Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Differentes Race d'E.t  (Lu 31322 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

dificultnspa

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3992
Differentes Race d'E.t
« le: 26 avril 2008 à 12:52:44 »

http://www.futura-sciences.com/fr/sinformer/actualites/news/t/genetique-1/d/le-placenta-humain-est-un-heritage-reptilien_15369/

Citer
Par Jean Etienne, Futura-Sciences

Les scientifiques ignoraient jusqu’à présent l’origine évolutionnaire du placenta humain. Une équipe de recherche conduite par Julie Baker, une biologiste moléculaire de la Stanford University (Californie) vient d’en percer quelques secrets.

Le placenta humain ne se rencontre sous cette forme aussi complexe que chez les mammifères placentaires, appelés aussi mammifères euthériens, et il est constitué de l’embryon et de la muqueuse utérine de la mère. Un de ses rôles les plus fondamentaux est de permettre l’échange des substances contenues dans le sang de la mère et celui du fœtus, apportés par des canaux différents, sans jamais les mettre en contact direct, et ainsi apporter à l’embryon nutriments et dioxygène tout en évacuant les déchets (dioxyde de carbone, urée…).

Ces substances traversent la membrane dite hémato-placentaire, qui constitue une barrière efficace contre certains pathogènes. Par contre, les drogues, l’alcool, mais aussi les virus et certains parasites peuvent passer d’un organisme à l’autre et provoquer, dans certains cas, des malformations (retard de développement, retard mental, anomalies physiques).

Le placenta étant aussi présent, mais sous d’autres formes, chez d’autres animaux supérieurs (marsupiaux, requins), et même végétaux, il était évident que l’on pouvait remonter à une origine commune. Cependant, assez curieusement, personne n’avait aucune idée quant à ses origines évolutionnaires, et c’est cette lacune que Julie Baker s’est attelée à combler. « J’étais enceinte de ma première fille, et je voulais vraiment en savoir plus à son sujet », déclare-t-elle.

Pour cela, elle a entrepris de déterminer quels gènes en particulier sont actifs dans les cellules placentaires tout au long de la grossesse. L’équipe a découvert que le placenta se développe en deux étapes distinctes. Durant la première période, qui s’étend approximativement du début de la grossesse jusqu’à environ la moitié du développement du fœtus, on remarque que les cellules activent principalement les gènes qui existent en commun entre l’homme et les reptiles ou les oiseaux.

Un perfectionnement « inventé » par les reptiles

Cette constatation suggère fortement que le placenta a commencé à évoluer lorsque les premiers mammifères ont trouvé de nouvelles fonctions à des gènes hérités des ancêtres reptiliens, d’où sont aussi issus les oiseaux. Par exemple, l’œuf actuel de leurs descendants, constitué de matière poreuse, comporte à l’intérieur une membrane qui laisse pénétrer l’oxygène de l’air afin de pouvoir être absorbé par l’embryon. Le placenta tel que nous le connaissons pourrait avoir évolué de tissus semblables, avant d’atteindre le niveau de complexité que nous lui connaissons.

La seconde étape est marquée par un changement génétiquement important, particulier à chaque espèce, alimentant des milliers de gènes qui n’avaient précédemment pas été activés. Ainsi par exemple, les rongeurs déclencheront des gènes spécifiques aux rongeurs, les singes déclencheront des gènes spécifiques aux singes. Chaque espèce utilisera ainsi l’ensemble de gènes dont il a besoin, explique Baker.

« Une orque enceinte a des besoins différents qu’une souris, et ces animaux ont ainsi dû fournir différentes solutions hormonales pour résoudre leurs problèmes », précise la chercheuse, qui insiste sur le besoin de placentas parfois très différents. Le placenta d’une éléphante doit ainsi nourrir un fœtus généralement unique pendant 660 jours, alors que celui d’une souris femelle entretiendra une progéniture d’une douzaine d’embryons durant 20 jours.

Encore beaucoup d’interrogations

Mais beaucoup de choses restent à apprendre. Le placenta des mammifères est issu d’un groupe de cellules dites trophoblastes, que l’on ne retrouve chez aucun autre genre animal, ni même chez les mammifères ovipares. L’origine de ce groupe de cellules reste un mystère, et c’est actuellement un des buts de recherches de l’équipe de Julie Baker.

Une meilleure connaissance du placenta et de son fonctionnement pourrait aider à mieux comprendre certains troubles de grossesse dans lesquels il pourrait être impliqué. On suspecte aussi cet organe d’être à l’origine de certaines naissances prématurées.

Cette recherche fait l’objet d’une publication dans la livraison du 7 avril 2008 du journal Genome Research, sous le titre « Genomic evolution of the placenta using co-option and duplication and divergence ».


Ce qui est étonnant avec cette nouvelle, c'est que cela rejoint les affirmations d'Anton Parks.

Pour ceux qui ne le connaissent pas et je suppose qu'ils sont nombreux, il a écrit deux tomes sur les trois prévus, dans lequel il nous raconte ce qu'il sait et comment il l'a apprit.

De même, il a aussi décrypter une grande partie du language sumérien et nous apprend l'éthymologie de certains mots y compris la signification initiale du mot "ADAM"


Citer
Prenons par exemple, le vocable sumérien Gina'abul  (lézard(s)). Une fois décomposé, cela donne GINA-AB-UL, soit "véritable(s) ancêtre(s) de la splendeur". Lorsque l'on connaît la vanité maladive des êtres dont je décris en partie l'histoire, on ne s'étonnera pas d'une telle appellation!
Prenons un autre exemple simple : le nom « Adam » n'est absolument pas, comme on souhaite nous le faire croire, de l'hébreu en relation avec les termes "adama" (glèbe) ou encore adôm (rouge)… Je m'étonne encore aujourd'hui qu'aucun auteur n’ait relevé que ce terme existe en sumérien en tant que Á-DAM et veut dire : "bêtes, animaux, troupeaux" ou encore "prélèvement, établissement, installation ou colonisation" et sous forme verbale : "infliger" ! Si Á-DAM était utilisé pour désigner des personnes, cela donnerait : "les bêtes, les animaux, les prélevés, les établis, les installés ou encore les colonisés, les infligés"… L'idée d'un être esclave totalement soumis aux "dieux" est renforcé dans l'équivalence du terme Á-DAM en akkadien qui est Nammaššû et qui se traduit phonétiquement en sumérien en nam-maš-šû, soit littéralement : "la demi-portion à charge"… Je pense que l'on ne peut être plus précis !

Citer
Le nom Adam en sumérien et en égyptien. Il est remarquable de constater que l’appellation donnée à l’ancêtre de l’homme dans la Bible et assemblée en égyptien figure "un être qui tremble et qui peut être dévoré" (comme un animal), mais également "une créature coupée (démembrée) et inconsciente". Voilà qui est conforme aux manipulations génétiques relatées sur les tablettes mésopotamiennes.

On découvre que ces Gina'abul, qui ne serait rien d'autres que les dieux "Annunaki", maîtrisent le clonage :

Citer
Les Gina’abul possèdent depuis de nombreux millénaires la connaissance du clonage. On trouve trace de ce savoir sur les représentations en argile de Mésopotamie, les codex mayas ou encore certaines figures égyptiennes comme ici dans la tombe de Thutmosis 3 dans la Vallée des Rois. Difficile de ne pas voir une prêtresse face à trois matrices artificielles (ou SI-EN-SI-ŠÁR "qui assemble en ordre les nombreux dignitaires" en sumérien). Nous constatons d’ailleurs sur chaque partie supérieure des matrices un ovule fécondé par un spermatozoïde et à l’intérieur des matrices des corps en formation…


Les Gina’abul savent programmer les gènes d’un individu pour lui donner tel ou tel caractère ou physionomie. Ils peuvent déterminer à l’avance et même répertorier comme sur un ordinateur l'ensemble des connaissances du spécimen fabriqué. Pour cela, ils utilisent des cristaux et notamment différents types de quartz.

Voici des photos d'une représentation d'un Annunaki :
admn : image indisponible

Certaines photos viennent du site d'anakin_nEo http://anakinovni.ovh.org/tempsoublies.htm

admn : image indisponible
la double hécile de l'adn déjà représentée il y a quelques milliers d'année ?



Ici on voit même un disque volant avec des êtres à bord

admn : image indisponible

Citer
Enki est parfois dénommé MUŠDA en sumérien. Cette épithète le définit comme étant le "grand architecte" ou encore le "maçon" du monde, mais la décomposition de ce terme en MUŠ-DA nous donne "puissant reptile". Ce reptile rusé, responsable du clonage de l'humanité et de la codification des langages de la Terre n'est autre que le serpent biblique, celui qui déjoue le plan de Yahvé en Eden, alors que ce serpent est pourtant sous les ordres de ce même Yahvé.

Citer
En effet, lorsque certains « dieux » reptiliens ont accordé à l’humanité la possibilité de se reproduire, il s’agissait de conférer aux hommes la possibilité d’être indépendant, autonome et de ne plus avoir besoin du clonage pour se « multiplier ». Certains prototypes de projet « humain » s’émancipaient et pouvaient à terme échapper au contrôle absolu d’Enlil et ses Anunna. Il y a également une autre dimension à ce « don » de la procréation : celle de la sexualité, qui dans certaines conditions peut devenir sacrée et offrir l’accès à la connaissance, à une élévation de l’âme, à une véritable transcendance. Les gnostiques avaient saisi l’enjeu qui se cachait derrière ces notions tout comme les adeptes du tantrisme. Les religions judéo-chrétiennes y ont vu un danger mortel et un poison pour l’âme, raison pour laquelle la sexualité a toujours été auréolée d’un tabou.

Comme je trouve étonnant que l'être humain soit constitué d'un patrimoine reptilien alors que nous sommes, soit disant, des descendant du singe et que je ne vois pas ce que les reptiles viennent faire la dedans, cela amène un peu de véracité aux dires d'Anton Parks, comme quoi l'homo sapiens a été créé à partir de gènes d'homo antérieur au sapiens et de gènes faisant partis de la "banque de donnée" de ces lézards cloneurs et qu'en tant que "créateur", nous les avons considéré comme nos Dieux.

Comme une partie des différentes branches d'homo ayant vécu sur terre ont aussi été créer, cela expliquerait aussi pourquoi nous ne pouvons pas trouver les chaînons manquant.

Si cela vous intéresse, vous pouvez trouver les sources des citations sur les sites suivants, mais vous trouverez beaucoup d'autres choses.
J'avais déjà parlé d'Anton Parks ici :
http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=2416.0

http://www.antonparks.com/
http://www.karmapolis.be/pipeline/anton_parks.htm
http://www.anunna.net/antonparks/inter_terrecreuse.html
http://www.karmapolis.be/pipeline/anton_parks2.htm
http://www.karmapolis.be/pipeline/anton_parks2_2.htm
http://www.karmapolis.be/pipeline/anton_parks2_3.htm

Pour ceux qui maîtrisent l'anglais, très bon site de Zeitlin :
http://www.zeitlin.net/EndEnchantment/Secrets.html

Sur la Terre creuse :
http://www.anunna.net/antonparks/myst2.html

Sur Atlantis et Mù :
http://www.anunna.net/antonparks/atlantis1.html
« Modifié: 26 juillet 2015 à 00:38:04 par katchina »
IP archivée
Sauvons la planète, notre Mère la Terre...
Sans elle pas de survie possible.

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4568
Re : Le placenta humain est un héritage reptilien
« Réponse #1 le: 26 avril 2008 à 16:47:37 »

Citer
comme quoi l'homo sapiens a été créé à partir de gènes d'homo antérieur au sapiens

Pour information, je sais qu'il y a actuellement une controverse sur l'âge des homos sapiens, d'après certains anthropologues les homos sapiens seraient beaucoup plus anciens que l'on croit. Ils ne seraient pas les petits derniers apparus, ils feraient même parti des premiers.
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

Vent du Nord

  • Modérateur Global
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 653
Re : Le placenta humain est un héritage reptilien
« Réponse #2 le: 27 avril 2008 à 09:54:56 »

Je ne souhaite pas ici entrer dans le détail des idées d'Anton Parks.

Mais je trouve étonnant de s'étonner de découvrir que notre origine soit reptilienne.
Si on admet l'hypothèse de l'évolution des espèces, alors, puisqu'il n'y avait pratiquement que des reptiles au jurassique comme espèces animales évoluées, tout ce qui est venu par la suite en dérive forcément, nous y compris.
Si par contre on préfère l'hypothèse créationniste, il est tout aussi évident que notre espèce soit apparue
- ex-nihilo (création divine) sur base d'une forme-pensée archétypale incluant le concept reptilien déjà expérimenté avec succès auparavant;
- par manipulation génétique :
- - au départ d'une souche animale existante (et donc dérivant des reptiles);
- - au départ d'une souche extraterrestre reptilienne.

Donc, quelque soit la façon dont on aborde le problème, s'il fut une époque où les reptiles (ou les reptiliens) étaient partout, je suis étonné de voir qu'on puisse être surpris de constater que nous en dérivions.

Toute la génération des animaux évolués passe par un oeuf; que celui-ci reste interne chez les mammifères supérieurs (au lieu d'être pondu avant terme) ne change au fond pas grand chose.
IP archivée

dificultnspa

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3992
Re : Re : Le placenta humain est un héritage reptilien
« Réponse #3 le: 28 avril 2008 à 00:21:38 »

Mais je trouve étonnant de s'étonner de découvrir que notre origine soit reptilienne.

Si on admet l'hypothèse de l'évolution des espèces, alors, puisqu'il n'y avait pratiquement que des reptiles au jurassique comme espèces animales évoluées, tout ce qui est venu par la suite en dérive forcément, nous y compris.

Si par contre on préfère l'hypothèse créationniste, il est tout aussi évident que notre espèce soit apparue
- ex-nihilo (création divine) sur base d'une forme-pensée archétypale incluant le concept reptilien déjà expérimenté avec succès auparavant;
- par manipulation génétique :
- - au départ d'une souche animale existante (et donc dérivant des reptiles);
- - au départ d'une souche extraterrestre reptilienne

Tu as tout a fait raison.

La question est :
Pourquoi personne ne l'a découvert avant ?

Réponse :
Peut être que personne n'avait pensé a savoir de quoi nous étions fait.

Si on suit ton raisonnement, cela voudrait donc dire que toutes les espèces sur Terre ont des gènes reptiliens.
Y compris, en particulier, les mamifères et, en particulier du particulier, les primates.

Si on fait des recherches sur les mamifères ou sur les primates et que l'on découvre des gènes reptiliens sur toutes ces espèces, cela confirmerait à 100% et sans l'ombre d'un doute la théorie de l'évolution.

A contrario, si on ne les découvre pas dans une proportion significative de ces espèces, cela aboutirait à invalider au final, cette même thèorie de l'évolution.
Ne resterait dès lors que le créationnisme... même s'il resterait une chance pour qu'il y ait un mixte d'évolution dans le créationnisme ou bien l'inverse.

Au final nous aurions peut être accès à une réponse plus proche de la vérité que jamais, ou presque.

Bien sur nous aurions toujours les irréductibles des deux bords pour contester la réponse.
« Modifié: 28 avril 2008 à 02:00:11 par rim952 »
IP archivée
Sauvons la planète, notre Mère la Terre...
Sans elle pas de survie possible.

labbe

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4295
Re : Le placenta humain est un héritage reptilien
« Réponse #4 le: 28 avril 2008 à 11:58:10 »


Y'a le cerveau reptilien aussi.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cerveau_triunique
IP archivée
L'abbé bête qui monte...... Plus connu sous le nom du Père Loose..... Marié illégitimement à la Mère Tume

antinoos13

  • Invité
Differentes Race d'E.t
« Réponse #5 le: 21 août 2008 à 17:47:09 »

Bonjour

voila j'aimerais connaitre un site  ou autre où ils indique les Différentes Race d'Aliens (il parait qu'on en connait une cinquantaine...)
j'ai fait des recherche mais je tombe seulement sur des sites qui donne seulement les Grey, Les Nordiques, les Reptiliens et c'est tout ... :(

merci d'avance si vous avez la liste complète sur un site ou même si vous le poster ici merci !
« Modifié: 01 février 2009 à 19:43:56 par Diouf »
IP archivée

dificultnspa

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3992
Re : Recherche : Differentes Race d'E.t
« Réponse #6 le: 21 août 2008 à 18:13:28 »

Tu peux déjà commencer par cette adresse :



Dictionnaire Extraterrestre ave 12 fiches par www.conspirovniscience.com

Cassiopéens

DALs

Dracos

Lyriens

Men In Black

Orion

Pleiadiens

Siriens

Ummites

Végans

Vénusiens

Zétains



Bien évidemment, difficile d'être sur que tout cela soit vrai.


« Modifié: 08 novembre 2008 à 11:11:39 par titilapin2 »
IP archivée
Sauvons la planète, notre Mère la Terre...
Sans elle pas de survie possible.

BEL23

  • Invité
Re : Recherche : Differentes Race d'E.t
« Réponse #7 le: 21 août 2008 à 20:27:47 »

Je reposte un lien qui a été posté par je ne sis plus qui ...? ICI où il y a plein d'images de E.T. .... vrais ou faux ( ???)
IP archivée

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 16656
Re : Recherche : Differentes Race d'E.t
« Réponse #8 le: 21 août 2008 à 22:15:35 »

BEL, je crois que antinoos13 ne demande pas des images, mais des renseignements sur les différentes races...
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

BEL23

  • Invité
Re : Recherche : Differentes Race d'E.t
« Réponse #9 le: 21 août 2008 à 23:26:09 »

« Modifié: 08 novembre 2008 à 11:06:35 par titilapin2 »
IP archivée

Belzian

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 464
Re : Recherche : Differentes Race d'E.t
« Réponse #10 le: 22 août 2008 à 00:32:17 »

je ne sais plus si c'est ici que j'ai lu un temoignage d'un type disant qu'il y en aurais 57, meme si c'est vrai ca va etre dur de les trouver a mon avis
je pencherais plutot pour une recherche anglophone, car a mon avis en francais il ne doit pas y avoir beaucoup d'infos la dessus
IP archivée

BEL23

  • Invité
Re : Recherche : Differentes Race d'E.t
« Réponse #11 le: 22 août 2008 à 00:39:18 »

c'est bien le lien que mis juste au dessus  ::)
IP archivée

jerome

  • Invité
Re : Recherche : Differentes Race d'E.t
« Réponse #12 le: 22 août 2008 à 04:19:46 »

Clifford Stone parle d ' une cinquantaine d ' espèces , lui aussi .
Suffit de googler son nom , y ' en a des milliers de pages !
IP archivée

mat

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2593
  • OM NAMO BAGHAVATE
Re : Recherche : Differentes Race d'E.t
« Réponse #13 le: 22 août 2008 à 10:40:50 »

« Modifié: 08 novembre 2008 à 11:04:52 par titilapin2 »
IP archivée

manu21

  • *
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 616
« Modifié: 08 novembre 2008 à 11:04:18 par titilapin2 »
IP archivée
Ne demandez pas au peuple de comprendre autrement il n'obéirait plus.