Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Chemtrails en France et ailleurs  (Lu 233543 fois)

0 Membres et 5 Invités sur ce sujet

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14914
Re : Chemtrails en France et ailleurs
« Réponse #1215 le: 19 août 2016 à 02:03:21 »

"Normalement", on publie simultanément l'info et les résultats identiques ou similaires
obtenus d'au moins deux ou trois labos ayant suivi le même protocole..
Sinon ça n'intéressera personne.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses "amis" les plus proches..
http://pouvoir-indigo.com
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2447
Re : Chemtrails en France et ailleurs
« Réponse #1216 le: 19 août 2016 à 12:05:20 »

@ mistigrigri

Ces métaux et leurs alliages sont les constituants des moteurs les plus récents il serait normal de les trouver dans les résidus associés aux contrails...quand on sait les contraintes de température et de frottements à l'intérieur d'un réacteur.
Le fait qu'ils se présentent sous forme de "filaments" peut s'expliquer par la présence d'oxyde d'aluminium, l'alumine ayant tendance à former des points ou des réseaux.
Simple suggestion.
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2447
Re : Chemtrails en France et ailleurs
« Réponse #1217 le: 20 août 2016 à 11:01:23 »

Regardant de plus près je vois que les composants du carburant avec divers additifs "officiels" tendent à polymériser en longues chaines comme tout polymère.
C'est l'explication retenue officiellement pour expliquer les "filaments".

Ceci n'implique pas une conspiration des exploitants de compagnies aériennes pour disséminer des facteurs de
- augmentation de l'albédo terrestre
- épandage de psychotropes incapacitants
- modification des couches ionisées afin de permettre ou gèner les ondes radar

Il n'y a apparemment pas assez de vols de gros porteurs militaires pour justifier un maillage aussi impressionnant que ce que nous constatons tous les jours.

Donc si la PLUPART des gros porteurs épandent des produits secrètement ce ne peut être que par l'intermédiaire du carburant civil.
http://turbo-moteurs.cnam.fr/publications/pdf/conference3_2011.pdf

Il suffirait que SEULS certains agents des principaux fournisseurs de JPx pour jets civils (en gros les grands pétroliers mondiaux) soient au courant et créent un service interne d'ajout des composants secrets AVANT distribution sur les tarmacs.

Un autre point me gêne; c'est que les types qui décident d'empoisonner la planète y vivent avec leurs familles et qu'il leur est difficile d'échapper à la pollution induite. Ces gens et leurs familles respirent.

En ce qui concerne les militaires et la "recherche" on ne peut rien dire, tout est possible, mais de façon infiniment plus restreinte, et en tous cas sans rapport avec les incroyables rayures du ciel certains jours.


IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Zorn

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 514
Chemstrails, encore..
« Réponse #1218 le: 02 novembre 2016 à 13:13:18 »

Petit message au sujet de l'antenne libre de mardi.
Pour Mathias et les autres qui prétendent qu'il n'y a absolument rien de tangible en ce qui concerne les chemtrails, ou épandages aériens, voici un scan d'une partie de l'article de Nexus dont je parlais à l'antenne. J'attire votre attention sur l'encadré de gauche, qui liste des brevets vérifiables par tout un chacun, et que sur cette page, il est aussi mentionné des sociétés spécialisées dans l'épandage!



Dans la liste des brevets, on retrouve notamment des fusées au baryum, substance "curieusement" retrouvée dans les prélèvement faits par des labos indépendants pour prouver l'existence de ces "traînées chimiques".
Il y a énormément de preuves de l'existence de ces traînées, y compris au niveau officiel (j'ai moi-même vu de mes yeux l'INRA mentionner leur utilisation lors d'un forum sur les technologies environnementales de pointes il y a plus de 10 ans!), et je ne comprends pas pourquoi le sujet provoque à chaque fois un tel malaise et un tel rejet au sein de la radio. Souvent couplés à des catégoriques "il n'y a rien de tangible/prouvé à ce sujet, ce n'est pas intéressant".

Bref, voici donc quelques éléments.
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14914
Re : Chemstrails, encore..
« Réponse #1219 le: 04 novembre 2016 à 13:59:20 »

Bof, les brevets listés dans la colonne de gauche remontent à 1920 (!)
concernant l'épandage en rase-mottes, et ça ne prouve aucunement
un quelconque complot moderne contre les populations. Cette pseudo
démonstration est donc abusive. Les autres concernent la possible
modification du climat par l'ensemencement des nuages. So What ?

Par ailleurs les supposés pollueurs modernes n'iraient pas déposer un brevet !

Il y a en permanence 10.000 pilotes en l'air sur toute la planète,
et pas un seul repenti n'a jusqu'ici témoigné d'une collaboration coupable.
Pourtant, à l'age de la retraite, ce serait facile.

Il suffit de faire une recherche avec "chemtrails+parano" pour constater
que rien ne permet de conclure de manière certaine.

Quel serait le but des épandeurs secrets ? Diminuer les capacités de résistance
des populations ? Toutes les courbes de durée de vie vont dans l'autre sens.

Dans le doute, RIM s'abstient, et nous refusons de nous laisser abuser
par de pseudos lanceurs d'alerte qui n'ont rien de concret à nous apporter.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses "amis" les plus proches..
http://pouvoir-indigo.com
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

pyr-666

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 144
Re : Chemstrails, encore..
« Réponse #1220 le: 06 novembre 2016 à 17:52:35 »

Hello ...

Mwôôôôôûûûûais ... Bof ... Moi j'avais vaguement lu quelque chose sur le sujet qui parlait des chemstrails dans le but d'améliorer la propagation des ondes vers les sous-marins ,
 ( ?? ) , ou pour provoquer des tremblements de terre contrôlés , ( re ?? ) , C'est tellement vague cette histoire que je ne parviens même pas à retrouver la source ... C'est tout dire ... Mais bon , un simple raisonnement logique permet quand même d' en douter très sérieusement . Il suffit juste d'imaginer la quantité astronomique de produits chimiques nécessaires , ( et leur coût ) , si on doit " chemstrailler " le monde entier en permanence ... 

 8) 8)
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14914
Re : Re : Chemstrails, encore..
« Réponse #1221 le: 06 novembre 2016 à 18:54:42 »

Là, il y a peut-être une confusion avec HAARP :

"Le projet High Frequency Active Auroral Research Program (HAARP) est un programme américain à la fois scientifique et militaire de recherche sur l’ionosphère. Ses activités dépendent de la base aérienne de Kirtland AFB et sont financées conjointement par l'US Air Force et l'US Navy, ses activités scientifiques étant gérées par l'Université d'Alaska et sa mise en œuvre par le laboratoire Phillips de l'US Air Force et l'Office of Naval Research."
(...)
"Selon son site web officiel, cette installation a pour objectif d'étudier les propriétés de l'ionosphère. Plus particulièrement, elle permet d'étudier comment les perturbations de cette couche de la haute atmosphère par les orages magnétiques affectent les communications radio mondiales, les systèmes de navigation par satellite ainsi que les réseaux de transport d'électricité sur de longues distances."
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses "amis" les plus proches..
http://pouvoir-indigo.com
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4321
Re : Chemtrails en France et ailleurs
« Réponse #1222 le: 07 juin 2017 à 02:14:49 »

États-Unis : des nuages rouges et verts dans le ciel?

Pour surveiller les déplacements de microparticules dans les couches supérieures de l'atmosphère, les chercheurs de la NASA ont décidé de recourir à des nuages artificiels colorés.

Des experts de la NASA veulent, dans le cadre d'une expérience, créer des nuages rouges et verts dans le ciel de la partie est des États-Unis, annonce l'agence spatiale américaine.

Pour cela, une fusée Terrier-Improved Malemute avec des substances chimiques à bord sera tirée depuis le cosmodrome Wallops.

Selon les experts, les nuages artificiels composés de particules de baryum, de strontium et d'oxyde de cuivre ne représenteront aucun danger pour les êtres vivants, car ils survoleront la Terre à une altitude de 160 kilomètres.

Le but de l'expérience est de surveiller les déplacements de particules fines dans l'ionosphère. Les observations seront effectuées par des caméras situées à Wallops et à l'Université de Duke.

Les habitants de la partie est des États-Unis, étendue de New York à la Caroline Nord pourront également admirer ce phénomène artificiel.

Le tir de la fusée est prévu pour le 11 juin, selon la NASA. Source
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

-Vod-

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1169
Re : Re : Chemtrails en France et ailleurs
« Réponse #1223 le: 07 juin 2017 à 09:21:55 »

Selon les experts, les nuages artificiels composés de particules de baryum, de strontium et d'oxyde de cuivre ne représenteront aucun danger pour les êtres vivants, car ils survoleront la Terre à une altitude de 160 kilomètres.

Heu, donc les particules vont "survoler" la terre à 160km d'altitude, ok.
Mais il va bien falloir qu'elles finissent par retomber !
IP archivée

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2447
Re : Chemtrails en France et ailleurs
« Réponse #1224 le: 07 juin 2017 à 09:39:29 »

Pas certain qu'elles retombent.
Très fines et métalliques elles peuvent être piègées en haute altitude dans les champs ionisants, et ce en rapport avec leur charge électrique induite.
???
D'ailleurs c'est peut-être volontaire.
Haarp en "radar trans-horizon"marche aussi en réflexion sur un "miroir" ionisé...non naturel.
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

-Vod-

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1169
Re : Re : Chemtrails en France et ailleurs
« Réponse #1225 le: 07 juin 2017 à 09:55:46 »

Pas certain qu'elles retombent.
Très fines et métalliques elles peuvent être piègées en haute altitude dans les champs ionisants, et ce en rapport avec leur charge électrique induite.
???
D'ailleurs c'est peut-être volontaire.
Haarp en "radar trans-horizon"marche aussi en réflexion sur un "miroir" ionisé...non naturel.

160 km c'est une altitude suffisante pour piéger les particules le long des lignes de champs ?
IP archivée

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2447
Re : Chemtrails en France et ailleurs
« Réponse #1226 le: 07 juin 2017 à 11:01:01 »

Je sais pas Vod.
Mais je suppose que certains tentent depuis longtemps d'utiliser la couche "F" essentiellement depuis que Tesla a eu l'intuition (ou la vision?) que l'humanité pourrait utiliser la terre comme une machine.
Hélàs les militaires (US et sans doute russes) ont accaparé cette machine.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ionosph%C3%A8re
Couche F : altitude de 120 km à 800 km, pression 1×10−4 Pa, température 1 000 °C, densité électronique 106. Constituée d'atomes d'oxygène, d'azote et d'hydrogène. Très dépendante de l'activité solaire, elle présente un niveau d'ionisation très important pendant les maxima du cycle solaire. Son altitude fluctue en fonction du rayonnement solaire ; la couche F se décompose pendant la journée en deux sous-couches F1 et F2. Ces deux sous-couches se recombinent la nuit plusieurs heures après le coucher du Soleil mais il arrive qu'elles persistent toute la nuit lors des maxima d'activité solaire. Comme pour la couche E, le rôle de la couche F est essentiel pour la propagation des ondes courtes.

Il faut insister sur la finesse des particules métalliques évoquées, elle sont un guide d'onde dans un plasma.
Pas le droit d'en dire plus.
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Divs

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 707
Re : Chemtrails en France et ailleurs
« Réponse #1227 le: 08 septembre 2017 à 07:10:16 »







Source ? Mon téléphone portable ce jeudi 07/09/2017 entre 19h30 et 20h.
Tentative d'une partition musicale aérienne ? ou d'une grille de morpion ? J'hésite...


IP archivée

Ascellu

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 480
Re : Chemtrails en France et ailleurs
« Réponse #1228 le: 08 septembre 2017 à 09:38:12 »

Chemtrails : pilotes de ligne et scientifiques balancent tout…
inclus : une vidéo des nombreux témoignages réduite à 15mn sur 3h et un rapport français d’analyses d’eau de pluie très préoccupant …
https://www.crashdebug.fr/sciencess/13897-chemtrails-pilotes-de-ligne-et-scientifiques-balancent-tout

https://vk.com/video303173549_456239031
« Modifié: 08 septembre 2017 à 11:16:19 par Nemo492 »
IP archivée
Aussi paradoxal que cela puisse paraître, il y a un chemin à parcourir et il faut le parcourir, mais il n'y a pas de voyageur. Des actes sont accomplis, mais il n'y a pas d'acteur

freddy

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 9920
Re : Chemtrails en France et ailleurs
« Réponse #1229 le: 19 mars 2018 à 00:36:01 »


Prince parle des chemtrails (2009)

Dans une interview diffusée le 27 avril 2009 sur la chaîne américaine PBS, Prince évoque sa chanson Dreamer, qui rend hommage au comédien et activiste Dick Gregory et qui mentionne l’existence d’épandages chimiques au-dessus des villes (“Think they’re spraying chemicals over the city while we sleep”)
IP archivée
Si vous n'êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment.

Malcolm X