Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Roswell - Nouveau-Mexique (1947)  (Lu 43884 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

labbe

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4305
Roswell - Nouveau-Mexique (1947)
« le: 26 juillet 2008 à 20:38:13 »

L’incident de Roswell est considéré par certains ufologues comme la plus extraordinaire rencontre rapprochée avec des extraterrestres au xxe siècle. Le scénario le plus communément rencontré consiste en l'écrasement d'un engin spatial d'origine extra-terrestre, près de Roswell (Nouveau-Mexique) en juillet 1947 et d'une récupération de corps.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Incident_de_Roswell
« Modifié: 10 février 2009 à 11:20:39 par Diouf »
IP archivée
L'abbé bête qui monte...... Plus connu sous le nom du Père Loose..... Marié illégitimement à la Mère Tume

labbe

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4305
« Modifié: 14 avril 2011 à 00:07:23 par katchina »
IP archivée
L'abbé bête qui monte...... Plus connu sous le nom du Père Loose..... Marié illégitimement à la Mère Tume

labbe

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4305
Re : Roswell - Nouveau-Mexique (1947)
« Réponse #2 le: 27 juillet 2008 à 21:19:09 »

video.google - UFOLOGIE - L EXTRATERRESTRE DE ROSWELL
modération : vidéo invalide
« Modifié: 27 novembre 2012 à 23:25:05 par katchina »
IP archivée
L'abbé bête qui monte...... Plus connu sous le nom du Père Loose..... Marié illégitimement à la Mère Tume

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2307
  • en l'honneur de ma fille
Re : Roswell - Nouveau-Mexique (1947)
« Réponse #3 le: 22 novembre 2008 à 23:01:12 »

Les enquêtes de SciFi Roswell

Fouilles à Roswell

ATTENTION par Lapin:il ne s'agit pas des fouilles de 2002 mais de la suite aujourd'hui !

------------------------------------------------

"Sci Files" : Les enquêtes de Sci-Fi.
[justify]
Sci Fi diffuse le jeudi en seconde partie de soirée, dès ce 4 septembre, le magazine Sci Files. Des programmes américains consacrés au paranormal.

"Les enquêtes de Sci Fi" est une série de six épisodes qui pose des questions et cherche à y répondre. Une analyste de scènes de crimes (Deborah Dobridney), un écrivain et chercheur sur les phénomènes paranormaux (Richard Dolan), un archéologue et un sceptique s'interrogent à chaque épisode sur des pénomènes inexpliqués.

Anciens ou nouveaux : le Yeti, Roswell, la vie après la mort... le vaudou.

Dans chaque épisode, l'équipe fait découvrir de nouvelles preuves à travers des témoignages d'historiens, de scientifiques, de croyants, de sceptiques. Pour révéler de nouvelles perspectives à des légendes mystérieuses.

Sci Fi insiste sur le fait qu'il ne s'agit pas de fiction mais de réalité, avec de véritables enquêtes menées au sein des mythes et légendes propres à notre société.[/justify]
------------------------------------------------

Date de diffusion : jeudi 30 octobre 2008

Horaire : 22:10 - Durée : 45 min 

Histoire : Dans cet épisode, zoom sur la ville de Roswell où, il y a soixante ans, certaines personnes auraient assisté au crash d'un ovni dans le désert.

Résumé : En 1946, plusieurs témoins ont affirmé avoir assisté au crash d'un objet volant non identifié dans le désert américain du Nouveau-Mexique, près de la ville de Roswell. Soixante ans après l'accident, cette mystérieuse affaire, soigneusement étouffée par l'armée américaine, reste l'un des cas les plus célèbres d'apparition présumée d'une forme de vie extraterrestre sur notre planète. Les quatre enquêteurs de Sci Fi, Deborah Dobrydney, Richard Dolan, Bill Doleman et Rob Mariano, vont tenter d'en savoir un peu plus sur cette incroyable histoire.

http://www.linternaute.com/television/programme-tv/programme/2179868/les-enquetes-de-sci-fi/


Fouilles a Roswell 1/3
[embed=425,349]<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x79jjq" allowfullscreen></iframe>
<a href=" " target="_blank">Fouilles a Roswell  1/3[/url] par <a href="http://www.dailymotion.com/grandeetoile" target="_blank">grandeetoile[/url][/embed]

la suite sur dailymotion


------------------------------------------

ARTICLE DE ASSOCIATED PRESS, 20 JUIN 2003:
Sci Fi Channel met sa puissance médiatique au service des efforts de recherches sur les OVNIS
DAVID BAUDER - Associated Press

New York - Dans une démarche inhabituelle pour une chaîne de télévision, le Sci Fi Channel mène une campagne visant à persuader le gouvernement d'être plus disponible et actif concernant les enquêtes sur les observations d'OVNIS. Sci-Fi Channel a engagé l'ancien chef d'équipe de Clinton, John Podesta, comme membre d'un groupe de pression à Washington, patronné par un symposium sur les voyages interstellaires, et prévoit de recourir à la justice pour faire déclassifier des documents se rapportant à l'incident en Pennsylvanie en 1965.

La chaîne va transmettre la première d'un documentaire: "Out of the Blue", le mardi à 21 heures (fuseau horaire Est et pacifique), qui argumente méthodiquement qu'il y a bien quelque chose de dissimulé. La plupart des chaînes de télévision sont réticentes à dépenser de l'argent pour quoi que ce soit d'autre que leur intérêt personnel. Les quelques efforts d'intérêt public sont à peine discutables: Lifetime a fait la promotion de la recherche du cancer du sein, par exemple, il y a eu MTV Rock et sa campagne "the Vote" qui encourage les jeunes à se faire enregistrer comme électeurs.

Mais en se battant pour l'investigation sur les OVNIs, Sci-Fi Channel se retrouve dans un domaine qui non seulement invite à la discorde, mais aussi à la ridiculisation: "Il est très, très difficile pour les gens de prendre ce sujet au sérieux," dit Ed Rothschild, un membre du groupe de pression de Podesta. "Nous avons pensé que le seul moyen d'y arriver était une discussion entre gens sérieux, des scientifiques, abordant le sujet."

Rothschild ne veut même pas donner les noms des membres du Congrès auxquels il a demandé d'influencer le gouvernement pour plus d'ouverture d'esprit sur les OVNIS. Il craint qu'ils ne voudront jamais l'aider si leurs noms sont rendus publics, et qu'on se moque d'eux. Même ceux qui croient aux OVNIs sont réticents à discuter du problème.

Après avoir entendu dire que ]l'ancien président Carter avait un jour vu un OVNI, le créateur de "Out of the Blue", James Fox, a demandé à maintes reprises, mais en vain, aux représentants de Carter de lui accorder une interview. Ne se laissant pas démonter, Fox a un jour tendu une embuscade à Carter avec une caméra à une séance de dédicace de livre. Carter confirma l'incident, mais sa brièveté et son sourire forcé indiquaient qu'il n'était pas heureux de répondre.

Étant donné le "facteur moquerie" qui entoure les OVNIs, Sci-Fi Channel risque sa réputation, dit Fox.

"Je ne pense pas qu'il y ait un risque, parce que les questions doivent être posées" dit Thomas Vitale, le vice-président senior de la programmation à Sci Fi Channel. "Même le plus grand sceptique au monde... veut quand même que les questions recoivent des réponses. Et qui peut le mieux les obtenir?"

Cette mission n'est pas entièrement altruiste, bien sûr. La chaîne Sci Fi Channel, qui est regardée par à peu près trois quarts des ménages de la nation possédant une télévision, fit un sondage des spectateurs sur le sujet. L'évidence d'un vif intérêt est également visible dans l'audimat. Le documentaire de novembre dernier sur le célèbre et suspecté crash d'OVNI à Roswell, Nouveau Mexique, en 1947, fut l'émission spéciale la plus regardée dans les 11 ans d'histoire de la chaîne. Près de 2,4 millions de gens l'ont vu, ce qui équivaut à 2,5 fois l'audience habituelle en prime-time.
"Notre but principal n'est pas de trouver un OVNI", dit Vitale. "Le but est de découvrir la vérité. Nous étendons et explorons le lien ténu entre science-fiction et fait scientifique."

Vitale n'a pas voulu divulguer combien Sci Fi Channel a déboursé pour ceci. La chaîne a patronné une fouille archéologique à Roswell, va lancer une annonce publique mardi, et a quatre nouvelles émissions spéciales sur les OVNIs en préparation. Cela soutient une action pour que des documents de l'U.S. Air Force soient publiés, concernant un incident à Kecksburg, Pennsylvanie, en 1965, où des témoins croient qu'un OVNI s'est écrasé. "Ceci pourrait finir au tribunal," dit Rothschild.

Fox, un journaliste basé à San Francisco, n'a jamais vraiment cru aux OVNIs jusqu'à une visite au Nevada il y a neuf ans, quand lui et ses amis auraient vu une soucoupe volante planer silencieusement dans le ciel, et disparaître soudainement.

"Quand je suis rentré chez moi, je fus confronté à des rires", dit-il. "Personne ne me croyait, même pas ma famille. Qui me croirait, si même ma propre famille ne me croyait pas?"

Intrigué, il commença à examiner d'autres incidents OVNI. Il vendit un documentaire de 1998 à Discovery Channel, et tenta de vendre "Out of the Blue" à la même chaîne, mais il dit qu'on lui aurait répondu que Discovery n'acceptait plus les films sur les OVNIS. (Cependant, une représentante de Discovery Channel l'a nié.) Alors il alla vers Sci Fi Channel. Fox considère que 95 % des incidents OVNI rapportés sont faux; ou que ce sont des canulars, ou des phénomènes conventionnels facilement explicables. Et ne comptez pas ceux qui croient que les extraterrestres vivent déjà parmi nous.

Mais cela laisse encore un nombre significatif de cas mystérieux. "Out of the Blue" en esquisse quelques-uns, se concentrant sur les plus réputés des témoins - d'anciens astronautes, des officiels militaires et gouvernementaux, et comme cerise sur le gâteau, un ex-président. L'histoire de Fox est sobre, pas sensationnaliste. Résumant les incidents à la fin du film, Fox donne les explications officielles de ce qui s'est produit, et elles sont souvent plus ridicules que les observations elles-mêmes.

"On en arrive à un point où on ne peut plus ignorer chaque cas," dit-il.

Fox et Rothschild peuvent penser à plusieurs raisons pour lesquelles le gouvernement ne veut pas parler des OVNIS:

L'armée de veut pas perdre son temps et son argent pour quelque chose qui n'est pas perçu comme une menace.
Les officiels peuvent aimer le secret ; cela empêche d'autres gouvernements de se demander quelles nouvelles technologies d'armement sont en préparation.
Cela pourrait aussi être embarrassant, car cela pourrait exposer au grand jour ce qu'ils ne savent pas, et les limitations de la technologie humaine.
Qui voudrait mettre en route un incident du genre "la guerre des mondes?"
Fox envisage la déclaration publique qui pourrait venir avec un événement pareil: "Nous ne savons pas d'où ils viennent, nous ne savons pas ce qu'ils font. Nous ne pouvons pas les arrêter s'ils deviennent hostiles, et ils peuvent facilement encercler toute notre force aérienne."

Source: http://www.monsite.org/rw/m/ap20jun2003f.htm
modération : lien sur page d'accueil
« Modifié: 15 juin 2015 à 23:55:50 par katchina »
IP archivée

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2307
  • en l'honneur de ma fille
Les énigmes de l'histoire - L'affaire Roswell - National Geographic Channel
« Réponse #4 le: 22 novembre 2008 à 23:55:36 »

Les énigmes de l'histoire - L'affaire Roswell - National Geographic Channel

Après la découverte, en juillet 1947, d'un étrange objet près de Roswell, au Nouveau-Mexique, l'engouement des Américains pour les soucoupes volantes et les extraterrestres a explosé. Malgré les démentis du gouvernement des Etats-Unis, de nombreux Américains sont encore persuadés que Washington tente de leur dissimuler des informations.

Diffusions: dimanche 12 octobre 2008 et le 31 octobre 2008

http://www.ngcfrance.tv/HD/8/schedule/Daily.aspx?date=311008
modération : lien mort


la suite sur dailymotion
----------------------------------------

Titre US: The Real Roswell
Dernière diffusion: 20 décembre 2007

ROSWELL CONSPIRACY

Interested in learning more about the real Roswell? Check out some facts.

   

The term 'little green men' to describe extraterrestrials stemmed from Edgar Rice Burroughs book The Princess of Mars (1917) in which he spoke of 'green men of Mars'. It didn’t come into popular usage until the 1950’s. 'Little Green Men' was also the title of an X-Files episode in the second season.

Kenneth Arnold did NOT invent the term 'Flying Saucer'. On June 24th 1947 Arnold was flying over Mount Rainier, Washington when he saw nine bright objects flying 'like a saucer would if you skipped it across a pond'. An article written in the East Oregonian referred to the objects as 'Flying Saucers' and the term quickly caught on.

The TV movie Roswell starring Kyle MacLachlan was filmed on location in Arizona not New Mexico.

The military is one of the biggest employers in New Mexico. Kirtland, Holloman and Cannon Air Force Bases, White Sands Missile Range & Los Alamos and Sandia National Laboratories make up some of the key experimental centers for the US Armed Forces.

British TV Producer, Ray Santilli was responsible for creating the fake 'alien autopsy'. The silent twenty-minute grainy black and white film shows an autopsy carried out on an alien alleged to have been recovered at Roswell in 1947. Santilli was also responsible for 'Birdy Song' on the Tweets album.

The US government started officially looking for UFO's at the end of 1947 with Project Sign. It was followed in 1948 with Project Grudge and then Project Blue Book in 1952. It was officially closed in 1970.

Once it was revealed that the Aztec crashed saucer story was a hoax in 1953 it seemed to have had a real effect on the UFO community. Thereafter crashed saucer stories did not receive widespread consideration in UFO circles again until the mid-1970s.

In 1961, a Wisconsin farmer reported seeing three creatures resting by their flying saucer – they wore turtleneck sweaters, knit helmets and were cooking pancakes, which tasted of cardboard.[/justify]

http://channel.nationalgeographic.com/episode/the-real-roswell-2882/Overview#tab-webfacts
« Modifié: 27 novembre 2012 à 23:27:18 par katchina »
IP archivée

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2307
  • en l'honneur de ma fille
L'affaire Roswell et la vie extraterrestre
« Réponse #5 le: 23 novembre 2008 à 12:56:30 »

L'affaire Roswell et la vie extraterrestre

Sommes-nous seuls dans l'univers? Pour répondre à cette question, la NASA lance, dans le cadre du 500e anniversaire de la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb, le plus vaste projet spatial jamais conduit sur la recherche d'une intelligence extraterrestre. À compter du 12 octobre 1992, le programme de recherches HRMS (High Resolution Microwave Survey) va envoyer des millions d'ondes radio à travers l'Univers à l'aide d'immenses radiotélescopes.

Cependant, la facture du projet, de 100 millions de dollars sur dix ans, est trop salée au goût du Congrès américain, qui demande son annulation en 1993. Le Search for Extra-Terrestrial Intelligence (SETI), un organisme privé, prendra sa relève.

Le journaliste Gilles Gougeon rappelle ensuite la spectaculaire intrigue de l'affaire Roswell. Au cours de la soirée du 2 juillet 1947, une soucoupe volante se serait écrasée à 100 kilomètres de Roswell, au Nouveau-Mexique.

Le lendemain matin, Mac Brazel, un fermier de la région de Corona, fait la découverte, en compagnie d'un ami, de débris étalés sur plus d'un kilomètre de long. Après en avoir ramassé quelques-uns, il rentre chez lui et fait part de son étonnante découverte à ses voisins. Le métal posséderait des propriétés étranges : impossible de le brûler ou de le couper.

Le 6 juillet, Mac Brazel se rend à Roswell avec des échantillons pour signaler au shérif l'écrasement de l'aéronef dont il a été témoin. Le shérif avertit la base aérienne locale. Des officiers se présentent quelques minutes plus tard. Le major Jesse A. Marcel, responsable de la sécurité de la base et témoin important de l'affaire, est dépêché sur les lieux de l'écrasement.

Le 7 juillet, une opération secrète est organisée par l'armée pour récupérer l'épave. Quatre petits êtres d'apparence humaine auraient été découverts morts en état de décomposition. Une équipe de scientifiques en aurait fait l'autopsie. Le lendemain, un périmètre de sécurité est établi pendant que Brazel est mis sous surveillance.

Le matin du 8 juillet, le site d'un second écrasement aurait été découvert à 4 kilomètres au sud-est du premier par une équipe d'archéologues, juste avant l'arrivée des militaires. Les archéologues affirment avoir vu les débris d'un « objet métallique gris » et quatre autres corps non humains de 1,15 mètre.

Dans un premier communiqué de presse, l'armée vient confirmer que l'équipe du major Jesse Marcel a récupéré l'épave d'une « flying saucer ». Le soir même, depuis son bureau de Forth Worth au Texas, le général Ramey déclare que ces spécialistes se sont trompés et présente aux journalistes les débris d'un ballon-sonde qui aurait été dépêché à la hâte par avion.

L'affaire est par la suite étouffée. Les nombreux témoins auraient été bâillonnés et mis sous surveillance. Certains auraient même disparu mystérieusement.

En 1978, l'affaire Roswell refait surface lorsque Jesse Marcel, alors à la retraite, affirme publiquement la première version des faits. En 1994, une enquête officielle est instituée, mais elle est entravée par l'armée qui n'y collabore pas vraiment.

Au cours de la nuit du 30 au 31 mars 1990, deux intercepteurs F-16 belges rencontrent un ovni. Leur radar capte alors le mouvement d'un triangle lumineux qui passe de 300 à 1200 km/h en une seconde. Dans la deuxième partie du reportage, Gilles Gougeon parle de la vague belge du début des années 1990. Contrairement aux autorités de plusieurs pays qui se font discrètes sur la question des ovnis, le gouvernement belge a, lui, décidé d'enquêter de façon publique et ouverte.
source
La vidéo: http://archives.radio-canada.ca/sciences_technologies/phenomenes_inexpliques/dossiers/786-4720/

Le saviez-vous?

• Le 24 juin 1947, un homme d'affaires du nom de Kenneth Arnold survole les montagnes de l'État de Washington. Soudain, il aperçoit à sa gauche neuf objets plats et lumineux filant à un vitesse hallucinante. Peu après, il raconte son histoire aux journalistes en utilisant le mot « soucoupe ». Le lendemain, un journaliste invente le terme « soucoupe volante » pour décrire ce que Kenneth Arnold a vu. Une expression venait d'être consacrée.

• L'été de 1947 est exceptionnellement propice aux apparitions d'ovnis aux États-Unis. Quelques jours avant l'écrasement d'un appareil près de Roswell, plusieurs observations sont signalées. Le 28 juin, à Lake Mead dans le Nevada, un chasseur F-51 repère une formation d'objets circulaires. Le lendemain, un disque argenté est aperçu sur le terrain militaire de White Sands au Nouveau-Mexique. Le 4 juillet, des témoins, dont des policiers, observent pendant deux heures un disque volant au-dessus de la ville de Portland, en Oregon. Le 8 juillet, de mystérieux objets volent au-dessus de la base militaire secrète de Muroc, en Californie.

• Mais le récit le plus spectaculaire de cet été de 1947 a lieu le 21 juin. En plein après-midi, un garde-côte, Harold Dahl, en compagnie de son fils de 15 ans et d'un autre membre d'équipage patrouillent la baie de Maury Island à 5 km de Tacoma, dans l'État de Washington.
• Ils aperçoivent « six machines très grosses en forme de beignets » au-dessus de leur tête. Par mesure de sécurité, Dahl accoste le bateau sur la plage. Il prend quatre photographies. Soudain, un des engins se met à cracher des fragments dans l'eau, qui tuent le chien de Dahl et brûlent son fils.

• Par la suite, les six ovnis quittent la baie en direction du Pacifique. L'équipage récupère quelques échantillons. Dahl présente les preuves à son supérieur Fred Crisman.

• Le 22 juin, un homme au volant d'une Buick noire, vêtu de noir, arrive chez Dahl. Il l'invite à déjeuner et lui demande de garder le silence sur ce qu'il a vu, s'il tient à sa sécurité et à celle de sa famille. « Vous avez vu ce que vous n'auriez jamais dû voir », lui aurait-il dit.

• L'homme d'affaires Kenneth Arnold, celui-là même qui a fait une observation d'ovnis en plein vol quelques jours plus tôt, a vent de l'histoire et se rend à Tacoma. Dahl et Crisman lui montrent les échantillons. Arnold fait appel au lieutenant Frank Brown, un officier de renseignements de l'armée de l'air, pour les aider dans leur enquête. Après un entretien avec Arnold et Crisman, Brown et le capitaine Davidson qui l'accompagne seraient repartis pour la Californie avec un carton de fragments. Leur avion s'écrase mystérieusement. Crisman disparaît lui aussi de façon obscure, tout comme le fils de Dahl.

• Au printemps 1995, un film sur l'affaire Roswell sème la controverse. Le document a été acheté par un producteur britannique à un caméraman américain à la retraite, qui aurait tourné des images de l'ovni écrasé et de l'autopsie des créatures pour le compte de l'armée. Pendant plusieurs années, le caméraman aurait conservé plusieurs bobines que l'armée n'avait pas réclamées. Des problèmes financiers auraient incité le caméraman à vendre le film. Plusieurs doutent cependant de l'authenticité du document.


modération : compil de sources diverses glanées sur internet







« Modifié: 09 août 2012 à 19:48:14 par katchina »
IP archivée

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2307
  • en l'honneur de ma fille

Numéro 24 de l'émission Mystères sur TF1

MYSTERES - L’affaire Roswell
[embed=425,349]<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x21270" allowfullscreen></iframe>
<a href=" " target="_blank">[24] MYSTERES - L&rsquo;affaire Roswell[/url] par <a href="http://www.dailymotion.com/Indiana-Jones30" target="_blank">Indiana-Jones30[/url][/embed]
« Modifié: 15 juin 2015 à 23:56:38 par katchina »
IP archivée

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2307
  • en l'honneur de ma fille

[justify]
Par rapport au documentaire du National Geographic Channel qui pourrait laisser à penser que tous les témoignages révélés à partir de 1978 par Stanton T. Friedman ne sont liés qu'à des lecteurs du roman de SF "Behind Flying Saucer" d'un scénariste US des années 50 et au seul projet Mongoul classifié 1A comme le projet Manhattan.

C'est bien beau de réécrire après tant d'années l'histoire et de passer son chemin, voici quelques rappels pour mettre tout cela dans le contexte de l'époque et ne pas réduire à un seul crash d'ovni l'ufologie:


Fil de discussion: 2nd War Mondiale: début problématique OVNI Foo fighters - Twinkle - Boules vert

ou le lien avec l'atome:

Fil de discussion: Quand les ovnis survolaient les bases atomiques US- FBI déclassification 1948/50

ou la désinformation:

Fil de discussion: Années 50 : la désinformation s’organise (Sign - Grudge ) - le rôle de la CIA

Les protagonistes dont l'avis comptent dans ce dossier:

Fil de discussion: Stanton T. Friedman (physicien nucléaire, Ufologue)

Fil de discussion: Gildas Bourdais (Ufologue et écrivain)

Gildas Bourdais (né le 13 juin 1939 à Nantes) est un écrivain ufologue français, partisan de « l'hypothèse extra-terrestre » (HET). Ses recherches ont porté notamment sur l'incident de Roswell. En 2004, il traduit Des Extraterrestres capturés à Varginha au Brésil. Le Nouveau Roswell de Roger K. Leir.


ou des témoins à la même époque:

Fil de discussion: Jean KISLING parle de sa confrontation avec des Ovnis en 1945 - 1000 témoins


ou la recherche SETI:

Fil de discussion: Les programmes SETI (Active SETI,passive SETI, SETI@home, chercheurs en France)[/justify]
« Modifié: 27 novembre 2012 à 23:30:08 par katchina »
IP archivée

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2307
  • en l'honneur de ma fille
Nouvelle enquête : Le Crash de Roswell par Gildas Bourdais
« Réponse #8 le: 08 février 2009 à 16:06:23 »


Parution imminente : Le Crash de Roswell  par Gildas Bourdais    

Parution prévue à la mi-février :

Le Crash de Roswell



... et prochainement sur ce blog, un article consacré à la chronologie détaillée des événements suscités par le crash d'un vaisseau spatial à Roswell...

Et oui, c'est vrai !

Pour commander "Le Crash de Roswell" sur amazon.fr : http://www.amazon.fr/Crash-roswell-Gildas-Bourdais/dp/2351850343
ou sur fnac.com :  http://livre.fnac.com/a2520018/Gildas-Bourdais-Le-crash-de-Roswell?Mn=-1&Ra=-1&To=0&Nu=2&Fr=0
ou sur alapage.com :  http://alapage.com/-/Fiche/Livres/9782351850343/LIV/le-crash-de-roswell-gildas-bourdais.htm

Source: Le blog Ufologique de Gildas Bourdais
« Modifié: 09 août 2012 à 19:16:23 par katchina »
IP archivée

ufopas

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 15
Re : Roswell - Nouveau-Mexique (1947)
« Réponse #9 le: 10 août 2009 à 13:31:26 »

Je viens de regarder "The Roswell Incident - The True Story - National Geographic(2007)" en version anglaise.
Dans la version française sur DailyMotion (plus haut dans cette page) les interventions de Nick Pope n'apparaissent pas.
Pourtant, il semble intéressant de connaître son avis sur cette affaire:

- le projet Mogul est définitivement une piste sérieuse pour expliquer l'incident de Roswell.
- nous savons grâce à des faits historiques que ce type de ballons fût lancé à cette période et que certains d'entre eux furent perdus, ce qui en fait (du ballon Mogul) le suspect no1.
- il a été prouvé, par des documents obtenus grâce au FOIA, que la CIA était très satisfaite de ces histoires d'OVNI. En d'autres termes, c'était un moyen commode pour dissimuler toutes sortes de prototypes secrets. Si les gens parlaient d'OVNI au lieu d'avions espions, ça convenait très bien à la CIA et à d'autres.

---------------------

A la recherche des fameux rapports officiels sur l'affaire Roswell, j'ai trouvé quelques liens intéressants:
http://www.bluebookarchive.org/download.aspx
http://contrails.iit.edu/History/Roswell/index.html

Et le célèbre rapport du GAO:

scribd - majestic document - booklet on 1947 roswell incident
modération : document supprimé par l'utilisateur

C'est ce rapport que je cherchais, car je voulais me faire ma propre opinion sur cette histoire de manœuvre de désinformation de la part de la presse française, comme le dénonce G Bourdais et d'autres.
Ce rapport conclurait donc que "Le débat sur ce qui s'est crashé à Roswell continue"

Effectivement cette phrase se trouve dans la première page de ce  rapport:
Citer
After nearly 50 years, speculation continues on what crashed at Roswell.
Some observers believe that the object was of extraterrestrial origin. In the
July 1994 Report of Air Force Research Regarding the Roswell Incident,
the Air Force did not dispute that something happened near Roswell, but
reported that the most likely source of the wreckage was from a
balloon-launched classified government project designed to determine the
state of Soviet nuclear weapons research. The debate on what crashed at
Roswell continues.

Seulement, si l'on replace cette phrase dans son contexte, cette première page du rapport n'expose pas les conclusions de ce rapport, mais expose simplement les faits qui furent à l'origine de la demande du sénateur Steven Schiff. (le ton de cette page est curieusement assez 'léger' pour un rapport de cette nature, on a l'impression que ça les fait un peu marrer cette histoire)
D'ailleurs tout ce rapport ne conclut à absolument à rien du tout et n'apporte absolument aucun élément nouveau depuis le "Roswell case closed".


Tout cela me conforte dans mon opinion sur cette affaire: un sac de nœuds inextricable
My two cents

« Modifié: 09 août 2012 à 19:14:50 par katchina »
IP archivée

ufopas

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 15
Re : Roswell - Nouveau-Mexique (1947)
« Réponse #10 le: 12 août 2009 à 21:03:45 »

Au sujet de la polémique sur les conclusions du GAO, Gildas Bourdais m'a répondu sur son blog  :)
Naturellement, nous ne sommes pas d'accord  :D
Pas grave.

Concernant les propos de Nick Pope sur Roswell, malheureusement je ne trouve pas de source 'licite' proposant ce docu du National Geographic de 2007.
Si quelqu'un en connaît une, ça serait sympa de la mettre sur ce fil  ;)

IP archivée

gildas bourdais

  • Membre honoraire
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2
Re : Roswell - Nouveau-Mexique (1947)
« Réponse #11 le: 14 août 2009 à 15:32:58 »

Bonjour à tous, et à NeoPass qui m'a signalé, sur mon blog,  ce débat sur Roswell.
Au sujet du rapport du GAO, de juillet 1995, je ne peux que confirmer que le seul commentaire, la seule opinion formulée par le GAO à l'issue de son enquête, était bien, en première page de son rapport : "Le débat sur ce qui s'est écrasé à Roswell continue".
En France, Pierre Lagrange a eu le culot incroyable de raconter, dans les colonnes de Science et Vie et de Libération, que le GAO avait accepté l'explication des ballons de l'armée de l'Air américaine. Bien entendu, le GAO n'aurait pas écrit cette phrase si ça avait été le cas !

Je vais vous faire un petit scoop : peu après le parution du rapport, j'ai téléphoné au GAO à Washington, pour clarifier cela. J'ai cité Lagrange, et on ma confirmé, discrètement mais clairement, que cétait moi qui avais bien compris.
Ce qu'il faut comprendre également, c'est que le GAO ne voulait pas trop gêner le Pentagone, tout gardant son indépendance. C'est aussi simple que cela.
Gildas Bourdais
IP archivée

ufopas

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 15
Re : Roswell - Nouveau-Mexique (1947)
« Réponse #12 le: 14 août 2009 à 15:57:32 »

Bienvenue sur les forums d'ici & maintenant M. Bourdais  :)
(mon but était de vous faire réagir sur ce forum, j'ai bien réussi mon coup  ;) )

Bon, on va pas polémiquer encore et encore sur l'interprétation de cette page.

Mais on ne demande pas au GAO de conclure quelque chose, mais de faire des recherches sur des documents officiels faisant état de crash près de Roswell, donc il presente les documents qui lui ont été communiqués, point à la ligne !
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14858
Re : Roswell - Nouveau-Mexique (1947)
« Réponse #13 le: 14 août 2009 à 16:06:57 »

On ne demande pas au GAO de conclure quelque chose,
par plus qu'à notre Cour des Comptes quand elle publie les dépenses de l'Elysée,
mais le titre choisi par le GAO :
"Le débat sur ce qui s'est écrasé à Roswell continue",
est déjà bien explicite; ils ne se sont pas laissés avoir par "l'explication" de l'USAF.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus proches..
Mais tant que tu n'as rien, on ne risque pas de te le prendre.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.c

TDC

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1028
Re : Roswell - Nouveau-Mexique (1947)
« Réponse #14 le: 14 août 2009 à 16:58:42 »

Je suis ravi, à titre personnel, de voir Monsieur BOURDAIS inscrit sur ce site, et y intervenir.
IP archivée