Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: Remarquables récits de NDE  (Lu 70519 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Segur

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 527
Remarquables récits de NDE
« le: 14 Juin 2008 à 19:59:24 »

Il se nomme Mark Horton. Il est décédé le 7 septembre 1996. C'était un soutien actif de Linux, et il était à l'origine d'un Groupe de discussion sur les NDE.

Il raconte une exceptionnelle Expérience de Mort Imminente, qu'il avait vécue en 1992.
Son aventure se situe bien au-delà du schéma classique : le Tunnel, la rencontre des proches disparus, suivi du retour "parce que ce n'est pas le moment :

Je suis "mort" d'un blocage total des reins, du foie, et d'un arrêt respiratoire. J'avais également une importante hémorragie interne, et par conséquent j'étais dans un état d'anémie.

Du fait que j'étais déjà dans le coma, j'ignore quand la NDE a commencé à se produire. En consultant mon rapport médical et les informations associées, j'en ai déduit que c'était le jour de l'An 1992. C'est ce soir-là que mes organes s'étaient bloqués, et les médecins avaient  annoncé à mes parents qu'ils seraient avisés de prendre contact avec un service funéraire parce que j'avais peu de chances de passer la nuit. Si cependant je survivais, il faudrait me mettre en dialyse dès le lendemain matin; et le choc me serait probablement fatal. D'après mon rapport médical, ma respiration a cessé pendant la soirée et j'ai été assisté d'un respirateur. Je ne respirais plus de manière indépendante. Je pense que c'est alors que je suis "parti". J'ai un très vague souvenir d'avoir considéré ce corps depuis l'extérieur, il était environné de tubes et de machines, mais je ne ressentais pas que c'était le mien. Je ne peux dire que j'étais en train de flotter, je dirais plutôt que j'étais comme suspendu, retenu, maintenu dans un élément chaud, sec, en suspension sans contrainte d'aucune sorte, simplement présent. Je me sentais en sécurité, au chaud, calme, sans douleurs, et je ne me sentais pas groggy mais totalement conscient.

Puis l'"expérience" a commencé.

Soudain, l'obscurité fût totale, avec ce qui ressemblerait à de la lumière flamboyante d'une journée ensoleillée, sauf que c'était plus brillant que çà... Et cette luminosité irradiait de toutes choses autour de moi, alors que je m'élevais (sans aucune sensation de pression, d'apesanteur), que je prenais de la hauteur (je suppose que je n'étais pas conscient de désirer quoi que ce soit, pas plus que je n'étais conscient du ou des " corps " avec le ou lesquels je me déplaçais). J'étais pure conscience, absorbant avec je ne sais quels capteurs, l'information, la connaissance. De ce point de vue, je n'avais qu'à penser à un lieu ou à un temps donné pour que je m'y retrouve aussitôt, connaissant tout de l'endroit, de l'heure et des personnes présentes.

J'ai toujours eu, je ne sais pourquoi, une très forte attraction pour l'Ecosse. J'ai quelque affiliation Ecossaise, mais beaucoup moins que celles provenant d'Angleterre, de Suède ou de Russie. Je ne sais pourquoi j'ai une si grande affinité avec cette terre, son histoire, sa culture, et sa musique (aucun son à travers le monde ne me fait autant vibrer que celui des cornemuses !). Et bien, l'un de mes premiers " voyages " fût en Ecosse. J'étais sur une haute falaise, surplombant une mer déchaînée, durant un violent orage. J'étais là ! Je pouvais ressentir le vent et la force de la pluie me fouetter alors que je regardais la mer et écoutais les grondements du tonnerre. Tout ce que j'avais fait était d'avoir la pensée fugitive de cette terre et j'étais là ! Comme je l'ai dis, je n'ai aucune idée du pourquoi de ce lien si fort de cet espace/temps.

Ma prochaine pensée fût la chaleur bienfaisante du soleil et je fus dans un lieu où la chaleur du soleil me réconforta. Je ne pouvais rien discerner si ce n'est une agréable luminosité tout autour de moi (tel que j'étais... Je n'avais pas encore de corps dont je me souvienne, mais j'avais la " sensation " que j'étais sans consistance, pure conscience rayonnante... toute sensation, tout ressenti, et non pas un corps physique, tangible ou brut avec se sentiment de lourdeur qui me contiendrait.
Etait-ce vraiment un sentiment merveilleux ? D'état ? D'être ? Les mots n'existent pas pour le décrire. C'était très agréable, très plaisant et ça a duré quelques microsecondes ou quelques milliards d'années, je n'avais aucune idée du temps qui s'était écoulé. Le temps n'avait pas de consistance, pas de sens ou de pertinence dans cette existence. J'ai littéralement eu le sentiment que j'étais partout dans l'univers en même temps.

Cette lunminosité a cessé et fût remplacée par une vue de la Terre s'éloignant rapidement " en-dessous de moi ". J'étais toujours enveloppé de cette sensation de chaleur, de bien-être, mais " dans ce mouvement " en arrière de plus en plus rapide, la vision de la Terre céda la place à une vision plus globale de notre système solaire, puis, dans les brefs moments qui ont suivit, à un groupe d'étoiles qui se trouvaient apparement dans l'un des bras de notre galaxie. J'étais absorbé dans cette vision sur d'autres plans simultanément, bien au-delà de ce que la notion de voir représente habituellement, alors que je m'éloignais toujours plus loin. Je pouvais toujours sentir la localisation de notre planète malgré la distance qu'il devait y avoir, ce qui devrait être impossible dans le continuum espace/temps normal. Dans l'ensemble, je ressentais le bien-être, l'émerveillement, l'étonnement, le sentiment d'appartenance, une impression de " justesse " aussi et de plénitude; un immense amour bien que ce mot soit malheureusement insuffisant pour décrire ces sentiments.

Toujours en mouvement (à reculons pour je ne sais quelle raison), je me sens soudainement complétement relaxé et je m'autorise " moi-même " à me dissoudre ? à m'ouvrir ? me fondre ? dans " l'Unicité " qui m'environne. L'explosion de cette émotion (encore une fois, les mots n'ont pratiquement plus de sens), de cet incroyable "Amour" que je ressentais alors, n'est en rien comparable avec ce que j'avais ressenti jusqu'à maintenant. Aussi "longtemps" que cela eut été, fût, ou, se soit passé; ce n'était rien. Je ne peux traduire en language humain cette sensation, ce sentiment. J'étais tout et je n'étais rien. J'étais partout et nulle-part. J'étais n'importe quand et ne l'étais pas. Ma conscience s'était élargie au point de contenir toutes choses, toutes les époques ou endroits, ainsi que tout être que je fûs, suis ou sera jamais ! J'étais l'unité tout en étant la plus minuscule partie de l'ensemble. Je sais que cela peut paraître hallucinant, même pour moi lorsque je le relis; mais je l'ai vécu. Il n'y a pas de mots pour décrire cette joie, cet amour et cette chaleur. C'est vraiment indescriptible.

Et je continuais à accélérer en m'éloignant, absorbant, observant et devenant toujours plus ! Des galaxies entières devinrent de la taille de grains de sable. J'ai vu d'immenses galaxies en collision. J'ai vu des " trous " dans l'espace qui n'étaient pas des trous, mais plutôt comme remplis de choses que je ne pouvais comprendre malgré mon nouvel état de conscience – mon état "surdimensionné" - ... des protos-galaxies peut-être ? Et il y avait tellement de galaxies à voir, à ressentir, et je pouvais toutjours discerner où se trouvait notre planète. Je dis discerner parce que notre petite Voie Lactée avait disparu; je pouvais la sentir mais sans la " voir ".

Et mon voyage continuait de plus en plus loin ! Je commençais à discerner une courbure dans mon éloignement et j'ai réalisé que l'Univers était une grande sphère, contenant toutes les galaxies. C'est devenu de plus en plus apparent alors que je m'éloignais, allant vers " l'espace sombre ", au-delà de la sphère des galaxies. Pourtant, de temps en temps, quelques galaxies éparses se trouvaient par là. C'est alors que j'ai " ressenti " une grande présence, ou quelque chose derrière moi. J'ai eu le sentiment de ralentir et d'hésiter avant de franchir cette barrière en ragardant en bas la sphère contenant notre Univers. Cela semblait transparent et légèrement opaque, comme si j'étais en train de regarder la limite énergétique du domaine qui contenait tout. L'image d'un atome et de ses électrons me semble ici correspondre.

J'étais toujours dans ce mouvement d'éloignement et je pouvais maintenant observer au-delà de la courbure de notre Univers, d'autres sphères qui ne pouvaient être que d'autres Univers. Cela semblait ordonné dans une coquille sphérique d'Univers autour d'un noyau que je ne pouvais pas voir. Et au-delà de cette coquille, une autre, vers laquelle je me dirigeais maintenant.
L'impression générale que j'en garde est  semblable à ces petites "sphères dans des sphères" sculptées dans de l'ivoire que l'on voit dans les magazins d'importations.

Je n'ai jamais pu parvenir jusqu'à la coquille suivante. Alors que je continuais mon parcours jusqu'à la prochaine coquille d'Univers, quelque chose a commencé à me tirer et je fus soudainement ramené en avant, en direction de notre Univers, puis, à l'intérieur. Les autres galaxies au sein de notre Univers ont disparu et j'ai eu une dernière vision des bras de la Voie Lactée et je fus alors de retour. Etourdi, confus, triste, avec un énorme sentiment de perte, je veux dire une perte de la connaissance, de l'amour et " d'Unicité " dans laquelle je m'étais trouvé.

Ma NDE était terminée.

Après celà, je suis sorti du coma à plusieurs reprises. Je n'ai aucune idée du temps que ça a duré. Durant ce laps de temps, j'ai eu des rêves très marquants, peut-être quelques hallucinations très vives, si je me représente en quoi consistent les hallucinations, avec des « personnages » assez concrets, ayant un corps, et avec lesquels je pouvais tenir des conversations normales et logiques, ainsi que des "mini-NDEs" pendant lesquelles j'ai à nouveau brièvement expérimenté quelques bribes du ressenti de la force d'amour et "d'Unité" que j'avais connu lors de mon principal "voyage".

Je suppose alors que j'ai commencé à "m'adapter", à tenter inconsciemment d'ignorer ce qui m'était arrivé, essayant  de "faire avec" dans ma vie de tous les jours. Mais j'avais loupé quelque chose... Ce trou était toujours là et rongeait mon esprit. Finallement, après environ un an, je me suis assis, sans penser. Je crois que l'on peux parler de méditation, laissant mon esprit s'apaiser. Alors, tout commença à revenir à ma mémoire consciente. Je ne pouvais plus réprimer ces souvenirs et je savais qu'il devait en être ainsi. Ainsi, j'ai laissé le flot de ces souvenirs émerger, devenir si forts qu'ils me convainquirent que ce que j'avais expérimenté ETAIT réel, et non pas une hallucination ou un rêve, mais réalisant que nous sommes tous uniques et tous " un " à la fois; que la seule chose véritablement importante est l'amour. C'est la seule chose qui importe. L'amour sans réserves, ouvert, généreux, incroyablement pervasif. Tout le reste est superficiel.

J'ai changé à jamais. Je suis simplement. Nous sommes tous UN, nous sommes tous "Dieu". Ou peut-être que "Dieu", c'est nous tous. J'avais pensé à cette phrase de la bible : "Dieu fit l'homme à Son image." Je me demande si après tout, cela veux dire que l'homme est crée et existe dans l'imagination de "Dieu", qui est alors la réalité de l'homme. Je ne suis pas un féru de la bible et ne débatterais pas de théologie tant ces choses sont très personnelles, mais cette phrase pour moi est intéressante à méditer. Je ne professe aucune religion en particulier, je ne l'ai jamais fait, et ne le ferai définitivement jamais, car pour moi, elles ont toutes raison, et toutes sont dans l'erreur... Simplement l'homme a tenté de quantifier, légiférer et même de contrôler l'aspect individuel et sprituel de l'homme. Je sais maintenant que le fait de vivre et de s'aimer les uns les autres est la seule vraie "religion", si on devait étiqueter quelque chose comme "religieux". De ce que j'ai lu et échangé avec d'autres personnes ayant fait la même expérience que moi, cela semble être le seul sentiment universel qui importe. Nous pouvons peut-être décrire ce que nous avons "vu" en des termes religieux différents, mais cela dépend des croyances de ceux qui ont vécus ces NDE. Cependant, le message universel d'amour et de pardon est le même.

Voici donc mon expérience. Les retombées continuent de croitre en moi et de plus en plus chaque jour. Dire que cela m'a complètement changé est à la fois évident et incroyablement réducteur. Je suis toujours concerné par les systèmes informatiques et j'en ai fait ma profession, mais je suis davantage intéressé à trouver comment ces ordinateurs peuvent vraiment aider les gens, plutôt que de les utiliser commes des " jouets " intellectuels qui exécutent des fonctions que je suis payé pour concevoir et adapter. Je n'ai jamais été un matérialiste dans le sens de collectionner des biens matériels, mais j'ai aimé posséder des choses, avec un certain attachement pour elles. A présent j'apprécie toujours autant la beauté des choses, mais je ne considère plus qu'il soit important de les posséder... Il m'est arrivé de donner des tas de choses à des gens, parce qu'ils avaient un désir envers tel objet. Certains me considèrent probablement comme un "pigeon". Mais ce n'est pas un problème. Il m'arrive de pleurer sur la tristesse dans ce monde et la vie de certains êtres.  Je partage beaucoup de sentiments commun à ceux qui ont vécu une NDE... L'absence totale de peur de la mort. C'est réellement apaisant de penser que ce sera un retour à cet état que j'ai expérimenté et dont je ne peux actuellement qu'avoir un bref aperçu : ce sentiment débordant d'amour, envers les choses et les gens autour de moi. Cette paix intérieure que je ressens, aussi douloureuse que puisse paraître cette empathie qui maintenant semble avoir fleuri en moi. Si c'est dans mes possibilités, par n'importe quel moyen, de soulager la souffrance d'autrui, en la prenant sur moi, je le fais volontiers.

En résumé, je suppose que beaucoup se demandent : "Est-ce que ça valait le coup de mourir ? "
Je répond avec joie, "Oui!"


Source
« Modifié: 16 Octobre 2012 à 22:26:16 par Nemo492 »
IP archivée

crystelle

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 744
Re : Français : Remarquable récit de NDE
« Réponse #1 le: 16 Juin 2008 à 00:27:25 »

Ceci sonne Juste ! Très juste. Si je puis me permettre !
IP archivée

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 18048
Re : Français : Remarquable récit de NDE
« Réponse #2 le: 16 Juin 2008 à 00:47:56 »

la source noire de Patrice van Eersel
NOUVELLES CLES

le lien fnac :
 ICI
« Modifié: 15 Octobre 2012 à 02:08:13 par katchina »
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

crystelle

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 744
Re : Français : Remarquable récit de NDE
« Réponse #3 le: 16 Juin 2008 à 08:48:11 »

Ce que l'on entend souvent dans ces  récits c'est ceci : copier coller :J'ai littéralement eu le sentiment que j'étais partout dans l'univers en même temps. [/u] et également J'étais tout et je n'étais rien. J'étais partout et nulle-partje n'avais qu'à penser à un lieu ou à un temps donné pour que je m'y retrouve aussitôt/
IP archivée

jo

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 377
Re : Français : Remarquable récit de NDE
« Réponse #4 le: 16 Juin 2008 à 19:54:55 »

On peut remarquer que le schéma de cette NDE ne suis pas celui où l'on a un tunnel de lumière. Par exemple dans la célèbre NDE de Pam Reynolds celle-ci dis (documentaire BBC) qu'en posant la question à une entité: est-ce que la lumière est Dieu ? on lui répondit que la lumière est ce qui se produit quand Dieu respire.

Ce qui est décrit comme étatn l'Amour est un principe fondamental (ok ça peut sembler allant de soi mais dite cela devant un physicien pour voir). On le retrouve aussi dans les expériences "mystiques" sous DMT, par exemple dans ce témoignage (Strassman):
«La grand pouvoir cherchait à remplir toutes les possibilités. Il était "amoral" mait il était amour et il était simplement "être". Il n'y avait pas de dieu bénéfique, seulement cette puissance primordiale.»
La suite du témoignage schématise l'apparition de la conscience et de la matière à partir de ce qui est «ni inconscient, ni conscient» par un processus qui s'apparente à une respiration cosmique. Des paradoxes surgissent.

Evidemment les expérienceurs disent que les mots manquent pour décrire ce qu'ils ont expérimenté. Il faut sans doute être un habitant quotidien de ces réalités pour pouvoir créer les mots correspondant à ces expériences - les mots ne sont qu'une étiquette pour des expériences "orthogonales" à la réalité consensuelle.

Au sujet de l'espace-temps non local et bizarroïde, Metod Saniga a proposé un modèle mathématique phénoménologique (basé en autre sur les NDEs) qui rend possible ces perceptions, un résumé en français ici.


En sachant tout cela je suis toujours perplexe et même émerveillé devant la situation schizophrène sur notre planète. Les guerres, l'intolérance, les fanatiques existent toujours et les prophéties apocalytiques semblent hypnotiser les puissants de ce monde.
Nous ne savons toujours pas qui nous sommes véritablement, le champ d'exploration immense des EMC n'est généralement pas reconnu comme légitime et fondamental (il est au contraire ignorée ou ridiculisée).

Et juste à côté, on a les expérienceurs de NDE qui nous disent que tout ce qui a toujours compté dans l'entiereté de la Création est l'Amour!

Où est le bogue? où est le mal?
IP archivée

labbe

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4307
Re : Français : Remarquable récit de NDE
« Réponse #5 le: 16 Juin 2008 à 22:40:45 »


Le témoignage est superbe merci Laurent.
Ca fait rêver.
Pour JO : la réponse est simple tant de gens ignorent ces sujets ne pensant qu'a leur bagnole ou au dernier match de foot.
L'abrutissement est total et encouragé.
Seul compte dans le monde le comte en banque, la bagnole et la baraque là où il n'y a encore que 30 ans la fantaisie, l'originalité ou la poésie faisaient l'affaire.
Triste époque.
Surtout à la vue d'une telle expérience.

IP archivée
L'abbé bête qui monte...... Plus connu sous le nom du Père Loose..... Marié illégitimement à la Mère Tume

jo

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 377
Re : Français : Remarquable récit de NDE
« Réponse #6 le: 17 Juin 2008 à 00:01:10 »

re labbe,
Citer
la réponse est simple tant de gens ignorent ces sujets ne pensant qu'a leur bagnole ou au dernier match de foot.
L'abrutissement est total et encouragé.
Probablement des symptômes car j'ai du mal a penser que cela soit la nature des choses que de se focaliser sur la bagnole et le foot.

Ok on encourage l'ignorance pour mieux contrôler. Mais contrôler pourquoi et dans quel but alors qu'une vision alternative basée sur la coopération et la liberté (ex. Linux, GNU & Richard Stallman) et le changement de paradigme (Divulgation E.T., EMC) est profitable pour tous (à priori) et va initier une explosion de nouveautés sans précédent ? Et ce n'est pas fantaisiste, il y a des faits derrières.

Sans parler du fait que la mort ouvre la voie vers des expériences formidables si l'on en croit la majorité des NDE - cela devrait libérer l'esprit et l'action de pas mal de gens.

Ok il y a sans doute des forces purement négatives qui vérouillent tout ça. Ce qui amènerait au paradoxe que pour les affronter il faudrait les connaître (pas très réjouissante comme perspective) et trouver un moyen "non négatif" pour contrer leurs actions.

Evidemment on peut dire que le bien et le mal sont relatifs à une certaine conscience de la réalité (et que la réalité ultime est l'amour comme dans les NDE etc...) mais je parle ici de notre réalité physique et de ce que nous y faisons en ce moment.
IP archivée

mat

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2670
  • OM NAMO BAGHAVATE
Re : Remarquable récit de NDE
« Réponse #7 le: 17 Juin 2008 à 15:49:53 »

Personnellement, j'ai aussi vécu quelque chose comme ça, N.D.E., il ya une quinzaine d'années, en Aout 93!  J'ai eu trés trés mal à la tété pendant plusieurs jours, sans arriver a calmer cette douleur atroce et insupportable, meme avec quelques analgésiques que je ne prenai pourtant jamais d'ordinaire!  Ayant marre de cete souffrance et sans possibilité de la faire césser, j'ai décidé de me forcer a marcher pour aller rendre visite à un ami à l'autre bout de la ville (Clermont-ferand, en l'occurence)!

Peu aprés ma sortie à l'extérieur, je me suis senti tiré du coté gauche de la chaussée avec beaucoup de difficultés pour marcher normalement, droit (et je n'avai rien bu ni fumer), mais j'ai éssayé de continuer jusqu'au moment ou j'ai heurté de plein fouet, tete premiére un panneau de stationnement ou autre, ce qui m'a fait tombé en m'assomant juste en face d'un bar ou une terrasse était remplie de monde! A terre, je regardai cette terrasse et les clients qui y étaient assis! Surtout un couple de personnes noires que je fixai en demandant intérieurement, de l'aide! Ils sont venus vers moi, pour m'aider a rentrer chez moi, ont appellé un médecin qui a constaté un grave probléme sans vraiment savoir lequel!

A partir de là, je ne me souviens de plus grand chose de mon corps physique!  Je suis arrivé à l'hopital dans le coma ou je suis resté 5 semaines!  J'ai survolé tout l'établissement avec mon corp éthérique ou j'ai rencontré les infirmiéres et les aides soignantes etc...  J'ai pas mal voyagé pendant ces 5 semaines! Je me suis retrouvé dans la foret de Brocéliande que je ne connaissai pas du tout, avec les esprits de la nature, de l'eau du vent, des arbres etc. qui étaient tous merveilleux, extraordinaires, pleins de joie de vivre et de gaieté avec qui j'ai passé un merveilleux moment sans me rappeller vraiment de tout ce qu'ils m'ont dis! Ensuite je me suis retrouvé dans un tipie avec un chef indien, un shaman qui m'a dit, en grançais que nous nous trouvions au Canada et que je faisai partie de leur peuple!

Une femme est entrée, elle avait une longue natte, ses cheveux étaient tréssés en une trés longue natte! Le shaman me la présenté en me disant que ce pourrait etre ma compagne, ma femme si je le désirai!  Plusieurs années aprés ces événements, j'ai rencontré Martine qui est devenue pour un petit bout de chemin, ma compagne! Elle avait vécue au Canada avec les Indiens, dans un tipie! Ses cheveux trés trés longs étaient tréssés en une trés longue natte qu'elle laissait descendre le long de son épaule comme la femme présentée par le shaman!  Pendant ce coma je suis aussi allé dans un genre de centre aéré, centre de vacances ou il y avait des enfants entourés par des animateurs et trices ou je me suis balladé dans les chemins et les bois! Martine était éducatrice spécialisée et je suis allé la rejoindre prés de Grenoble, dans un petit village, un centre de vacances ou elle travaillait et j'y ai retrouvé le chemin ou je m'étai promené lors de mon coma!

Voilà, je pourrai en écrire des pages et des pages pour raconter tout ce qui m'est arrivé pendant ces 5 semaines de coma mais ce serait trop long pour ce post! Ce que je veux ajouter c'est que tous ces événements n'étaient pas du reve car je fais bien la différence entre le reve et la réalité et là, je les ai vraiment vécu toutes ces choses là, vécue intensément, vraiment!

Bravo, Laurent pour ton émission de l'autre soir sur ce sujet des N.D.E.! Je n'ai pas téléphoné car chose curieuse; Tous ces moments je ne les ai pas à l'esprit tous les jours et pour pouvoir les raconter, il faut que la machine se mettent en route! C'est à dire que je dois commencer a raconter ce que je me souviens le mieux, puis que des amis me posent quelques questions pour que je tire le fil et que la pelote de mes souvenirs se déroulent pour que je puisse raconter!
C'est curieux mais c'est comme enfouis en moi, je ne sais ou, mais c'est trés étrange comme sensation! Pourtant je n'ai rien fais pour oublier ou m'en souvenir, rien, je les ai seulement vécu, comme tous les autres événements de la vie!  A bientot:! Bonne continuation! Merci pour toutes ces belles émissions!
« Modifié: 17 Juin 2008 à 15:51:53 par Nemo492 »
IP archivée

labbe

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4307
NDE (expérience de mort imminente)
« Réponse #8 le: 16 Septembre 2008 à 16:48:39 »

Le témoignage de Jean Morzelle :

[embed=425,349]<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x563it" allowfullscreen></iframe>
<a href=" " target="_blank">Jean Morzelle T&eacute;moignage Nde-Emi[/url] par <a href="http://www.dailymotion.com/Introcrate" target="_blank">Introcrate[/url][/embed]
Jean Morzelle Témoignage Nde-EmiTry our new player
« Modifié: 12 Juillet 2016 à 16:41:19 par katchina »
IP archivée
L'abbé bête qui monte...... Plus connu sous le nom du Père Loose..... Marié illégitimement à la Mère Tume

mat

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2670
  • OM NAMO BAGHAVATE
Re : NDE (expérience de mort imminente)
« Réponse #9 le: 21 Septembre 2008 à 20:01:21 »

Je suis resté un mois et demi dans le coma en 93. J'ai pas mal voyagé. Entre autre, j'étai dans un tipi, au Canada, acceuillit par un Indien qui parlait français, lorsqu'une femme qui avait de longs cheveux noués en une tresse qu'elle laissait tomber sur son épaule est venu nous rejoindre. J'ai sentit qu'elle m'était comme destinée.  Puis le temps a passé et il y a 4 ou 5 ans, j'ai rencontré une personne avec qui j'ai partagé  quelques moments qui avait vécue au Canada, parmi une tribu d'Indiens mic-mac. Elle se coiffait toujours d'une, longue tresse, comme ça, qui lui tombait sur l'épaule. Et ce n'est qu'un exemple parmi les foules d'événements que j'ai vécu pendant le coma et revécu plus tard, des années aprés.
IP archivée

Kris

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 574
Re : NDE (expérience de mort imminente)
« Réponse #10 le: 21 Septembre 2008 à 21:23:12 »

Nepune75 a écrit :

Citer
en effet des gens fragiles psychologiquement peuvent tenir le raisonnement caricatural et simpliste suivant
"ah! si tout est mieux dans l'autre monde ,il ne me reste plus qu'à me suicider!"..

C'est peut-être la raison pour laquelle les églises traditionnelles ont toujours averti que la recherche volontaire de contacts avec l'au delà peut être dangereuse. Si les expériences de type EMI sont le plus souvent positives, elles peuvent parfois, même si c'est beaucoup plus rare, être vécues plus difficilement. Je ne suis donc pas certain que tout soit mieux dans l'autre monde. Il semble que ce soit notre état d'esprit "sur terre" qui soit le décideur en la matière.

Ceci dit, il est très intéressant que ce phénomène EMI (on parle parfois de EMC "Expérience de mort consciente") prenne de l'importance. Ceci nous aide à comprendre que notre réalité physique est toute relative. A chacun donc de tirer les conclusions qui lui semblent les plus appropriées face à  ce phénomène. Vu que la littérature, en relation avec ce sujet, est hyper abondante, toute personne désireuse de trouver des réponses à ses questions a de quoi être comblée.
IP archivée
"Mieux vaut viser un lion et le rater que viser un chacal et le toucher" (Swami Krishnananda)

TDC

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1028
Re : NDE (expérience de mort imminente)
« Réponse #11 le: 08 Novembre 2008 à 14:16:39 »

14h15

Emission sur le sujet, très "loyale", sur DIRECT 8.

Tous les thèmes abordés ici sur le sujet y sont évoqués, sans tabous.
IP archivée

crystelle

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 744
Re : NDE (expérience de mort imminente)
« Réponse #12 le: 09 Novembre 2008 à 12:38:30 »

 Bonjour l'émission sur le paranormal? Si c'est celle dont tu parles elle était pas mal.
IP archivée

TDC

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1028
Re : NDE (expérience de mort imminente)
« Réponse #13 le: 09 Novembre 2008 à 14:21:46 »

Oui, c'est celle là.
La première partie sur les NDE était la meilleure, la seconde, consacrée aux médiums était un peu plus "people", "spectacle", et bien moins touchante que le traitement des NDE.
Dommage pourtant que le sujet ait été traité de manière rapide, on peut tout de même retenir qu'elle a existé, et qu'elle n'était pas faire pour nuire au sujet, c'est déjà cela.
IP archivée

kZ

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 56
Re : NDE (expérience de mort imminente)
« Réponse #14 le: 12 Novembre 2008 à 11:49:08 »

pour les parisiens, il y a une grande conférence sur les NDE ce mois-ci à l'inrees, et il y aussi pas mal de vidéos sur leur site

http://www.inrees.com/Conferences/NDE-EMI-frontieres-de-la-mort-Patrice-van-Eersel/
IP archivée