Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: USA-L'ordre du jour de la session secrète de la Chambre des représentants du...  (Lu 2504 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

dificultnspa

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4182

http://www.alterinfo.net/USA-L-ordre-du-jour-de-la-session-secrete-de-la-Chambre-des-representants-du-13-mars-2008_a20814.html?PHPSESSID=4a8d560b02d2d24953994958dea90b66

Citer
USA - L'ordre du jour de la session secrète de la Chambre des représentants du 13 mars 2008

Je crois que vous pourriez être intéressé d'apprendre ce que nos « seigneurs et maîtres » sont en train de nous concocter...

Publié sur Godlike Productions


Le 13 mars 2008, une rare session « à huis clos » s'est tenue à la Chambre des représentants des États-Unis. C'était seulement la quatrième fois [NDT : En réalité il s'agissait plutôt de la sixième fois] dans toute l'histoire des États-Unis que la Chambre des représentants fermait ses portes pour se réunir dans à un secret absolu. Autrement dit, ceux qui ont été élus pour représenter le peuple des États-Unis n'autorisaient pas le grand public à connaître les raisons pour lesquels ils s'étaient réunis. Par ailleurs, l'article 9 du règlement XVII de la Chambre, interdit aux représentants de révéler l'objet des discussions. La peine encourue pour la fuite de telles informations comprend la perte de l'ancienneté, des amendes, la réprimande, le blâme, voire l'expulsion! Que s'est-il passé derrière les portes closes où chaque membre a prêté serment de garder le secret absolu, de ne jamais rien dire et de ne jamais rien révéler? Nous savons que le seul motif à ce secret est de cacher le mal. Les médias n'ont pratiquement rien dit concernant ce conclave secret. Il a seulement été mentionné que l'un des points qui a été discuté concernait les nouvelles techniques de surveillance qui vont être utilisées par le gouvernement des États-Unis afin de surveiller tous ses citoyens.

À la suite d'une recherche minutieuse et afin d'en apprendre davantage, j'ai finalement trouvé ce que je cherchais dans un journal australien. L'histoire apparaît sur le site Web de « Australia.TO » de Brisbane en Australie. L'article nous apprend que ABC News, diffusée sur la chaîne régionale WCPO [Ville de Cincinnati dans l'état de l'Ohio, USA], a confirmé qu'il est interdit aux membres du Congrès de parler de ce qui s'est passé au cours de cette réunion secrète. Toutefois, plusieurs représentants étaient si furieux et préoccupés par l'avenir du pays qu'ils ont commencé à laisser couler des informations. Voici quelques-unes des choses que l'on aurait laissé filtrer au sujet de cette réunion secrète:

. La discussion autour d'un effondrement imminent de l'économie américaine à l'automne 2008;

. La faillite du gouvernement fédéral américain en Février 2009;

. La possibilité d'une guerre civile aux États-Unis comme conséquence des deux évènements précités :

. La mise en détention préventive des « citoyens rebelles » suspectés de vouloir s'opposer au gouvernement fédéral;

. La détention des citoyens arrêtés dans des camps REX 84, répartis sur tout le territoire des États-Unis :

. La possibilité de mesures de rétorsion directes contre les membres du Congrès du fait de l'effondrement des autorités fédérales;

. La mise en place de zones de sécurité pour les membres du Congrès et leurs familles;

. La fusion des États-Unis, du Canada et du Mexique [NDT : Autrement dit l'Union Nord-américaine];

. Le lancement d'une nouvelle devise, l'Améro, en lieu et place du Dollar US, du Dollar canadien et du Peso mexicain.

Évidemment, il n'existe pas de preuve documentaire de ce qui précède puisque les réunions étaient secrètes. Cependant, ces informations correspondent bien à ce qui se passe autour de nous. […]

Traduction de Dany Quirion pour Alter Info

Source : http://www.godlikeproductions.com/forum1/message544027/pg1

Note du traducteur :

Je fais la traduction de cet article d'abord parce que ces informations ont circulé sur certains sites anglophones et surtout parce qu'aujourd'hui, des gens « très sérieux que je ne nommerai pas – mais voici un indice - qu'il est possible de lire seulement en payant 200 euros annuellement » font référence à ces commérages dans leur dernier ouvrage. À leur décharge, je vous dirai que ces «gens sérieux » et « français » s'y réfèrent non pas parce qu'ils y croient, mais simplement pour démontrer le peu de confiance qu'une certaine partie de l'opinion publique états-unienne a envers ses institutions, ses politiciens et l'avenir de leur pays.

À vous de juger mais personnellement je ne crois absolument pas ce qui est écrit au-delà du deuxième paragraphe c'est-à-dire que je ne crois pas que l'on ait discuté de tous ces sujets lors de cette réunion à huis clos. Pourquoi? Parce que si jamais ces événements devaient se réaliser, ils suivront leurs cours sans qu'il n'ait pour autant été nécessaire d'en discuter préalablement au Congrès des États-Unis.

Par ailleurs, il y a une chose vraie dans cet article. Tel qu'il est dit dans le deuxième paragraphe de cet article, il est vrai que de « nouvelles techniques de surveillance vont être utilisées par le gouvernement des États-Unis afin de surveiller tous ses citoyens. » Pour ce faire, il fallait une loi. Et cette loi, est désormais une réalité. La directive présidentielle NSPD 59 intitulée « La biométrie pour l'identification et le dépistage afin d'améliorer la sécurité nationale » a été adoptée sans débat public et sans débat au Congrès (sauf peut-être secrètement le 13 mars dernier) et elle fut aussi passée sous silence par les médias. Le professeur Michel Chossudovsky a récemment publié un article sur le sujet. La traduction française de l'article de Chossudovsky s'en vient…

Lundi 16 Juin 2008
danyquirion@videotron.ca

Il vaut peut être mieux éviter d'aller aux états unis fin 2008 début 2009 on dirait.

Et ce n'est pas le changement de président qui fera changer ce qui a été "préparer" par certaines élites.
IP archivée
Sauvons la planète, notre Mère la Terre...
Sans elle pas de survie possible.

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2440
...autre réunion secrète
« Réponse #1 le: 18 juin 2008 à 16:07:37 »

Réunion secrète entre l’Union européenne et Israel : Lettre de Francis Wurtz à José Barroso

Lettre de Francis Wurtz, Président du groupe GUE/GNL au Parlement européen au Président de la Commission européenne

Vous trouverez ci-dessous, une lettre de Francis Wurtz, Président du groupe GUE/GNL au Parlement européen adressée aujourd’hui au Président de la Commission européenne, José Durao Barroso, au sujet des relations entre Israel et l’Union européenne. Paris, le 11 juin 2008.

"Monsieur le Président,

Permettez-moi de m’adresser à vous au sujet d’un fait relaté dans différents organes de presse européens et qui appelle, à l’évidence, une clarification urgente.

Il apparaît que des négociations secrètes sont en cours depuis un an entre l’Union européenne et les dirigeants de l’Etat d’Israël. Non pas, hélas, pour tenter de débloquer le processus de paix avec les Palestiniens - à cet égard, on ne peut que vivement déplorer l’impunité dont bénéficient les autorités israéliennes, malgré les violations lourdes et permanentes du droit international dont ils se rendent coupables -, mais pour examiner une demande proprement inimaginable de la part de Tel Aviv : celle de conquérir les droits d’un quasi-Etat membre de l’Union européenne !
Selon certaines sources, il semblerait qu’Israël ne demande rien de moins que sa participation à tous les niveaux aux réunions de l’UE sur les questions de sécurité et de dialogue stratégique ; aux délibérations du Conseil sur le Maghreb et le Mashrek comme sur les activités de l’UE au sein de l’ONU ! Tel Aviv demanderait en outre à pouvoir participer aux Conseils traitant de thèmes comme l’économie, les finances, l’énergie, l’environnement, les transports, les medias, la jeunesse, l’enseignement supérieur ; ou encore à voir constituer une structure parlementaire conjointe Union européenne - Israël...

J’ajoute que l’on apprend que la demande israélienne en question date ... du 5 mars de l’année dernière ; qu’un "groupe de réflexion" s’est réuni sur le sujet le ... 4 juin 2007 ; qu’une seconde réunion s’est tenue le 9 octobre dernier pour préparer une Déclaration du Conseil. Et tout cela sans que la moindre information n’en ait été donnée à la représentation parlementaire de l’Union !

Or, le 16 juin prochain, le Conseil d’Association Union européenne-Israël doit se réunir pour examiner officiellement ce dossier. Etant donné le contexte international dans lequel cet examen intervient - je viens de le rappeler - il paraitrait totalement inconcevable qu’une suite favorable puisse être réservée à la demande israélienne. Aussi une information autorisée au sujet de cette affaire extrêmement sensible me semble-t-elle indispensable.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma considération très distinguée.

Francis WURTZ"
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2440

L'Union Méditerranéenne chère à Strauss-Kahn et Sarko est la grande excuse pour "protéger" Israël...de ses adversaires islamiques.
Puis l'intégrer à terme à la chair à saucisse européenne.
Cà si c'est pas du complot.
L'histoire accèlère, "ils" n'auront pas le temps avant la grande tribulation.
Que je pressents du fait du maelstrom financier en cours.
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2440
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

dificultnspa

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4182

Je voulais juste remettre en tête de liste l'article ci dessous pour ceux qui n'étaient pas inscrit au mois de juin.

Comme on arrive bientot à la date de la première affirmation, il m'a semblé intéressant de le rappeler au cas ou il se passe quelque chose.

Comme l'économie américaine va de mal en pis, sait on jamais.

Après on verra.


Citer
USA - L'ordre du jour de la session secrète de la Chambre des représentants du 13 mars 2008

Je crois que vous pourriez être intéressé d'apprendre ce que nos « seigneurs et maîtres » sont en train de nous concocter...

Publié sur Godlike Productions


Le 13 mars 2008, une rare session « à huis clos » s'est tenue à la Chambre des représentants des États-Unis. C'était seulement la quatrième fois [NDT : En réalité il s'agissait plutôt de la sixième fois] dans toute l'histoire des États-Unis que la Chambre des représentants fermait ses portes pour se réunir dans à un secret absolu. Autrement dit, ceux qui ont été élus pour représenter le peuple des États-Unis n'autorisaient pas le grand public à connaître les raisons pour lesquels ils s'étaient réunis. Par ailleurs, l'article 9 du règlement XVII de la Chambre, interdit aux représentants de révéler l'objet des discussions. La peine encourue pour la fuite de telles informations comprend la perte de l'ancienneté, des amendes, la réprimande, le blâme, voire l'expulsion! Que s'est-il passé derrière les portes closes où chaque membre a prêté serment de garder le secret absolu, de ne jamais rien dire et de ne jamais rien révéler? Nous savons que le seul motif à ce secret est de cacher le mal. Les médias n'ont pratiquement rien dit concernant ce conclave secret. Il a seulement été mentionné que l'un des points qui a été discuté concernait les nouvelles techniques de surveillance qui vont être utilisées par le gouvernement des États-Unis afin de surveiller tous ses citoyens.

À la suite d'une recherche minutieuse et afin d'en apprendre davantage, j'ai finalement trouvé ce que je cherchais dans un journal australien. L'histoire apparaît sur le site Web de « Australia.TO » de Brisbane en Australie. L'article nous apprend que ABC News, diffusée sur la chaîne régionale WCPO [Ville de Cincinnati dans l'état de l'Ohio, USA], a confirmé qu'il est interdit aux membres du Congrès de parler de ce qui s'est passé au cours de cette réunion secrète. Toutefois, plusieurs représentants étaient si furieux et préoccupés par l'avenir du pays qu'ils ont commencé à laisser couler des informations. Voici quelques-unes des choses que l'on aurait laissé filtrer au sujet de cette réunion secrète:

. La discussion autour d'un effondrement imminent de l'économie américaine à l'automne 2008;

. La faillite du gouvernement fédéral américain en Février 2009;

. La possibilité d'une guerre civile aux États-Unis comme conséquence des deux évènements précités :

. La mise en détention préventive des « citoyens rebelles » suspectés de vouloir s'opposer au gouvernement fédéral;

. La détention des citoyens arrêtés dans des camps REX 84, répartis sur tout le territoire des États-Unis :

. La possibilité de mesures de rétorsion directes contre les membres du Congrès du fait de l'effondrement des autorités fédérales;

. La mise en place de zones de sécurité pour les membres du Congrès et leurs familles;

. La fusion des États-Unis, du Canada et du Mexique [NDT : Autrement dit l'Union Nord-américaine];

. Le lancement d'une nouvelle devise, l'Améro, en lieu et place du Dollar US, du Dollar canadien et du Peso mexicain.

Évidemment, il n'existe pas de preuve documentaire de ce qui précède puisque les réunions étaient secrètes. Cependant, ces informations correspondent bien à ce qui se passe autour de nous. […]

Traduction de Dany Quirion pour Alter Info

Source : http://www.godlikeproductions.com/forum1/message544027/pg1

Note du traducteur :

Je fais la traduction de cet article d'abord parce que ces informations ont circulé sur certains sites anglophones et surtout parce qu'aujourd'hui, des gens « très sérieux que je ne nommerai pas – mais voici un indice - qu'il est possible de lire seulement en payant 200 euros annuellement » font référence à ces commérages dans leur dernier ouvrage. À leur décharge, je vous dirai que ces «gens sérieux » et « français » s'y réfèrent non pas parce qu'ils y croient, mais simplement pour démontrer le peu de confiance qu'une certaine partie de l'opinion publique états-unienne a envers ses institutions, ses politiciens et l'avenir de leur pays.

À vous de juger mais personnellement je ne crois absolument pas ce qui est écrit au-delà du deuxième paragraphe c'est-à-dire que je ne crois pas que l'on ait discuté de tous ces sujets lors de cette réunion à huis clos. Pourquoi? Parce que si jamais ces événements devaient se réaliser, ils suivront leurs cours sans qu'il n'ait pour autant été nécessaire d'en discuter préalablement au Congrès des États-Unis.

Par ailleurs, il y a une chose vraie dans cet article. Tel qu'il est dit dans le deuxième paragraphe de cet article, il est vrai que de « nouvelles techniques de surveillance vont être utilisées par le gouvernement des États-Unis afin de surveiller tous ses citoyens. » Pour ce faire, il fallait une loi. Et cette loi, est désormais une réalité. La directive présidentielle NSPD 59 intitulée « La biométrie pour l'identification et le dépistage afin d'améliorer la sécurité nationale » a été adoptée sans débat public et sans débat au Congrès (sauf peut-être secrètement le 13 mars dernier) et elle fut aussi passée sous silence par les médias. Le professeur Michel Chossudovsky a récemment publié un article sur le sujet. La traduction française de l'article de Chossudovsky s'en vient…

Lundi 16 Juin 2008
danyquirion@videotron.ca
IP archivée
Sauvons la planète, notre Mère la Terre...
Sans elle pas de survie possible.

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14883

Pour mémoire,
(je le place ici pour ne pas ouvrir un nouveau Sujet sur une seule rumeur)
John McCain n'irait pas jusqu'au bout : on parle de son prochain forfait
pour raisons de santé.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus proches..
Mais tant que tu n'as rien, on ne risque pas de te le prendre.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.c

BEL23

  • Invité

anakin_nEo se serait il trompé ?
IP archivée

dificultnspa

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4182

Pour mémoire,
(je le place ici pour ne pas ouvrir un nouveau Sujet sur une seule rumeur)
John McCain n'irait pas jusqu'au bout : on parle de son prochain forfait
pour raisons de santé.

S'il a bien "choisi" son vice président, ce ne serait pas la première fois qu'un président us ne finit pas son mandat.

Dans le camp républicain, il y a surement des candidats au poste de vp qui correspondent parfaitement au poste de président si jamais il y avait besoin. Espérons seulement que ce ne soit pas un des faucons...

De toute façon il me semble irréaliste que les républicains décident de changer de candidat maintenant étant donné que dans les sondages Mc Cain et Obama sont presque à égalité.

Il faudrait qu'ils repartent à zéro avec un risque certain de passer complètement à coté des élections qui sont dans un peu plus de deux mois.



IP archivée
Sauvons la planète, notre Mère la Terre...
Sans elle pas de survie possible.