Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Un drone géorgien abattu  (Lu 998 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Arcanes

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 187
Un drone géorgien abattu
« le: 04 mai 2008 à 20:22:01 »

L'Abkhazie affirme avoir abattu un nouveau drone géorgien, Tbilissi dément

AFP - il y a 2 heures 55 minutes

SOUKHOUMI (AFP) - L'Abkhazie, république séparatiste pro-russe en Géorgie, a affirmé dimanche avoir abattu un nouveau drone géorgien, deux semaines après un incident similaire qui a provoqué un regain de tension entre Moscou et Tbilissi et l'inquiétude de Washington.


Le "ministère" de la Défense abkhaz a fait état dans un communiqué d'un drone abattu. Le "président" de la république séparatiste Sergueï Bagapch cité par l'agence Interfax a parlé lui de deux avions, des informations que Tbilissi a "catégoriquement démenties".

"Aujourd'hui nos forces anti-aériennes ont détruit un autre drone géorgien", a déclaré le "ministère" de la Défense soulignant qu'il s'agissait "du troisième drone géorgien abattu" ces dernières semaines.

"Deux drones géorgiens ont été abattus ces dernières heures au-dessus des districts de Gali et d'Otchamtchiry" (sud), a déclaré le "président" abkhaz Sergueï Bagapch cité par l'agence Interfax.

"Nous démentons catégoriquement la perte d'avions géorgiens. Aucun avion géorgien n'a survolé la région", a déclaré à l'AFP Chota Outiachvili, porte-parole du ministère géorgien de l'Intérieur.

La Géorgie a accusé la Russie le 21 avril d'avoir commis "un acte d'agression" après qu'un drone géorgien a été abattu la veille par un avion, russe selon les Géorgiens.

Les Etats-Unis se sont alors dits "très inquiets" et l'Otan a demandé à la Russie et à la Géorgie des "clarifications" sur les circonstances de cet incident.

L'Abkhazie, une bande de terre qui borde le Mer noire, a proclamé son indépendance unilatéralement au début des années 1990 et l'a défendue par les armes contre les forces géorgiennes.

Jusqu'ici, aucun pays n'a reconnu son indépendance, mais le président russe Vladimir Poutine a récemment ordonné à son gouvernement de "coopérer" avec les autorités d'Abkhazie et d'Ossétie du Sud, une autre région séparatiste de Géorgie, notamment dans le domaine économique, provoquant l'inquiétude de Tbilissi et de l'Occident.
« Modifié: 04 mai 2008 à 20:41:53 par rim952 »
IP archivée
C'est une chose étrange à la fin que le monde. (Jean d'Ormesson).