ont déjà prévu leurs dossiers spéciaux: Laurence Ferrari, vêtue d’une grosse capuche contre le froid, envoyée filmer des ours sur la banquise. TF1 a choisi d'aider cette noble cause en diffusant un indice CO2 mensuel, sorte de CAC 40 de la pollution atmosphérique. La planète est à l’agonie et la banquise fond à vue d’œil. Il faut du vert, rien que du vert. Partout. Daniel Cohn Bendit a été promu rédacteur en chef du Nouvel Obs. Comme si mettre le vieux Dany à la Une faisait repousser les glaciers."

Lire la suite dans l'excellent article de Marianne , c'est édifiant.
Source :
http://www.marianne.net/Climategate-pourquoi-les-medias-francais-gardent-le-silence_a182984.html

IP archivée

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 18289
Re : Réchauffement climatique : à qui la faute ?
« Réponse #79 le: 15 Mai 2014 à 11:09:51 »

Climategate: pourquoi les médias français gardent le silence
Jeudi 3 Décembre 2009 à 07:01

C'est pas très frais comme info !

Allez encore un petit effort, tu vas y arriver à devenir un posteur exemplaire :P
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4794
Re : Réchauffement climatique : à qui la faute ?
« Réponse #80 le: 22 Août 2014 à 23:22:24 »

Une substance à l'origine inexpliquée détruit la couche d'ozone

La Nasa a détecté en quantité inexpliquée dans l'atmosphère du tétrachlorure de carbone (CCl4), une substance chimique qui détruit la couche d'ozone et qui est proscrite dans le monde depuis près de 30 ans, a indiqué mercredi 20 août l'agence spatiale.

Le CCl4, qui était utilisé dans les extincteurs ou par les pressings pour le nettoyage à sec, a été interdit en 1987 en même temps que les chlorofluorocarbones dans le cadre du Protocole de Montréal. Les pays membres de ce protocole n'ont annoncé aucune nouvelle émission de CCl4 entre 2007 et 2012.

Mais l'étude de la Nasa montre que les émissions mondiales de ce polluant sont en moyenne de 39.000 tonnes par an, soit environ 30% du volume maximum jamais enregistré avant l'entrée en vigueur du Protocole international.

"Nous ne devrions pas avoir tout ce CCl4", a lancé Qing Liang, un scientifique de la Nasa au Centre Goddard des vols spatiaux dans le Maryland et principal auteur de cette recherche.
Il est clair que nous sommes en présence soit de fuites industrielles non identifiées, soit d'émissions importantes de sites contaminés ou de sources inconnues de CCl4", a-t-il ajouté.

D'où vient ce CCl4 ?

Les scientifiques et autorités règlementaires veulent savoir d'où vient ce CCl4, qui comptait en 2008 pour environ 11% du chlore contribuant à la diminution de la couche d'ozone.

Depuis près de dix ans, les scientifiques s'interrogent sur les raisons pour lesquelles les niveaux observés de CCl4 dans l'atmosphère diminuent plus lentement qu'anticipé en fonction des processus naturels connu de sa destruction comme le rayonnement solaire.
Existe-t-il un mécanisme de perte de CCl4 que nous ne comprenons pas ou y aurait-il des sources d'émission non signalées ou non identifiées ?", s'est interrogé Qing Liang.

Sans aucune émission de CCl4 signalée entre 2007 et 2012, les concentrations atmosphériques de cet agent chimique auraient dû diminuer de un à 4% par an, ont relevé les scientifiques, soulignant que des observations depuis le sol montrent une diminution de seulement 1% chaque année. Source
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

pyr-666

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 132
Réchauffement climatique : à qui la faute ??
« Réponse #81 le: 03 Novembre 2014 à 20:45:46 »

Salut à tous .

J'ai écouté l'émission de cet après-midi sur le réchauffement climatique . Une fois de plus je suis tout à fait en accord avec Alain .

Pour ma part , je suis entouré de " pseudo-écolos " , tous les ans je me fais copieusement critiquer car j'ose remuer ma terre au motoculteur , ( plus de 1000 mètres carrés tout de même ) , du reste , ils ne comprennent pas pourquoi , on s'agite autant pour faire pousser des légumes , et des fruits alors qu'il y tout ce qu'on veut au supermarché .

Préservation de la biodiversité , Lutte contre les OGM , Légumes sans cochonneries chimiques , etc ... Juste des détails pour eux .

Par contre ces immondes " fêtes " de fin d'année que nous allons encore devoir subir , ne les dérangent pas , ce n'est pas grave que la sacro-sainte grande distribution fasse venir du l'autre bout du monde des méga-tonnes de machins divers totalement inutiles fabriqués par des esclaves , avec le formidable gâchis d'énergie , et de matières premières que cela représente .

Je me demande parfois combien nous sommes à réaliser cela ??

 8) 8) 8)

IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14313
Re : Réchauffement climatique : à qui la faute ?
« Réponse #82 le: 12 Mai 2018 à 17:50:20 »

Le Projet Trumpmore

L’ONG Melting Ice veut graver le visage de Donald Trump dans un glacier pour ensuite, filmer en direct sa fonte. Le but du Trumpmore Project? Prouver au président des Etats-Unis ce qu’il ne veut pas croire: le réchauffement climatique existe. Une idée aussi folle qu’ingénieuse!



Donald Trump est climato-sceptique

Pour Donald Trump, la question du réchauffement climatique est simple: elle n’existe pas. Qualifiant le phénomène de « canular » ou encore « d’invention des Chinois« , le président des Etats-Unis fait marche arrière, depuis son investiture, sur un tas de décisions pour lutter contre. Son retrait de l’Accord de Paris sur le Climat mais également son autorisation de ré-exploiter le charbon et le pétrole de schiste en sont deux exemples flagrants.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus prôches.
Protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge..
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com