Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Reportage sur Alésia  (Lu 2200 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

labbe

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4302
Reportage sur Alésia
« le: 31 juillet 2008 à 14:30:47 »

Une enquête à la carte sur les traces de César... Ce documentaire compare deux sites supposés avoir été le lieu de la légendaire bataille d'Alésia, qui opposa Vercingétorix aux soldats de César, durant la guerre des Gaules : Syam, dans le Jura, et Alise Sainte-Reine en Côte d'Or.
L'emplacement "officiel" d'Alésia se bute à de nombreuses anomalies du récit fait par César...

http://leweb2zero.tv/video/aldwinn_204886a8e001fd9
admn : domaine à vendre
« Modifié: 13 avril 2014 à 13:48:35 par katchina »
IP archivée
L'abbé bête qui monte...... Plus connu sous le nom du Père Loose..... Marié illégitimement à la Mère Tume

r-évolution

  • Invité
Re : Reportage sur Alésia
« Réponse #1 le: 30 janvier 2011 à 22:16:29 »

même si c'est un peu vieux, je rafraichis le fil  car c'est d'actualité , et c'est de l'argent public.

Deux sites s'opposent donc, d'un coté alise sainte reine en bourgogne, ou il va être engagé un projet énorme, le muséoparc alesia lien : http://www.alesia.com/chantier_fr_02.html
Si je ne m'abuse c'est un projet à 50 millions !

De l'autre coté chaux des crotenay.
Alors pourquoi tout ce bruit autour de cela : tout simplement parce qu'alesia ne reprend aucune des caractéristiques nécessaires au site nommé par jules césar : on ne retrouve pas de vestiges archéologiques de l'époque ( - 52 avant jésus christ )  et surtout aucune trace de la ville gauloise qui abrita vercingétorix.
Au contraire on en retrouve à chaux les crotenay .... et on pourrait en retrouver plus mais étrangement les fouilles sont interdites !!!
Autre fait marquant il fallait pouvoir placer les 95000 combattants sur le site avec bétail, habitants etc ...
C'est impossible à alésia, mais à chaux oui ! la colline de chaux est la seule à pouvoir accueillir tout ce monde.
Il serait pourtant assez simple de connaître définitivement la vérité, reprendre les fouilles à chaux.

Oui mais voilà il semblerait que nous soyons dans ce que l'on pourrait appeler un déni d'histoire.
50 millions engagé sur un site dont on est même pas sur que c'était là, c'est la machine politique qui se mets en route ( le président de la région est très fier de ce muséoparc)  et rien ne peux l'arrêter !
Tout bonnement incroyable.
Je termine ici sur ces dénis d'histoire en faisant un parallèle avec le crane d'henri IV, là encore rien n'est moins sur et les mesures scientifiques faites ne sont pas assez précises.
Dans ce cas là il est à noter qu'en plus on a le témoignage d'un abbé de l'époque, qui, à la révolution a assisté à la scène de pillage et avait noté les propos tenus par celui ou celle qui avait pris la tête du roi : elle est creuse la tête du roi ( quelque chose comme cela, mais il faut savoir qu'a l'époque on enlevait le cerveau en faisant un trou ddedans), ce qui n'est pas le cas sur le crane intact retrouvé.
IP archivée