Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: Bases souterraines à Roswell ?  (Lu 10832 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2307
  • en l'honneur de ma fille
Base souterraine à vendre à North Bay Ontario - Station de surveillance Norad
« Réponse #15 le: 01 janvier 2009 à 23:57:46 »

Pour ceux qui pensent qu'il n'existe pas de base souterraine dans le monde:

Voici le nouveau terrier que je viens de m'offrir.

BASE SOUTERRAINE À VENDRE
 
[justify]À North Bay, Ontario, l'armée a fermé la base souterraine contenant la station de surveillance du NORAD. Le NORAD s'est bâti une nouvelle bâtisse sur le dessus. La base est à vendre, mais pas à n'importe qui, évidemment. Il y a une route pavée souterraine de deux kilomètres avant de se rendre aux anciens bureaux du NORAD[/justify]

Posté par CBCtv le 25 juillet 2007

During its heyday, NORAD headquarters was a hive of activity, charged with keeping North America safe from Cold War missiles. But today it's an expensive relic ready for renovation.

Norad Bunker

admn : la vidéo n'est plus disponible

« Modifié: 25 février 2015 à 16:53:56 par katchina »
IP archivée

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2307
  • en l'honneur de ma fille
Re : Bases souterraines à Roswell ?
« Réponse #16 le: 02 janvier 2009 à 00:11:20 »

Cold War Bunker - USA
admn : la vidéo n'est plus disponible

Posté par journeymanpictures le 11 septembre 2007

July 1996
Beneath the sun loungers and the shaven lawns of the USA's grandest hotel lies a cold war bunker.


Since 1958, the opulence of Greenbriar hotel, West Virginia, has concealed an underground shelter built to protect the US government, staff and families from a nuclear war. A 25 tonne blast door swings open to reveal a dormitory of steel bunk beds, a sterilised hospital, an industrial kitchen and a cafeteria complete with 1960s vinyl chairs. Frozen in time, long dark corridors lead to the House of Representatives Chamber adorned with a full size American flag and a wooden lectern. Outside, a transmission tower, encased in a metal strongbox, allowed the Senate Leader to address a war ravaged America in its hour of need.
For 30 years, Fritz Bugas - Project Manager for this top secret operation - was able to maintain the bunker by posing as an electronic consultant for the Greenbriar hotel.

His cover was blown by the Washington Post in 1992 and the bunker was decommissioned last year. Now a tourist attraction, it stands as an eerie reminder of 'Doomsday' paranoia during the Cold War years. [/justify]
« Modifié: 25 février 2015 à 16:55:15 par katchina »
IP archivée